S’installer Porte de Paris ?

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Bill dit :

    Bonjour,
    Le quartier Porte de Paris est en pleine mutation, c’est le quartier qui monte en termes de prix. De nouvelles résidences attirent aussi une nouvelle population : jeunes couples, familles, cadres, propriétaires.
    Il est très très bien desservi en transports et les travaux ont complètement changé la place et l’entrée sur la ville.
    En termes de sécurité, ça reste St Denis et il faut faire attention aux vols en particulier mais ce n’est pas le pire quartier, loin de là, au niveau de la violence gratuite. Pas d’histoire de bandes rivales Porte de Paris.
    J’y élève 2 enfants et ils vont bien 🙂
    Bon stage !

    5

    0
  2. Bill dit :

    Et Paris-ST Lazare est à 15 mn en métro direct (mais surchargé aux heures de pointe)!
    Sinon tramway, RER B Gare St Denis – Gare de Lyon : 30mn.

    1

    0
  3. Alex dit :

    Bonjour Bill,

    Merci pour votre retour qui me rassure.
    D’autres avis sont les bienvenus !

    0

    0
  4. Laurent dit :

    Saint Denis a beaucoup de défauts, mais elle a aussi ses qualités : la Porte de Paris est en plein renouveau. Le centre ville tout proche est un « village » où les gens se parlent, simplement, avec convivialité.
    Je ne reviens pas sur l’offre importante de transports, mais j’ajoute médiathèque, librairie, cinéma, marché, alimentaire : on peut tout faire à pied !
    Evidemment, je conseille les terrasses devant la Basilique aux beaux jours.

    5

    0
  5. Marion dit :

    Entièrement d’accord avec les commentaires de Bill et de Laurent. Saint-Denis est une ville attachante mais gâchée depuis le début des années 2000 par une équipe municipale qui croit que la ville lui appartient en s’appuyant sur un clientélisme qui lui a assuré jusqu’ici sa réélection. Mais rien n’est jamais acquis définitivement …. Surtout avec ce territoire qui va considérablement évoluer d’ici les J. O de 2024.
    Je rajouterai pour souligner les avantages de SD: le théâtre Gérard Philippe où l’on peut assister à un opéra pour 9€, l’ensemble de l’offre culturelle, le réaménagement des berges du canal (même si l’on pourrait beaucoup mieux faire), l’incomparable patrimoine historique, et surtout la convivialité et la simplicité des Dyonisiens.
    Bref, de nombreux atouts et des économies en vue au quotidien : pas besoin de véhicule personnel car, vraiment, « on peut tout faire à pied », 2 lignes et 2 gares RER +métro/bus/tram pour circuler, et le prix de toutes les denrées alimentaires nettement moins chères qu’à Paris. L’offre commerciale d’ensemble n’est pas au top, mais moins de tentations aussi …
    La demande immobilière demeure très forte et l’offre se raréfie ….. Peut-être le bon moment d’acheter avant le boom olympique, car c’est la ville la moins chère de la première couronne pour l’instant , et c’est là où ça se passera ???

    3

    0
  6. Bill dit :

    Et un bémol pour un jeune, la vie nocturne est très limitée. L’offre de restauration est proche de 0 le soir (en dehors des Kebabs et sandwichs) et l’ambiance n’est pas toujours très amicale quand certains groupes ont passé toute la journée à boire ou se droguer dans la rue. Il est préférable de ne pas devoir traverser la ville à pied tout seul pour rentrer chez soi et de privilégier la proximité d’un transport.

    2

    0
  7. Nouchma dit :

    Un bémol aussi sur la promesse de cette offre de transports. Travaillant à La Défense, habitant proche du métro Basilique et du T1, j’ai tout essayé…Tous les moyens proposés ! Résultat : pas moins d’une heure la plupart du temps (temps record 55 mn quand tout s’enchaîne bien, mais tellement rare) pour, paraît-il, 15 mn à vol d’oiseau.
    Les transports les plus empruntés pour accéder à Paris sont vieillissants, les « incidents techniques » ou « d’exploitation » se multiplient sur toutes les lignes (13, RER B et D). Même en heure de pointe et en temps normal, on peut attendre jusqu’à dix minutes le métro de la ligne 13. Et enfin sachez que l’ensemble des moyens de transport proposés pour se rendre à Paris sont la plupart du temps bondés quelle que soit l’heure. Pas d’accalmie le samedi !

    0

    1
  8. Mourad dit :

    C est très compliqué à comprendre et à expliquer (même si professionnellement je côtoie beaucoup de « sociologues/gourous ») mais Saint-Denis est une ville « masculine ». Mon épouse et mes deux filles ne s’y sont jamais plu et pour en avoir discuté avec d’autres ex-dionysiennes, le phénomène existe bien !

    Voilà … maintenant si vous êtes « Alex » au masculin (Alexandre ou Alexandra ?) et célibataire, les risques d’investir à Saint-Denis sont faibles . Pour moi le souci majeur de la ville, bien au-delà de l’insécurité et de la saleté, est le niveau des établissements scolaires . Il y a deux écoles privées mais elles sont surbookés … et dans la périphérie idem …

    0

    0
    • Ecole dit :

      Allez donc y enseigner, le niveau remontera, Mourad ! C’est quand même grave de colporter un discours aussi caricatural. Et en passant, merci aux professeurs qui se dévouent pour éviter à tous les élèves qui le veulent la relégation sociale. Vous avez vu le taux d’emploi en sortie de lycée professionnel à St Denis ? Les résultats du lycée Eluard en matière d’orientation dans le supérieur ? Les lycées privés de St d-Denis jouissent tout simplement de la possibilité de trier (ce qu’ils ne font pas trop , ici) leur public, et de ne pas appliquer les programmes à la lettre. Compte tenu du contexte, et de la difficulté d’enseigner ici, il faudrait féliciter, au contraire, les enseignants dionysiens (dont je ne suis pas, mais je connais bien le milieu) de ce qu’ils font pour tenir encore à flot le bateau d’un enseignement pour tous et laïc.

      2

      1
      • Bill dit :

        Malheureusement, le constat de Mourad est vrai et ce n’est pas nécessairement la faute des enseignants.
        La plupart des parents se prennent la tête sur l’école et le collège et à défaut de privé beaucoup tentent l’esquive pour sortir de St Denis.
        Il y aura toujours des exemples d’enfants qui réussissent dans le public et heureusement. Mais ces enfants sont généralement de bons élèves, sérieux, travailleurs, pas influençables et très bien soutenus à la maison. Dès qu’un des critères n’est pas rempli, ça se complique.
        Et non, ce n’est pas la faute des enseignants bien qu’on puisse s’étonner de voir autant de débutants sur le 93 mais là, c’est le système Education Nationale qui a un problème. Par contre, le quotidien des enseignants est rude et certains craquent.
        Les enseignants ont face à eux des enfants pas toujours francophones et qui vivent des situations familiales difficiles. Leur travail est souvent bien plus large que le simple enseignement du programme et ils auraient besoin d’avoir une équipe dédiée à l’accompagnement scolaire et péri-scolaire des enfants et des familles souvent ignorantes du système éducatif. Une fois passé le collège, on peut commencer à souffler aux lycées. Les décrocheurs ne sont plus obligés d’aller à l’école et ne perturbent plus les classes. Pour certains, l’orientation leur permet de trouver enfin du plaisir à l’école et surtout ils ont un objectif, un métier qui les attend, un avenir.
        Le problème pour la majorité des parents est d’assurer une scolarité normale à leurs enfants : que tout le programme soit enseigné dans toutes les matières, que les absences soient remplacées, que la violence ne règne pas, que l’ambiance soit sereine.
        Quand aux orientations post-bac et l’accès à l’emploi, oui ce serait intéressant. Notamment pour Paul Eluard, « meilleur lycée de France », il serait bien de voir combien d’élèves intègrent les prépa et grandes écoles prestigieuses. Histoire de juger si un élève aura les mêmes chances à St Denis que dans une autre ville même s’il faudrait également savoir combien d’élèves tentent leur chance voir pensent à tenter leur chance… L’orientation, un autre débat !

        0

        0
      • Mourad dit :

        Le thème du fil c’est  » peut-on investir à St-Denis – Porte de Paris ». Je répondais à Alex que s’il (ou elle) était célibataire, je pensais que c’était prendre peu de risques. Il m’a semblé également utile d’alerter Alex sur le souci que constitue la scolarité à St-Denis.

        Je veux bien approfondir le sujet mais il me semble que cela dépasse l’interrogation d’Alex.

        Ceci étant précisé, je commence à en avoir un peu marre des personnes qui me lance régulièrement en substance « nous on a les mains dans le cambouis pendant que toi tu te la coules douce ». Je ne crois pas une seconde que les élèves issus des quartiers comme les parents d’élèves issus des mêmes quartiers constituent du « cambouis ». Bien on contraire, ils constituent une richesse …

        Par contre, que ces mêmes élèves et ces mêmes parents d’élèves soient manipulés par un syndicat de l’enseignement, certes ultra minoritaire mais très nuisible … çà oui … j’en suis persuadé.

        1

        0
        • Bill dit :

          Effectivement, Alex ne veut que savoir s’il peut louer un studio à St Denis pendant la durée de son stage à Paris… il n’a donc pas la problématique « enfant » qui affecte fortement les familles et en plus, il semble qu’il soit un garçon, encore une problématique en moins.
          Conclusion : St Denis ville ok pour célibataire masculin pas trop peureux ni trop maniaque.

          0

          0
  9. Bea dit :

    C est bien là le problème « tenir à flot » mes enfants ont été à l école publique à Saint Denis et ont fait des études supérieures , mais il y a 30 ans!!! Aujourd’hui je ne voudrais pas y mettre mes petits enfants.
    La cause essentielle qui fait partir les jeunes arrivants dans les 5 années après leur installation , c’est l’ecole !
    En aucun cas je ne me permettrai de dire que sont les enseignants qui sont à mettre en cause! Il faut voir les conditions dans lesquelles ils essayent de travailler , être enseignant aujourd’hui il faut avoir un sacré courage!

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *