Propreté à St Denis : Un pas en avant, 2 pas en arrière !

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Fabien dit :

    Bonjour.

    A Front populaire les poubelles débordent et avec le vent les déchets s’étalent sur l’avenue George Sand notamment… C’est vraiment dommage car ce quartier est quand même plutôt bien construit mais certains matins il ressemble de plus en plus à une grande poubelle…Donc j’ai du mal à comprendre la baisse de fréquence pour le ramassage des emballages.

    0

    0
  2. pilar pastor dit :

    Il faudra tenir compte d’un petit problème! les conteneurs poubelles sont régulièrement visités au centre ville par des roms les sacs poubelles ne sont pratiquement jamais remis à l’intérieur du conteneur une fois inspectés , donc si une brigade passe et trouve une enveloppe à mon nom dans le sac abandonné contre un arbre qui va devoir payer ???

    Habitant Boulevard Carnot

    0

    0
    • Bill dit :

      Vous avez raison mais il me semble qu’il n’est pas trop compliqué de faire la différence entre un sac éventré par terre à côté d’un container un jour de ramassage et les dépôts qui fleurissent sur les trottoirs hors container et jour de ramassage… Si les Roms ne font souvent pas l’effort d’ouvrir proprement les sacs (mais certains ont compris l’intérêt de le faire proprement pour leurs relations de bon voisinage), ils ne les baladent pas non plus loin des containers. Ils ne transportent que ce qui est intéressant.

      0

      0
  3. Gabriella dit :

    Le maire de l’Ile Saint-Denis est un écologiste, les témoignages des riverains et la gestion municipale des ordures pourraient aider, s’ils lisent ce blog……..

    0

    0
    • Bill dit :

      Bonjour Gabriella, Je ne connais pas trop l’Ile St Denis. D’après votre commentaire, je comprends qu’ils n’ont pas les mêmes problèmes de saleté que St Denis ? Si c’est le cas, et étant donné qu’ils sont aussi dans Plaine Commune, il faudrait effectivement qu’ils nous donnent les recettes !

      0

      0
  4. goldo dit :

    a l’Ile Saint Denis il Ya beaucoup moins de passage de gens d’ailleurs et il Ya beaucoup moins d’habitants. Ca ressemble plus à un grand village et il n’ya pas de vendeurs a la sauvette.

    0

    0
  5. Miou dit :

    Pour ma part, je ne trie plus grand chose car dans mon immeuble les poubelles jaunes sont pleines à craquer à chaque fois que je veux y mettre quelque chose…. Je me suis même demandé s’il y avait des élus écolos dans cette ville vu le manque de moyens mis en oeuvre pour faciliter le tri que ce soit du papier ou plastique et également du verre… Je suis par contre ravie qu’enfin il y ait deux passages par mois pour les encombrants. S’il pouvait y avoir plus de poubelles dans les rues aussi histoire que certaines personnes arrêtent de jeter n’importe quel déchet dans la rue…

    0

    0
  6. dionysienne dit :

    Bonjour à tous,
    Miou, n’hesitez-pas à demander une poubelle jaune supplémentaire auprès de allô agglo. Pour avoir eu affaire à eux à ce sujet, je les ai trouvés serviables et réactifs.

    0

    0
  7. Gabriella dit :

    Bonsoir Bill
    Pour les dépôts sauvages :
    Installer des bornes d’alertes dans tous les endroits susceptibles ou habituels de dépôts sauvages reliées directement à la mairie par un standard permettrait d’éviter déjà que les ordures stagnent et l’on ferait participer les dionysiens qui se battent pour la propreté de leur ville. C’était si je me rappelle bien une des propositions de l’opposition pendant
    la campagne des municipales et d’après elle, cela devrait coûter moins cher que des panneaux dissuasifs! a voir …. la question pourrait être poser lors d’un conseil municipal. Vous allez me dire que cela devrait aller avec une véritable volonté de gérer les problèmes de propreté……

    1

    0
  8. la plaine dit :

    Bonsoir,
    Tout le monde appelle AlloAgglo pour avoir des conteneurs de tri supplémentaires.
    Selon eux, le distributeur est dépassé par les commandes.
    Est-ce qu’ils n’auraient pas pu anticiper cela ?
    Et est-ce que les conseils syndicaux d’immeubles ont eu le temps de faire passer l’info aux sociétés qui s’occupent de sortir les poubelles ?
    La mairie n’a pas laissé beaucoup de temps pour se retourner (2 semaines tout au plus ?)
    Résultat : dans certains quartiers, les conteneurs jaunes étaient presque tous sortis, pleins à craquer, et ne seront pas vidés avant la semaine prochaine !
    Bravo Plaine Co !

    0

    0
    • Bill dit :

      Le plus stupide dans l’histoire, c’est qu’en octobre / novembre, ils ont changé tous les couvercles des containers recyclage de bleu à jaune. Belle petite dépense pour quoi ? Et maintenant, ces containers ne sont plus suffisants pour beaucoup et vont donc devoir être changés pour plus grand (quand on peut stocker…). A combien va monter l’addition ???

      1

      0
  9. Bill dit :

    Hier, pas de passage pour les emballages et plastique. Certains n’ont visiblement pas eu l’information sur les nouveaux rythmes vu les poubelles jaunes pleines de recyclables qui attendent désespérément sur le trottoir.
    Pour ceux qui ont réalisé, ça râle ! Certains veulent continuer de trier normalement mais pour ça, il faut agrandir le container. Et là, AggloAglo ne sait plus où donner de la tête. Ca pas l’air gagné pour obtenir une poubelle plus grande. Ma voisine en est à son 3ème appel et toujours aucune réponse…
    Encore une affaire bien gérée 🙁

    0

    0
  10. Herve dit :

    Le problème principal c’est que dans un centre-ville ancien, la plupart des immeubles et maisons n’ont pas de local poubelle et il est très difficile et souvent impossible d’y en aménager un. Les containers restent donc sur les trottoirs, disparaissent assez rapidement, et quand il en reste dans certains immeubles, les jours de collecte les trottoirs sont encombrés, la fouille des poubelles génère des étalages immondes, etc. etc. Ce mode de collecte apparu il y a une trentaine d’années est une lubie de technocrate totalement inadapté aux quartiers anciens de centre-ville.
    De plus en plus de villes l’ont compris et, dans ce type de quartier, ont remplacé ce système par des containers de tri sélectif enterrés. Le résultat est spectaculaire : plus de déchets qui débordent des poubelles, et contrairement aux idées reçues, les habitants (même des pauvres et des immigrés nécessairement sales et inadaptés, oui, oui !) jouent le jeu.
    C’est l’accumulation de la saleté qui encourage certains à en profiter, quand on se donne vraiment les moyens de l’éviter, la plupart des gens respectent les règles. A Saint-Denis, la mairie reconnaît que les immeubles ne peuvent avoir de poubelles faute de local, mais au lieu d’investir dans la solution propre et durable des containers enterrés, elle pose des containers de surface à quelques endroits. Ceux-ci sont vite débordés car en effet, ça marche ! Quand il y a un point de collecte identifié les habitants viennent, parfois de loin, y déposer leurs ordures !
    De plus, dans un container enterré, pas de mise à feu possible faute d’oxygène suffisant. Du coup, même dans des quartiers difficiles les incendies de poubelle disparaissent.
    Ci-dessous, petite comparaison entre les deux solutions : Saint-Denis, près de la bourse du Travail, et Brest dans le quartier ancien dégradé de Recouvrance (lui aussi très populaire et en cours de rénovation urbaine). Dans cette ville ce système a aussi été adopté dans des quartiers difficiles d’habitat social et a réglé le problème des incendies. Cherchez l’erreur, et la volonté politique.

    3

    0
    • Pierre Teissiere dit :

      Bonjour,

      Dans mon quartier nous n’avons que des colonnes enterrées mais il est fréquent que mes voisins mettent leurs sacs à côté !!

      Je crois qu’il va y avoir de plus en plus à Saint-Denis, mais Est-ce vraiment la solution ???

      0

      0
  11. goldo dit :

    la solution est ailleurs, elle commence par le civisme des gens mais pour cela il faut plus de mixité dans cette ville ramasse misère.

    0

    0
    • Bill dit :

      En même temps, si personne n’explique aux nouveaux arrivants quels sont les us et coutumes et qu’on les laisse se débrouiller en apprenant grâce à leur sens de l’observation, il n’y a aucun espoir.
      Si vous n’avez pas le calendrier des ramassages et que vous vous fiez aux poubelles et tas d’ordures dans la rue, on ne peut qu’en conclure que le ramassage c’est soit tous les jours, soit jamais ?
      Si vous regardez comment se comportent les gens dans la rue pour apprendre : vous n’utilisez pas les poubelles. Trop souvent vu des emballages jetés par terre alors que la poubelle est à 1 mètre.
      Mais bon, comme le pensent certains militants, ici les gens aiment vivre dans la crasse et la saleté, c’est très pratique (et méprisant) comme mode de pensée, ça dispense d’agir.

      0

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *