Roms du Hanul – LeParisien « Dix ans de bidonvilles… »

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Lazare dit :

    Ce n’est pas tout à fait le même sujet mais cela relève également de l’implantation de personnes en difficulté en Seine Saint Denis; il y a qqs jours, aux informations de France 3, a été soulevé le problème des jeunes étrangers en déshérence qui sont de plus en plus nombreux à venir dans le département. Interrogé sur ce sujet, Claude Bartolone a chiffré, si mes souvenirs sont exacts, à 35 millions les dépenses que doit supporter la S ST Denis et a demandé que l’Etat prenne enfin sa part. A la question ingénue de la journaliste « savez vous pourquoi ils viennent majoritairement en SSD ?  » il a répondu tout aussi ingénument « c’est certainenement en raison de la tradition d’accueil du département » Je ne suis pas contre l’accueil, mais là les oreilles me frisent.

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    Je pense que si nous continuons à laisser s’entasser dans des conditions innommables ces populations. Nous allons tout droit à la catastrophe.
    Il y aune telle exaspération de la part des riverains qui les côtoient que finalement cela génère un rejet total envers la population Rom.
    Je pense qu’il faut arrêter de les laisser se regrouper dans des no man’s land urbains.
    Cela n’augure rien de bon pour le futur.

    0

    0
  3. Titus dit :

    Petite annonce: « Mise à disposition d’un grand terrain idéalement situé au pieds de la mairie de Saint-Denis et à coté de la Basilique pour personnes sans revenus et vivant dans des bidonvilles »

    « Ha non finalement M. Le Maire refuse l’installation de ce type de populations devant sa mairie il préfère les voir loin dans les quartiers à La plaine ou sur le bassin de la Maltournée, les concierges seront les citoyens habitants à côté qui devront bien supporter, pardon, aider à intégrer les nouveaux arrivants. »

    0

    0
  4. Sylvie dit :

    Pour info : les mineurs étrangers sont pris en charge en majorité par le département de SSD parce qu’ils arrivent à Roissy. Ils sont ensuite du ressort du tribunal de Bobigny, qui les confie ensuite à l’aide sociale à l’enfance du conseil général.

    0

    0
  5. Minet dit :

    @Sylvie : Vivement un aéroport dans les Hauts-de-Seine alors …

    0

    0
  6. francis dit :

    J’ai voulu ajouter un commentaire énervé au sujet de cet assistanat sur le site du Parisien => censuré. Pourtant, j’habite le quartier Rubiano et je subis les nuisances de ce camp.
    J’aimerai connaître le nombre de commentaires censurés dans ce quotidien. Elle est belle notre démocratie avec cette presse indépendante et libre!

    0

    0
  7. PhilGali dit :

    @Minet : Vivement surtout que les départements 75 / 92 / 93 / 94 ne forme plus qu’un seul et même département …

    0

    0
  8. Lazare dit :

    @Francis. Je ne sais pas comment travaillent les dits modérateurs sur le Parisien mais j’ai été moi même censuré à plusieurs reprises, par exemple pour m’être moqué du fait que pratiquement tous les faits-divers soient systématiquement illustrés d’un gros plan de voiture de police, pour avoir pris en exemple les opérations de l’armée dans les favellas de Rio pour combattre les mafias de la drogue…..En revanche, j’ai vu des commentaires plutôt limites qui passaient la rampe sans problème.(il m’est arrivé de signaler un commentaire purement et simplement antisémite). Je crois que c’est du grand n’importe quoi. Depuis, je ne commente plus rien. A tort ou à raison.

    0

    0
  9. Sam dit :

    Pour le site du Parisien, je crois également qu’il y a un souci de modération. J’ai mis à plusieurs reprises des commentaires, tout ce qu’il y a de plus factuel, mais un seul a été publié. Du coup, je ne mets plus de commentaires.

    Par contre, la meilleure façon de réagir à cet article est de contacter la journaliste et de l’alimenter de faits précis pour faire entendre également vos difficultés.

    0

    0
  10. francis dit :

    Chers ex-commentateurs du Parisien, Merci de m’avoir rassuré, je devenais paranoïaque et je pensais être un déviant mental, une anomalie sociétale et donc un cas relevant de la clinique psychiatrique. je me sens moins seul. Merci à tous les censurés.

    0

    0
  11. francis dit :

    J’avoue qu’envoyer un mail à un journaliste même avec des faits me paraît inutile. Tous les articles de presse sur les Roms sont de la même veine : Sarko est le méchant loup et les Roms les gentils cochons avec leur cabane en bois. Il est difficile de modifier les contes…

    0

    0
  12. Sam dit :

    @francis

    C’est vrai qu’en ce moment, les journaux mettent plutôt l’accent sur l’échec de la politique présidentielle.
    Je vous conseille malgré tout d’appeler cette journaliste et lui demander une rencontre sur site. Au préalable, il faut bien dresser une liste factuelle avec faits précis de tout ce que vous subissez…
    Vous verrez bien !

    0

    0
  13. fouquier_tinville dit :

    Le mesures transitoires limitant les conditions d’accès à l’emploi des citoyens européens dont les Etats sont entrés dans l’Union Européenne en 2007 (Bulgarie et Roumanie) sont claires et seront prolongées jussqu’en 2025. Les citoyens roumains peuvent entrer en France comme touristes. Si leur séjour dure 3 mois, alors à la fin du 3ème mois, ils sont chaleureusement invités à quitter le territoire national frannçais.

    Que le maire de Saint-Denis Mr Paillard, ait seul décidé de financer des villages d’insertion avec de l’argent public, de dépenser cinq mille euros par rom sur le budget de la ville, pour loger les roms, constitue un dévoiement de la démocratie, et une spoliation des deniers publics dionysiens.

    En espérant que ce message ne soit pas censuré.

    un habitant de Saint-Denis

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *