Saint-Ouen rejoint Plaine Commune

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. thierryb dit :

    L’aménagement du territoire suppose une grande capacité d’anticipation et explique que les communautés d’agglo veuillent se réunir, mais à ce niveau de mille-feuilles, ils vont finir par donner raison à ceux qui dénoncent le coût salarial des superpositions de fonctionnaires territoriaux, d’une part, mais à contrario cela signale à quel désengagement de l’Etat on en est arrivé, à force de ne promouvoir que des dynamiques régionales ! il n’y a plus de pilote à la DATAR?

    Par ailleurs, on est sidéré quand on lit ce que rapporte Suger (et dont j’ai bien peur que ce soit la source des problèmes récurrents ici )-:  » manque de maîtrise de la masse salariale ainsi qu’un dispositif irrégulier de temps de travail ou encore un fort absentéisme non contrôlé ». Quand on emploie l’argent public, ce serait bien d’ être exigeant avec les agents.

    0

    0
  2. PaulEluard dit :

    Est-on vraiment obligé de monter des communautés de commune pour réaliser des projets en commun ? Est-ce qu’on ne peut pas imaginer des réunions avec les membres des conseils municipaux (donc élus) de chaque commune ?
    La vision que j’ai de ces « mille feuilles » c’est un moyen qu’on trouvé les élus de placer leurs copains à des postes tranquilles. Je suis d’accord avec Suger pour dire que c’est un vol de démocracie !!!!

    0

    0
  3. sudiste dit :

    C est bon pour le Velcom! Et les impots locaux vont diminuer. Enfin une bonne nouvelle.

    0

    0
  4. Mat 77 dit :

    Il doit être précisé que la Ville de Saint Ouen est aujourd’hui contrainte de rejoindre une communauté d’agglomération selon la loi de réforme des collectivités territoriales de 2010, je vous le lien sur le commentaire de wikipédia concernant ce passage de la loi : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A… . En gros, après avoir fondé une première version d’intercommunalité avec Aubervilliers et Saint Denis, Saint Ouen s’en est retiré, et est resté isolé des autres villes voisines http://www.plainecommune.fr/page/p-… . Contraint par cette loi, Saint Ouen avait envisagé de se rapprocher de l’intercommunalité des Boucles de Seine (Colombes, Asnières, Bois Colombe…) ce que le préfet des Hauts de Seines a refusé. Saint Ouen n’avait d’autre choix que de se tourner vers Plaine Commune.

    Quant à savoir si une ville pauvre de plus va venir gonfler les rangs de Plaine Commune, il est clair que le fonctionnement de la Municipalité est opaque, mais la Ville connait de profonds bouleversements urbain et sociaux (ZAC Victor Hugo, Pleyel…) qui peuvent être des atouts pour Plaine Commune, qui vivra verra…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *