PS – G. Sali – « Droit d’expression des élus : le Tribunal administratif donne raison à Stéphane Privé »

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. goldo dit :

    Est-ce que ces condamnations peuvent avoir une répercussion sur la fonction du maire ?
    A mon sens cela ne change rien a son élection et à la gestion de la ville.

    0

    0
  2. cathy dit :

    Effectivement, je ne pense pas qu’il y aura de répercussion sur sa fonction. Ceci dit il sera obligé de laisser la parole c’est déjà ça…
    Pour qui il se prend pfff !!!!

    0

    0
  3. suger dit :

    Il y aura au moins une loi qui devrait être respectée à Saint-Denis, la ville où tout est permis… C’est une belle claque pour un maire qui censure l’opposition car il est à court d’arguments pour défendre la gestion calamiteuse de la ville

    0

    0
  4. moonie dit :

    @Goldo,

    ça ne change peut être rien, mais ça oblige le Maire à plus de sérieux et de cohérence.
    Car pour qui a eu l’occasion d’assister à un conseil municipal, il est facile de voir que Didier Paillard est sélectif dans ces interprétations du règlement et qu’il ne maîtrise ni ses dossiers ni ses conseillers municipaux qui prennent la salle du conseil pour une cour de récréation, un réfectoire, un salon de lecture (au choix et selon les humeurs de chacun).
    L’opposition PS, et notamment Stéphane Privé, a bien fait d’aller jusqu’au bout, car malgré l’inégalité des forces (La Mairie avait engagé pour se défendre les services d’un célèbre cabinet d’avocats, payé par qui ? par nos impôts), le Tribunal lui a donné raison. Une brèche dans l »armure coco.

    0

    0
  5. Voisinsin dit :

    Le lien ne marche pas… annulé par le tribunal administratif ?

    0

    0
  6. Sam dit :

    @voisinsin
    Le lien vers le site de G. Sali est corrigé.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *