Samedi 11 octobre 9h : brocante sauvage parvis de la gare

Vous aimerez aussi...

31 réponses

  1. goldo dit :

    si cela marche et que certains ne peuvent venir le matin, qu’il ne pleut pas, cela pourra durer l’après midi. Goldo

    0

    0
  2. Sam dit :

    @goldo
    Bravo pour cette action !
    Devant la mairie ça aurait été encore plus fun 😉
    Critiquer c’est bien, agir c’est vachement mieux…
    Si ça dure l’après-midi, je passerai.

    0

    0
  3. Habitant dit :

    Si c’est fait devant la mairie, je viendrais avec du monde, car pourquoi on serait les seuls à connaitre un tapage en bas de chez nous
    Si vous le faites en bas de chez Paillard, je viendrais aussi
    ou en bas de chez Bally Bagayoko, Conchita Diez-Soto-Diez, Vincent Huet, Madjid Messaoudene, Martine Rogeret, je viendrais aussi avec plaisir

    0

    0
  4. goldo dit :

    SAM
    si ça marche cette journée et bien on en fera une autre en portant les poubelles a la mairie où l’on s’installera pour pique niquer. J’espère que tu passeras, cela voudra dire qu’il Ya du monde et que ca dure.goldo

    0

    0
  5. Sam dit :

    Ce que j’ai toujours trouvé remarquable dans ce quartier de la gare en particulier est la combativité de ses habitants, jamais résignés. J’ai tant appris à leur contact.

    Les élus devraient en prendre de la graine…

    Bref, on continue derrière toutes les bonnes volontés qui aspirent à vivre dans une ville où l’espace public est respecté par ses usagers mais aussi par ceux qui sont garants du respect de la vie en collectivité.

    @Goldo

    J’espère qu’il y aura aussi des crêpes, depuis le temps que tu en parles…suis prête à les payer au même prix du maïcho 😉

    Je fais sonner les tamtam pr rameuter les brocanteurs « sauvages » :-p

    0

    0
  6. GOLDO dit :

    Bien sur que les crêpes seront présentes vais en faire une centaine, tu vois j’espère, mais pour les amis ce sera gratuit sinon je vais les vendre au prix du maïs chaud 50 centimes d’euros. je le redis pourvu qu’ils ne pleuve pas.

    0

    0
  7. futur_dyonisien dit :

    Hello !
    super initiative, je viendrai avec plaisir. Plusieurs personnes de mon entourage me parle de la gare de St Denis comme un lieu un peu craignos… Qu’en dites-vous ?

    0

    0
  8. goldo dit :

    la gare craignos,je ne sais pas,moi maintenant je passe côté confluence et j’évite le côté principal que je ne supporte plus avec tous ces vendeurs. Pour le moment côté confluence on est tranquille. A part les voitures qui empruntent la rue du Port pour ensuite aller se garer sur le parvis, ca va. Nous restons très vigilants, signifions tout a michel ribay avec des photos. Nous ne le lâchons pas et jusque là il agit. Ce problème devrait être résolu la semaine prochaine. Dites aux personnes de votre entourage de venir nous voir demain avec vous. A demain. Goldo

    0

    0
  9. goldo dit :

    pour l’instant cette brocante sauvage; nous sommes mal partis pour la faire. Si le temps se lève on pourra la différer sur l’AM.Goldo

    0

    0
  10. goldo dit :

    Finalement on l’a faite ce matin mais nous ne prolongerons pas sur l’AM malgré le soleil. Nous avons tourné a 5-6 personnes . La police est venue nous voir, ils étaient tous prévenus et nous ont souhaité bonne journée. Au début nous leur avons demandé si notre présence les étonnait et leur réponse a été a St Denis rien ne nous étonne et on ne demande plus rien. Comme d’habitude les vendeurs a la sauvette, carte de tel, maïs et brochettes se vendaient a tout vent. Nos crêpes plus difficilement. Notre question est mais où se fournissent-il ce maïs?
    Conclusion de cette matinée, nous avons pu observer ce qui se passait sur ce parvis. La police a fait fuir a un moment donné les vrais vendeurs a la sauvette sans nous interpeller nous, mais 5mn après ils étaient revenus. Le côté positif est que nous avons pu discuter avec plusieurs Dyonisiens qui approuvent notre action. La moralité de cette histoire est que maintenant que nous convaincu que tout est permis a St Denis c’est que nous le referons de manière ponctuelle et sans prévenir personne sauf par sms les personnes du collectif et du soutien.
    J’en profite pour dire que certains d’entre nous ont reçu leur impôt locaux et qu’il Ya une augmentation. Donc n’hésitons pas a vendre a la sauvette pour les payer.Nous n’avons eu la visite d’aucun élu ,ni du JSD. Tout le monde s’en fout.goldo

    0

    0
  11. goldo dit :

    Une petite rectification, le seul élu qui s’est soucié de nous c’est Slimane Rabahallah
    ,il a tenté de passer nous voir mais nous étions déjà partis.Goldo

    0

    0
  12. Bill dit :

    @Goldo, l’impunité règne dans toute la ville. Hier, place du Caquet, 2 jeunes imbéciles, l’un sur un scooter, l’autre sur une mini moto, en train de zigzaguer en roue arrière entre les nombreux passants (mairie, carrefour, enfants qui rentrent de l’école…), sans casque bien sûr. A les voir agir en tout impunité, on n’attend plus que l’affreux faits divers qui dira un enfant / une personne âgée / un passant (au choix) a malheureusement été renversé par un jeune victime de la société. En attendant, les policiers n’ont pas le droit de les poursuivre pour ne pas faire risquer l’accident à ces pauvres délinquants qui fuient sur leur scooter volé comme c’est arrivé il y a 2-3 semaines.
    Les caméras, c’est pas bon, on risquerait de les identifier avant qu’ils ne tuent quelqu’un.
    Les policiers municipaux sont complètement démunis et en sous nombre pour notre ville, c’est déprimant car on se sent complètement abandonné par les pouvoirs publics, la ville est laissé aux petits et grands caïds, nous, les citoyens lambda n’avons parfois plus qu’à baisser les yeux et longer les murs.

    0

    0
  13. goldo dit :

    Bill, sache que je ne baisse jamais les bras et ce que nous avons fait ce matin n’est qu’un début.L’été,je suis rarement a St Denis, je leur fous la paix ils sont contents mais l’hiver je suis là et je ne bosse plus que deux jours et demi par semaine, ce qui me donne du temps pour organiser des choses et entraîner les autres. J’ai le droit de vivre sereinement dans cette ville et je ferai tout pour qu’ils le sachent et qu’Is me le permettent..A 16h sur le parvis central cet AM deux vendeurs a la sauvette en train de faire des barbecues qui enfumaient tout le quartier, dans quelle autre ville trouvons nous cela? Nous sommes prêts a tout rien ne nous arrêtera. Goldo

    0

    0
  14. Bel-Air dit :

    salut Goldo,
    Je suis passée vers 15h30. Je n’ai pas pu plus tôt… Dommage. J’ai profité pour me promener et j’ai bien marché. J’ai fait la rue Gabriel Péri et rue de la République en long en large et en travers. Je comprends que mes parents se soient posés des questions l’été dernier. Je leur ai fait visiter là où je vais habiter. Ils étaient enchantés jusqu’à ce que nous quittions mon quartier pour le centre ville. Pour être poli mon père m’a dit que c’était « vraiment très spécial » et ma mère m’a demandé si je n’avais pas trouvé dans mon budget ailleurs. Je lui ai répondu que non. En même temps, paradoxalement c’est le délabrement avancé de la ville qui m’a permis de devenir proprio ; ailleurs c’était bien trop cher ou éloigné de Paris. Pourtant je précise que mes parents on l’habitude des ghettos, eux qui m’on trainé de bébé à 8/10 ans dans leur campagne d’alphabétisation dans les ghettos guadeloupéens tous les samedi matin (très dangereux). Ma mère n’avait jamais vu cet aspect de la France avant. C’est surtout le nombre de personnes désoeuvrées au m2 en fait…

    0

    0
  15. goldos dit :

    Et bien voilà, je crois qu’effectivement le quartier de la gare et le centre de st Denis ressemblent a tout sauf a une ville. Désolée moi je serai bien restée l’AM mais a partir de 13h je me suis retrouvée seule, j’ai donc plié bagages. A la place je suis allée a Enghein,3 stations de RER nous séparent et en 10 mn nous sommes dans un autre monde. Je suis allée au cinéma et j’ai savouré un café liégeois dans un salon de thé. A St Denis je le cherche encore. ce matin a 1oh30 le barbecue brochettes qui viennent de je ne sais où fumait et empestait tout le quartier.
    En ce qui concerne nos ventes a la sauvette nous les ferons sans prévenir les élus comme les vrais vendeurs. Donc a une prochaine fois.Goldo

    0

    0
  16. GOLDOS dit :

    demain a 18h parvis de la gare commémoration . Cela se fera t-il autour des vendeurs a la sauvette et de la fumée que dégage les barbecues?

    0

    0
  17. Bill dit :

    @Goldo : je suis sûre que non, cette fois, il y aura la police municipale pour ôter tous les importuns, il y a des photos à faire pour le JSD !

    0

    0
  18. goldo dit :

    Ca c’est bien sur. Si vous venez, prenez vos appareils photos et nous pourrons faire un article au JSD. Nous pourrions aussi peut être profiter de ce moment là pour hurler notre désaccord. Goldo

    0

    0
  19. Marcel dit :

    Ne soyez pas native ou candide…………………..Goldo, un article critique ou à connotation acerbe ne sera aucunement publié par le JSD via Dsz…………….même si vous avez ou avez eu quelques accointantes !

    0

    0
  20. goldo dit :

    Marcel, je ne suis pas naïve mais je ne baisse jamais les bras. J’essaie tout ce qui est encore possible comme je n’ai rien a regretter et j’aurai essayer car je ne veux pas ce n’est pas la peine.

    0

    0
  21. goldo dit :

    Et bien non ils n’avaient pas nettoyé, ils n’avaient pas viré les vendeurs a la sauvette. La commémoration s’est faite autour des vendeurs a la sauvette, des fumées, des odeurs d’urine et pour ceux qui sont descendus jeter des fleurs dans la seine ils ont pu rencontrer d’énormes rats.
    J’ai trouvé vraiment que cela manquait de respect pour les gens qui sont venus assister et pour le souvenir. J’ai l’impression qu’ils ont célébré ce souvenir parce-que ça se fait mais sans plus. Je précise qu’il avait le fourgon de police nationale mais que malgré cela les vendeurs a la sauvette ne sont pas partis,, ils n’ont même plus peur. Je suis de plus en plus dégoutée de vivre dans cette ville. Demain j’ai des cousins qui viennent de Dordogne, ils ne vont pas être déçus du changement de décor. Je ne les ferai pas passer par ce parvis,j’utiliserai le nouveau puisque j’habite de ce côté et nous n’irons pas non plus visiter le centre ville. Trop honte, elle me fait cette ville. goldo

    0

    0
  22. Fred dit :

    Bonsoir,
    je rebondis sur le commentaire de goldo : j’ai traversé vers 18h-18h-15 le parvis de la gare, il y avait un attroupement autour de je ne sais quel élu, une fourgonnette de police et… Des vendeurs de maïs chaud en caddie. Il devait y avoir quelque chose comme 10 mètres entre la police, l’élu et les vendeurs.. Tout semblait se passer bien tranquillement ma foi.

    (Après tout, même si c’est marqué Carrefour sur le caddie, on ne peut pas savoir : ils peuvent l’avoir acheté à Carrefour. C’est pareil avec le maïs, c’était sans doute du maïs acheté.)(et puis ce n’était pas la mission du jour pour les policiers présents, apparemment).

    En même temps, même quand les policiers se pointent pour les vendeurs/voleurs, on ne peut pas dire qu’ils mettent beaucoup de coeur à l’ouvrage. Les voleurs ont juste à se déplacer de quelques mètres (sous le pont du rer ou à côté de la passerelle piéton) et attendre quelques minutes…

    0

    0
  23. alain dit :

    Le P.S.G. botte en touche !
    Et bien, c’est du beau ! En voilà des manières !
    Bon, passons. Vous avez eu raison de tenter quelque chose, et surtout quelque chose de positif.
    J’ai une question à adresser à la « nouvelle majotité » municipale. Il me semble que monsieur Georges Sali (PSG) c’est associé à monsieur Didier Paillard (PCF) pour faire barrage à monsieur Mathieu Hanotin (PS). Ils ont réussi leur coup de justesse. Mais c’est un peu court messieurs ! Qu’advient-il des revendications tonitruantes du P.S.G. de monsieur Sali sur la SECURITE ? aurait-il définitivement botté en touche ?
    Pourtant ça va de plus en plus mal sur le terrain. Rue de la Boulangerie, une amie a encore été violemment agressé. Nadine a trois côtes cassées, un poumon abîmé et une clavicule fracturée. Dans notre résidence de 40 logements nous comptabilisons sept femmes et trois hommes agressés en six ans. Alors monsieur Sali, où est passé votre véhémence légendaire ? Qu’attendez-vous pour manifester à nouveau votre pseudo solidarité envers les habitants et les visiteurs ? Préparez-vous votre sortie de cette majorité ou bien vous êtes-vous installé au chaud pour six ans ?

    0

    0
  24. goldo dit :

    PSG,PS,PC moi j’en ai rien a faire, ce que je veux c’est du changement et je ne les lâcherai pas. Aujourd’hui j’ai des cousins de Dordogne qui sont là, ils sont hallucinés de voir ce qui se passe rien que devant notre rue? Oui je leur ai évité le pire en fuyant le parvis central et la ville. Nous sommes sortis de la gare par le côté Charles Michels et quand nous sommes sur notre balcon et qu’ils voient ce qui s’y passe ils sont déjà affolés.5stationnement interdit, voitures en doubles files, sur la place d’handicapé, nombreux roms.
    En attendant ils vont partir pour un anniversaire et moi je vais aussi rejoindre la banlieue Sud où j’ai ma caravane et où je vais retrouver le calme.

    0

    0
  25. Claudine Saur dit :

    Il y a quelque temps ,après l’ incendie de la résidence en face de l’écluse ,certains avaient émis le fort désir de rencontrer Mr Rabahallah .Qu’en est-il sorti ?

    Pour ma part ,j’attends AVEC IMPATIENCE ,une DATE pour le RV que je SOUHAITE avoir avec lui  » : diverses questions me concernant (et PAS QUE MOI ) suite à l’attitude des AUTOMOBILISTES envers les passants qui leur signalent qu’ils sont garés délictueusement sur le TROTTOIR SURBAISSE de la rue G.Péri (CHOIX ESTHETIQUE DES DECIDEURS qui se concrétise par une « invite à se garer la  » et sa « gestion  » de la Police Municipale qui n’est pas TRES ENCLINE , pour certains des policiers , à demander aux ASVP de verbaliser . . . . . . ?
    Et ces voitures qui se garent frauduleusement ,ELLES ONT AUSSI FRANCHI LES BORNES du PLATEAU PIETON SANS CONTROLE A L’ENTREE . . . Pourquoi un BON SYSTEME n’a pas été trouvé depuis 2004 ?

    MR .RABAHALLAH ,malgé vos promesses lors de votre appel téléphonique chez moi ,j’attends toujours la date , l’heure et le lieux
    .A BIENTOT ?

    0

    0
  26. goldo dit :

    De pire en pire la vente a la sauvette, ça pousse dans tous les coins de la ville. Mais jusqu’où vont ils laisser faire et nous jusqu’où allons nous supporter les fumées de barbecue. ah oui c’est vrai c’est partout pareil. Je me demande quels sont les élus a part monsieur Ribay qui viennent régulièrement profiter des bonnes odeurs de cuisine sur le parvis de la gare.
    Je trouve scandaleux de laisser les gens acheter des produits cuits dans n’importe quelles conditions d’hygiène sous prétexte que ce n’est pas cher. Pour moins que cela un commerçant se verrait dans l’obligation de fermer sa boutique certains disent que st Denis va se bobotiser mais ce sont les gens qui n’y habitent pas qui peuvent penser cela. De nouveaux habitants pour le quartier confluence vont arriver mais en voyant ça ils vont être horrifié. Il faut qu’il pleuve, ça éteindra les barbecue mais je les vois très bien continuer sous un parapluie. En attendant un de ces quatre un caddy va être renversé et un jour il arrivera un incendie parce-que ça aussi s’est fait sans aucune sécurité au milieu de la foule à la sortie du tram. Ce n’est pas grave a St Denis on attend toujours le drame pour réagir.

    0

    0
  27. angelu dit :

    Je suis sidéré par la passivité des autorités politiques, administratives et policières qui laissent le parvis de la gare occupé par des personnes qui se livrent à la vente de brochettes, au mépris des lois sur l’occupation de l’espace public et du commerce. Elles vendent de la viande conservée dans des bassines au mépris des règles d’hygiène alimentaire. Ne sommes-nous pas là devant un problème de santé publique ? D’ici juillet, ces personnes occuperont non seulement le parvis de la gare, qui est devenu aussi sale qu’un garage désaffecté, mais aussi tous les espaces autour et pourquoi pas la place du 8 mai 45. Saint-Denis ne mérite pas qu’un gang, au motif de vendre pour gagner à manger, impose sa volonté de la sorte. Même dans un pays du tiers monde on ne verrait pas ce spectacle honteux. Il faut faire quelque chose.

    0

    0
  28. goldo dit :

    Il faut que l ‘on arrive a se regrouper pou organiser des barbeccus devant la mairie afin de leur montrer ce que c est de vivre a cote de ça.l amicale Charles Michels et le collectif habitants sont o LK mais il faut nous s dire de manière ferme et définitif qui est prêt a le faire.il suffit de demander mon numéro de tel a Samira ou sa sans crier gare.en espérant que on répondra a notre demande.

    0

    0
  29. Habitant dit :

    @Goldo
    Sinon on pourrait faire ses barbecue devant les appartement de Braouzec et de Paillard, ils sont voisin à la plaine..

    0

    0
  30. goldo dit :

    Habitant
    Pas de probleme pour un barbeccu devant nos chers elus mais il faut etre plusieurs.moi ce que je veux c est poser un acte qui les derange

    0

    0
  31. Sam dit :

    @Goldo

    L’objectif n’est pas de déranger les personnes élues mais faire réagir les élus en tant que responsables en les mettant face à leurs propres responsabilités…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *