Saint-Denis Cineccitta…

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. dionys dit :

    Faut pas rêver! Sans être pessimiste, même si Besson signe la charte entreprise-territoire, je crains que le niveau de technicité ne corresponde pas aux diplômes des filières audiovisuelles du département.

    0

    0
  2. ibelfigue dit :

    Que faites-vous du pôle audiovisuel du lycée SUGER ? le taux de réussite à ce BTS (encore assez rare) est tout à fait honorable !

    0

    0
  3. Charly dit :

    Il n’y a pas que des choses négatives à Saint-Denis, Ici c’est l’initiative privée de Luc besson d’installer sa société de production cinématographique à Saint-Denis. Même si je n’aime pas trop l’image que Besson donne de la banlieue dans ses films ( Banlieue 13, Yamasaki, Taxi… )

    0

    0
  4. thierryb dit :

    De même, il y a des formations audiovisuelles post bac ou électronique qui débouchent sur des emplois techniques au lpo de l’ENNA, je crois. Le niveau des élèves est celui qu’on en fait et certains d’établissements font mieux en terme de réussite que ce que le ministère leur attribue comme objectif.
    Les élèves issus de milieux populaires ont leurs chances, lorsqu’ils sont formés par des équipes motivées, qui ont des moyens et lorsque les parents les soutiennent.

    0

    0
  5. pitch dit :

    si il veut tourner un film de guerre on peut fournir les décors dans le quartier 😉 !
    Ou comment valoriser des ruines…

    0

    0
  6. Charly dit :

    Dommage quand même, qu’ au BTS audiovisuel du lycée Suger , il n’y a que 10 % d’élèves dionysiens…. Bah ils ne se préoccupent peut-être pas de leur avenir.

    0

    0
  7. moony dit :

    Bonjour,
    Quelqu’un pourrait avoir la gentillesse de m’en dire plus sur le BTS audiovisuel à Suger, et sur ce lycée en général. Valable ou pas ? Merci d’avance.

    0

    0
  8. ibelfigue dit :

    Les post bac, les classes de BTS audiovisuel, sont un peu à part dans ce lycée et c’est une section qui marche bien ; elle recrute en priorité sur la Seine Saint Denis et l ‘IDF mais aussi la province car il y a peu de cette section en France. Sur la région parisienne en établissement public il y en a un seul autre à Boulogne-Billancourt, je crois. C’est une section qui recrute surtout sur les S , les STI , parfois les L qui ont déjà pris l’ enseignement de détermination audiovisuel depuis la seconde, mais c’est plus dur car il faut de bonnes notions en physique par exemple…
    pour plus d’info. voir sur le site du lycée :
    http://www.suger.fr/spip/spip.php?r

    Sinon, c’est un établissement qui est excentré vers Franc Moisin, cependant il y a une volonté d’être dynamique et de faire changer les choses… mais c’est vrai si on ne regarde que les résultats aux BAC c’est pas encore évident mais ça progresse bien surtout en 2008 (attendons la cuvée 2009)
    http://www.suger.fr/spip/spip.php?a
    ou
    http://www.linternaute.com/ville/vi

    0

    0
  9. Sam dit :

    Un extrait de l’article JSD datant du 6 juin :

    « La nouvelle était déjà dans l’air et le « secret » presque éventé depuis que, le jeudi 28 mai, le secrétaire d’État Christian Blanc avait été aperçu en compagnie de plusieurs élus, dont le maire de Saint-Denis et le président de Plaine Commune sur le site de Pleyel où doit s’installer la future Cité du cinéma de Luc Besson (JSD n°792).
    Selon nos informations, cette visite a été suivie dans la foulée par la signature d’un accord entre la société de Luc Besson, EuropaCorp, la Caisse des dépôts et consignation et le groupe Vinci.
    La semaine prochaine, le réalisateur de Léon devrait annoncer lui-même[…] »

    0

    0
  10. Sam dit :

    Extraits du JSD 12 juin :
    Luc Besson a confirmé jeudi le début prochain des travaux dans l’ancienne centrale EDF du quartier Pleyel. Ouverture prévue en 2012

    En compagnie des ministres Christine Albanel (Culture), Valérie Pecresse (Enseignement supérieur et Recherche), Christian Blanc (Région capitale), de plusieurs élus, ont le député Patrick Braouezec (président de Plaine commune), Didier Paillard (maire de Saint-Denis) ; des financeurs Augustin de Romanet (patron de la Caisse des dépôts), Olivier de la Roussière (Vinci immobilier) ; des professionnels de l’audiovisuel, Tarak Ben Amar (laboratoires), Jean-Pierre et Chantal Barry (Euro media group), Alain Terzian (Syndicat des producteurs), Luc Besson présente officiellement « sa » Cité du cinéma. Qui va s’installer là, dans cette nef magique, où il a déjà tourné quelques séquences de Nikita et de Léon, et sur les terrains avoisinants où seront construits les plateaux de tournage, des bureaux

    Le permis de construire devrait désormais être délivré entre le 14 juillet et le 31 août. Premiers coups de pioche en septembre (en fait les premiers travaux de dépollution des sols ont déjà été réalisés). Livraison annoncée pour le premier semestre 2012

    L’ancienne usine de production d’électricité destinée principalement au réseau du métro (énergie fabriquée à partir de l’eau pompée dans la Seine et transformée en vapeur) deviendra une « rue couverte », donnant accès aux différents modules, l’ensemble signé par le cabinet d’architectes Reichen et Robert (qui ont notamment réhabilité la grande halle de la Villette) avec Jean-François Authier (qui a signé notamment la réhabilitation des grands moulins de Pantin).
    Le coût total de l’opération s’élève à environ 160 millions d’euros. Les collectivités publiques locales ne participent pas au financement. »>/span>

    0

    0
  11. habitant dit :

    Ce matin, sur Europe 1, chez Marc-Olivier Fogiel, Luc Besson en a parlé pour 2012. Apparemment, il a connu beaucoup de bâtons dans les roues. Il dit qu’il y sera simple locataire et pas propriétaire. Il dit aussi qu’il y a 3, 4 ans, Raffarin a inscrit ce projet pour la France comme projet d’intérêt général puis, il y a eu l’aval de Sarkozy auprès de la caisse des dépôts,car projet jugé comme bon outil pour la France. Ensuite, il y a eu facilité de l’administration car projet d’intéret général. Je cite: « Tout le monde a bougé un tout petit peu ses règles, tous partis confondus. Tout le monde a baissé la garde en disant c’est un bon projet … Même Mr Brauouezec, président du conseil général, député communiste… si je me souviens bien. » Fin de citation.

    http://www.europe1.fr

    0

    0
  12. Sam dit :

    @habitant
    Merci pour l’info. Cela situe bien les choses. Cela n’empêchera pas la récupération…c’est déjà un peu le cas sur ce projet.

    0

    0
  13. habitant dit :

    Oui, je trouve que Luc Besson est un très bon communicant , il a du flair et réputé comme « dûr » en affaires avec une vision certes un peu libérale. Il a parlé de bénéfices sans équivoque, d’emplois qui seront crées grâce aussi aux fonds étrangers, de films à gros budget tout en ayant aussi conscience de l’intérêt général. Je ne pense pas que la dessus, il va laisser le projet se faire récupérer politiquement, en tous cas je ne crois pas. C’est pas comme le Stade de France et j’espère que cela ne créera pas les mêmes illusions ni les mêmes mirages pour la population.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *