Sandra – Chroniques aux Docks – « L’été va être long… »

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. sanscriergare dit :

    Il est regrettable que l’élue en charge de la santé rencontrée en janvier dernier lors de la réunion avec le préfet n’ait toujours pas donné suite à notre demande que les associations de riverains, le service santé de la ville et les associations de lutte contre la toxicomanie travaillent ensemble afin de prévenir certaines situations « trash » que nous avons connu. En Avril dernier et suite à la fermeture du 29 rue Delaune sans concertation préalable des associations de lutte contre la toxicomanie, nous avons relancé Mr Peu à ce sujet. Nous n’avons toujours pas de réponse. En a-t-il parlé au service et l’élue en charge des questions sanitaires ?

    En cette période critique, les fumeurs de crack sont très nombreux dans différents secteurs du centre historique, nous ne pouvons  compter que sur nous-mêmes…une fois de plus.

    Voici le lien vers les permanence d’Aides 93à Saint-Denis : cliquer-ici.

    Nous venons de contacter Aides 93 pour les alerter et demander à les rencontrer afin de voir comment éloigner les toxicos et éviter ce genre de spectacle. Nous vous tenons informés.
    Nous allons de nouveau prendre contact avec l’association Proses, installée Bd Carnot depuis mai dernier. 
    Les deux associations travaillent ensemble à Saint-Denis. 

    Tenez bon … nous avons vécu ça et ça continue encore dans nos rues !

    0

    0
  2. Citoyen93 dit :

    Je pense que la partie des docks côté canal doit faire l’objet d’aménagement anti intrusion.
    En effet le mur est à hauteur d’homme et il est trés aisé de s’introduire dans la copropriété.
    Le vigile n’est pas une solution pérenne.
    Il y a la solution de l’installation d’une grille qui prolongerait la hauteur du mur et qui interdirait tout accès.

    0

    0
  3. Sandra dit :

    Une grille… mais c’est moi qui me retrouve en cage, je ne vois pas pourquoi c’est moi qui me retrouve derrière des barreaux. Certes, il ne faut pas que ce mur soit si facile d’accès, mais s’enfermer dans une tour d’ivoire est-ce vraiment la solution ?

    0

    0
  4. goldo dit :

    Mais oui maintenant c’est le monde a l’envers,les honnêtes gens se barricadent pour éviter les délinquants qui eux sont dehors a squatter tous les espaces publics. Mais pour le moment avons nous vraiment le choix de faire autrement ?

    0

    0
  5. citoyen93 dit :

    @Sandra
    L’image de la cage est un peu forte mais je peux comprendre votre désarroi.
    La question qui se pose est la suivante : soit vous ne modifiez pas le mur et je pense que vous n’avez pas fini de subir des nuisances diverses et variées.
    Soit vous le modifiez par un système qui dissuade toute intrusion et vous pourrez enfin respirer.
    Le long du canal le soir c’est vraiment glauque et moi même qui pratique la course à pieds une à deux fois par semaine j’évite d’y aller à partir d’une certaine heure le soir.
    Fumeurs de crack, individus qui s’alcoolisent, prostitution, etc..
    Je ne vois pas d’autres solutions à votre problème.

    0

    0
  6. hélène dit :

    C’est vrai que l’idée d’être en « cage » parait insupportable mais, mon expérience personnelle me pousse à vous dire Sandra, il faut le faire et, après coup cela semble naturel.
    Mon immeuble situé dans le vieux Centre de St Denis, comptant sept escaliers, était ouvert à tous vents. Nous avons été envahis par une nuée de dealers et autre individus louches; c’était devenu leur térritoire ! Ils nous ont carrément pris en otages investissant tous les escaliers, les halls, tous les étages, détruisant tout , nous empêchant d’entrer , il fallait passer tête basse, s’excuser du dérangement, ceux qui ne se sont pas plier à leurs règles en ont vu de toutes les couleurs, en bref tout juste s’il ne fallait pas montrer ses papiers d’identités.
    Après X démarches auprès de toutes les instances, police, municipalité etc…nous avons obtenu de la part de notre bailleur privé, une résidensialisation totale. Sur le moment quelques locataires n’ont pas appréciés, les critiques ont été vite balayées, la tranquillité était revenue, les enfants ont réinvesti le territoire qui leur était destiné, nous préférons entendre leurs rires et leurs jeux.
    J’ai vu, votre résidence, côté canal, les murets et leurs grilles, au premier coup d’oeil, m’ont paru effectivement bien fragiles.
    Je vous assure des grilles plus hautes et plus solides seraient sûremment beaucoup mieux,
    n’empècheraient pas la lumière de passer et, vous seriez plus tranquille. Ceci n’est que mon avis, je ne suis pas à votre place et, ne me permettrait pas de juger de ce qui est bon pour vous ou non.
    Tout de même, venez voir, rue Emile Connoy, certes c’est loin d’être de bel aspect, vieille construction des années 60, cela vous donnerait une vision de ce qu’il est possible d’adapter
    ou non.

    0

    0
  7. sandra dit :

    @Citoyen93
    🙂 oui la cage c’est vraiment too much. Le mur va être rehaussée.
    Mais je ne suis pas sûr que c’est en multipliant les murs et grilles dans tous les sens
que les problèmes sont résolus, ce n’est pas seulement un problème d’espace privé ou public, c’est que faire quand tu as un problème comme çà sous tes fenêtres.
C’est qui peut intervenir ? qui fait quoi ?
La solution me parait être plus composées d’un «maillage» associations, ville, pouvoirs publics, mais c’est là ou le bât blesse, c’est qu’il n’y a pas vraiment de mode d’emploi.
    Et du reste, je me demande surtout si il existe le maillage ! Donc j’avance en tâtonnant… et la solution est forcement longue au vu de la lecture du site ! J’essaye de ne pas être manichéenne sur des sujets complexes comme çà, c’est pas facile et les sujets c’est pas çà qui manquent en ce moment.

    0

    0
  8. citoyen93 dit :

    @sandra,
    Oui tout à fait d’accord sur le principe d’apporter une autre réponse que se claquemurer mais dans l’immédiat je ne vois pas d’autres solutions à ce problème.
    Maillage associations et municipalité oui bien sûr mais sur le court terme il faut empècher des individus de s’introduire dans la copro car dans le cas contraire vous subirez des nuisances insupportables: cambriolage, dégradations, agressions, etc…
    Un toxico en manque est capable de tout pour se procurer de l’argent ou des biens rapidement monnayables.
    Les abords en RDC sont très faciles à enjamber et je suis étonné que l’architecte n’est pas pensé à cloturer un peu mieux.
    C’est la question que je me suis posée peu de temps avant la fin des travaux.
    Il vous faut un système qui laisse entrer la lumière tout en empêchant à des personnes de rentrer.
    Cela risque de couter cher mais je pense que cela vaut la peine.

    0

    0
  9. thierryb dit :

    Pendant ce temps-là, Plaine Commune vante les berges du Canal avec « Seine Commune » ; encore une distance incommensurable entre la com et la vie quotidienne. J’avais l’habitude, depuis 2002, de passer du temps l’été le long des berges : je ne peux plus le faire, c’est trop glauque.

    0

    0
  10. citoyen93 dit :

    Concernant les berges du canal de Saint-Denis et les berges du canal de l’Ourcq il n’y a pas photo.
    La palme du glauque revient incontestablement aux berges du canal de Saint-Denis. Il semblerait qu’il y ait des projets, le bassin de la Maltournée doit faire l’objet d’une requalification (c’est pas trop tôt) mais je pense que l’on pourrait faire un effort concernant l’aménagement de ces berges.

    0

    0
  11. thierryb dit :

    Mais il y a eu réhabilitation, vers 2006/7, avec inauguration derrière le square Degeyter, discours et fête, etc…C’était d’ailleurs pas mal; le problème c’est que très vite, avec les problèmes de la gare, les berges ont changé d’allure et le bassin de la Maltournée devenait infréquentable. C’est systémique…

    0

    0
  12. Lilia dit :

    Sandra, je comprends bien que l’idée que ce soit les citoyens honnêtes qui doivent se mettre « en cage » te paraisse insupportable et illégitime mais comme tous les intervenants l’ont dit, malheureusement, il n’y a pas d’autres solutions. La situation ne va pas se régler rapidement et donc en attendant il faut bien vous protéger de toutes ces nuisances.
    Une grille peut être la solution surtout qu’une chose toute bête peut permettre d’ajouter de la gaîeté : faire grimper des plantes dessus, plein de plantes différentes avec des fleurs, ça prendra un peu de temps, mais pour l’avoir déjà testé, ça change la vie!

    0

    0
  13. cyril dit :

    Le quartier des Docks a été spécifiquement évoqué lors de la rencontre avec les autorités au Commissariat le 15 juillet. Les Officiers présents se sont montrés attentifs aux témoignages dont nous nous sommes fait le relais. 

    Ils nous ont dit vouloir agir rapidement. Il nous revient de mesurer l’impact des engagements pris hier matin dans les heures, jours et mois à venir. 

    Cyril 

    Cyril 

    0

    0