Propreté – ça bouge au quartier de la gare mais le chemin vers la fermeté sera long…

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. lolo dit :

    Lors de la dernière démarche quartier Pleyel du 17 novembre, j’ai signalé à Thierry Defrenne que la poubelle publique du 90-92 boulevard Anatole France n’avait pas été vidée depuis le 6 octobre alors qu’il y a eu 3 matchs au SDF depuis.
    Deux semaines plus tard, elle n’est toujours pas vidée…
    Le boulevard Anatole France n’a pas été nettoyé depuis plus de deux mois entre l’A86 et le canal. Il y avait bien six nettoyeurs sur le parking sauvage de la porte de Paris mais ils n’ont pas migré vers le sud. Je pense même que c’était des prestataires puisqu’ils n’avaient pas de camions de l’agglo.
    Résultat: on approche du mètre cube de merdier au niveau du feu avec l’ave Jules Saulnier, puisque chaque jour ceux qui font la manche, ceux qui jetent n’importe où leurs détritus faute de poubelles ou de poubelles vides ne font qu’empirer la situation.

    0

    0
  2. Anthony C dit :

    No comment sur l’affiche elle-même.
    Enfin si, trop tentant … ridicule!

    Pour ce qui est de la date, on est dans le grand-guignolesque.
    Double événement à venir ce samedi:
    D’une part nos Député et Maire nous reçoivent en délégation d’habitants afin de s’expliquer sur leur gestion intolérable de la question de la propreté. D’autre part, le même jour se déroule ceci:
    Inauguration du parvis réaménagé de la gare de Saint-Denis, samedi 3 décembre 2011 à 12h.
    « Cette inauguration ouverte à tous se fera en présence de

    Daniel Canepa, Préfet de la Région Île-de-France
    Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Île-de-France, président du STIF
    Catherine Peyge, Présidente du SIPPEREC
    Patrick Braouezec, Président de Plaine Commune
    Didier Paillard, Maire de Saint-Denis, vice-président de Plaine Commune »

    Ce qui veut dire qu’il ne faudra pas compter sur une audience trop longue en Mairie à 10h, car on nous pressera assez vite vers la sortie, « le Préfet n’attendra pas ».

    Voilà l’explication. Il faut faire place nette 48h à l’avance pour les flashs des journalistes et les souliers vernis des hauts fonctionnaires et grandes huiles locales.

    Quant à savoir si l’opération sera reconduite régulièrement… A moins que d’autres inaugurations soient prévues, faudra sans doute pas trop y compter.

    Et si à la façon d’Alice au pays des merveilles, le lièvre de Mars et le Chapelier fou célébrant chaque jour les « non-anniversaires », nous prenions le pli de célébrer chaque jour de « non-grande-lessive ».

    0

    0
  3. toorop dit :

    L’initiative me semblait trop belle … j’ai donc posé la question (sans réponse à ce jour) de la raison qui nous valait ce grand nettoyage … visite du maire, préfet, ministre ? La réponse est arrivée hier par l’invitation à l’inauguration du parvis de la gare samedi prochain … faudrait pas non plus trop en faire pour les habitants du quartier !!!

    0

    0
  4. stephanie dit :

    Excellent !!!

    0

    0
  5. Sam dit :

    Depuis que j’ai reçu le mail de la démarche quartier, hier soir, je me demande pourquoi cette opération et pourquoi cette précipitation …je comprends enfin !

    Bien vu les gars, je n’avais pas vu le lien. On prend vraiment les dionysiens pour ce qu’ils ne sont pas…

    Pour la réunion de samedi prochain, on a preparé un doc qu’on remettra aux élus en espérant qu’ils nous répondront en séance !
    J’informe la presse – qui sera présente dans notre quartier samedi pour cette inauguration – afin de couvrir également cette rencontre et on n’hésitera pas à le faire savoir si on nous expédie. Non mais …

    Et c’est vrai que cette com’ est ridicule pour ne pas dire ratée ! On se fout vraiment de nous …

    0

    0
  6. habitant dit :

    Mais là c’est juste dans le quartier de la Gare ou quoi ?
    Avant on avait des coups de pubs d’affiches genre les grands évènements d’exploits sportifs là c’est
    « Attention, attention, mesdames et messieurs,roulement de tambour… la grande lessive!. »
    Je connaissais comme film à spectacle la « Grande vadrouille » avec Bourvil et de Funès.
    Là, c’est « La grande lessive »: fait exceptionnel qui annonce comme à l’accoutumée l’arrivée en grande pompe de personnalités (président, préfet, maire, élus etc.)
    C’est comme dans les autres quartiers, finalement, comme quand il y a la visite du maire, l’inauguration d’un arbre, local, jardin, d’un mur nettoyé, repeint la veille et retagué le lendemain.
    Ceci expliquerait donc cela.

    0

    0
  7. momo dit :

    ramener vos poubelles au parvis, lors de l’inauguration.
    Braouezec sera anchanté et ridiculisé, et de plus, ramener vos pancartes.
    c’est super comme idée!!!!!

    0

    0
  8. Bertrand dit :

    Ce qui est très drôle, c’est qu’on nous présente comme exceptionnel quelque chose qui devrait être normal. Je trouve que cette campagne représente bien inefficacité de Plaine Commune. C’est tellement exceptionnel de balayer les trottoirs, de les laver ou de changer les poubelles qu’ils en impriment des affiches. Je disais « drôle » en début de mail, je pourrais très bien dire « désolant ».

    0

    0
  9. jane dit :

    Très juste Bertrand, on en vient à croire que vivre dans des rues lavées, balayées, dont les poubelles sont vidées est un privilège !!
    A noter… Sur le site de la ville, quand on clique sur « Propretés des espaces publics » dans la rubrique « Cadre de vie », on peut y lire : CONTENU EN COURS DE REALISATION…
    Ce qui m’énerve le plus dans cette affiche, c’est le logo qui la surplombe : « Ma ville je l’aime, j’en prends soin »… (cela me rappelle un autre slogan, pas vous ?).

    Comme le dit Braouezec dans l’édito du guide de la propreté à propos du tri et des corbeilles de rue :
     » ce Guide de la propreté (…) vous accompagnera (…) pour que ces gestes simples deviennent des réflexes »…
    Je vous laisse conclure 🙂

    0

    0
  10. JOSY dit :

    Hélas toujours aussi sale dans la rue Ernest Renan une semaine sans être nettoyée.
    Et des rassemblements dans les voitures musique à fond les portes ouvertes devants les cafés et épicerie dans la même rue. Plusieurs fois je suis allée au commissariat à St-Denis pour signaler aussi :
    1 ) La prostitution devant le tabac de l’église les filles les mêmes toujours au même endroit ;
    2 ) Les marchands de cacahuettes etc….. devant la gare et devant le commissariat du jamais vu personne ne bouge
    La police ne bouge pas pourquoi je comprends rien

    0

    0
  11. serge dit :

    La propreté, pourtant à mon sens un des points cardinaux de la dignité humaine, est semble-t-il une question subsidiaire pour la mairie de Saint-Denis et Plaine Commune. A Pelyel, les nouveaux aménagements des boulevards Ornano et du Docteur Finot n’ont même pas intégré de poubelles … c’est tout dire. Quant à l’entreprise de privée en contrat avec Plaine Commune, elle est tellement efficace que les rues sont jonchées de détritus. Et tout cela sans parler de l’efficacité d’Allo Agglo … Que nos édiles ne s’étonnent pas si pour les prochaines municipales le vent vient à tourner pour eux …

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *