PS G. Sali – « Parkings de Saint-Denis : une insécurité qui coûte bien cher ! »

Vous aimerez aussi...

35 réponses

  1. lolo dit :

    Une verbalisation systématique des véhicules en stationnement gênant ou interdit permettrait d’augmenter la fréquentation des parkings souterrains et améliorerait le cadre de vie de tous. Passage piéton dégagés, moins de klaxons… Il suffit juste d’initier le mouvement par le recrutement d’ASVP en nombre significatif.

    0

    0
  2. Fabye dit :

    Lorsque nous sommes arrivés à Saint-Denis en mai 2005, il y avait un maître chien dans le parking République et pourtant le climat était un peu plus serein qu’aujourd’hui! Le temps de réaction des responsables des parkings Vinci est aussi extrêmement long. Plus d’un an que le parking est squatté. Le système de fermeture des portes aurait pu être changé pour limiter les allers et venues des squatteurs et cela ne devrait pas revenir trop cher. En raison du laisser aller voire du je-m’en-foutisme de la mairie et de Vinci nous subissons au quotidien des nuisances qui ne sont pas acceptables. Merci Vinci, merci la mairie. Ceci me fait penser à un argument de M Paillard pour sans doute excuser l’absence de réaction de la mairie. Il m’a dit qu’on ne ferait que déplacer le problème. Certes mais en continuant à l’ignorer de cette façon, le trafic de drogue ne va pas disparaître comme par enchantement, il ne fait que s’amplifier.

    0

    0
  3. Antoine dit :

    Moi ce qui me frappe c’est la hausse des tarifs. Voilà une info qui ne passera pas dans le JSD et pourtant c’est bien de l’information locale qui intéresse tous les habitants, automobilistes et contribuables. En plus, je ne suis pas sur que les mesures prises pour la sécurisation des parking seront suffisantes.

    0

    0
  4. nick dit :

    Information très intéressante qui prouve à nouveau l’amateurisme de la municipalité en matière de gestion.
    Les dyonisiens apprécieront au moment de la douloureuse (taxe foncière et habitation).
    Heureusement que nous avons Florence Haye comme maire adjointe à sécurité.
    Voila une élue efficace en matière de lutte contre l’insécurité, présente sur le terrain et à l’écoute de la population. Avec elle nous sommes certain que les choses iront dans le bon sens.
    ha, ha, ha, ha, ha.

    0

    0
  5. Sandra dit :

    Tout ça n’est vraiment pas encourageant. Pourquoi la situation devrait-elle s’améliorer ?
    Avec mon ami, nous nous interrogeons de plus en plus sur notre avenir dans cette ville.
    C’est dommage parce qu’elle est attachante par de nombreux aspects.
    Mais trop c’est trop. A quand la goutte d’eau…?

    0

    0
  6. Sam dit :

    Bref, si je comprends bien avec ce contrat les élus locaux sont tenus par les couilles et les riverains et usagers subissent les travers de cet accord.

    On comprend pourquoi les élus semblaient pressés de partir le jour de la galette et qu’ils n’avaient absolument rien proposé. Et on comprend pourquoi la préfecture semble démunie malgré l’engagement pris par le préfet en personne.

    Pour info, seuls la pérfecture et commissariat sont en contact avec les riverains. Les zélus aux commandes n’ont en absolument rien à foutre puisque personne ne prend la peine de se rapprocher des riverains. Comme d’hab’, ils semblent résignés et attendent que ça se passe tout seul !!! Après on tapera sur l’Etat, on connait la chanson…

    @G. Sali

    D’après vous y a-t-il une solution pour y remédier ? Laquelle ? Qu’est-ce qu’on peut faire pour pacifier le secteur des Chaumettes ?

    Savez quoi si un usager peut filmer une vingtaine de seconde avec son smartphone ce qui ce passe dans ce pu— de parking on va leur mettre les images devant le nez via les réseaux sociaux !!! Suis en colère…

    Allez un mois après la galette sans résultats probants, on se prépare pour l’action suivante …il faut hausser le ton !

    0

    0
  7. lolo dit :

    La mairie de Saint-Denis dans un sketch : http://www.youtube.com/watch?v=S-J7

    0

    0
  8. Pascal dit :

    C’est quand même énorme cette histoire. Il faut subir au jour le jour, il faut voir sa ville se dégrader au mois le mois, et il faut régler les factures années après années ! Et le tout dans un sentiment d’impuissance totale. Et les politiques qui se battent entre eux en nous ignorant.
    Si quelqu’un le sait : y a-t-il un exemple similaire à ces absurdités dans une autre ville ?

    0

    0
  9. Pgase90 dit :

    Ah la vidéo ne semble plus disponible. Erreur d’URL ou bien a-t-elle été retirée de youtube?

    0

    0
  10. Georges Sali dit :

    @Sam
    Pour vous répondre, je ne rappellerai que des propositions bien banales (ne m’en veuillez pas) :
    Pour le parking République, Vinci sait très bien faire quand il veut : portes solides, systèmes anti intrusion, éclairage renforcé sans zones d’ombre, nettoyage-propreté systématique, caméras, gardiens permanents, plaintes déposées systématiquement,… et vous verrez : le parking redeviendra parfaitement fréquentable.
    Pour le quartier :
    – solliciter la Police nationale (avec la PM en support) pour des rondes en permanence (jour et nuit) pendant quelques mois pour signifier très clairement) que les activités illégales ne sont plus tolérées. Démarche qui devrait être très visible et qui pourrait être l’occasion d’une présence spécifique des élus en charge du quartier et des questions de sécurité, commerce, vie associative,…
    – en parallèle, installer la video surveillance sur le secteur rue de la République et les rues perpendiculaires pour faciliter l’instruction des cas de délinquance par les juges compétents,
    – engagement d’actions de prévention (médiation : PPV, MDN ; prévention spécialisée : Canal) et prise en charge des situations sociales critiques par les autorités locales compétentes.
    – soutien et encouragement à l’organsation d’initiatives citoyennes, type galette, pour recréer du lien entre les habitants d’une part mais aussi avec les usagers de l’espace public.
    Soit, vous le voyez, tout un plan d’actions qui devrait être mené par un groupe de travail ad hoc (qui pourrait s’appeler « Chaumettes / République ») dans le cadre du CLSPD. Groupe de travail auquel les associations intéressées pourraient être partie prenante.
    Rien de révolutionnaire donc. Simplement de quoi avancer concrètement, sans excès ni démagogie.
    G. Sali

    0

    0
  11. Viviane dit :

    Comment faire pour que ces propositions d’actions soient prises en compte par les autorités ? Qui peut les revendiquer auprès du Maire et du Commissaire, etc… ? En tout cas, il faut absolument que ça bouge, c’est trop invivable.

    0

    0
  12. Sam dit :

    @Georges Sali

    Merci pour votre prompte réponse.

    Comme vous le savez, c’est ce que nous faisons déjà à travers les réunions de travail régulières avec commissariat, préfecture et municipalité. 

    Le point bloquant est : Vinci ne se bouge pas pour sécuriser le parking République.

    0

    0
  13. Fabye dit :

    Oui manifestement c’est Vinci qui bloque la situation à croire qu’ils en tirent un certain profit! Le gérant avait par exemple refusé de nous laisser mettre des tracts dans le parking pour prévenir les usagers de la rencontre entre riverains et élus autour d’une galette le 28 janvier dernier prétextant je le cite que « la publicité n’était pas autorisée dans le parking »!Délirant non? Demain le préfet et son adjoint reçoivent le responsable des parkings Vinci Ile de France et le responsable national et vont les mettre en demeure d’assurer la sécurité sous peine de fermer le parking.
    Bon courage à tous!

    0

    0
  14. Julien dit :

    Vinci se goinfre et ne fait rien. Je me demande ce que va rapporter la hausse de 25% des tarifs comme c’est dit dans l’article ? A mon avis, ça rapportera bien plus que la paie d’un maitre chien ! Et j’espère qu’ils vont finir par réparer la fuite au parking Basilique qui fait que les eaux du rayon poissonnerie de Carrefour s’écoulent et empestent dans le parking public. Vinci se moque de nous et la Municipalité ne leur dit rien. C’est à n’y rien comprendre.

    0

    0
  15. Sam dit :

    @fabye

    Vous êtes conviés à cette rencontre ? Y aura-t-il des élus ?
    Encore merci Mr Lambert donc à l’Etat … N’en déplaise à certains.

    0

    0
  16. Fabye dit :

    Non, nous ne sommes pas conviés mais je crois que le ton ne sera pas à la discussion demain. Et oui merci M Lambert et à M Fata manifestement plus au fait de ce que nous vivons au quotidien. Tenez, j’invite les élus à venir faire un petit tour au parking Vinci de la rue des Chaumettes ce soir, histoire de comprendre.

    0

    0
  17. Sam dit :

    @Fabye

    Hello ma belle,

    Mr Fata est très efficace.

    Concernant les élus aux commandes, je ne pense pas que ça soit un manque de compréhension et de connaissance de la situation. D’ailleurs ils ont reconnu publiquement les problèmes de votre secteur sans les minimiser.

    Pour rappel, depuis l’automne 2009 ils reconnaissent enfin les problèmes de sécurité. Il a fallu beaucoup de temps pour l’admettre, malgré l’évidence des faits depuis trop longtemps.

    Perso, je pense qu’il s’agit d’un manque de volonté et de courage pour faire face à ces problèmes. Ils semblent totalement dépassés et ne plus y croire. C’est plus terrifiant que les problèmes eux-mêmes. Comme si on était au bord d’un avion sans pilote…

    PS : Allez fais péter les bubulles … on se comprend, hein ? 😉

    Biz

    0

    0
  18. Fabye dit :

    Je viens d’avoir M Fata au téléphone. Le parking Vinci de la République risque d’être prochainement fermé. En effet les responsables des parkings Vinci avaient promis qu’un maître chien serait présent 24h/24 et ça n’est le cas. Le maître chien arrive vers 21h et repart tôt le matin. La rue des Chaumettes et le parking sont toujours un lieu de rdv pour les consommateurs et les dealers!

    0

    0
  19. stephanie dit :

    Ah oui ? Eh bien cela n’a pas empêché Vinci d’augmenter ces tarifs !! Je ne sais pas ce qu’il en est dans celui de République, mais au parking de la gare où j’ai un abonnement (et où l’on nous promet un maître chien dans la journée qui se « partage » avec d’autres parkings, celui de la place du 8 mai 45 je crois notamment, et que le gardien présent en journée n’a pas encore vu ..), le montant mensuel est passé de 50 à 56 €. Pas mal non ? Surtout si les promesses liées à cette augmentation ne sont pas tenues !!!!

    0

    0
  20. Thierryb dit :

    J’y payais encore 45 euros en 2008, aujourd’hui 56 ! Vinci se paye sur la bête. Les péages ne doivent pas suffire …

    0

    0
  21. philippe dit :

    Un autre parking de SAINT DENIS abandonné à tous les trafics avec toutes les nuisances qui vont bien avec….
    Depuis 2009 (3ans ! ! ! ! !) et des dizaines de courriers, j’essaye de faire connaitre la situation catastrophique de ce parking situé sous place des piano ( place des grumes) Boulevard Anatole France / carrefour Pleyel mais aussi de ce quartier abandonné de Saint-Denis

    1/ les portes acces beantes depuis plusieurs années (remises a neuf et DETRUITE dans le 24h00 qui ont suivi) actuellement béantes 24h/24 et ne fonctionnent toujours pas.
    2/ accès piétons (mais aussi secours et coupe feux) : portes dégondées, saccagées , accès encombrés ! ! !
    3/ extincteurs percutés ou inexistants (donc non opérants)
    4/ locaux techniques (ventilation) : accès éventrés et encombrés de pièces de carrosserie et de pneus
    5/ très importante zone non éclairée : électricité hors services
    6/ plusieurs boitiers lumineux de secours HS
    7/ nombreux véhicules à l’état d’épave ou à demi «démontés», cassés ou vandalisés a coté de véhicules allemands flambant neufs et immaculés
    8/ selon toute évidence aucun entretien ni balayage : détritus de tous genre omniprésents au sol
    9/ containers à ordures débordants avec ordures divers et variées (et en abondance) aux alentours.
    10/ visiblement des activités nocturnes et commerciales se déroulent dans ces sombres garages (reliefs de repas, boites de boissons diverses et préservatifs usagés jonchent le sol des zones « fréquentées » )

    Etc……………..

    Ce garage ( public ? privé ? ) géré par Plaine Commune Habitat est composé de deux niveaux soit environs 400 places
    Tout au plus une trentaine de places sont plus ou moins occupées (emplacements à proximité immédiate de l’entrée)

    A l’extérieur sur la boulevard Anatole France au niveau de la place des pianos zone de non droit ou n’’intervient JAMAIS la Police ( ni le Police NATIONALE ni la Police MUNICIPALE)
    1/ stationnement dans couloirs de bus 24h/24
    2/stationnement places « handicapés » places « convoyeurs de fonds » places « livraisons » place « entré et sortie garages marqués stationnement interdit » « zone piétonne de la place des pianos : bornes arrachées et circulation entre les immeubles »
    3/ un grand nombre de véhicules stationnés sur l’avenue ne bougent définitivement plus : épaves sans roues, pare-chocs pendants, carcasse diverses.

    A la suite de la rencontre avec Mr BRAOUEZEC et Mr PEU lors d’une manifestation organisée en janvier par SCG :

    Mr BRAOUEZEC m’avait donné sa carte et son adresse mail pour que je lui expose les problèmes : chose faite le lendemain => réponse : mail refusé
    Mr PEU rencontré sur place : fin de non recevoir et dit ne pas connaitre de problème a PLEYEL . . . . . . .?
    De nombreux courriers adressé au Préfet de Seine Saint DENIS pour alerter ses services sont TOUJOURS restés SANS REPONSE

    Mr FATA contacté a plusieurs reprises semble ne pas vouloir communiquer d’informations ( ou n’a rien fait …ce qui est le plus probable)

    Je persiste à contacter toutes ces personnes mais manifestement « Pleyel » à l’air de gêner ….
    Pendant ce temps le quartier est de plus en plus « occupé » et l’objet de tous les trafics
    J’ai contacté des résidants de ce quartier PLEYEL mais la situation semble tellement être aux mains de « certains individus » que personne n’ose témoigner de la situation.

    Je suis au Conseil Syndical d’un  l’immeuble  sis 196 Bd Anatole France ( pleyel) et nous avons maintenant les parties communes régulièrement occupées  pour diverses activités, les contrôles d'accès détruits, les machineries d' ascenseurs saccagées,   et cela systématiquement.

    La situation devient dramatique ! ! !

    JE CHERCHE DONC ICI DES PERSONNES CONCERNEES OU HABITANT CE QUARTIER SOUHAITANT ME REJOINDRE POUR AGIR ET FAIRE INTERVENIR TOUTES LES AUTORITES COMPETENTES .

    0

    0
  22. lolo dit :

    Bonjour Philippe,

    J’ai également, à de nombreuse reprises signalés les dysfonctionnements liés à la Place des Pianos lors des démarches quartiers, mais tout le monde laisse faire.
    Pour la mairie, les problèmes de circulation ne la concerne pas puisque c’est à la police nationale de faire son boulot.
    Pour le trafic de drogue, on pointe les salariés du quartier comme clients, alors que je doute qu’ils soient nombreux de 19H à 2H du matin et surtout le week-end.
    Le plus invraisemblable, c’est que le deale de fait tranquillement à la sortie du métro, que les guetteurs sympathisent gentiment avec les salariés de « Partenaires pour la ville » et que le deale se fait probablement à partir de logements sociaux…
    Il y a toujours un guetteur à la sortie nord du métro à côté de la boite aux lettres et un autre à la sortie sud à côté de la pharmacie plus des trainards sur la place…
    A moins que ça ne soit une tentative de Saint-Denis pour concurrencer Saint-Ouen !

    0

    0
  23. lolo dit :

    @ Philippe: Je pense qu’on pourra poser toutes nos questions aux interessés lors de cette réunion:
    Une rencontre avec le commissaire du quartier La Plaine est organisée le mercredi 21 mars, de 19h à 21h30, à la Maison de quartier Plaine.
    Ordre du jour:
    1. Une présentation aux habitants du commissaire de la police et du responsable de la police municipale nationale
    · Responsable de la Police Nationale : Monsieur Christian Meyer
    · Responsable de la Police Municipale : Monsieur Bruno Charles Alfred
    2. Présentation des compétences de la police Nationale et des compétences de la police municipale
    3. Débat-échange avec les habitants.

    0

    0
  24. Fabye dit :

    Hélas, La situation en centre ville n’est guère plus reluisante malgré l’intervention de la police municipale et nationale et des médiateurs. C’est vrai que nous ne ressentons pas un tel sentiment d’abandon. Ma colère s’accroît encore lorsque je lis votre témoignage Philippe. C’est édifiant!
    Bon courage.

    0

    0
  25. Marcel dit :

    Ce qui dit philippe et confirme lolo est exact, et mérite d’être souligné.
    J’ai pu le constater et renifler il y a quelque temps à PLEYEL et alentours , et à l’occasion demander aux Partenaires pour la Ville ( qui sont de charmants jeunes contractuels locaux faisant ce qu’ils peuvent ……) leurs rôle , utilité et possibilité d’intervention quant à leur présence permanente sur la voie publique.
    Le problème et la contradiction à PLEYEL, c’ est d’être avant tout un quartier de bureaux où la majorité arrivent pour travailler puis repart ensuite illico et par conséquent n’y habitent guère !
    Le rôle des Partenaires n’est-il pas seulement de rassurer les cols blancs avec attache-case qui viennent seulement pour travailler dans les Etablissements prestigieux aux environs
    Il est évident et connu pour tout observateur attentif que la place des pianos avec son arrière-cour parait être source de perturbations variées.
    Et bien entendu, avec les conséquences sur le parking près de Citea et des Immeubles en copropriété à l’arrière.
    Je ne sais pas quels sont le rôle et la fonction de lolo – mais je vois mal ce que la Démarche quartier Plaine pourra réellement permettre au problème spécifique de PEYEL- à part écouter et encore !

    0

    0
  26. fabye dit :

    A Pleyel ou dans le centre ville rien n’est véritablement fait contre le trafic de drogue. Cela fait maintenant un an et 3 mois que des personnes trafiquent et fument du crack au vu et au su de tous dans et devant le parking Vinci République. Des écoliers, des mères de famille et leurs enfants passent par là plusieurs fois par jours. Et malgré tout Vinci a augmenté ses tarifs. Je suis excédée!

    0

    0
  27. BB dit :

    Ce soir, square des droits de l’enfant (sic), vautrés sur les bancs et sur les jeux, un groupe d’une dizaine de personnes roulait et fumaient tranquillement des joints… A 100m du commissariat. Vue ordinaire…

    Autant dire qu’ils n’y avait pas de famille et d’enfant pour « partager cet espace de vie »…

    0

    0
  28. lila AMELAL dit :

    Vous pouvez l’être faby. Nous sommes tous excédés par ces corps mort-vivant. Je passe tous les matins et soirs avec mon fils. Nous croisons toujours les mêmes, ces mêmes femmes complètement « défoncées rue de la République proche de la rue des Chaumettes. Mon fils âgés de 9 ans finit par prendre le pli. Ce qui n’est pas mon cas car je suis consciente de tous les trafics que cela engendrent : vente de crack et prostitution pour consommation. Je crains pour mes et tous les enfants. Je me suis résolue ou plutôt on m’a contraint de baisser la tête si je ne veux pas être agressée. Je n’aurais jamais pensé le faire dans ma ville natale que j’aime énormément.

    Que les gens fassent des bonds, il y a un réel problème avec Vinci qui a sa grande part de responsabilité de laisser ses parking à la disposition des toxicomanes et de leurs dealeurs. C’est mon sentiment qui porte ma signature sauf que nous parlons tous du même sujet et partageons tous le même combat.

    0

    0
  29. Fabye dit :

    7h du matin, je suis réveillée par des cris. Ils sont là une dizaine. Ils fument. La police dit que cela ne sert pas à grand chose de les embarquer car ils sont malades. Vinci a promis de sécuriser le parking mais rien n’est fait. La préfecture nous dit que ça va s’arranger mais moi je ne vois rien venir. Si, je vois tous les jours de nouvelles têtes venant chercher leur dose. Et j’ai le sentiment qu’on se moque vraiment de nous.

    0

    0
  30. thierryb dit :

    Je sais que selon certains il n’est pas utile de faire état de nos expériences , mais il y a une certaine valeur à ces témoignages : on n’est pas, contrairement à ce que les tenants de l’individualisme veulent croire, que des individus avec des destins individuels. A tout moment, on est aussi partie prenante de ce que vit l’ensemble du groupe, société, communauté…
    Ainsi, je viens de passer plusieurs jours de suite rue Fontaine : au débouché de la galerie Rosalie, près de l’ancien pressing, des jeunes hommes de 16 à trente ans se tiennent là depuis des mois: ils ont juste commencé au bas de leur immeuble, derrière les poubelles: un peu de discussions à heure fixe, puis ils ont posé une voiture dans laquelle ils vont boire et fumer, des palettes à l’entrée de la résidence, qui était encore très vivable il y a encore deux ans.
    Désormais, ils se tiennent sur des bancs installés contre la façade de la maison aux volets verts (désertée, on imagine pourquoi), ils sont le lieu de rendez-vous de gens passages en scooter, interpellent les passants, regardent avec défi ceux qui pourraient les regarder.
    Je suis passé là aujourd’hui et un de ces jeunes est passé près de moi (j’étais assez chargé et en discussion ) , il m’a bousculé comme si je n’existais pas !!!
    je n’ai plus qu’une réaction désormais par rapport à ces gens qui n’ont aucun savoir vivre compatible avec le monde dans lequel je veux vivre (en effet, comment imaginer qu’ un abruti déculturé sans références morales puisse cohabiter aimablement avec l’espèce de citoyen que je représente ?) : la répression.
    Après tout, de quel côté est l’arrogance,la bêtise contente d ‘elle-même et de quel côté est le raffinement et le respect des règles ?

    0

    0
  31. Sam dit :

    @fabye

    On a rencontré le commissaire ensemble jeudi dernier. Il me semble que pour le parking VINCI, Mr Meyer a annoncé des mesures précises que le responsable régional de (et non dionysien) VINCI s’est engagé à mettre en oeuvre d’ici mai prochain suite à l’audit de la police nationale.

    Certes, on aurait aimé que tout soit réglé  sans délai et que c’est dur de voir ce spectacle au quotidien mais là il faut laisser le temps de l’action. On a connu pire, notamment en 2010 avec le parking à l’angle Gisquet/St Clément…depuis que ce parking est sécurisé, c’est terminé.

    Mais c vrai que la ville pourrait au moins mieux coordonner Proses, Aides93 et les différents services de santé pour encadrer les fumeurs de crack complètement en rupture et marginalisés. Mais rien n’est fait.

    Allez faut tenir bon !

    0

    0
  32. Fabye dit :

    @ Sam,
    Ce que je crains c’est qu’on ne respecte pas ce qui a été dit. Dans un mois si la sécurité du parking n’est pas assurée il doit être fermé. Pour l’instant Vinci s’est contenté d’engager un maître-chien de 21h le soir à 7h le matin. Et pour la journée rien. Vinci a aussi promis de fermer la 2ème entrée située passage de l’équerre d’argent pendant la nuit à partir du mois de mai. Pourquoi attendre le mois de mai? Je me souviens aussi que Vinci devait engager le maître chien en janvier, ils ne l’ont fait qu’en mars après la menace de fermeture par le préfet. Le responsable du parking avait également promis de faire sortir les voitures stationnées là qui servent d’endroit pour dormir et de lieu de passes et autre. Mais là encore il n’a pas respecté sa promesse. J’ai le sentiment que Vinci mène tout le monde en bateau. J’ai peur qu »on laisse traîner les choses, que les élections arrivent et qu’on nous oublie.

    0

    0
  33. lila AMELAL dit :

    @Fabye,

    Je sais qu’il est difficile de croire en une sécurité et tranquillité, droits complètement légitimes. Certes des élections se peaufinent, les problématiques de la ville doivent justement être à l’ordre du jour de tous les programmes politiques. Si tel n’était pas le cas, les habitants confrontés directement à ces problèmes ne peuvent et ne doivent baisser les bras.

    Je mène comme nombreux une campagne électorale mais en aucun me résignerais à baisser les bras aux problèmes que nous rencontrons notamment ceux liés à la drogue. J’insiste sur une chose : je tiens absolument faire la distinction entre mon engagement politique et celui que j’ai toujours eu pour ma ville. Mener et ne pas me résoudre même si cela est extrêmement difficile de lutter contre le trafic de drogue et des problèmes qui sont liés.

    C’est encore mon avis signé de mon nom, tiens à dire que cette lutte n’a pas de couleur politique, quand bien même, je le dis en toute liberté, ne mange pas de ce pain. Pas d’intérêts pour des sujets aussi graves mais surtout se dire : nous menons tous le même combat et devons surmonter tous nos différents au profit de notre ville et de ses habitants. Je laisse celles et ceux qui ne savent pas faire la distinction entre la politique et des actions mener pour combattre tout ce qui est néfaste à notre ville.

    Lila AMELAL

    0

    0
  34. Sam dit :

    @Fabye

    D’après notre expérience, le préfet et le commissaire ont toujours tenu parole.

    Et à ce que je sache, ils ne sont pas en campagne. Et en supposant que ça soit une promesse électorale, elle aurait été largement médiatisée …ce qui n’est pas le cas.

    On ne peut pas rencontrer le commissaire jeudi et attendre que tout disparaisse par magie vendredi matin. Laissons le commissaire suivre Vinci et d’ici un mois on verra ce qu’il en est.

    En ce qui concerne les actions engagées, tu peux douter de la sincérité de Vinci mais la nouveauté est le changement d’interlocuteur : le responsable de la région parisienne. Le commissaire s’est montré optimiste alors attendons un peu. Il est un peu tôt pour juger, tu ne penses pas ?

    En attendant, je te propose qu’on écrive au maire au sujet sanitaire. Il ne veut pas entendre parler de sécurité mais la santé doit le faire réagir, non ? Pourquoi on ne voit pas d’actions à ce sujet ?

    0

    0
  35. aredia dit :

    nous avons laissé notre véhicule début novembre tout fermé dans le parking da Vinci de 93 saint-Denis. La vitre arrière gauche a été descendue et la voiture est restée ouverte un mois. Le responsable de la garde prétend avoir trouvé un GPS, l’assurance et l’avoir donné à la Mairie. La Mairie n’a pas ces pièces. Sur l’une d’entre elles se trouve le nom et l’adresse du propriétaire de la voiture. On se moque du monde sans vergogne.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *