Saint-Denis, Elisabeth Badinter et la burqa

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. hélène dit :

    Non cet article n’est pas malvenu, bien au contraire. Ces jours derniers les médias et gouvernement sont tombés dans le panneau d’une certaine provocation, alors tout le « monde en parle ». J’ai entendu dans les cafés des conversations rejoignant cette lettre; c’étaient des musulmans modérées.

    J’ai assisté à des situations ubuesques que je ne voyais pas il y a quelques années.

    Les intégrismes de tout bord et de tout poil sont un véritable danger pour notre démocratie.

    Alors bravo d’avoir publié cette lettre, c’est courageux.

    0

    0
  2. noelle23 dit :

    Je suis d’accord avec Hélène…cette lettre est utile et fait réfléchir…merci de mettre en ligne de tels éditos…

    0

    0
  3. Sam dit :

    On me demande au boulot et ailleurs ce que j’en pense…

    Je suis contre la Burqua et contre le port du voile dans les établissements publiques et contre les débats qui alimentent les amalgames et nourissent la peur d’une religion : l’Islam. 

    Ce sujet stigmatise une communauté, encore une fois, à cause de quelques éléments marginaux…500 filles qui portent la Burqua en France, généralement ce sont des converties qui pratiquent l’Islam avec un excès de zèle (très classique..) !

    Je ne suis pas contre le débat en lui-même mais je trouve qu' »on mélange tout ».

    Quelques précisions :
    1. Le voile n’est pas la Burqua,
    2. Avoir un fichu sur le tête n’est synonyme de « porter le voile »…exemple, ma mère de 70ans met un foulard depuis toujours, mais ce n’est pas un voile…elle le porte par tradition et par pudeur  !
    3. Porter le voile n’est pas synonyme de soumission ou d’intégrisme. Je connais des femmes indépendantes, féministes et laîques qui portent le voile…notamment au Maroc !

    Je pense aussi que c’est une campagne « marketing » réussie et surtout gratuite pour les plus intégristes !

    Au Maroc, ils ont beaucoup d’humour. Vous savez comment ils appellent les filles avec « gants, tenue noire et tout le matos » ? Batman 😀

    0

    0
  4. hélène dit :

    A Sam,

    La parole se libère et c’est bien. Je ne crois pas qu’à Saint Denis l’on confonde voile et foulard ou fichu sur la tête.

    D’accord avec toi la campagne marketing à été bien réussie.

    Je regrette une fois de plus l’empressement de tous les politiques à s’emparer de cette affaire et à aller dans tous les sens. Je me demande de quoi ils parlent : ils ne sont pas sur le terrain !

    0

    0
  5. Sam dit :

    Pour qu’un débat soit de qualité il faut élever le niveau et veiller aux méthodes employées. Ce n’était malheureusment pas le cas pour ce sujet ni pour celui de l’identité nationale.

    Nous avons tous nos extrêmistes. Je pense que ce n’est pas la religion qui est la cause mais les hommes qui la pratiquent : Un texte écrit peut être interprété selon les sensibilités…tout comme en politique…tout comme en science.

    Pour conclure, Mme Badinter a les mots justes contrairement à un tas d’autres…Merci Jef pour cet article de qualité. Alors la Burqua non merci !

    0

    0
  6. Catherine dit :

    Moi, je pense surtout que le port de la burqua n’est pas un sujet de religion… mais de sectarisme.
    Et toute dérive sectaire représente un danger !

    0

    0
  7. Sam dit :

    Bien dit Catherine !

    0

    0
  8. FrançoiseB dit :

    En ce qui me concerne je n’ai rien à ajouter au papier d’Elisabeth Badinter.
    Pour ma part, c’est magnifique de justesse et si je savais écrire j’aurais dit en tous points la même chose.

    0

    0
  9. Grazie dit :

    De mon côté je pense que le port de la burqa n’a rien à voir avec la religion. Moi qui défends les causes des femmes, pour moi c’est une cause de dangers car nous savons pas si derrière la burqa c’est une femme ou un homme déjà.

    Faire une loi parfait, mais il faut qu’elle soit appliquée et non qu’elle reste dans les tiroirs.

    Je trouve fort regretable que nous soyons obligés de faire déposer une loi pour nous protéger nous citoyens et je le réitère c’est un danger avec cette société qui s’éveille. De plus, si ma mémoire me fait pas défaut cela n’est pas inscrit sur le Coran. Je pense, porter un foulard oui mais pas une tenue qui cache complètement la personne.

    0

    0
  10. Jason dit :

    Imaginez-vous une seconde une équipe de policiers, voulant sanctionner ou faire retirer la burqua à une femme à St-Denis, ou Sarcelles…. ??
    Encore une loi que personne ne pourra faire appliquer.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *