Résultats du 2ème tour des régionales à Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. Résultats 93 Le Parisien dit :

    Régionales dans le 93 : Bartolone 52,4 %, Pécresse, 32,9 %, Saint-Just, 14,7 %

    En Seine-Saint-Denis, le seul département d’Ile-de-France à avoir mis Claude Bartolone en tête au 1er tour, la participation a augmenté de 9 points par rapport à dimanche dernier, elle atteint 45,9 %. Soit une abstention de 54,1 %.

    Sans surprise, la liste d’union de la gauche du second tour est en tête avec 52,4 %. La liste de droite est à 32,9 % et le FN recule à 14,7 % (20 % au 1er tour). 

    Bartolone est en tête dans 30 villes sur 40

    […]

    La liste de gauche termine en tête dans plusieurs villes de droite, […]

    Au Blanc-Mesnil, Bartolone a une large avance à 47,7 % contre 36 % pour Valérie Pécresse. Un peu déçu par les résultats sur sa ville le maire (LR) Thierry Meignen se console par son entrée au conseil régional, il était en effet candidat sur la liste de droite.[…]

    A Aulnay-sous-Bois, Bartolone termine aussi en tête avec 44,5 %. Il n’était que deuxième la semaine dernière. Dans cette ville, le maire LR Bruno Beschizza conduisait la liste départementale pour Valérie Pécresse. […]

    Surprise à Montfermeil: la liste Bartolone termine en tête dans cette ville de droite aevc 39,7 % devant Pécresse (35,9 %). Le FN reste à un niveau élevé: 24,4 %. 

    Bartolone termine aussi en tête à Livry-Gargan pour 32 voix devant la liste Pécresse. Il obtient 38,9 % des voix dans cette ville de droite.

    La droite en tête dans 10 villes

    […]

    L’ensemble des détails ville par ville dans l’article complet 

    0

    0
  2. Résultats IDF Le Parisien dit :

    Regionale2-resultatIDF.png

    0

    0
  3. Observateur dit :

    Extrait d’un article du « Monde » du 14 décembre :
    « En privé, un cadre du PS reconnaissait toutefois que la dernière semaine n’avait pas vraiment aidé. D’une part, avec la sortie polémique du candidat socialiste sur la « race blanche » que défendrait selon lui Valérie Pécresse et qui a probablement remobilisé une partie de la droite et démotivé certains électeurs de gauche. D’autre part, avec une autre controverse, passée plus inaperçue, à propos de la venue de Tariq Ramadan à un meeting promu par le parti Ensemble, dont la porte-parole, Clémentine Autain, est candidate sur les listes socialistes d’Ile-de-France. En bref, une -campagne d’entre-deux-tours plutôt ratée. »

    http://www.lemonde.fr/elections-reg

    0

    0
  4. Habitant dit :

    ça lui apprendra à Bartelone de s’allier à ces fachos du front du gauche, qui ont fait fuir pas mal d’électeurs du PS et rallié ceux du FN à la droite.

    0

    0
  5. 3ème hussard dit :

    Bartolone fait l’union de la Gauche avec Pierre Laurent, Mélenchon et Clémentine Autain alors que ces derniers n’ont pas de mots assez durs pour les socialistes.
    Dans la même veine, vous avez le député Hanotin à couteau tiré face aux communistes du département.
    Au 2ème tour des régionales ont nous fait le coup de l’union de la gauche avec une équipe hétéroclite qui sur le fond est en total désaccord sur tout.
    Finalement les électeurs franciliens ne sont pas dupes.
    Je rappelle que Pierre Laurent, Mélenchon ou Clémentine Autain sont des fidèles alliés de Didier Paillard et de toute la dream team aux commandes de cette ville.
    Quand on regarde l’état de cette ville, et plus généralement l’état de ce département qui a subit près de quarante années de gestion communiste, je pense qu’on peut difficilement faire pire.

    0

    0
  6. Gabriella dit :

    @Habitant
    Bartelone avait-t-il vraiment le choix pour les régionales ?
    Il faudrait à présent que le discours des responsables socialistes de la Seine Saint-Denis soit clair, puis de langue de bois, il faudrait qu’il ait le courage de dire qu’il n’est plus question de cautionner les amalgames entre l’islamophobie et la laïcité, tous les discours et les dérives communautaristes. A Saint-Denis l’opposition doit se faire entendre de son côté,
    quand on entend Madame Valérie Pécresse dire  » Nous ne voulons pas devenir la Seine Saint-Denis » c’est une gifle, l’image de la Seine Saint-Denis doit changer,
    elle est multi-culturelle, populaire et ce doit être sa FORCE, les combines qui
    font que le Front de Gauche par sa politique laxiste et démagogique, en tous cas à Saint-Denis, et la droite qui privilégient les habitants les plus favorisés en Ile de France en pratiquant aussi le clientélisme font que les électeurs de gauche qui défendent les valeurs de gauche sont pris en otages.

    0

    0
  7. SNOOPY dit :

    Tout ça c’est bien beau et après ?

    0

    0
  8. Agathe dit :

    Petit rappel : Clémentine Autain fait parti du groupe Ensemble et a appelé au meeting de vendredi avec Tarik Ramandan et le PIR (si bien nommé). Avec bien sûr l’idiot utile que Patrick Braouezec et Bally Bagayoko envoient au front.

    0

    0
  9. Miou dit :

    Clémentine Autain en numéro 2 sur une liste d’union de la gauche, ça m’a personnellement refroidie ( à cause du meeting Ramadan à St Denis). Je suis de gauche mais pas celle qui renforce le communautarisme…. Et on minimise les propos sur la race blanche… En ce qui concerne Saint Denis, le maire et son équipe ne doivent pas beaucoup aimer leur ville….. ni leurs concitoyens. Espérons que l’alternance apporte davantage à notre région. (Même si j’espère quitter la ville avant la prochaine municipale, j’espère qu’on aura également une autre majorité à Saint-Denis dès la prochaine élection).

    0

    0
  10. suger dit :

    Un article intéressant dans « Le Monde » pour Saint-Denis où le FG a encore un reste d’influence… Après les régionales, le Front de gauche en sursis
    Le Monde.fr | 14.12.2015
    http://www.lemonde.fr/elections-reg

    Dans les commentaires des abonnés du « Monde.fr » sur cet article, on peut lire cet échange qui concerne directement les dionysiens :

    Nouveau front rassemblé de lutte ouvrière de gauche anticapitaliste! 14/12/2015 – 16h49 :
    « Ensemble » c’est quoi? Le parti de gauche? Le Front de Gauche ? Le NPA ? Lutte Ouvrière? Autant d’églises dont les variantes doctrinaire n’intéressent qu’elles-mêmes et les éloignent des classes populaires. Je ne parle même pas de EELV qui ne sera audible un jour que s’il s’en tient au vert: ni rouge ni rose ni bleu ni bleu-marine. Nous ne sommes pas près de voir émerger ici un Podemos ni un Siriza, au grand bénéfice du FN.

    Sonia 14/12/2015 – 17h27 :
    Ensemble, c’est un parti mené par Clémentine Autain dont je peine à définir l’appartenance politique dans la mesure où se réclamant de gauche, elle organise des réunions avec Tariq Ramada, qui est un islamiste revendiqué, qui revendique le port du voile pour toutes les femmes et l’application stricte de la charia, seule la lapidation lui semble pouvoir faire l’objet d’un moratoire… Donc en fait, je trouve Clémentine Autain assez inquiétante.

    Thrasibule 14/12/2015 – 18h31 :
    @Sonia parfaitement! je trouve non seulement que cet « Ensemble » a été en dessous de tout en soutenant cette réunion, mais pire, en voulant empêcher la conférence de chercheurs sur la laïcité et le social qui s’est tenue (après un report du à l’agression dont elle avait été victime au printemps en mairie de Saint-Denis) la semaine dernière. Saint Denis est un étrange microcosme où on trouve un adjoint au maire qui fustige la laïcité, un clientélisme religieux, tout ça en république…

    Dionys 14/12/2015 – 18h58 :
    Dans le microcosme politique de Saint-Denis, Ensemble est un réunion malsaine de vieux politiciens (comme l’ancien maire ex-PC) et d’islamo-gauchistes excités (dont un conseiller municipal ouvertement anti-républicain), avec le soutien de gros bras zadistes et des intégristes islamistes contre les laïques. Ce petit monde étant en osmose avec une partie du PC local et le tout détenant la municipalité !…

    0

    0
  11. Habitant dit :

    Ensemble entre eux…

    0

    0
  12. Lazare dit :

    Est-ce que ce groupuscule malsain reçoit des subventions ? et de qui ? si quelqu’un sait.

    0

    0
  13. suger dit :

    « Ensemble entre eux… » pour se partager les dépouilles du PC !
    Sur les 17 conseillers élus seulement pour le 93 (car le nombre de sièges par département dépend de la participation électorale), on constate que le PC n’obtient qu’un seul siège (auquel s’ajoute le maire PC du Blanc-Mesnil bizarrement élu sur la liste parisienne).
    Par contre, Clémentine Autain du groupe « Ensemble », qui avait pourtant accumulé les échecs électoraux sur son nom aux municipales et départementales, est élue. Mohammed Mechmache, d’AC-Lefeu, lui, est élu au titre d’EELV alors qu’il n’est même pas membre de ce mouvement… Il faut rappeler qu’il avait été préféré par les « militants EELV » à Stéphane Gatignon maire de Sevran, ex-PC, qui depuis a quitté EELV et dénoncé l’extrémisme de M. Mechmache.
    Le PS, lui, aura dans le 93 quatre élus, dont le seul élu de Saint-Denis au Conseil régional : Viviana Romana, membre du groupe d’opposition PS au Conseil municipal de Saint-Denis.

    0

    0
  14. suger dit :

    Il y a, dans les commentaires du JSD et les communiqués des partis de gauche, une volonté de faire croire que la progression de la liste de droite menée par Mme Pécresse au 2ème tour est due à un report des voix du FN. C’est faux : les résultats des votes démentent leurs propos.
    Entre le 1er et le 2ème tour la liste Pécresse est passée de 1 425 voix à 3 473 voix soit 2 048 voix en plus (+ 144 %). Le FN lui est passé de 2 059 voix à 1 880 voix soit 179 voix en moins. La progression de la liste de droite n’est donc pas du tout le résultat d’un report de votants FN vers elle.
    De son coté, la liste Bartolone d’union des gauches au 2ème tour a gagné 2 765 voix (+34 %): les listes PS, FG et EELV comptaient 7 911 voix au 1er tour et la liste Bartolone 10 676 voix au 2ème tour.
    Il y a donc eu une dynamique de la participation qui a joué au profit d’abord de la liste de droite, bien moins pour la liste de gauche et au détriment du FN. Cette dynamique a d’ailleurs aussi bénéficié aux bulletins « Blancs et Nuls » qui sont passés de 542 à 962 (soit 5,7 % des votants) !
    La campagne électorale du 2ème tour, les déclarations des uns et des autres ont donc été bien plus favorables, semble-t-il, à la liste Pécresse qu’à la liste Bartolone, si on observe les résultats à Saint-Denis.

    0

    0
  15. Yam dit :

    Et j’en suis la preuve vivante j’ai voté Bartolone au premier tour et Pécresse au deuxième. Ce qui m’a fait changé d’avis c’est le discours de V. Pécresse.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *