Réponse de Monsieur le maire suite aux déclarations sur France Info de l’élu Mr Madjid Messaoudene

Vous aimerez aussi...

121 réponses

  1. Claudine SAUR dit :

    D’abord pardon pour un probable  » doublon  » .

    Au sujet du PIR , un témoignage personnel :il y a environ 5 ans nous etions qques uns à participer à un collectif anti raciste sur Saint Denis, collectif auquel était venu se joindre un membre local ,du PIR , influent semble-t-il .
    J’ai déclaré forfait dans ce collectif quand ce monsieur à pris à partie une des organisatrises blanche, belle et à la langue  » bien pendue » lui reprochant d’avoir ,dans un mail , utilisé le terme Salam alors que non -musulmane , il lui en contestait le droit J’ai « vu rouge  » et lui ai dit que j’avais de nombreux amis musulmans qui en me saluant me disaient SALAM , portaient la main à leur coeur et parfois me faisait la bise !
    F . ou de rage que deux femmes ,blanches de surcroit (macho ? )lui tiennent tête ,il m’a traité de Menteuse ,et que moi blanche , il était IMPOSSIBLE que je puisse être anti-raciste . Et voilà .

    0

    0
  2. Lila dit :

    Sauf erreur de ma part je n’ai pas vu mon dernier post et pourtant il est moins violent que celui de cording qui a largement dépassé la limite du supportable.

    Je lis le message de cording une seconde fois viens de me rendre compte de l’ampleur de sa position dans une guerre qui certes a fait des morts dans les deux camps mais a battu son plein dans des crimes d’état dont s’est rendue coupable la France.

    Je ne connais pas le parti des indigènes de la république mais peux comprendre leur comportement face à certaines idéologies telle que celle de cording. Il ne relate pas l’histoire il donne son point de vue qui en dit long sur la politique de la France.

    Revenons maintenant sur la réponse de Monsieur le Maire suite aux déclarations sur France Info de l’élu Mr Madjid Messaoudene :

    cording vos propos graves et condamnables ne valent guère mieux !

    0

    0
  3. suger dit :

    @Lila : J’ai cité Maurice Audin, vous citez Fernand Yveton, bien d’autres pourraient être évoqués et notamment en France les membres du réseau Jeanson de soutien aux indépendantistes algériens. On peut être d’accord ou non avec les combats et les actions qu’ils ont menés à cette époque, mais c’est un débat politique. Je pense que vous serez d’accord avec moi sur le fait que leurs orientations politiques dépassaient leurs origines. Au contraire, le PIR, ce groupuscule racialiste, enferme chaque individu dans ses origines. Je ne comprends pas que vous vous laissiez piéger par leur vision raciste de l’histoire.
    Le soutien de M.Messaoudène, et désormais de B. Bagayoko à ce groupuscule, et la complaisance du maire D. Paillard à l’égard des agissements de ces deux élus de sa majorité sont une insulte à la mémoire de tous ceux qui, quelque soient leurs origines, ont combattu pour des idées politiques de liberté. C’est une honte pour la ville de Saint-Denis dont la municipalité favorise (et finance) de telles manifestations d’assignation raciale et religieuse des individus. Ont-ils à ce point oublier les principes de la République qui a fait des individus des citoyens libres de leur conception du monde ?
    Je vous laisse à votre « compréhension » des idées nauséabondes du PIR, « compréhension »que rien ne justifie ! N’avez-vous pas compris qu’ils sont exactement les correspondants des « identitaires » d’extrême-droite et du FN et qu’ils n’ont rien à voir avec la gauche démocratique.

    0

    0
  4. Lila dit :

    @Suger, votre courtoisie me touche !

    Toutefois, je n’ai pas très bien compris. Essayez-vous de me convaincre ou pensez-vous que je suis idiote ?

    Je le dis et le redirais comme ceux qui ont perdu l’Algérie l’ont nié et le nieront toujours :
    Depuis l’indépendance de l’Algérie, pas un gouvernement pour prendre les mesures qui s’imposent pour sortir des archives la « vérité » parce que la dire reviendrais à salir des noms comme De Gaulle, Debré, Papin…et vous croyez qu’un parti politique plus qu’un autre pourrait me séduire pour faire de la récupération de cette histoire franco-algérienne, une histoire de fratrie entre ces deux pays qui sont les miens ? Je ne le crois pas ! Merci Suger !

    0

    0
  5. Claudine Saur dit :

    @ Bill ,
    Dans QUEL post (invisible à mes yeux !) une bloggeuse cite-t-elle Fernand Yveton ?
    Merci pour votre réponse.

    0

    0
  6. cording dit :

    A la lecture de la longue lettre du Maire de Saint Denis je comprends encore mieux le déclin et la quasi-mort politique du Parti Communiste. Son ignorance du contenu de la laïcité et sa transformation en un ensemble de bons sentiments bien loin de l’idéal communiste. Il est le prolongement de l’idéal de tout homme de gauche de combat pour l’émancipation des travailleurs de leur aliénation politique, sociale, économique et culturelle donc religieuse. Il est pour le moins contradictoire de soutenir un membre de son conseil municipal qui se sert de sa religion à des fins politiques. La laïcité, étant selon la loi de 1905, la neutralité des corps politiques du pays à l’égard des religions. Monsieur Madjid Messaoudène étant membre de son conseil municipal, il n’est plus un citoyen ordinaire qui puisse se permettre de se servir de sa religion à des fins politiques. De deux choses l’une soit il persiste ainsi et il doit renoncer à sa fonction municipale soit il met fin à son comportement anti-laïque.

    @ Lila et Claudine Saur,
    Je les invite à lire ou relire attentivement mes propos où il n’a été question que de remettre dans leurs contextes les 2 évènements cités par elles. Je n’ai jamais eu l’intention d’aborder tous les aspects de la longue et douloureuse guerre d’Algérie. Sur ce dernier sujet je les invite à lire les livres de Benjamin Stora et ceux d’Yves Courrières où tous les aspects de cette guerre sont largement abordés pour satisfaire leur légitime volonté de savoir et de comprendre loin de tout jugement moral qui obscurcit et déforme la réalité et la complexité. En ce qui me concerne sur ce sujet je m’en tiendrais-là.

    D’autres part qu’on ne compte pas sur moi pour entretenir un masochisme, une repentance voire une francophobie inutile et malsaine. En effet Il n’y a que ceux qui n’ont jamais rien fait
    qui ne sont pas trompés dans leurs actions, et rien dit qui ne sont pas trompés ou exprimés maladroitement dans leur propos. J’ose espérer que tel n’est pas le cas de mes contradicteurs. Faire la morale est une solution de facilité qui n’est pas mienne.

    0

    0
  7. Claudine Saur dit :

    @ cording ,
    Les auteurs qun vous citez ,dont l’un est un ami de longue dâte ,n’ont pas besoin d’être relus pour ma part pour me rendre compte de la partialité de vos propos .

    Et je ne vous ai pas appelé à « repentance  » à  » francophobie « ( encore un qui fait les questions ET les réponses )

    Et pour quelqu'un qui écrit : " Faire la morale est une solution de facilité qui n'est pas la mienne " ! ! ! relisez vous !

    0

    0
  8. Claudine Saur dit :

    @ cording , suite et FIN POUR MOI :
    ET pour quelqu’un qui écrit  » Faire la morale est une solution de facilité qui n’est pas la mienne « 
    RELISEZ -VOUS !

    @ Bill, Je renouvelle ma question :
    QUEL internaute a cité F . Yveton , QUAND et OU ?
    Je ne vois pas . . . Merci de votre prochaine réponse .

    0

    0
  9. bill dit :

    Claudine Saur je n’en sais pas plus que vous… bonne enquête

    0

    0
  10. Claudine Saur dit :

    @ Bill ,
    Merci pour votre encouragement Mon « enquête  » est bouclée . Et depuis longtemps !
    Le mail de cette internaute n’a pas eu » l’heur  » d’être édité et donc lu par NOUS TOUS . Mais il a pu l’être par l’internaute qui l’a commenté le 16 Mai à 12 h 10 .
    Donc , un vrai MIRACLE !

    Au revoir et à bientôt
    CLAUDINE SAUR dite aussi : ABC contre Hercule POIROT ( qui résout LES ENQUËTES .

    0

    0
  11. bill dit :

    Claudine Saur vos conclusions sont fausses mais ce n’est pas grave. 

    0

    0
  12. Agatha Ch. dit :

    @Claudine Saur : Au lieu d’attaquer et d’accuser à tort et à travers les gens et notamment bill, qui gère, bénévolement, ce blog, vous feriez mieux de lire les messages des uns et des autres d’abord calmement et aussi avec bienveillance (mais c’est peut-être un terme, « la bienveillance », que vous ignorez…). Par exemple le message de Lila du 15 mai à 15:41, auquel répond suger le 16 mai à 12h10.

    0

    0
  13. A B C contre Poirot , dite aussi c s p , pour les intimes dit :

    @ Bill ; suite et surtout FIN ,
    Vous pouvez CERTAINEMENT prouver que mes conclusions sont fausses ?

    Mais , « brisons là  » , je ne voudrais pas vous embarasser . . .

    0

    0
  14. bill dit :

    M Messaoudène va être tout content, il a sa photo dans Marianne http://www.marianne.net/les-mauvaises-ondes-beur-fm-100233695.html grâce à sa participation au talk-show Les Zinformés de Beur FM qui a 2 thèmes phares qu’on sait cher à notre conseiller : l’islamophobie et le conflit israelo-palestinien. Petit bémol pour son (immense) égo, il n’est pas cité dans le corps de l’article mais on reconnait bien certaines de ses obsessions dans les propos cités.

    0

    0
  15. Lila dit :

    Claudine Saur, c’est moi qui ait cité Fernand Iveton ou Yveton fils de militant communiste membre de la CGT et des combattants de la libération intègre le FLN en 1956 pose des bombes à plusieurs reprises dans des usines arrêté torturé, il sera le seul français parmi 198 prisonniers politiques guillotinés de la guerre d’Algérie.
    Mais vous le savez !

    Son avocat citait ses dernières paroles « 

    « La vie d’un homme, la mienne, compte peu. Ce qui compte, c’est l’Algérie, son avenir. Et l’Algérie sera libre demain. Je suis persuadé que l'amitié entre Français et Algériens se ressoudera. ».

    J’ai cité cet homme car seul français guillotiné à cette période, il était communiste comme il aurait pu ne pas être.

    C’est juste un rappel de l’histoire entre la France et l’Algérie qui effectivement pour moi est et restera une histoire de fratrie.

    Et comme le dit à juste titre Agatha Ch, c’est juste un petit rappel de l’histoire qui n’a rien à voir pour moi avec le PIR que je ne connais pas !

    0

    0
  16. bill dit :

    Le dossier de Marianne sur les Complices de l’islamisme est fort intéressant et malheureusement de nombreux recoupements sont possibles avec St Denis.

    0

    0
  17. Observatoire de la laïcité à Saint-Denis dit :

    L’Observatoire de la laïcité à Saint-Denis organise une Conférence – Débat : « Combat laïque, combat social : combats indissociables »
    Avec Guylain Chevrier, Docteur en histoire, enseignant en histoire et politiques sociales, chargé d’enseignement à Paris XIII. Militant ouvrier avant d’avoir été historien, républicain laïque engagé, ancien membre de la mission laïcité du Haut conseil à l’intégration (2010-2013)
    Mercredi 27 mai 2015 à 19h à l’Hôtel de ville de Saint-Denis

    0

    0
  18. Bel-Air dit :

    Qui a peur de l’Islam?, excellent reportage de John Paul Lepers, diffusé en 2010 et terriblement d’actualité. Il a été rediffusé hier soir sur France 4.

    « C’est pour explorer une autre démarche que celle de l’exploitation politique ou celle du repli identitaire que le réalisateur a entrepris ce documentaire. Mais faire un film sur l’Islam c’est casse-gueule, parce que les religions, c’est sacré. Et comme le christianisme, l’Islam prétend à la vérité, ce qui est compliqué quand on veut entamer une discussion…

    Attachés aux valeurs républicaines de laïcité, qui établissent la séparation entre les églises et l’Etat, les reporters interrogent des musulmans mais aussi des chrétiens de tout bord. Agressée par un traditionaliste catholique devant l’église parisienne de Saint Nicolas du Chardonnet, l’équipe sera particulièrement bien accueillie chez les musulmans, même chez les fondamentalistes. Au fil de leur enquête, ils constatent que de nombreux musulmans pratiquants commencent à s’organiser et à se replier sur eux mêmes. Se sentant stigmatisés par les politiques et les médias, ils font le choix de se regrouper en communauté. Certains, comme le théologien et prédicateur Tarik Ramadan proposent même de se constituer en « contre-pouvoir ». Un discours qui séduit de plus en plus les jeunes, qui y trouvent une solution à leurs problèmes d’insertion dans une société de plus en plus sclérosée.

    C’est avec soulagement que le réalisateur interviewera des esprits éclairés, comme le recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Obrou. Un brillant intellectuel français formé chez les fondamentalistes musulmans, mais qui progresse aujourd’hui vers la définition d’un Islam de France. Il ne s’agit pas pour lui de remettre en cause les piliers de l’Islam, mais « d’adapter la maison au climat » de notre pays. Avec lui et d’autres intervenants, nous comprenons que nous sommes tous, musulmans ou chrétiens, croyants ou non croyants, enfermés dans des craintes et des certitudes. la République doit rester ferme sur ses principes de laïcité, mais qu’elle doit aussi savoir intégrer les évolutions culturelles de la France en mouvement. » (cf :http://latelelibre.fr/2015/05/25/re…)

    https://www.youtube.com/watch?v=b1_

    0

    0
  19. Bill dit :

    @Bel Air
    Oui très intéressant, bonne réflexion sur les peurs des uns et des autres, qu’elles soient légitimes ou fantasmées.
    J’ai trouvé très intéressant cette réflexion de Tareq Obrou / John Paul Lepers : « en France la liberté s’est gagnée contre la religion (catho) » contrairement par exemple « aux US où la liberté s’est construite justement autour de la liberté religieuse avec les premiers pélerins chassés d’Angleterre. » « Nous sommes le pays le plus séculier du continent le plus séculier. »
    Cette identité est profondément inculquée dans notre inconscient collectif et on voit que certains responsables religieux dans ce reportage l’ont eux aussi complètement intégrée à leur spiritualité.
    Ce reportage montre la diversité des perceptions de l’Islam et il éclaire aussi sur le problème de la mosquée de Drancy et de son imam « payé » par le CRIF, les divergences entre les Tunisiens et Algériens… Il date de 2010, 5 ans plus tard on constate que l’Islam de France n’est toujours qu’un souhait.

    0

    0
  20. Sam dit :

    Je n’ai pas pu me rendre à la réunion de ce soir organisée par l’observatoire de la laïcité à Saint-Denis 🙁

    Qui a pu s’y rendre ? Un petit compte rendu ?

    Merci.

    0

    0
  21. Spectateur Conseil municipal dit :

    La conférence-débat sur la laïcité et le combat social devait avoir lieu dans la salle du Conseil municipal. Mais le conférencier, invité par l’Observatoire de la laïcité à Saint-Denis, docteur en histoire, enseignant en histoire et politiques sociales, chargé d’enseignement à Paris XIII, a été empêché de s’exprimer par l’intrusion d’une dizaine d’excités qui l’ont traité de « fasciste » et qui ont menacé des personnes présentes, déclarant que cette conférence-débat n’était que pour des « vieux blancs » !…
    Il est donc interdit par certains activistes aux méthodes fascisantes de débattre de la laïcité à Saint-Denis. La municipalité, dont quelques représentants sont descendus de leurs bureaux devant ces événements, a été incapable de garantir le fonctionnement de la démocratie au sein même de la mairie, pactisant même étrangement avec certains propos des agresseurs.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *