Propreté, Collectivités Territoriales et « PNRQAD ».

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. suger dit :

    Merci à Alain d’attirer l’attention sur le fontionnement de Plaine-Commune, que l’on peut qualifier de totalement anti-démocratique. D’abord, un petit rappel sur « nos » représentants élus par les conseillers municipaux : sur les 13 conseillers communautaires censés représentés Saint-Denis, 12 font partie de la majorité municipale (et un seul de l’opposition : le socialiste Stéphane Privé). Donc avec 41% des voix (1er tour des élections municipales avec, de plus, 58% d’abstentions…) et 51% des voix au 2ème tour, la majorité municipale rafle 92% des sièges !
    Ensuite, l’information des habitants sur les décisions de nos prétendus représentants est quasiment nulle. Les compte-rendus des réunions des conseils, pourtant peu éclairants, ne sont plus publiés sur le site de Plaine-Commune depuis mai 2009. Et même un outil de propagande comme le « Journal en commun » est techniquement illisible. N’ayant pas le dernier numéro que cite Alain (je ne l’ai pas eu dans ma boîte aux lettres, ou je l’ai jeté un peu trop vite à la poubelle comme d’autres tracts publicitaires…), j’ai essayé d’y accéder sur le site et j’ai pu constater que la mise en ligne est sous-traitée à un site « Caliméo » (« Calamité » peut-être…) incapable d’afficher l’intégralité des pages. Quand on pense à l’argent dépensé pour la communication à Plaine-Commune, ils pourraient au moins exiger de leurs prestataires un service correct. Gaspillage et incompétence est vraiment leur devise. Et la démocratie leur dernier souci.

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    La propreté est effectivement affligeante sur la ville.
    Où j’habite la balayeuse ne passe plus depuis des lustres et le ramassage des encombrants se fait de façon très chaotique et je ne parle pas des dépôts d’ordures sauvages qui peuvent rester des jours voir des semaines sur le trottoir.
    Je précise que la part dans les impôts locaux concernant les ordures ménagères a augmenté de façon très significative.
    En fait je trouve que la situation qui n’était déjà pas merveilleuse s’est dégradée de façon alarmante ces derniers mois.
    Sur le chapitre de l’habitat insalubre je pensais qu’on avait touché le fond mais visiblement on creuse encore. Sur mon périmètre, le bâtit ancien n’en finit pas de se déliter et il semblerait que deux squats soient apparus à l’emplacement de logements très vétustes.
    Ces logements ont été signalés depuis des mois auprès de la mairie et le maire s’était déplacé pour constater l’ampleur du phénoméne l’an passé.
    Pour info, je rappelle que la résorbtion de l’habitat insalubre était un des slogans de la campagne du maire de Saint-Denis Didier Paillard.

    0

    0
  3. édith dit :

    L’offre d’emploi est toujours en ligne en date d’hier…Qui pour s’y coller ?!

    27/01/2011 OFPC-2011-01-019322
    Directeur de l’Unité Territoriale Propreté et Cadre de vie de Saint-Denis / L’Ile Saint-Denis (h/f) – Réf. : 2011 01 486
    Ingénieur
    Ingénieur principal

    COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION PLAINE COMMUNE (93)

    0

    0
  4. ut dit :

    un fou …!!!!..en tout cas quelqu’un qui sera surement d’un grand courage , la situation de saint denis a surement du faire le tour de toute les grandes directions de propreté de france et de navarre , saint denis est et restera malheuresement un cas d’école .

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *