Portrait statistique 2014

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Bill dit :

    Merci Suger, ces stats nous rappellent les énormes difficultés à pallier dans cette ville avec en priorité l’éducation et l’entrée sur le marché du travail, seul espoir d’améliorer les autres stats.

    0

    0
  2. Marion dit :

    Vraiment merci Suger pour ce portrait statistique édifiant …. Ce sont les résultats du grand laboratoire imaginé et mis en oeuvre depuis des années par ces doctrinaires irresponsables que sont Braouezec et Paillard. Ces apprentis sorciers nous ont enfoncé avec leur doctrine des SANS qui quart-mondise la ville et la prive de tout ses atouts. Gâchis à tous les niveaux sur le dos des dionysiens stigmatisés puisque faisant partout moins bien que dans le reste du département.

    0

    0
  3. citoyen93 dit :

    Ces données stats confirment ce que l’on perçoit à Saint-Denis.
    Concernant le taux de chômage, je pense que ces données sont en dessous de la réalité.
    La ville a des atouts, un bassin d’emplois, des universités, des IUT et une population jeune.
    La proximité de Paris et de l’aéroport de Roissy est un lieu stratégique et les entreprises l’ont bien compris en s’installant sur La Plaine.
    Effectivement le dogmatisme des élus de cette ville a énormément contribué à ancrer ce territoire dans une logique de ghetto.
    On ne peut par faire pire et je pense qu’il est grand temps de changer d’équipe.
    Pour une ville qui a un taux de chômage de 22%, il n’y a pas un élu chargé des questions d’emploi. C’est hallucinant.
    Vous trouverez ci -après le lien qui confirme mon propos :
    http://ville-saint-denis.fr/jcms/jc
    Je me suis toujours interrogé sur les fonctions obscures de Rose Gomis Déléguée à la coopération décentralisée.
    Bref, un bon coup de balai s’impose.

    0

    0
  4. georges dit :

    CQFD: Braouezec et Paillard nous ont toujours menti, c’est pas partout pareil et c’est même mieux ailleurs !!! On frémit encore que le premier eut pu être ministre et le second sénateur.

    0

    0
  5. mimi dit :

    J’aurais bien aimé connaître la source de ces données, non que je les mette en doute mais c’est mieux. D’autre part il aurait été plus intéressant de donner les pourcentages médians des critères concernés pour permettre une vraie comparaison avec les autres communes du département plutôt que les moyennes départementales, si tel était l’objectif. Excusez-moi , mais je suis un peu embêtante avec les statistiques et les moyennes m’indisposent car elles décrivent souvent mal la réalité: au fond ce ne sont que les résultats de calculs.

    0

    0
  6. suger dit :

    @mimi: je partage totalement vos préoccupations. On est jamais assez exigeant sur la qualité des données statistiques. Pour les sources de ces données, ce sont notamment l’INSEE et Pôle Emploi,et on peut trouver l’essentiel de ces données sur le site « Politique de la ville », le site de l’association des professionnels des politiques urbaines des villes et du département de la Seine-Saint-Denis.
    Les pourcentages médians seraient intéressants, mais je n’en ai jamais trouvé sur ce type de données locales. Si vous en connaissez, merci de les signaler. Et si vous pensez que c’est pire ailleurs, je crois qu’il faut comparer ce qui est comparable, soit une ville de 100 000 habitants avec un budget et des ressources relativement confortables. J’aurai donc pu prendre des villes de banlieue ou de province de même type, mais il m’a semblé plus juste (et moins désespérant) de comparer avec l’ensemble du département du 93.
    De façon plus générale, je suis toujours surpris de ne pas trouver en accès libre au public et réellement disponible (donc sur internet) l’essentiel des travaux statistiques que ne doivent pas manquer de réaliser les services d’études de la Mairie et de Plaine Commune… Ce sont des services « publics » me semble-t-il et il est anormal que ces travaux soient réservés à un cercle restreint d’élus et d’administratifs. La démocratie y gagnerait !…

    0

    0
  7. citoyen93 dit :

    @mimi
    C’est le problème des données statistiques.
    Est ce que celles-ci reflètent la réalité ?
    Je pense, mais c’est une interprétation de ma part, que ces données sont en dessous de la réalité.
    Beaucoup de personnes sont totalement sont sorties des « écrans radars » des institutions, organismes, établissements étatiques permettant de centraliser un certain nombre d’informations.
    Ce qui me désole, c’est la potentialité du territoire, les entreprises qui y sont implantées, les IUT et les universités et la population jeune de cette ville qui n’aspire qu’à s’insérer dans le tissu économique local.
    Je le répète à nouveau, une équipe municipale qui n’a même pas un élu en charge de l’insertion professionnelle n’a pour moi aucune crédibilité sur les questions de l’emploi.

    0

    0
  8. suger dit :

    Un site indispensable pour des données statistiques sur la Seine-Saint-Denis par ville et par communauté d’agglomération :
    http://www.professionbanlieue.org/c__8_35__Ville_par_ville.html
    Ce site est facile d’accès et par ailleurs c’est une mine d’informations et de références sur les politiques urbaines.
    Vu les moyens dont disposent la ville de Saint-Denis et Plaine Commune, c’est une honte qu’un outil du même genre ne soit pas mis à la disposition des dionysiens. C’est, à mon sens, une preuve supplémentaire de l’absence de démocratie à Saint-Denis. Les informations sont dissimulées ou rendues difficilement accessibles. Même le budget de la commune, un acte essentiel dans la vie d’une commune, n’est pas mis en ligne…
    Tout l’argent dépensé sert à la « com » et à la propagande de la municipalité et non à informer les citoyens. Espérons que le mois de mars permettra un changement sur ce point là aussi !

    0

    0
  9. suger dit :

    L’adresse du site semble avoir été mal recopié, donc voici la bonne adresse j’espére :

    lien

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *