RUEFONTAINE – « Merci la mairie qui laisse pourrir le centre ville de Saint-Denis, au profit de la plaine… »

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Max dit :

    Je vous comprends. Dans deux ans, j’aurai un choix faire. Pour le moment il y a peu de chance que je décide de rester ici, je crois que j’ai déjà trop attendu (en espérant toujours une amélioration) et en fin de compte mon sentiment est que cela empire terriblement (saleté, insécurité, qualité de vie…).

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    Je vous comprends et je le déplore.
    Certains on déjà passé ce cap et on fait le choix de partir…
    Malgré tout je salue le courage de certains qui ont décidé de faire front en luttant pieds à pieds contre la fatalité et l’inefficacité patente des élus de cette ville pour lesquels je n’ai que colère et mépris.
    Effectivement le quartier de La Plaine se transforme, le béton coule à flot, des immeubles sortent de terre et des cohortes de cols blancs vont remplir les open-space de ces nouveaux immeubles rutilants.
    Les salariés pressés s’engouffrent rapidement dans les rames de RER, laissant cet espace vide et impersonnel.
    Bravo Messieurs Paillard et Braouzec vous avez réussi un joli coup.
    Faire du quartier de la Plaine un endroit sans âme ou le soir venu, rien ne se passe ou presque. Le fond sonore des autoroutes urbaines A1 et A86 se conjuguant avec les sirènes de police.
    Quant à la rue Fontaine et à tout le périmètre allant de la gare de Saint Denis jusqu’à la basilique, je pensais qu’on avait touché le fond mais visiblement on creuse encore.

    0

    0
  3. biquette0093 dit :

    Entièrement d’accord avec vous en ce qui concerne le centre ville qui se dégrade de plus en plus.
    Cependant je voudrais apporter un point positif à ces commentaires. Aujourd’hui dimanche, un temps radieux, presque le printemps, il fait doux, le soleil brille rue Fontaine. Fenêtres ouvertes, quel calme …. Nous n’avions pas connu cela depuis bien longtemps. Alors, un grand merci à Monsieur le Préfet LAMBERT et aux forces de l’ordre qui ont su nous débarrasser de toute la racaille. Mais, restons vigilants, qu’en sera-t-il l’été venu ? A nous de prendre contact avec le secrétariat de Mr LAMBERT au moindre problème pour ne surtout pas laisser les choses s’installer. Pour l’instant, profitons du moment présent. Bon dimanche à tous.

    0

    0
  4. kinou dit :

    Bonjour,
    et merci pour vos commentaires qui m’ont d’autant plus intéressée que j’ai visiter il y a peu un logement rue Fontaine et que nous nous interrogeons sur la pertinence de nous y installer : mon mari et moi sommes des petits « col-blanc » de province, on part en costard le matin et on a un projet de grande famille.
    J’apprécie énormément la mixité de St Denis, que je vois comme une source de richesse, mais tous les commentaires sur l’insécurité me freine un peu…. Le centre ville, la rue fontaine, la rue de la République, le métro…. ca craint à ce point?? Mon fils se fera racketé tous les jours à l’école ?
    Vos réponses me seront utiles

    0

    0
  5. Marcel dit :

    @kinou
    Vous appréciez la mixité …………………….et c’est tout à fait louable dans la mesure où cette notion de mixité veut dire qu’il existe des lieux où vivent des personnes d’origines et de statuts sociaux variés, contrairement à certains endroits dits de province.
    Or, il s’avère – et je demande à être démenti – qu’à Saint-Denis il n’existe plus au niveau de l’habitat de mixité bien comprise.
    C’est dommage, mais ainsi. Et ce, d’autant plus vers la rue Fontaine qui a vu disparaître au fil des années des habitants d’une diversité .
    Bien entendu, si vous avez visité un appartement à obtenir statutairement en locatif à bon petit prix imbattable, pourquoi ne pas tenter ??
    Ceci vous permettra de thésauriser en vue d’une résidence à acquérir en secondaire, c’est bien connu………………..!.
    Pour la sécurité : aucun commentaire de ma part , sauf qu’il convient de s’adapter : vivre à Saint-Denis et vivre dans une petite ville provinciale consiste à vivre dans des mondes différents.

    0

    0
  6. Sam dit :

    @kinou

    Je te conseille de venir voir sur place et de te rendre sur le secteur repéré à différents moments de la semaine (en semaine et le WE) et de la journée  en alternant les différents moyens de transports à l’aller puis au retour. Fais un tour au marché le dimanche.

    Entre rue Fontaine et rue Paul Eluard par exemple, il y a quelques centaines de mètres mais vous n’aurez pas le même retour des riverains. Question de points de vue. La rue Fontaine connait pas mal de difficultés mais les riverains sont mobilisés.

    Tout n’est pas rose à Saint-Denis mais tout n’est pas noir. A toi de te faire ton opinion et de faire la part des choses.

    Si tu viens, tu peux passer nous voir.

    0

    0
  7. Pgase90 dit :

    @Kikou

    Juste deux mots pour dire que ma compagne et moi sommes arrivés à Saint Denis il y a 4 ans, en provenance du 9è arrondissement parisien, et que nous ne l’avons jamais regretté. Saint Denis, malgré toutes les sources de frustrations, est une ville attachante et – j’ose le dire – très agréable à vivre par plein d’aspects. D’ailleurs c’est sans doute ce qui explique la frustration que vous pouvez voir dans les réactions des uns et des autres : ça pourrait être – et ça sera inévitablement, à terme – beaucoup mieux si ceux qui sont en charge de la collectivité s’y attelait sans arrières pensées.

    Pour l’anecdote il arrive fréquemment que nos amis parisiens viennent passer le week end à Saint Denis, démonstration supplémentaire que la ville est attachante non ?

    Nous partons à Singapour (qui est probablement l’exacte antithèse de Saint Denis par bcp d’aspects) pour 2 ans pour des raisons professionnelles, mais nous savons déjà que nous serons contents de rentrer: nous sommes devenus de vrais dyonisiens en 4 ans 🙂

    Bref, sans angélisme aucun, je vous encourage vivement à creuser la piste d’une installation à Saint Denis.

    0

    0
  8. Marcel dit :

    @Pgase90

    beaucoup mieux si ceux qui sont en charge de la collectivité s’y attelait sans arrières pensées
    Vous avez tout compris en 4 ans , vous souhaite bonne chance et de bons et gros émoluments / salaires en cette ville – métropole un peu artificielle tout propre nickel !
    Ceci étant, c’est un pari à risquer et creuser sans angélisme ni langue de bois ou double discours charmeurs.
    Concernant l’immobiler, il existe cependant une incertitude , même si certains ont pu prendre en peu de temps un bénéfice à la revente volontaire ou non !
    Quant à des connaissances sympathiques , brillantes et titrés à tous égards que je connais et ai connu : vous avez raison, ils sont toujours charmés par curiosité tout en se gardant bien de vouloir s’y installer avec famille.
    Et , c’est encore dommage!

    0

    0
  9. kinou dit :

    Merci beaucoup pour vos réponses : nous allons suivre tes bons conseils Sam, et venir à différents moments, par différents moyens, en tachant de ne pas trop dénoter. Et dès qu’on avance dans notre réflexion, ce sera un plaisir que te vous rencontrer ! Bon séjour Pgase et merci encore Marcel et Sam 🙂

    0

    0
  10. habitant dit :

    @ RUEFONTAINE, est-ce que vous avez envisagé de déménager sur un autre quartier dans Saint-Denis?
    Sur le sujet de « mixité », je serais plutôt d’avis de Marcel.
    Souvent, je trouve étonnant que beaucoup disent sur Saint-Denis et le 93 en général:
    « c’est un lieu de mixité, mixité sociale, culturelle ».
    Quand on a toujours vécu à Saint-Denis et que nous allons dans d’ autres villes de France, autres coins de région parisienne, c’est nous qui disons :
    « Ah! c’est pas mélangé par ici! »
    Dans des villes comme Bordeaux, je pensais que c’était pas mélangé. et ben, ça l’est.
    La France est mixée, métissée peut-être avec quelques disparités en région parisienne et province. Cela dit, ce n’est pas une spécificité sequano-dionysienne et heureusement!
    Aussi dire que Saint-Denis ne se résume pas à la politique, à l’action ou l’inaction d’ élus etc.
    Ce sont des quartiers, cités différents où les habitants ne connaissent pas forcément les mêmes galères (parce qu’il y a pas à se voiler la face)
    On y trouve aussi de la solidarité quand il y a des coups durs.
    C’est bien souvent grâce aux Dionysiens que les faits sont pris en compte et que ça change. Et ça, faut pas l’oublier!
    Quelqu’en soient les thématiques (habitat, social, santé, environnement, emploi, propreté,sécurité…) on le voit au travers d’actions d’habitants, d’assoc’ (nombreuses pour être citées) pour poser les bases de ce qui est à amélioré.
    En espérant que kinou et sa famille trouvera son bonheur à Saint-Denis, rue Fontaine ou ailleurs.

    0

    0
  11. Pgase90 dit :

    @Marcel

    Je crains malheureusement que la propension à la démagogie de l’équipe en place ne permette de prendre la mesure de leurs responsabilités dans la situation aujourd’hui en bien moins que 4 ans.

    Sur le sujet de la mixité, mais aussi à propos de Singapour, ils ont là bas une approche assez radicale qui m’interroge car je ne sais trop quoi en penser. Dans les HDB, des barres d’immeubles construites par l’Etat et qui habritent 80% des résidents, des quotas ethniques (mais aussi sociaux je crois) sont imposés (gérés par des tirages au sort) pour mélanger les différents groupes ethniques et empêcher la formation de ghettos. Je trouve le côté pragmatique intéressant mais le côté un peu « 1984 » de la chose fait un peu peur. Qu’en pensez-vous ?

    Pour finir sur un hors-sujet: malheureusement les conditions d’expatriation aujourd’hui sont loin d’être celles d’il y a 10 ou 20 ans, et pour nous cette expérience a plutôt des conséquences négatives en matière de niveau de vie – notre motivation étant plutôt de découvrir l’Asie professionnellement et personnellement.

    0

    0
  12. agnès dit :

    je suis arrivée il y a 2 ans avec 2 grandes filles étudiantes, on apprécie tous les jours d’avoir un grand appartement (faut être riche maintenant pour habiter à Paris), on est à Paris très vite en métro ou rer, mais on aime aussi St Denis, ses boutiques à pas cher et son marché
    St Denis centre ville, c’est aussi très province : les gens se parlent facilement, les remarques fusent dans la rue alors qu’à Paris on est bien élevé on ne dit rien on ne regarde même pas les gens
    par contre c’est vrai que la pauvreté bien visible choque et que ça peut avoir un côté déprimant genre : et si ça m’arrivait aussi à moi ?
    ça a un côté moyen âge toute cette pauvreté mais aussi cette vie qui grouille au pied de la basilique
    bon sachez aussi que sans crier gare est une assoc indispensable pour avoir les bons tuyaux et se faire plein d’amis
    bienvenue

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *