Saint-Denis : ils passent la Nuit debout contre les dealeurs

Vous aimerez aussi...

35 réponses

  1. Habitant dit :

    20ans de laisser faire par l’équipe Braouzec et Paillard, les dealers viennent de toute l’île de France pour s’accaparer ses endroits, ils en sont empêché dans leur villes respective car ils ont des élus qui agissent en amont et pas seulement devant les caméras. S. Peu était complice, qu’il s’investisse maintenant, car il est candidat aux législatives ok, mais ça durera le temps des élections.

    13

    0
  2. Olivier dit :

    L’avantage de l’approche d’une élection est de redonner la parole aux habitants. Les problèmes réels reviennent en tête des préoccupations des élus, du moins de ceux qui n’ont pas réussi à se faire élire sur une liste grâce à des arrangements politiciens.
    Avez-vous vu, par exemple, Nadège Grosbois, élue conseillère départementale EELV sur un ticket avec Hanotin, se soucier, elle la prétendue écologiste, de la pollution des fumées des vendeurs de brochettes ou pire encore de celles provoquées par le présence du camp illégal rom à coté de la Gare ? L’avez-vous vu tout court d’ailleurs ?… Et que sont devenues les promesses des élus du « PSG » au conseil municipal qui s’étaient ralliés à Paillard entre les deux tours des municipales pour obtenir des postes de maires-adjoints : refus d’une hausse des impôts, lutte contre la délinquance, etc… ? C’est un maire-adjoint « PSG » aux finances qui a proposé la hausse de 10% des impôts locaux…
    En tout cas, je trouve très bien que le candidat PC aux législatives, Stéphane Peu, se positionne clairement du coté des habitants contre les dealers, en allant passer une « nuit debout » à coté de ces résidents courageux. Cela remet les priorités à leurs places dans la prise en compte des revendications des dionysiens. Nous verrons bien ce que les autres candidats feront dans les mois qui viennent.

    6

    0
  3. Marcel dit :

    Notre Maire-Adjoint et notamment Président d’un des plus grands bailleurs de l’Ile de France, sinon un très grand bailleur social , à savoir Plaine Commune Habitat…….devrait avoir honte de se prêter à cette comédie médiatique et photographique ayant pour seul but de se faire une popularité à raison de sa désignation en tant que candidat officiel du Parti Communiste à la succession de Mathieu Hanotin.
    N’est-il pas celui qui – avec ses complices Patrick Braouezec et Didier Paillard – à enfoncer la Ville de Saint-Denis depuis 20 ans dans la paupérisation et ghettoisation par ses choix d’urbanisme et idéologiques.
    N’est-il qu’un piètre gestionnaire qui – en visite dans un quartier – doit faire face à ses propres contradictions.
    N’a t-il pas la possibilité d’user de ses pouvoirs de police au lieu de se faire cracher dessus ?

    11

    0
  4. Grain de sel dit :

    Initiative courageuse de ces habitants!Compte-tenu de l’état de notre ville devenue un marché de la drogue à ciel ouvert, tous les habitants et de tous les quartiers devraient faire de même avec bien sur l’appui de tous les élus de la majorité municipale…ce serait peut-être là l’occasion de voir enfin tous ces élus sur le terrain….Quant à la présence de Stéphane Peu, elle répond à l’exercice de sa délégation .Stéphane Peu a prouvé depuis longtemps sa compétence sur les dossiers,mais toujours dans le cadre défini par le duo Braouezec/Paillard…..
    Que tous les candidats prennent enfin conscience de l’état de dégradation de notre ville et de la difficulté ,pour ceux dont ils vont solliciter les suffrages, de vivre sereinement à Saint-Denis maintenant .

    7

    0
  5. Gabriella dit :

    Je suis d’accord avec Marcel , je pense que cette nuit (ou jour) débout contre le deal aurait pu avoir lieu depuis longtemps si nos élus n’avaient pas fait preuve de beaucoup de laxisme et je dirais même d’opportunisme . Ce n’est pas parce qu’on est de gauche que l’on ne doit pas dénoncer des dérives soit disant au nom des inégalités sociales et du taux de chômage, les dealeurs n’ont rien à voir avec cela : retourner à l’école, faire des petits boulots ou rentrer dans une association et le rôle de la municipalité est aussi de s’en occuper ; comment les jeunes dionysiens peuvent se situer et se construire quand à leurs portes ils ont l’exemple de cette catégorie de jeunes qui ont à peu près leur âge et qui vivent (largement) du trafic de la drogue , très souvent en toute impunité ?

    0

    0
  6. Theo dit :

    J’ai connu ça dans ma résidence au centre ville, vers 2009-2013 et le sentiment de l’impunité des gens qui vous gâchent la vie, vos nuits, votre sentiment de honte et de déchéance à supporter l’insupportable, peuvent pousser au déni et à des démarches dangereuses pour soi (certains l’ont malheureusement expérimenté).
    Il est absolument nécessaire d’entreprendre collectivement pour ne pas sombrer face à l’arrogance impunie de ces dealers. Depuis plus de quinze ans maintenant, la ville a été livrée aux trafics à ciel ouvert, et quelle que soit la bonne foi des uns et des autres, on ne parle jamais de la souffrance muette des habitants qui sont confrontés dans leur chair, dans leur vie quotidienne aux regards, moqueurs, aux « Rentre chez toi », « On est chez nous », au bruit et aux nuisances, au risque de se couper socialement de ses visiteurs venus d’autres villes moins atteintes ou mieux tenues.
    Goldo a dit parfois ici qu’il s’agit de « mauvais traitement et non assistance « , elle a parfaitement raison. Combien de personnes vivent ces trafics sous leurs fenêtres de façon douloureuse mais muette..?
    J’ai quitté la ville avec le sentiment d’enlever un vêtement qui n’était plus le mien. Et j’en suis délivré. je ne comprends même plus qu’on puisse supporter tout ce qui se raconte sur ce blog.

    9

    0
  7. Gourdon dit :

    Une fois de plus ce sont les habitants qui prennent le pro le me en mai..Je le dis je le répète soit que nous devrions toucher une indemnité ou être éventé d impôts locaux.

    5

    0
  8. Milliot dit :

    Complaisance et laisser faire à Saint Denis:
    J’habite Saint Denis depuis plus de 20 ans et je constate que le trafic de cannabis s’est gentiment mis en place dans les quartiers de Saint Denis aidé par une certaine complaisance ou Laisser Faire de nos élus. La tranquillité publique à Saint Denis, c’est « je ferme les yeux ou je regarde ailleurs au nom de la paix sociale ». Le trafic de drogue est permanent, tous les quartiers sont touchés, du quartier de la gare aux portes de la mairie square Montreuil. Les élus entendent bien qu’il y a un problème qui gangrène la ville mais la réponse est toujours la même, les effectifs de police sont insuffisants, c’est à l’Etat de prendre les mesures de sécurité nécessaires. Alors quand ils parlent de la tranquillité publique et de la prévention de la délinquance cela me fait sourire! La flasheuse rapporte 20000 euros par jour sans sortir de la voiture à la municipalité et le trafic de drogue continue de s’enraciner, où sont la Police Nationale et la Municipale pour endiguer ces nuisances?

    2

    0
  9. Bill dit :

    Cela fait maintenant 6 nuits que ces habitants assurent leur « Nuit Debout » et leur persévérance a attiré l’attention des medias. On retrouve un communiqué sur beaucoup d’hebdo (Le Point, l’Express…) mais aussi des interviews (France Info, BFM,…) http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/riverains-mobilises-contre-des-dealers-saint-denis-l-adjoint-au-maire-denonce-un-manque-de-policiers-783837.
    C’est une bonne opportunité pour Stéphane Peu de se faire connaitre mais si ça peut servir la cause des habitants, on ne va pas pleurer.
    Espérons que cette nouvelle mise en lumière des manques de moyens policiers (entre autres) sur St Denis appellera (enfin) une réponse factuelle avec des augmentations d’effectifs policiers à St Denis.

    4

    0
  10. Laurent dit :

    Bonjour,

    Cette initiative est très positive. Des habitants, plutôt que de passer des heures derrière leur écran à théoriser sur la Daeshisation de Saint-Denis, ont décidé de se bouger le cul et de passer à l’action.

    Vous devriez en faire de même :).
    Mais même quand des habitants se bougent le cul, vous trouvez toujours quelque chose à redire :).

    Allez sur le terrain soutenir ces habitants, au lieu de théoriser sur Internet ou au lieu de perdre votre temps dans les réunions de quartier qui ne servent à rien ou de radoter à la Mairie.

    Laurent

    1

    11
    • Bill dit :

      Beaucoup d’intervenants sur ce site sont plus qu’impliqués dans leur ville et le bénévolat. Qu’est-ce qui vous permet de penser le contraire ? Tout le monde soutient l’initiative de ces habitants ici parce qu’ils dénoncent ce que beaucoup « théorisent » sur ce blog.

      14

      0
  11. Habitant dit :

    @Laurent
    On vous a pas attendu pour agir, mais quand vous devez vous battre contre les dealers puis contre cette municipalité qui fait tout pour attirer la misère dans nos quartiers , qui refuse la vidéosurveillance à la police nationale alors que le commissaire dit aux réunions que ça lui fait économiser des effectif, qu’il peut envoyer ailleurs..ça devient dur et quand on a des énergumènes comme vous qui se permette de donner des leçons alors que vous ne savez rien de rien à part ce que vous voyez ds le parisien, ça devient limite hilarant.

    5

    0
  12. Laurent dit :

    Oui, vous les soutenez sûrement avec le coeur. Mais, comme vous estimez que ces habitants n’ont pas à faire le boulot des élus à leur place, alors on ne vous verra jamais sur le terrain pour les soutenir. Comme d’habitude. Au final, vous passerez beaucoup plus de temps sur Internet à théoriser sur Daesh, que à soutenir sur le terrain les initiatives terrain. Et c’est bien dommage ! Râler auprès des élus en réunion de quartier, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant.

    0

    6
    • Bill dit :

      Je ne vois pas trop d’où sortent vos arguments, où voyez vous que l’action de ces habitants est décriée ? Au contraire, tout le monde leur dit bravo tout en regrettant parfois qu’ils soient obligés de mener de telles actions pour être entendus. Ce blog relaie beaucoup d’actions d’habitants dont certaines sont initiés par des intervenants sur ce blog mais leurs auteurs ne se mettent pas en avant personnellement. Relisez un peu les différents sujets et actions narrées depuis 2009, ouvrez les yeux.

      5

      0
  13. Marcel dit :

    Stéphane PEU – Maire Adjoint et Président de Plaine Commune Habitat et de multiples autres présences au sein de multiples organismes…………………….Candidat à la succession du Député Hanotin, en tant que Communiste de longue date issu de la section internationale du PC, et par ailleurs il faut le souligner , ne pas l’oublier – à la différence de ses camarades de Parti : est Chevalier de la Légion d’Honneur, se fait un devoir de se rendre désormais  » populaire et médiatique  » en vue d’inverser la tendance à Saint-Denis quant à sa paupérisation et ghettoisation toujours croissantes.
    Quelle belle initiative ! Quelle opportunité à saisir!
    La Cité Paul Eluard n’est pas la place de la République, mais enfin ça peut toujours servir!
    Ne s’inspire t-il pas ce que la fondatrice de ce blog avait lancé dans le quartier Gare voisin ?
    Bonne continuation à son attaché de presse.

    0

    2
  14. Voile dit :

    Cette lutte n’a rien avoir avec nos élus! Cettelutte part du fait que depuis plusieurs mois nous ne dormons plus! Nous voulons dormir! La pub de nos élus ne nous appartient pas! On s’en Fou littéralement! En revanche leur soutiens est nécessaire.. #dormiretsereposer#

    5

    0
    • Bill dit :

      Stéphane Peu est l’un des rares à toujours soutenir les dionysiens sur le plan de la sécurité, l’un des rares à avoir des discours honnêtes sur la situation, il n’est donc pas étonnant qu’il soit à vos côtés comme il l’a été dans d’autres occasions avec SCG pour le quartier de la Gare. Le fait qu’en plus il soit en campagne législative est une opportunité pour mettre en lumière votre action et vos demandes légitimes. D’ailleurs, peut-être qu’Hanotin va essayer de se raccrocher au wagon et dans ce cas, tant mieux pour vous. L’essentiel est que vous obteniez le droit de dormir. D’ailleurs le Huffington Post m’a contacté pour en apprendre plus et faute de contact habitant, je les ai renvoyé sur Stéphane Peu. J’espère que les habitants seront entendus et obtiendront des réponses concrètes.
      Bon courage à vous

      2

      0
  15. Gabriella dit :

    @Laurent
    Vous qui soutenez la candidature de Stéphane Peu , vous-même qu’avez-vous fait pour cette ville depuis que vous y habitez ? ce serait bien qu’on se rende compte.
    Je vous signale qu’à Saint-Ouen la population « s’est tellement bougée le cul » que lors des municipales la ville est passée à droite alors que la maire communiste de la ville pourchassait
    « elle-même » dans les rues les dealeurs . Ce qui est dommage c’est que tous ceux qui « théorisent » et/ou ceux qui se mobilisent pour sortir « Saint-Denis » de l’ornière où elle est, se heurtent à « l’angélisme »
    ou le laisser faire alors que l’on devrait ne pas être divisés sur le seul but à atteindre : mieux vivre à Saint-Denis et c’est ce pour quoi ce blog a été créé et longue vie à lui!

    1

    0
  16. goldo dit :

    Plus saint Denis se fera entendre autour des ces nombreuses difficultés, plus nous risquons d’avoir des retombées positives. je l’ai toujours dis râler c’est bien, agir c’est mieux et je pense que d’autres actions vont avoir lieu et elles ont toutes de bonnes raisons d’exister.

    5

    0
  17. Laurent dit :

    Je suis perplexe. Vraiment perplexe. Votre blog parle beaucoup théorie, mais très peu de pratique. Les actions terrains que vous faites, honnêtement, je ne vois rien là dessus sur votre blog. Encore une fois, c’est bien dommage.
    Pourtant, des actions terrains dans le quartier, vous pourriez en faire plein avec votre association. Ce ne sont pas les idées d’action qui manque en ce moment.
    Et, de grâce, epargnez moi le refrain de « On tient à rester anonyme, on ne veut pas se montrer ». À d’autres. Si votre association faisait des actions terrains régulières, on en aurait entendu parler, sur le Parisien, sur votre blog… Et là, je suis désolé mais je vois rien venir. Ça parle plus de Daesh qu’autre chose, c’est dommage.
    Et sinon, oui je voterais pour Stéphane Peu prochainement. Des électeurs de Mathieu Hanotin en 2012 et 2014, vont voter Stéphane Peu en 2017. Il faudra vous y faire.

    0

    8
    • Bill dit :

      Euh vous n’avez pas tout suivi. Je ne suis pas une association, je suis toute seule sur ce blog. C’était auparavant le blog de SCG et du chez WhamCafe, je pense qu’ils ont donné beaucoup de leçons sur les actions terrain au niveau du quartier Gare alors sous crack.
      Ce blog n’est pas une association mais beaucoup d’intervenants sont impliqués dans des associations dionysiennes diverses et variées, assistent aux événements dionysiens car ils sont habitants et pour certains depuis très très longtemps (probablement plus que vous). Certaines associations demandent le soutien du blog pour obtenir plus d’exposition mediatique car il en a. D’ailleurs, certains essayent de surfer sur lui pour obtenir de l’audience.
      Et pour finir, l’objectif de ce blog est de mettre en lumière les problèmes à St Denis afin qu’enfin on agisse pour rétablir l’égalité citoyenne car si on compte sur la Mairie pour nous défendre, rien à attendre puisque tout est parfait à St Denis : seulement un sentiment d’insécurité, la saleté n’est pas un problème pour les habitants, nous vivons tous parfaitement en harmonie, tout le monde est heureux. Sauf ceux qui n’ont pas le droit de dormir tranquilles, de sortir trop tard, de sortir si on est fragile… Donc le blog a pour objectif de relayer les demandes et besoins pour éviter qu’on nous cache sous le tapis et aussi de montrer que les Dionysiens sont attachés comme tous les français à leur ville, à leur citoyenneté, à leurs droits de vivre en paix et sécurité, à leur liberté de circulation, à l’égalité.
      Ce blog sert aussi d’autres discours que les dogmes d’extrême gauche et ça fait un peu de pluralité dans l’information sur cette ville, jamais mauvais un peu d’ouverture !
      Donc en conclusion, si vous voulez mener une action terrain, n’hésitez pas à utiliser ce blog pour fédérer les bonnes volontés ou relayer vos activités comme d’autres le font. On attend vos suggestions.
      Et pour finir, Stéphane Peu est un des rares élus qui reçoit régulièrement des éloges sur ce blog et je n’en ai rien à faire de Hanotin ou du choix de ses électeurs, je ne suis pas encartée et je ne milite pas pour Hanotin ou un autre. Chacun est libre de ses opinions. Vous pourrez déjà percevoir que certains intervenants réguliers qui démontent la Mairie ont déjà commencé à mettre en valeur S Peu et vont voter pour lui. Alors que d’autres ne pourront pas malgré ses compétences car il reste allié à la Mairie. Chacun jugera.

      10

      0
    • Azzedine dit :

      Bonjour Laurent.
      Tout d’abord, vous devez surement le savoir, n’est pas en odeur de sainteté auprès de la municipalité et n’a pas de soutien ou très peu et de façon très individuelles. Lors de la remise du grade de chevalier à Samira, aucun élu ne s’est déplacé et je pense que la municipalité aurait du la recevoir comme une citoyenne qui agit. Au lieu de cela, les élus se sont refermés sur eux mêmes en pensant re
      Si vous ne les voyez pas, d’autres le voit, les articles dans le parisien existent… Cherchez bien.

      Qu’elle que soit l’association, elle n’a pas vocation à se substituer à l’action publique. Il faut remettre les choses en place. Si des associations se bougent , à la mesure de leur moyens, à Saint Denis, c’est à cause de la carence de l’action publique (y compris l’action municipale).

      S. PEU je l’ai vu aux municipales avec son discours de politicien de bas étage. Beaucoup de mots et très peu d’action, notamment sur les services publiques. Sur le quartier Floréal Courtille Saussaie, il a dit que maintenir les services publics était un combat. D’accord, mais je l’ai vu au fil des années ne rien faire, à part de la politique, pour juste maintenir à un niveau acceptable.
      D’autres part, sa présence aux coté des habitants est pour ma part une insulte à leur courage. Il est en parti responsable de cet état de paupérisation de la ville de Saint Denis, du laisser faire. Il se moque du monde cet homme.

      Mais libre à vous de voter S. PEU, on est encore en démocratie. Mais libre aux habitants non convaincu par S. PEU de ne pas voter pour lui.

      S. PEU, qu’il veuille ou non, porte en lui le bilan municipale, même si c’est une élection législatives. Il ne peut pas s’en dédouaner.
      D’autant plus que les tractations, PC et PS entre les deux tours vont sortir le vainqueur. B. BAGAYOKO l’a appris à ses dépends. Les vrais perdants, ce sont la démocratie et les habitants.

      Saint Denis n’est plus une terre de gauche, c’est devenu une terre abstentionniste. Les seules qui votent pour ENSEMBLE sont les militants et les obligés de la municipalité.

      4

      0
    • Bill dit :

      et Daesh ? On parle de St Denis et de ce qui se passe dans notre ville : le communautarisme en voie de développement, le débat sur la laïcité, sur le féminisme. Intéressant que vous assimiliez Daesh à ces sujets alors que nous parlons plutôt de vivre en société et des menaces actuelles sur le vivre ensemble et la citoyenneté que représentent certains mouvements d’extrême gauche (ou droite) comme le PIR et leurs soutiens locaux.

      6

      0
  18. Habitant dit :

    @Laurent
    Avant de nous demander nos noms, commencez par nous donner le vôtre …
    Qui a viré tous les dealers de cracks qui se trouvait nouvelle église, si ce n’est l’association SCG et d’autres à la gare..
    Renseignez-vous au lieu d’aboyer pour rien, car vous frisez le ridicule, il est clair que vous êtes à St-Denis depuis peu de temps ou alors vous êtes d’une mauvaise foi sans limite.
    Je suis moi-même musulmans et quand je vois ces élus se servir de ma religion, comme le font les dictateurs des pays arabes, j’ai juste envie de leur …(censure), qui a demandé à ces ultras-gauches bobo de parler en mon nom tous ça pour leur petits intérêts personnels, ils ne se mélange pas, reste dans leur petit quartier tranquille et viennent nous donner des leçons., nous parle de la Palestine pour attiser les tensions alors qu’ils en ont rien à faire.

    7

    0
  19. Suger dit :

    @Laurent :
    Bill a rappelé ce qu’était le rôle du blog « saintdenismaville » en faveur du pluralisme associatif et citoyen à Saint-Denis. Si vous le lisez , vous devez savoir que j’en suis un des contributeurs actifs les plus anciens et très attaché à ce contre-pouvoir dans l’expression publique locale.
    Vous vous présentez comme un soutien à la candidature de Stéphane Peu, mais votre sectarisme est justement ce qui peut me faire hésiter à voter en 2017 pour lui. En 2012, le choix était simple : il n’était pas question de voter pour le candidat sortant l’ex-maire Patrick Braouezec (ex-PC et membre du groupe « Ensemble » dans le FG) qui a constamment nié les problèmes des dionysiens.
    Pour 2017, je sais que, sur le terrain, Stéphane Peu a toujours été à l’écoute et n’a pas fait preuve de ce sectarisme qui caractérise le plus souvent les partisans de la municipalité. Et quand cela était dans ses pouvoirs, il a agi efficacement chaque fois que c’était nécessaire et que des habitants lui signalaient un problème. Sa candidature est donc une bonne chose pour un vieux dionysien comme moi qui n’est pourtant ni d’extrême-gauche ni communiste et qui n’a jamais épargné la municipalité, et les élus locaux en général, de ses critiques.
    Je n’ai pas encore fait définitivement mon choix (c’est dans un an…) pour ces législatives. Mais autant je resterai vigilant face aux politiques menées par la majorité municipale (et jusqu’en 2020 ce sera nécessaire), autant je peux envisager de voter pour Stéphane Peu. Car on vote sur une orientation politique, mais aussi pour un candidat en lequel on peut avoir confiance pour représenter et défendre les habitants.

    5

    0
  20. Habitant dit :

    Stéphane Peu:
    Maire-adjoint de Saint-Denis, vice-président de Plaine Commune, vice-président de la Fédération Nationale des Offices HLM, membre du Bureau de l’Union Sociale pour l’Habitat, président de l’Office Publique Plaine Commune Habitat, président de la Coopérative pour l’Accession Sociale à la Propriété (CAPS), président de BâtiPlaine, président de l’Institut de Formation de la Maîtrise d’Ouvrage et de l’École de la Rénovation Urbaine, président du Conseil de Surveillance de la Société Foncière Commune, membre du Bureau du Conseil Région de l’Habitat, membre du Conseil National de l’Habitat, administrateur de l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France, administrateur de la SEM Plaine Commune Développement, administrateur de la SEM Deltaville et administrateur de la SOREQA.
    Il est loin d’être incompétent par rapport aux 2 zozos (Paillard et Braouzec), mais comment peut-il gérer tous ces mandats à bien, après on se demande pourquoi on voit toujours les mêmes tête en politique à St-Denis, ils phagocytent tous les mandats, il ne laisse aucune miette aux jeunes.

    2

    0
  21. Bill dit :

    On peut remercier les habitants de la cité Eluard pour leur action. Ils ont obtenu que les dealers partent (on espère durablement) au bout de 7 jours de veille mais surtout ils ont tellement fait parler de leur action dans les medias que les autorités ont été obligées de reconnaître l’insuffisance des moyens humains et techniques sur St Denis. Dans les extraits de l’article du Parisien qui suit, un petit bilan des policiers intéressant. A lire aussi la remarque du cabinet du préfet concernant le besoin de vidéo surveillance…

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/saint-denis-on-a-casse-leur-business-22-04-2016-5736533.php#xtor=AD-1481423554

    « La nuit dernière, le hall de la cité Paul-Eluard à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) devait rester désert. Les riverains qui campaient depuis sept jours au pied de leur résidence pour faire déguerpir les dealeurs ont décidé de plier bagage et de dormir chez eux, dans les étages.

    Fatigués mais fiers de leur coup d’éclat. « Hier (NDLR : mercredi) c’était la nuit de la victoire, il n’y avait plus personne sur le parking. On a cassé leur business », annonce triomphalement Camélia*, l’une des plus assidues à ces Nuits debout contre les dealeurs. Cette victoire tiendra-t-elle ?

    […] En désespoir de cause, les habitants avaient décidé de devenir les sentinelles de leur propre cité. Ils avaient ameuté les élus. La police a été envoyée, la brigade anticriminalité (BAC) a fouillé l’immeuble, contrôlé les rares revendeurs restés sur place. « Nous comprenons bien qu’avec trois voitures de patrouille ils ne peuvent pas intervenir partout à Saint-Denis », concède un habitant. […]

    Après quelques tentatives d’intimidation, les délinquants avaient tenté un baroud d’honneur. Mercredi, le petit groupe de riverains avait reçu une visite surprise. « Un homme très soigné, vêtu d’un tee-shirt pailleté, décrit Camélia, un brin moqueuse. Il avait l’allure d’un chef car il a écarté les petits dealeurs. » Le message adressé aux habitants fut très clair : « De toute manière, vous ne tiendrez pas. Il faut partir. »

    Le business de la cité Paul-Eluard n’a pourtant pas de commune mesure avec d’autres zones de trafic de cannabis de Saint-Denis. « C’est un tout petit point de deal », reconnaît un policier. La cité est plutôt paisible. Elle n’a pas été incluse dans le périmètre des zones de sécurité prioritaire (ZSP) de Saint-Denis et n’était donc pas une cible privilégiée des services de police. Ces derniers ont patrouillé dans le quartier depuis lundi. Mais certains fonctionnaires déplorent une politique à courte vue : « C’est contre productif : pendant que nous sommes à Paul-Eluard on se détourne d’autres points de deal significatifs (estimés à une douzaine sur Saint-Denis !) et cela nous met en difficulté sur nos enquêtes. » Le cabinet du préfet renchérit : « La sécurité est l’affaire de tous, de l’Etat, mais aussi du bailleur et de la ville. Il y a aussi des mesures à prendre en termes de vidéosurveillance ou de résidentialisation. » Il concède cependant qu’« un réajustement des effectifs de police est nécessaire. Trente-sept gardiens de la paix supplémentaires ont déjà été affectés en 2015. Cet effort va se poursuivre. »

    2

    0
  22. Habitant dit :

    @Bill
    ça fait 10ans que la police nationale ne cesse de demander l’installation d’une vidéosurveillance sur St-Denis pour les aider ds leurs enquêtes, toujours refusé par Paillard et surtout Braouzec…Donc quand il dit qu’il soutient les habitants, ça me met la rage, ils n’ont honte de rien

    5

    0
  23. Marianne dit :

    Reportage ce soir sur TF1 vers 20h10 sur la nuit debout contre les dealers dans la cité Paul Eluard de Saint-Denis. Bravo aux habitants qui ont le courage de s’opposer aux dealers !

    6

    0
  24. Pierrot dit :

    Il y a bien deux sortes de « Nuit debout » à Saint-Denis… « Le Parisien » a signalé la « Nuit debout » de la Cité Eluard et le site « Atlantico », qui a repéré cette information ici sur le blog « saintdenismaville.com », en a fait un éditorial qui ne mâche pas ses mots…
    http://www.atlantico.fr/decryptage/alain-finkielkraut-pouvez-aller-sans-crainte-nuit-debout-mais-agit-celle-saint-denis-benoit-rayski-republique-2673756.html

    3

    0
  25. ThierryB dit :

    @Pierrot.
    L’article en question, d’un supporter de Sarkosy, est malheureusement bourré de préjugés et je trouve, très expéditif. Le « vols, viols, violences » du début est tapageur, les « petites gens » respectables -qui n’ont pas les moyens d’habiter ailleurs, et qui le feraient s’ils étaient moins pauvres…- est parfaitement condescendant et sent bon le type qui adore les gens modestes mais de loin.
    De fait il utilise la situation de St Denis pour taper sur le pouvoir qui protégerait les « imbéciles » de Nuit debout (il en pense ce qu’il veut), plutôt que d’agir efficacement contre la drogue , de peur d’une guerre civile, par trouille, etc…C’est la rhétorique du FN.
    Dieu sait combien les trafics font du mal à cette ville, mais ce genre d’article n’aide pas grand monde à y voir plus clair, sauf à augmenter la haine et une vision de St Denis comme le premier cercle de l’enfer qui méprise profondément les habitants.

    1

    1
    • Pierrot dit :

      Votre analyse de cet édito d’Atlantico est juste, mais j’avais bien prévenu que son auteur ne mâchait pas ses mots…
      Ceci dit, il faut de temps en temps, en tant que dionysien, se confrontait à l’image qui est celle de Saint-Denis pour une large partie de l’opinion. C’est aussi la réaction de nombreux visiteurs de Saint-Denis, pas nécessairement de droite extrême ou de droite tout court, quand ils se promènent un peu dans la ville ou, pire, quand ils débarquent à la Gare ! Qui n’a pas accueilli des amis ou de la famille de province et ne s’est pas retrouvé face à ce genre de réactions ? C’est l’intérêt de cet article de le rappeler, tout en disant clairement que la population de Saint-Denis n’est pas composée de voyous mais qu’elle est obligée de supporter au quotidien les méfaits d’une minorité de délinquants.

      4

      0
  26. Habitant dit :

    @ThierryB
    Oui, il faut arrêter la politique de l’autruche, il y a des gens qui souffrent, c’est pas en restant dans le déni que ça va s’arranger, cette municipalité le fait déjà bien assez..

    1

    0
  27. ThierryB dit :

    @Pierrot @Habitant
    Vous avez raison. Tellement raison que devant l’impossibilité de vivre plus longtemps dans cette ville à cause de ces phénomènes dont j’ai vécu les nuisances de près (et dans un autre message j’ai dit combien ce peut -être toute une partie de la vie des gens qui est littéralement détruite), je suis parti très loin. Et c’est vrai qu’à 500 kms, les gens ont une image désastreuse de la ville, excessive, limite fausse. Mais, si au début j’avais envie de modérer ces préjugés, aujourd’hui je ne dis plus rien. Après tout, rien ne change à St Denis. La minorité (assez forte quand même) qui bousille la vie des autres et la réputation de la ville aura gagné. Dans le fond, ce n’est plus mon affaire, mais cette ville a un pouvoir d’attachement tel (surtout quand on y a vécu et travaillé longtemps et qu’on connait bien les gens) que je reviens sur ce blog – ah la fidélité..(;-).

    3

    0
  28. HABITANTE dit :

    Pour votre complète information sachez que les habitants de la cité Paul Eluard alertent depuis de nombreuses années les élus, Florence Haye à l’époque maire adjoint en charge de la « tranquillité publique » et Stéphane Peu en tant que Président de Plaine Commune Habitat (leur bailleur), courriers, pétitions souvent restés sans réponse….du pain béni pour Monsieur Peu qui brigue la députation et profite du buzz pour démarrer sa campagne, allez donc interroger ces habitants, demandez leur s’ils ont été soutenus par les élus avant cette mobilisation….ils sont laissés pour compte depuis des années, les élections finalement ça a du bon !

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *