Sandra – « Agression sur les bords du canal »

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Sam dit :

    @Sandra

    On a signalé lors de la dernière réunion avec le préfet le problème d’éclairage au niveau du passage au niveau de l’écluse et devant votre résidence. Ce point est a été noté par la ville, est-ce réglé ?

    Et on a demandé la présence de CRS au niveau de la résidence étudiante où c’est devenu un « no men’s land »

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    Je me souviens également de l’inauguration de l’immeuble de la place Parmentier ou tout était réuni pour qu’enfin ce quartier constitué d’un grand nombre d’immeubles vétustes et très dégradés redécolle.
    Aujourd’hui la place Parmentier et ses abords sont sinistres voir dangereux à partir d’une certaine heure.
    Les élus de cette ville n’ont absolument aucune volonté de re-dynamiser, rénover, ré-équilibrer des quartiers en voie de paupérisation.
    C’est à croire qu’ils le font exprès et qu’ils mettent tout en oeuvre pour faire fuir le peu de classe moyenne qui essaye tant bien que mal de vivre dans cette ville.
    Ségolène Royal parlait de « Bravitude ».
    On pourrait employer le mot de « Glauquitude » pour qualifier certains quartiers de cette ville.

    0

    0
  3. faber dit :

    Je comprends bien le malaise que ces actes suscitent, et plein de solidarité à ceux que les subissent, mais je ne la verrais pas toute noire… je ne veux pas sous-estimer les problèmes de Saint Denis, mais il y a indubitablement des tendances positives sur la qualité du bâti et du tissu urbain (je précise que j’habite près du Théâtre GP). Avec le PNRQAD il y a eu par exemple des impeccables rénovations (préférables au rasage à zéro et à l’imposition du style ‘postmoderne’), p.ex 34 Rue Pinel, 44 Rue de la Légion d’honneur.
    Au passage, une question sur deux espaces ‘mystérieux’ à Saint Denis: le coin BD Carnot/Rue Fontaine et l’espace à droite de la Poste rue de la République. Peut être que quelqu’un de vous sache: à qui appartiennent ils? quelle était leur destination initiale? Il serait intéressant de les résorber dans l’espace public, leur retrouver une fonction! Dans ce sens l’idée de re-ouvrir au trafic des rue piétonnes c’est un peu comme vouloir le retour de l’Ancien Régime pour se débarrasser du Capitalisme!!!

    0

    0
  4. Fred dit :

    J’habite aussi dans la résidence des docks et je trouve que ça se dégrade ces dernières semaines. Je me suis notamment retrouvée nez à nez pour la première fois avec des drogués (visages super émaciés, vêtements en loque, dents abîmées juste en bas de mon entrée côté canal (ils avaient passé la grille)).

    Je ne supporte plus les mecs qui squattent au niveau de l'écluse et qui m'interpellent à peu près à chaque passage. J'en viens à espérer qu'il pleuve quand je sors du boulot pour que ça les disperse un peu et maintenant, je me tape même le boulevard en travaux pour passer par la rue denfert rochereau. Ça sent la beuh à peu près tous les soirs, et l'urine à toute heure. Je vois des mecs s'échanger des liasses de billets en pleine journée. Je slalome entre les merdes de chiens, les vomis de temps en temps et les cadavres de bouteilles.

    Remarquez, me concentrer sur le sol m’évite de croiser fortuitement le pénis des mecs qui pissent en plein après-midi, à 16h45, heure à laquelle les enfants rentrent de l’école (et moi avec), toujours au niveau de l’écluse (à l’angle de la ruelle essentiellement). La semaine dernière, j’ai même vu un mec se relever des plantes qui longent le bâtiment de l’écluse en remontant son pantalon, tranquillement, en pleine journée toujours…

    Et je n’évoque pas le chemin puant pour aller jusqu’à la gare, de l’écluse jusqu’au tram en passant par les poubelles de la résidence étudiante (?)… Pfiou. Vivement l’hiver.

    Sinon, pour répondre à Sam : les crs seraient les bienvenus au niveau de la résidence étudiante, en effet. Je vais appeler alloagglo pour savoir pourquoi on a droit aux poubelles toujours en plein milieu du passage obligé pour rejoindre la gare (entre les travaux du tram et ceux de l’immeuble).

    Quant à l’éclairage, je n’en sais fichtrement rien parce que quand la nuit tombe, je ne passe plus par là maintenant. Mais c’est vrai que cet hiver, quand j’y passais, j’étais bien contente quand les halls de la résidence des docks étaient éclairés (ils faisaient plus de lumière que l’éclairage public) et quand le spot rajouté par un habitant de la résidence se déclenchait à mon passage… Je vérifierai l’état de l’éclairage un de ces jours.

    0

    0
  5. Sandra dit :

    Les lampes des 3 lampadaires ont bien été remplacés.
    je cite Fred : »Et je n’évoque pas le chemin puant pour aller jusqu’à la gare, de l’écluse jusqu’au tram en passant par les poubelles de la résidence étudiante (?)… Pfiou. Vivement l’hiver. »
    Je ne sais pas comment les habitants de cette vieille maison rue du Port juste en face de l’écluse supporte cette continuelle saleté et odeur, il y a des familles avec enfants qui habitent là…
    J’ai essayé de le dire à un type… il s’est franchement foutu de moi.
    Je pense aussi à l’état des tranchés dans lesquelles travaillent les ouvriers du chantier du tram.
    Ce chantier est vraiment dur, et les tranches de travaux créent des mini-zones, pourvu que cela ne s’éternise pas.

    0

    0
  6. Fred dit :

    En ce qui concerne les travaux, ça va apparemment durer jusqu’en décembre 2013. La « cabane » de chantier juste à côté de l’écluse est celle des ouvriers de l’immeuble en travaux, ils sont en train de faire la façade donc ça devrait bientôt partir… Mais si j’ai bien compris, l’espace de la cabane sera ensuite pris dans les travaux du tram… Et la passerelle piéton devrait ouvrir en septembre… La vieille maison, je me faisais la réflexion que ça aurait été cool qu’elle soit détruite plutôt que réhabilitée, ça aurait limité l’usage de la ruelle comme d’un urinoir géant… Et les poubelles en face la résidence, ben alloagglo s’en lave les mains vu que ça ne leur appartient pas, faut voir avec la résidence « étudiante »… J’en ai marre là. Oh et j’ai encore vu une liasse de billets passer d’un mec à un autre, mais là, j’ai pas vu la drogue, donc c’était sûrement un ami qui en aidait un autre, par ces temps difficiles… Il était environ 19h-19h30…

    0

    0
  7. MaX dit :

    http://www.leparisien.fr/faits-dive
    Charmante ville où la racaille continue à faire ce qu’elle veut

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *