St Denis, c’est du propre !

Vous aimerez aussi...

91 réponses

  1. Christophe Duchêne dit :

    Bonjour. oui c’est interessant comme démarche. et ça m’a fait penser à une réponse de monsieur Philippe Caro en charge du logement auprès de monsieur paillard, c’était sur le blog de monsieur Caro en réponse à mes remarques sur le problème de la propreté le mois dernier:
    le problème de la proprété dans la ville n’est ni inexistant (et pas plus à la Plaine qu’ailleurs, au demeurant), ni plus marqué que dans beaucoup d’autres endroits, en Seine-Saint-Denis, à Paris ou ailleurs en IdF. Vous trouverez toujours des contre-exemples à ce que je viens d’affirmer, comme je trouverai toujours des contre-exemples à vos affirmations. Voici qui ne nous fait pas beaucoup avancer…
    Le fait est que l’équipe municipale qui vient d’être élue a entendu les interpellations qui lui ont été faites sur le sujet. Et je vous renvoie au programme municipal qui développe réponses et prends des engagements sur ce point.

    0

    0
  2. Christophe Duchêne dit :

    Pour ma part je ne suis pas favorable au titre saint-denis comme t’y es belle qui fait à la fois connoté et réducteur, et ça tourne le probleme en dérision et en sterotype de banlieue. evitons le parler-banlieur. je prefere très nettement le titre c’est du propre qui a le mérite d’être clair.
    Il y a déjà des pages facebook qui parlent de la saleté, regardez :
    les poubelles de saint-denis https://www.facebook.com/pages/Les-
    cette page est la plus récente apparemment mais il y en a plein d’autres comme ça sur facebook

    0

    0
  3. suger dit :

    Donc, M. Duchêne, il ne faut s’exprimer que sur des sites créés semble-t-il par Plaine Commune, c’est bien cela ? Ou alors je veux qu’on m’explique qui édite cette page… En tout cas, c’est vraiment confidentiel, car, avec de telles photos et un tel constat, le JSD aurait dû déjà en faire sa une. Et il faut attendre le 20 juin pour que cela soit signalé sur le premier blog d’information libre sur la ville, saintdenismaville. Comme c’est bizarre !…
    Belle tentative de récupération et d’étouffement de l’indignation des habitants: en gros, « c’est mal mais c’est partout pareil, et les élus vous donneront des rendez-vous pour le constater avec vous, même si bien, sûr malgré toute leur bonne volonté, ils ne peuvent rien faire »… Ah ! la « com », c’est formidable et « Plaine Commune » a tout les moyens pour cela !

    0

    0
  4. Bill dit :

    A priori, l’auteur de Les poubelles de St Denis doit être mon voisin, j’avais exactement les mêmes endroits en tête !

    0

    0
  5. GabrielleC dit :

    Bonjour, Ce qui me déplait pour ma part, c’est qu’ils viennent maintenant 2 fois… Une 1re fois pour mettre un scotch « Ceci est un délit » et une 2e pour ramasser… En ce qui concerne leur 1re venue des déchets déclarés, en revanche, je trouve que c’est plutôt rapide. Mais ce qui me déplait c’est que _JE_ doive le faire… Il me semble que nous avons beaucoup d’agents communaux ou même de personnes de PlaineCommune qui passent dans nos rues. Comment se fait-il qu’alors même que ces agents ont connaissance de ces déchets, ils ne transmettent pas l’information à leurs services ? Un déchet peut ainsi rester des jours et des jours (tant qu’un riverain n’appelle pas). Ca, ça me pose un souci… Tout comme la saleté générée par les déchets canins et la pollution visuelle des hommes qui urinent dans ma rue… Ca aussi on peut le photographier et vous le transmettre ?

    0

    0
  6. Bill dit :

    @GabrielleC : je suis d’accord pour les pisseurs mais ne prenez pas de risque en prenant les photos. L’avantage des tas d’ordures, c’est qu’ils ne peuvent pas vous agresser !

    0

    0
  7. Christophe Duchêne dit :

    en réponse à suger: je n’ai peut etre pas été clair dans mon message, je voulais dire que je trouve que c’est une bonne initiative que de mettre en visibilité la saleté qui moi aussi me répugne et me fais honte quand j’ai des invités chez moi. je disais aussi que j’avais parlé de la saleté dyonisienne à monsieur Caro sur son blog et dans mon premier message je rapportais sa réponse (sa réponse, en résumé c’est que st denis n’est ni plus sale ni moins sale qu’ailleurs, cette réponse m’a consterné et je ne lui ai pas répondu)
    et dans mon deuxième message je disais qu’il existrait déjà des pages facebook sur la saleté et que vous pouvez vous en servir. ah, et je precisais que moi je ne suis pas favorable au changement de titre de l’article en titre t’y es belle qui fait trop parler-banlieue, et que je préfére le titre c’est du propre qui est explicite.

    0

    0
  8. julie dit :

    @Christophe, bien sur il y a eu quelques efforts à ce sujet, mais nous dire en gros que c’est partout pareil , vieille réponse bateau, je dis non. Je reprends la pauvreté n’excuse en rien les dépôts sauvages et diverses saletés jetées ça et là. Un exemple la rue courte qui vient d’être aménagée de plantes entourées de grillage, c’est déjà les dépôts de canettes papiers sans compter les urineurs qui n’ont pas perdu leurs habitudes, les plantations n’y résisteront pas !
    Les soi disants hygiénistes dont je fais partie, ne sont pas pour autant des fachos, réponse auquelle j’avais eu droit. Il me semble légitime et citoyen de lutter contre des malfaisances.

    0

    0
  9. Bill dit :

    @Christophe Duchêne, Suger, Julie : cool, on est tous sur la même longueur d’onde 🙂

    0

    0
  10. goldo dit :

    quel bel album de photos et on pourrait en rajouter car moi j’en ai souvent prise. Et oui si les riverains n’appellent pas,les poubelles peuvent rester. Mais il faut croire que ça ne gêne pas tout le monde car beaucoup n’appellent pas.
    je ne sais si d’autres villes détiennent des photos de ce genre. Des preuves pour dire que ça existe ailleurs aussi. Certes des quartiers de Paris ressemblent a St Denis comme les quartiers Barbes,la chapelle mais a St denis c’est toute la ville et même a la chapelle où je travaille,les rues sont sales mais les poubelles ne débordent pas pendant plusieurs jours.goldo

    0

    0
  11. suger dit :

    Là où je travaille, une ville de près de 50 000 habitants de la petite couronne : il n’y a aucun dépôt d’ordures, les poubelles sont rentrées après le passage des éboueurs, les rues sont balayées tous les jours et une à deux fois par semaine nettoyées au jet d’eau ! Non, ce n’est pas partout pareil !
    Et si la saleté dionysienne se retrouve ailleurs, les causes en sont les mêmes : la mauvaise gestion par les élus locaux qui se préoccupent plus de débats politiciens nationaux que de faire leur travail local. De toutes façons, je n’habite pas ailleurs, je ne paye pas des impôts locaux ailleurs. Je suis dionysien et c’est la propreté à Saint-Denis qui m’intéresse.

    0

    0
  12. Bel-Air dit :

    La première fois que j’ai remis les pieds à St-Denis c’était pour la visite d’un programme immobilier, je me suis perdue du côté de la rue Pinel vers le parc de la légion d’honneur, à l’entrée plus précisément. Ben j’ai fait une pause et appelé mon conjoint pour lui dire que ce n’était pas la peine d’aller plus loin, porcherie oblige. Je suis désolée d’avouer que j’étais sous le choc, vraiment, tellement c’était dégoûtant. Mon conjoint a dû me raisonner pour que je revienne sur ma décision !
    Et pourtant je suis issue d’une « minorité visible » (je dis ça pour faire brancher 😉 ) donc à priori pas spécialement facho, j’ai habité St-Ouen, Asnières, je n’ai jamais vu des poubelles aussi dégeus que celles de St-Denis!
    Ce que je trouve ridicule c’est que l’on puisse à chaque fois se permettre de contre-argumenter avec des épouvantail tel que le racisme, la bobo attitude etc. Est-ce que cela veut dire que les français de toutes origines n’ont pas le droit eux aussi à la propreté ? A la limite je trouve plutôt ces arguments non seulement hypocrites mais complètement irrespectueux vis-à-vis des citoyens de cette ville!!!

    0

    0
  13. Sam dit :

    Oui cool les z’amis, on a un chouette titre et on aura des chouettes photos 😉
    Non c’est pas partout pareil… Non non non !

    0

    0
  14. suger dit :

    Vous êtes trop gentil, Bel-Air, avec les gens qui avancent de tels arguments. Ils sont plus qu’irrespectueux, ils sont en fait profondément racistes, et plus largement ils révèlent ainsi un mépris à l’égard des populations pauvres que l’on pourrait croire impossible (si on étaient naïfs) dans une municipalité qui se dit « de gauche ». Ceci explique, pour une part, le laxisme des élus : la saleté serait inhérente à Saint-Denis puisque, pour eux, les dionysiens auraient cela « dans le sang » !

    0

    0
  15. Gabriella dit :

    Une proposition et promesse qui figurait dans le programme de Mathieu Hanotin à propos des poubelles : c’était de créer des bornes d’alerte directement reliées à la mairie qui seraient utilisées par le premier dionysien qui verrait des dépôts de saleté, qui en aviserait la mairie et ces saletés seraient ramassées dans les deux jours ; à mon niveau de petite dionysienne moyenne qui se désespère cela m’avait paru intéressant, pour le coût , puisque la question a été posée cela reviendrait moins cher que les panneaux comme il y en a déjà, dissuasifs et encourageant à maintenir la ville propre.
    Je me rappelle qu’il était question de sanctionner par des amendes dissuasives (180 euros)
    ceux qui jetaient des couches bébés par la fenêtre.
    Bon, heureusement qu’il y a le foot, la France gagnante oui, oui on y croit!

    0

    0
  16. Bel-Air dit :

    Merci Suger! Je n’ai pas osé mais c’est exactement ce que je voulais dire par là.

    0

    0
  17. Sam dit :

    @Gabriella

    Les alertes arrivent bien à destination via plusieurs canaux, ce n’est donc pas ça le problème. La question tourne autour de tout ce qui doit suivre l’alerte, à savoir toute l’organisation des services concourant à la propreté : management (gestion des absences, motivation, qualification, …) , moyens matériel, effectifs, coordination entre différents services communaux et intercommunaux, gestion du prestataire véolia. Bref, il y a matière à mettre tout ça à plat pour repartir sur de nouvelles bases.

    Et bien sûr il y a une action à faire en terme de pédagogie (=éternel recommencement) envers la population, mais pour ça il faut que les donneurs d’ordre donnent d’abord l’exemple.

    @Suger

    J’ai grandi dans un quartier pauvre d’une petite ville au Maroc où les hommes et les femmes nettoyaient les rues qd les services municipaux étaient défaillants…comme quoi le pauvre aspire (aussi) à la dignité et sait pointer du doigt les incompétents. Ces pauvres doivent sans doute avoir des gènes de fashos ou sont des pousses de bobos marocains 😉

    0

    0
  18. julie dit :

    Je suis une grande naïve : il y a maintenant un peu plus de 6ans, j’ai écrit au nouveau Maire Adjoint de la propreté (ancienne mandature) une longue lettre concernant ce sujet, détaillée, me mettant à sa disposition pour trouver des solutions, toujours pas de réponse !
    Alors que faire ? J’ai participé au  » faire du bruit  » collé la bande rouge de Saint Denis environnement « La rue n’est pas une poubelle » interpellé avec ménagement les fauteurs etc..

    A ce jour il y a de quoi à en être vraiment agacé de ne voir que de maigres améliorations.

    0

    0
  19. Gabriella dit :

    @Sam
    C’est sûr que cela implique toute une organisation et une mise en place des moyens pour arriver à améliorer la propreté des rues, mais quand va-t-on voir « le bout du bout » . A Saint-Denis, les solutions, s’il en a, ne sont jamais au niveau des problèmes, vous en savez quelque chose, Sam, je suis sûre qu’une très grande partie de la population suivrait surtout les jeunes qu’il faudrait sensibiliser.

    0

    0
  20. ddavid dit :

    Bonjour
    Scène vue dans ma rue il y a quelques jours: Une dame tres bien habillée style « executive woman » abandonne les restes de son déjeuner sur le trottoir à 5 mètres d’une poubelle, comme quoi l’incivilité, tout comme la bétise, est la chose du monde la mieux partagée! Si les quartiers riches sont plus propres, c’est parce qu’ils sont mieux nettoyés! Il y a quelque temps j’avais pris des photos d’un gros tas d’ordures abandonnées par les services municipaux à la porte de la salle de la Légion d’honneur (en vue directe de la mairie) pendant plus d’une semaine! Par ailleurs le mépris de notre municipalité pour « les pauvres » est une des choses qui m’a le plus frappé ici. Quand aux panneaux menaçants comme quoi le dépot d’ordures est un délit (délit écrit en plus petit entre crochets ) ils semblent agir comme un aimant à gravats et canapés défoncés!
    Je profite de l’occasion pour m’adresser aux écologistes: Auparavant des bennes étaient placées aux endroits stratégiques et régulièrement vidées, maintenant il faut se rendre à la déchetterie dont le fonctionnement et l’emplacement sont par ailleurs mystérieux. N’est-ce pas contradictoire avec le fait que nous devons renoncer à l’automobile ?

    0

    0
  21. suger dit :

    @sam : Ayant pu passer quelques jours à Essaouira, au Maroc, il y a une dizaine d’années, j’avais pu apprécier la propreté des rues de la ville grâce au travail des agent municipaux et surtout, je pense, grâce à l’action des « bobos » et autres couches moyennes locales qui menaient campagne pour la propreté de leur ville, avec des affichettes : « La rue n’est pas une poubelle », jusque sur les vitrines de commerçants. Il y a beaucoup à apprendre de tous ceux qui se battent pour leur dignité au quotidien contre des autorités locales incompétentes et méprisantes (exemple actuel de la campagne « selfi poubella » en Tunisie) .

    0

    0
  22. Marion dit :

    « ils sont profondément racistes » ; je suis entièrement d’accord avec Suger et Bel-Air. Nous avons ici une population qui vient, pour une grande part, d’Ailleurs, le plus souvent, pour fuir la misère, avec l’espoir de s’en sortir ….Comprenez-donc qu’ici, on les fait passer pour des SALES !!!!
    Ceux qui nous dirigent se prétendent « internationalistes », mais s’ils avaient un tant soit peu voyagé dans le monde, ils sauraient que même dans la grande misère, les gens sont généralement très propres, car c’est souvent tout ce qui leur reste de dignité et de respect d’eux-mêmes….. A Saint-Denis, on s’acharne à maintenir la crasse, à dégrader l’environnement et l’habitat, à enlaidir la ville ….. C’est bien connu : ceux qui viennent d’AILLEURS, en plus de traîner la saleté derrière eux, ne rêvent pas, sont sous-éduqués, n’apprécient pas ce qui est beau, n’ont aucun besoin autre que celui de survivre.
    Première réunion du quartier grand centre-ville hier soir, la question de la propreté a évidemment été évoquée par plusieurs participants….. Réponse à nos problèmes de la part de Mr Russier : « nous allons faire des groupes de travail pour trouver des solutions, ce sont les habitants qui doivent travailler avec nous » ….. Comme si les mêmes problèmes, que l’on redécouvre éternellement n’existaient pas auparavant. Comme disait Clémenceau ; « quand je veux enterrer un problème, je crée une commission de travail ». Il fallait bien se mettre dans le crâne que ce sont les habitants qui sont responsables de l’état de cette ville….. Rumeur dans la salle …… Ce sont les élus qui se sont présentés avec un programme ! ce sont les élus qui doivent travailler ! A quoi cela sert-il d’être élu depuis si longtemps en feignant de découvrir ce qui ne va pas ? A certains problèmes récurrents, des solutions pratiques et immédiatement applicables ont été proposées, comme, par exemple, la pose de sabots et la verbalisation systématique pour éradiquer le stationnement sauvage en zone semi-piétonne …… Interloqué, figé, incapable de répondre et de prendre la moindre décision en matière de police de stationnement (prérogative municipale s’il en est), Mr Russier, s’en est remis au travail des habitants et à l’inévitable faute de l’Etat. Bon, bref, on s’est retrouvé à un meeting coco, mais ils ont quand même été très secoués par QQ1 qui leur demandait (à Paillard et à Russier) d’agir d’ici septembre avec un contrôle de leur action par les habitants. Les élus municipaux sont redevables à la population dionysienne, et non pas l’inverse !!!

    0

    0
  23. Croisement Génin / Passage Meunier dit :

    Ce croisement est systématiquement couvert de détritus et déchets de chantier : soit quelqu’un vide un immeuble par jour, soit un professionnel du bâtiment a pris l’habitude de vider ses chantiers ici plutôt que payer une déchetterie.

    Régulièrement, un joli ruban « délit » agrémente le tout et cela dure depuis des années. Ce trottoir est impraticable.

    photo_2.jpg

    0

    0
  24. nonyme dit :

    Il y a un concours photo national : « Ma France en photo »
    Les 100 photographies les plus remarquables prises le 14 juillet,
    sélectionnées par un jury de professionnels,
    seront exposées au Salon de la Photo à Paris.
    http://powow3.iroquois.fr/powow/sal
    Je propose que l’on représente largement les rues dégueulasses de Saint Denis ce jour là. Ça va nous faire de la pub ! Comme il n’y a que la médiatisation de leur médiocrité qui les dérange………..faut pas hésiter à agir sur ce terrain!
    TOUS A NOS
    APPAREILS PHOTO
    LE 14 JUILLET!

    Et tant qu’à faire , il y a des concours photos un peu tout le temps : http://www.concoursdephotos.com/
    du genre « la faune » : là on a des rats à photographier;  » le monde des couleurs » : les tas de détritus en gros plan c’est assez intéressant; « Sauvage » : les décharges sauvages etc…..

    0

    0
  25. Croisement Génin / Passage Meunier dit :

    Et les ordures ont prospéré tout le week end… Aujourd’hui passage des poubelles, nous verrons bien ce qu’il restera après… 

    photo-lundi.JPG

    0

    0
  26. Croisement Génin / Passage Meunier dit :

    Chouette, les poubelles sont passées 🙁

    photo-1.jpg

    0

    0
  27. goldo dit :

    la maison est -elle habitée? Si oui sympa pour les gens qui y habitent. Goldo

    0

    0
  28. Croisement Génin / Passage Meunier dit :

    Oui mais les volets sont tout le temps fermés, sûr que la vue n’est pas incitative !

    0

    0
  29. Claudine Saur dit :

    Elle a raison , Marion ,de penser et de dire que les élus sont responsables devant la population .
    Merci pour ce compte rendu de ce point de discussion .

    0

    0
  30. Sam dit :

    @Marion

    Je regrette que Laurent Russier – qui a pourtant fait parti du conseil de quartier république/gare (=comité d’habitants) – en 2006-2008 tienne toujours ce discours. Le déni de la réalité n’est pas une solution.

    Il n’est jamais tard de se mettre au boulot dans le respect des habitants et de la ville. Et pour commencer, il faut affronter la réalité aussi complexe et dure à admettre.

    Le véritable problème est intrinsèque aux services communaux…les réunions de travail est très efficace pour faire taire les habitants à court et moyen terme et les user à long terme.

    @Bill

    Une page facebook sera-t-elle créée ?

    0

    0
  31. Bill dit :

    OK, voici la page Facebook https://www.facebook.com/SaintDenisCestDuPropre

    Et je compte sur vous pour la faire vivre, je ne peux pas être partout malheureusement…

    0

    0
  32. Marcel dit :

    Comment voulez-vous qu’il en soit autrement, notamment rue Samson et rue Génin ( cf . photos prises ) .
    Pour ma part, je dirais que ce n’est que le résultat du maintien d’ un habitat spécifique sur ce quartier, qui n’a pas été pris en considération par les brillants et émérites urbanistes et architectes au service de la Commune ou de l’Intercommunalité.
    Considérant la modification sociologique de l’habitat, je ne comprends pas d’ailleurs que depuis au moins 2 décennies les Elus communaux successifs n’ait pu résoudre le problème particulier de cette partie de quartier entre les rue Samson, Raspail, Génin et quai du Canal.

    0

    0
  33. Sam dit :

    @vos selfies les z’amis 😉

    Le décor est au top, vous aurez l’embarras du choix …et si sandra (photographe) peut nous faire qq chose d’artistique et drôle ça peut égayer cette triste réalité.

    @Tous

    Merci d’aider Bill à faire tourner tout ça, pas facile « d’être partout » qd on est maman, active et investie ds la vie locale…aller faites péter les appareils 😉

    0

    0
  34. julie dit :

    Merci à Marion de ce compte rendu, il met clairement en lumière le logiciel de pensée de nos élus et, qui ne datent pas d’hier : lors du lancement de la piétonisation des x réunions ont eu lieu, déjà des voix s’élevaient pour un certain nombre d’incivilités, le Député de l’époque nous a envoyé une volée de bois vert, c’étaient à nous de faire le nécessaire si nous n’étions pas contents etc… la formule habituelle! Ahuris, maugréant nous sommes tombés dans le piège de la culpabilisation sans que l’on sans rendent compte.
    Pourquoi il a été crée un Grand Centre Ville c’est, pour noyé le poisson, les élus de la précédente mandature en avait assez d’entendre des récriminations se considérant agressés.
    Je suis persuadée que ce logiciel ne bougera pas d’un iota.

    0

    0
  35. Bel-Air dit :

    Je n’hésiterai pas à partager mes trouvailles dès que je serai devenue officiellement dynonisienne vers octobre… ce sera sur cette page car je ne suis pas sur FB 🙂

    0

    0
  36. Marcel dit :

    @Bel-Air pour info……………..
    Lorsque vous deviendriez es qualité citoyenne de cette ville de Saint-Denis : puis-je vous inviter à vous considérer comme Dionysienne , avec un i avant le y.
    En espérant que vous aurez satisfaction du choix que vous avez peut-être hésité à faire mais pour lequel vous avez du vous engager sans retour
    Ce sera un long mais passionnant combat.

    0

    0
  37. Claudine, Sors dit :

    « En espérant que vous aurez satisfaction du choix que vous avez peut-être hésité à faire mais pour lequel vous avez du vous engager sans retour

    Ce sera un long mais passionnant combat »

    @ Marcel : « long combat » c’est possible, « très long » c’est plus que probable. Et « inutile » c’est certain. « Passionant » j’en doute, mais « dérisoire », « mortifère », « usant » sont des adjectifs plus appropriés.

    0

    0
  38. Lazare dit :

    @Claudine Sors : « inutile c’est certain  » qu’en savez vous ? mais vous reconnaissez bien là que nous avons une municipalité complétement hermétique à toutes critiques et à toutes suggestions, une illustration de plus, s’il en fallait, de la rupture des politiques avec les citoyens, triste, triste.  » Dérisoire  » comme l’était la bataille de David contre Goliath peut être.  » Mortifère « , mais c’est de voir toutes ces ordures qui s’amoncellent, de supporter toutes ces incivilités qui est mortifère ! Noyer les problèmes dans une sorte de purée idéologique, niet.
    PS : l’horloge qui a été mis au dessus de la jolie passerelle (déjà pleine d’affiches sauvages) qui enjambe le canal depuis la gare, ne marque toujours pas l’heure, à l’instar de la municipalité.

    0

    0
  39. Bel-Air dit :

    Oups Dionysienne, je suis un peu dyslexique moi! 🙂 parce-que dynonisienne, ça ne se prononce même pas de la même façon! C’est Dionysos qui doit faire la gueule… 🙂

    @ Claudine : Je ne me suis jamais sentie inutile de ma vie. Aller, restons positifs ! 🙂

    0

    0
  40. julie dit :

    Fiévreuse, médicaments, neurones en berne ont eu raison de mon orthographe, l’âge peut être.
    datent : date
    maugréant : maugréants
    sans que l’on sans que l’on rendent : sans en avoir pris conscience
    les élus …mandature en avait : en avaient.
    Mille excuses à tous, il y en a peut être d’autres.

    0

    0
  41. Sam dit :

    La persévérance n’est jamais inutile, le combat pour une cause juste n’est jamais illusoire…mais on peut se sentir usé, désabusé parfois résigné et même dégoûtée. C’est humain. 

    J’ai pas mal bougé ds ma petite vie, pour moi St Denis est incontestablement la ville la plus attachante et la plus étouffante…elle déborde d’énergies mais est énergivore. Sa gestion n’est pas à la hauteur de sa richesse et ses « gestionnaires » ne sont pas aussi ouverts que sont ses habitants.

    @Lazare

    « Regarde cette horloge est belle mais ne fonctionne pas…elle résume St Denis ». C’est la remarque de mon amie Sandra.

    Effectivement, cette horloge tourne mais est totalement décalée 😉

    @Julie

    Ah c pas une question d’âge ma poulette. Le rapport avec l’écrit est différent qd on est en mode blog ou facebook et si en plus on débat d’un sujet « un poil énervant »…moi j’ai l’avantage, comme j’ai les droits d’admin je peux modifier mes multiples fautes 😉

    Bisous ma belle et à très vite !

    0

    0
  42. goldo dit :

    Je suis a Peigueux en Dordogne,je me promène sereinement dans n’importe quel quartier et je ne vois pas de rues sales et de poubelles remplies de déchets qui débordent. Oh que je n’ai pas envie de revenir. Goldo

    0

    0
  43. Claudine, Sors dit :

    Goldo a bien résumé les choses : St Denis c’est le ghetto, Ailleurs c’est plus beau.
    Je persiste : comme c’est mieux ailleurs autant y aller, faut arrêter de perdre du temps à batailler contre les staliniens, d’essayer de civiliser des rustres. Temps et énergie gâchés.
    @ Bel-Air : Je re persiste, Bel-Air, je ne comprends absolument pas ce qui peut vous pousser en connaissance de cause de vous installer, avec un ejoie apparente, dans ce bourbier.

    0

    0
  44. suger dit :

    @ »Claudine, Sors » : Je suppose que, vu vos propos, soit vous n’habitez plus Saint-Denis et que vous avez du temps à perdre pour venir narguer ceux qui y habitent toujours, soit vous agissez dans le sens de la municipalité qui n’a pour but que de décourager les citoyens actifs et de les pousser à quitter la ville pour ne plus avoir d’opposants crédibles. Ils n’ont été réélu qu’avec 50% des voix et leurs jours de pouvoir sont donc comptés…
    La seule chose que je partagerais peut-être avec vous, c’est que face à la situation de notre ville le choix est simple : ou on la quitte, comme vous, ou on se mobilise pour changer les choses. Les jérémiades et autres pleurnicheries ne servent à rien, sauf à se faire du mal !

    0

    0
  45. Marion dit :

    « Il n’est jamais tard de se mettre au boulot dans le respect des habitants et de la ville »nous dit Sam un peu plus haut. Je partage cette remarque, car il n’y au aucune fatalité, ni déterminisme de quelque nature que ce soit.
    Monsieur Russier, habitant du secteur gare et maire-adjoint au désormais quartier grand centre ville, quand « aller vous affronter la réalité » ? En tant que « donneur d’ordre … Quand allez-vous donner l’exemple » ? Quel intérêt de conserver un prestataire privé qui ne donne pas satisfaction ? Une remise à plat de l’organisation et de la gestion de la propreté pour toute la ville s’impose depuis longtemps. Si ça ne fonctionne toujours pas, pourquoi ne pas remunicipaliser la propreté ?
    Les habitants de votre secteur et les autres ne sont pas vos ennemis personnels, que diable !!!!!! Alors daignez répondre. Merci

    0

    0
  46. Azzedine dit :

    Bonjour.
    @Claudine.
    Pas d’attaque personnelle mais un débat. Je me demande sincèrement si votre action sur ce blog et le JSD est inutile ou pas. Vous le faites avec vos convictions. Laissez les autres aussi en avoir même si pour vous cela est vain.
    Je pense que vous faites parti de l’arrière garde des partisans des M. PAILLARD et BRAOUEZEC qui vont quitter leur fonctions lors des prochaines élections.
    Que vont ils laissez après leur mandats..?? Un champ de ruine sociale sous couvert de béton et de tramways.

    Il n’y a actuellement pas de relève. Il n’y a aucun projet politique et sociale à part garder leurs postes.
    Et un mot sur l’élection… On est d’accord que c’est pas un plébiscite.

    Donc, vous pouvez continuer à railler vos adversaires… La roue elle tourne (Cf, Bobigny, Saint Ouen…).
    Vous aurez toujours des contradicteurs face à vous… Sachez le bien.

    0

    0
  47. Sam dit :

    Il y a trois solutions pour les habitants de villes telle que St Denis :

    1. Subir
    2. Foutre le camp
    3. Se battre

    Grâce à ce blog, on arrive à dire que la plupart des blogueurs qui arrivent à un tel niveau de dépression viennent se défouler (avec obsession) sur ce blog au sujet de St Denis. Mais la plupart du temps, le lieu de vie – en l’ocurence ici St Denis – est juste la goutte d’eau…à chacun son histoire, ses difficultés, ses problèmes perso ou pro…

    Les 4 raisons principales de ceux que j’ai personnellement vu partir sont :

    1. Ceux dont la copro est en permanence en difficulté et qu’il faut porter constamment à bout de bras ;
    2. Ceux qui dépriment pour des raisons perso ou pro ;
    3. Ceux qui sont soucieux de la scolarité de leurs enfants;
    4. Ceux qui ont une opportunité ailleurs.



    Tout n’est pas rose à St Denis mais tout n’est pas noir non plus…bref, il faut rester mesuré et cesser de faire de son vécu une généralité. 

    La fatalité est humaine et enferme indéniablement l’habitant dans la peau de victime…mais le combat est une force et permet au citoyen de prendre son destin en main…et demeurer ainsi un ACTEUR incontournable.

    J’ai vécu 8ans à St Denis, j’y ai passé des années de combat mais j’y étais heureuse aussi. Le combat de SCG montre bien qu’on peut changer l’équilibre établi et peser dans la vie locale avec peu de moyens, beaucoup de bonne volonté et un minimum d’organisation et de méthodes..

    Bien évidemment, nous ne sommes pas tous faits pareil et n’avons pas tous la méthode et/ou l’envie et/ou l’énergie pour se battre mais avons tous la faculté du respect envers ceux qui essaient de faire bouger les choses.

    @Claudine

    Bonne continuation à vous loin de St Denis. Il y a une vie avant et après St Denis … mais il y a une vie aussi à St Denis 😉

    0

    0
  48. Marcel dit :

    Observant qu’un appel , une interrogation sur ce blog est faite envers l’un des plus importants Elus Communistes de la Ville et de Plaine Commune ( cumulant en sus de Quartier , divers attributions et fonctions…….. ) par une honorable Elue de l’opposition dite socialiste officielle.
    Dont acte.
    Je doute cependant qu’il puisse faire virer le prestataire bien connu pour la Ville de Saint-Denis en vue de retourner à une gestion municipale directe de la propreté – qui d’ailleurs en passant ne fait pas partie des priorités dans l’attribution des délégations municipales.
    Si l’intention est bonne , le combat me paraît vain, l’influence du Sieur Roussier n’est pas encore au top !

    0

    0
  49. Claudine Saur . dit :

    @SAM
    Claudine SAUR ,  » S.A.U.R.  » est mon nom de naissance depuis 71 ans ,mon nom professionnel (comédienne ,dont longtemps au TGP )depuis 50 ans .Je vis à Saint Denis depuis plus de 40ans et je serais vraiment DESOLEE que SAM fasse l’amalgame avec les propos d’un  » homonyme ,Sors « 
    Quant à Azzedine qui comme d’habitude « pense , suppose à tort et à travers ,pfffuuuttt Ses »débats ! « avec moi , que n’a-t-il compris que je n’y « joue plus « 
    Samantha ,vous avez mon adresse mail .Si vous le voulez ,vous pourrez me faire savoir si votre post s’adressait à C.SAUR :Je vis TOUJOURS à St Denis car ma vie y est plus que jamais : une petite- fille de 6 mois ,ça vous attache . Cordialement

    0

    0
  50. Sam dit :

    @Claudine SAUR

    Pas d’amalgame pr ma part 😉

    @Marcel

    « lapacompris » 😉

    0

    0
  51. Bel-Air dit :

    Pour répondre à Mme Sors, l’homonyme, je viens de temps en temps voir l’avancée des travaux à St-Denis, je m’y promène. Et cette ville me plait tout simplement… Elle a du charme malgré l’attentisme ambiant et le problème de saleté. Je n’ai pas encore constaté d’amoncellement de détritus du côté de là où je vais vivre, je croise donc les doigts pour que ça perdure.
    Cette ville offre la possibilité à des personnes comme moi, qui n’ont pas les moyens de devenir propriétaires en IDF de le devenir. J’ai compté, ratissé 4-5 programmes en tout, placés à des endroits stratégiques (Confluence, gare St-Denis, centre ville, Bel-Air, Pleyel, Front Populaire) qui vont très certainement ramenés des citoyens de classe moyenne et créer une mixité sociale. Ces nouveaux arrivants dont je fais partie ne vont très certainement pas se contenter de ce laisser-aller ambiant. Ils vont surement prêter main forte (je l’espère) aux associations existantes qui font déjà un travail ardu et courageux.
    Je trouve que c’est la moindre des choses de s’informer sur la ville où l’on va habiter. Je ne peux tout simplement pas m’en foutre. L’individualisme m’écoeure.
    J’espère que vous comprenez mieux ma démarche?

    0

    0
  52. Claudine Saur dit :

    @ SAM ,merci,je suis soulagée .
    Quant à SUGER ,qui avec « sa modération » , »sa pertinence  » toujours égal à lui-même ,a du en »déduire » à une facétie de ma part pour « narguer les . . . autres ou aller dans le sens de la
    municipalité .Il y a longtemps, hélas sans grand succès ,que je me mobilise et ne gémit jamais pour ça .
    Et pour indiquer pourquoi le temps que je passe devant mon ordinateur est si « fourni » et me permet de n’échapper à aucun commentaire je précise (chose que je n’aborde pas souvent )qu’une salle maladie il y a 10 ans et a réduit considérablement mes activités , m’a fait perdre tout équilibre,m’empêche de marcher seule sans aide d’un bras qu’il faut trouver « disponible « 
    mais aucune « jérémiade « ,je fonce.

    0

    0
  53. Marion dit :

    @ Marcel,
    Il m’arrive d’assister au conseil municipal mais seulement DANS LE PUBLIC !
    Pour ce qui concerne les « honorables élus socialistes », bien que pour la plupart fraîchement élus, ils maîtrisent bien les dossiers et s’opposent de façon constructive. Les élus majoritaires sont de ce fait placés sous très haute surveillance.
    J’ai du mal à évaluer le « rayonnement » de Monsieur Russier. Les anciens dionysiens peuvent-ils nous éclairer ?

    0

    0
  54. Bill dit :

    @Claudine Saur

    Rassurez vous Claudine, je pense que la plupart des blogueurs de ce site ont reconnu l’homonymie, les propos de Claudine SORS ne cadrant absolument pas avec les vôtres. Et on vous connaît maintenant assez pour savoir que vous n’êtes pas du genre à baisser les bras et quitter votre ville de coeur 🙂

    0

    0
  55. Bel-Air dit :

    J’ajouterai un peu de modération à mon propos sur les « programmes accessibles ». Certains le sont un peu moins et ramènent un autre type de population qui pourrait s’avérer encore plus exigeante…

    0

    0
  56. Marcel dit :

    Original et inhabituel en tant qu’ Elu(e) municipal(e) , serait de ne pas répondre présent lors des séances du Conseil ( mais d’y assister dans le public ) et par conséquent d’y déléguer son vote.
    Tout est possible.
    Pour la petite histoire, sachez qu’auparavant ( il y a environ 4/ 5 ans les séances publiques étaient diffusées on line en direct ), ce qui n’est plus le cas depuis.
    Je ne doute pas de la pugnacité de vos 12 autres collègues de l’opposition ( ? ).
    Pour faire court : le rayonnement du Sieur en question est à la hauteur de ses fonctions et ambitions ! Et vous ?

    0

    0
  57. suger dit :

    @Claudine SAUR : il n’y a que vous pour ne pas avoir compris que je m’adressais à un(e) certain(e) « Claudine, Sors » qui pour moi, évidemment, n’était pas vous !… Lisez mes messages, cela vous évitera de vous sentir constamment au centre de l’attention.

    0

    0
  58. suger dit :

    Et si on parlait de la propreté à Saint-Denis ?… Les travaux du tramway T8 avancent et révèlent des espaces plantés de petits arbustes, de même rue courte à la future sortie du square en cours d’aménagement. Mais d’un coté comme de l’autre, ces espaces sont déjà de véritables dépotoirs à canettes, bouteilles vides, papiers gras et sacs plastiques. Et les larges trottoirs réalisés sont déjà devenus des parkings. Les mauvaises habitudes sont donc prises et il n’ y a aucune raison qu’elles changent. Tant que la police municipale n’aura pas la consigne, ferme, de verbaliser, ces nouveaux espaces publics ne profiteront pas aux dionysiens qui les ont pourtant financé !

    0

    0
  59. Claudine Saur,qui se sent constamment au centre de l'atten,tion dit :

    @ Suger suite et FIN DEFINITIVE AVEC VOUS
    Que dit-on aux gens pour les dissuader de mentir :Ton nez va s’allonger .Trop tard
    J’ai BIEN relu votre post , et : ? ? ?

    0

    0
  60. Sam dit :

    A Montmorency et à Enghien y a des caméras, des – vrais – policiers municipaux et les espaces verts sont entretenus et fermés le soir …

    Je suis retournée à St Denis faire mes courses à mon marché préféré aujourd’hui. Sur mon trajet gare/marché, on n’a croisé aucune autorité (ASVP, policiers municipaux, policiers nationaux, gardes de l’environnement, agents de propreté…) ni à l’aller ni au retour. Pourtant, on est au centre ville d’une de la troisième plus grosses commune (nbre d’habitants) d’IDF, qui draine un flux important et continuel de dionysiens mais aussi d’autres franciliens de communes voisines qui transitent par St Denis pr prendre d’autres transports. 

    Bref, St Denis est en « freestyle » …ce n’est plus possible !

    Compte tenu du flux, certains axes de l’hypercentre (Rues République, G. Péri, Delaune par ex) doivent disposer d’agents dédiés en permanence qui tournent toute la journée pour nettoyer. C’est en tout cas ce qui se passe ailleurs ds certains lieux très fréquentés. St Denis n’est pas une ville pionnière en matière de propreté. Si Mr Russier pouvait agir ds ce sens pour valoriser l’hypercentre…en quelque sorte on les fait sur ce blog « les réunions de travail d’habitants », non les z’amis ? on peut même lui envoyer des newsletters ciblés sur ce sujet 😉

    0

    0
  61. suger dit :

    A propos de Laurent Russier, un extrait d’un article de « L’Humanité », du 27 octobre 2011 sur le centre ville de Saint-Denis, me semble significatif :
    «C’est un enjeu central de faire revenir des commerces qui ramènent de la diversité sociale», souligne Laurent Russier. » Quelle belle déclaration ! Quel beau projet ! Lisons maintenant la suite de l’article :
    « Mais l’influence des pouvoirs publics est faible. Les fonds de commerce sont chers dans le quartier, et les ventes se font le plus souvent de gré à gré. «La mairie peut agir en préemptant des commerces, au moment où ils sont vendus. Mais cela se fait à la marge», explique le conseiller municipal. »
    Les belles paroles tournent vite à la déclaration d’impuissance, comme d’habitude avec nos élus locaux. Ils voudraient bien, mais ils ne peuvent rien faire ou seulement « à la marge »…
    Les comparaisons faites ci-dessus par sam nous montrent que c’est faux, au moins dans le domaine de la propreté et de la sécurité publique, bref qu’ils nous mentent.
    Le refus absolu des cameras de surveillance sur les « points chauds » en est un exemple. Ils ne veulent pas se donner les moyens (par idéologie ? par incompétence ? par bêtise ?) pour changer une situation qui se dégrade d’année en année et qui pourtant a failli leur coûter la mairie.
    Mais il y a quelques années, ils ne voulaient pas non plus d’une « Police municipale » et ils ont bien été contraints d’y venir. Certes ils lui donnent le moins de moyens possible et l’utilisent donc le moins possible. Ils vont même jusqu’à désigner le siège de la police municipale comme « Service de la tranquillité publique »… par peur d’employer le mot honni de « police ». Mais sous la pression des dionysiens, cette police municipale existe ! Le combat sera peut-être long mais il y aura des cameras de vidéosurveillance à Saint-Denis ainsi qu’une police municipale en état d’assurer ses missions.

    0

    0
  62. Marion dit :

    La grande majorité des blogueurs l’avaient pourtant bien compris, puisque la question m’avait déjà été posé à deux reprises.
    Ce n’est que la troisième fois ici que je le fais savoir : JE NE SUIS PAS ELUE. C’est donc la raison pour laquelle je me trouve dans le public lorsque j’assiste au conseil municipal. Il n’y a donc pas de quoi s’égarer en conjectures …..
    Fort heureusement, l’agressivité n’aveugle pas tout le monde !

    0

    0
  63. Lazare dit :

    Effectivement, j’ai entendu dire que la municipalité pouvait préempter des commerces pour en faire baisser le prix ( question : cela concerne-t-il également les appartements ? ) Et d’ailleurs, je doute fort de la légalité de ce procédé; je crois me souvenir que la mairie de Saint Ouen qui a mis en place ce système depuis plusieurs années, à été plusieurs fois assignée en justice et condamnée.
    Cela dit, la municipalité peut préempter des commerces si elle estime que cela ne correspond pas à favoriser ou à maintenir la diversité de l’offre commerciale dans le quartier; mais bon, quand on voit certaines rues de Paris dédiées à des mono-commerces on peut douter de l’efficacité de cette mesure difficile à mettre en place.

    0

    0
  64. Rue Riant dit :

    Voici des photos d’immondices en place depuis jeudi et qui sont maintenant éventrés.

    Cela se situe au 9-11 rue Riant.

    La barrière est là depuis tellement longtemps que si que je dis « au moins deux ans », je ne dois pas avoir totalement tort.

    Pour information, je n’ai pas appelé PlaineCommune.

    DSC_0257.jpgDSC_0258.jpgDSC_0259.jpgDSC_0260.jpgDSC_0261.jpg

    0

    0
  65. caroline dit :

    regarder le Conseil municipal du 26 juin 2014, et vous allez rire sur les propos de la municipalité sur la dératisation.
    On a l’impréssion que c’est la première fois que Monsieur Paillard et d’autres sont en poste.

    0

    0
  66. Marion dit :

    Grâce au conseil de Caroline, j’ai donc cliqué sur l’image du conseil municipal bien en vue sur le site de la ville. En se reportant directement au N ° 18 avec l’ascenseur, au-delà de la dératisation, ont été abordées par les élus de l’opposition les questions de propreté et d’hygiène.
    Cela ne prend que quelques minutes, car le CM, ce soir là, a duré plus de 5 heures.
    Je partage entièrement le constat de Caroline…. Le maire et une partie de ses élus majoritaires se défaussent de leurs responsabilités sur l’Etat et les habitants, et semblent être en poste depuis 3 mois. Seule Madame Delphine Helle, déléguée à la propreté est en place depuis seulement 3 mois. Ce n’est donc pas à elle de porter le chapeau, n’est-ce pas ? Pour autant, une grande gêne émane de ses réponses plutôt évasives.

    0

    0
  67. Ben dit :

    Afin de compléter le commentaire précédent,
    voici le lien pour visionner le CM:

    http://www.synople.tv/ville-saint-d

    je vous invite à cliquer sur l’item « 18 Appel d’offre ouvert : Dératisation, désinsectisation et désinfection pour la ville de Saint-Denis »

    0

    0
  68. citoyen93 dit :

    Un grand merci à Ben pour son lien et plus particulièrement le point n°18.
    L’intervention de Bally Bagayoko est absolument édifiante, je n’ai même pas envie de la commenter.
    Je pense que vous n’avez pas fini d’avoir des rats dans cette ville.

    0

    0
  69. Sam dit :

    Je viens de voir la vidéo. Merci pour l’info.

    L’intervention de C. Duprey (opposition), qui demande l’évaluation des méthodes employées au sujet de la prolifération des rats en particulier et de la propreté/hygiène public en général, est incisive, factuelle et constructive.

    La réponse de Mme Helle (majorité) est évasive mais cette élue semble volontaire et investie. Trois mois c’est peut-être court pour permettre à cette nouvelle élue d’avoir le recul nécessaire et apporter des réponses à des questions très précises et récurrentes depuis plusieurs années. Elle semble également démunie : elle fait un constat claire et unanimement partagé depuis des lustres : à 8h00 au centre ville « c’est clean » mais après elle reconnait la difficulté de « pérenniser la propreté ». Elle évoque la solution (nouvelle ?) de passages réguliers d’agents qui devrait être envisagé. Très bien. 

    Cette solution n’est pas du tout nouvelle car il y a des passages réguliers d’un agent ou deux dans le centre ville. En fait, ce n’est pas des passages réguliers d’un ou deux agents qu’il faut sur ces axes drainant autant de flux mais des permanences d’agents dédiés à l’espace piéton (entre autres) et en suffisance en terme de nombre…en a-t-elle les moyens ?

    Quant à la verbalisation, solution proposée par Paillard lors de sa campagne et rappelée par C. Duprey, Mr Privé met en alerte (« faut faire attention » dit-il) la stigmatisation de certaines populations. Bref, ce n’est pas non plus nouveau : on connait la chanson…Ce que les habitants veulent est de taper au portefeuille ceux qui par leurs agissements dégradent l’espace et l’hygiène public. Il n’y a rien de stigmatisant de verbaliser les contrevenant, les règles sont faites pour être respectées. La ville doit être la garant et la donneuse d’exemple…point. Bref, verbaliser est rappeler fortement les règles. 

    Mr Bagayoko est fidèle à lui-même, il s’entend parler et brasse du vent. Et il a réussi à caser l’Etat dans son plaidoyer…clap, clap, clap. Quel orateur !

    Bref, le constat est partagé…des actions et des moyens pour cette nouvelle élue svp ! (Au passage, bon courage à cette dame qui hérite d’un sujet géré précédemment par un fantôme et qui demeure tabou au sein de cette majorité municipale !)

    0

    0
  70. Bill dit :

    Ce qui me frappe également dans cette séance de conseil et dans plusieurs réponses apportées aux élus c’est qu’on vante sans arrêt la réactivité de Allo Aglo et on demande plus de coopération des habitants.
    Mon constat concernant Allo Aglo c’est que la réactivité n’est pas évidente, ils mettent de 1 à 5 jours pour venir. De plus, la procédure pour déclarer un dépôt sur l’application est pénible et longue, il faut donc être fortement motivé et avoir du temps.

    Ensuite, effectivement, le monsieur en charge du balayage dans mon quartier est très présent, très tôt le matin et il travaille, pas de doute. Il arrive même qu’il ait du renfort. Mme Helle et d’autres intervenants vantent le besoin de plus de coordination et ce point me semble crucial. Les balayeurs des rues doivent avoir une place prépondérante dans le système. Ils sont aux premières loges pour déclarer les dépôts sauvages ou signaler les problèmes récurrents. Si le système d’alerte fonctionnait bien, les citoyens n’auraient pas besoin d’appeler Allo Aglo puisque les balayeurs devraient déjà l’avoir fait.

    Il me semble qu’il y a 2 points d’amélioration : la remontée d’informations des personnes sur le terrain et la réactivité de Allo Aglo.

    Enfin, sur le thème des sanctions, il me semble que cela nous coûte cher à tous collectivement. Le coût de cette organisation (inefficace) ne cesse de monter pour les Dionysiens et leurs voisins. La grande majorité des Dionysiens est dégoûtée par l’état de la ville car contrairement à ce que pense une partie de nos élus, les pauvres n’aiment pas plus la saleté que les riches ou les bobos. Beaucoup de Dionysiens ont des anecdotes sur la fois où ils ont tenté de faire une remarque (type la poubelle est 1 mètre plus loin) et ont failli ou se sont fait agresser et du coup, plus personne n’ose faire de remarque… Au final, la majorité d’entre nous serait ravie de voir ces personnes inciviques se prendre une amende si c’est la seule façon de faire changer les choses.

    Après, la sanction à l’américaine (travaux d’intérêt général avec gilet orange : je suis un pollueur, je nettoie) pourrait être efficace je pense. Certains ici tiennent à leur fierté (souvent mal placée) plus que tout. D’imaginer qu’ils pourraient se retrouver à balayer les rues avec un gilet fluo pourraient bien les faire réfléchir. Mais pour ça, il faut une volonté politique de faire changer les choses et de déplaire à une petite catégorie de notre population pour le plus grand bonheur de la grosse majorité. Le choix paraît simple et de bon sens mais cela fait des années qu’on l’attend…

    0

    0
  71. Sam dit :

    @Bill

    Je partage à 100%. A bon entendeur…AMEN ! 😉

    0

    0
  72. Lazare dit :

    @Bill : oui mais encore faut-il contraindre les contrevenants à exécuter leur peine; quant on voit déjà les difficultés à verbaliser. Dans les transports parisiens, ils s’y mettent à plusieurs pour éviter de se retrouver à l’hosto.
    Le opérations coup de poing à forte valeur médiatique ne sont efficaces que s’ils elles sont suivies……d’un suivi. Se reporter à la rue de la République où les marchands de fripe ont à nouveau joyeusement envahi la chaussée.

    0

    0
  73. Bill dit :

    @Lazare

    Oui, j’en suis bien consciente c’est pourquoi il faut une volonté politique car cela veut dire donner les instructions à la police municipale concernant l’aspect verbalisation et prévoir l’encadrement des peines « intérêt général » et la punition financière élevée en cas de non exécution. En même temps, je pense vraiment que si on frappait un grand coup et qu’on voyait fleurir des gilets fluo « je suis un pollueur, je nettoie », l’effet pédagogique serait plutôt fort par son impact visuel. 

    Encore une fois, les gens sont tellement fiers parfois, qu’imaginer porter ce gilet qui serait un attentat à leur look et travailler dans la rue pourrait être très dissuasif, plus qu’un saupoudrage d’amendes qui ne sont pas visibles ou d’apposer les ridicules rubans « ceci est un délit » qui ne servent à rien, voir qui deviennent polluant à leur tour (à côté de chez moi, un dépôt sauvage a été débarrassé mais ils ont laissé ce beau ruban qui flotte au vent).

    0

    0
  74. Bel-Air dit :

    Que de bonnes idées ! Au passage j’insiste encore sur le fait que responsabiliser une population n’est pas la STIGMATISER. Et cette dite population se sentirait je pense à juste titre réellement prise en compte si elle était considérée comme citoyenne, c’est-à-dire participant au bon fonctionnement de la Cité. Et ceux qui n’auraient pas bien compris la règle, se sentiraient responsables de leurs méfaits si ces derniers leur étaient clairement notifiés par un acte fort, comme une amende par exemple. Si on continue à voir les gens comme des débiles mentaux non autonomes comment voulez-vous qu’ils se sentent. Mais bon sang, on parle de citoyens français! Ayez la décence de les considérer comme tels!!!

    0

    0
  75. Lazare dit :

    Bien, alors on compte sur vous @Bel-Air pour évangéliser ces populations; je vous conseille déjà l’angle des rues Dezobry et Renan, et encore ce n’est rien à côté de ce qui a été ( grâce à la mise en place de quelques mesures dites  » répressives  » ) Mais je doute fort qu’elles soient réceptives et moi je trouve un peu fort de café que quelqu’un essaye de m’enseigner ici la décence dans un pareil cas.

    0

    0
  76. Bel-Air dit :

    @ Lazare? A moins que vous vous sentiez viser, qu’est-ce qui dans mon commentaire précédent vous fais penser que je m’adresse à vous ou que je me permette de vous enseigner quoique ce soit??? Je dis juste que si on veut obtenir du respect, un début serait de déjà d’avoir un cadre (police, sanction etc…) Je ne dis pas non plus que c’est la panacée mais c’est peut-être déjà un début, non, vu qu’il n’y a pas grand chose en face? Je ne suis pas une politicienne, j’émets des suggestion car la situation est préoccupante, c’est tout.

    0

    0
  77. Bel-Air dit :

    Désolée Lazare, mon commentaire n’était pas clair. Il aurait en effet pu être pris au 2nd degré, sauf que ça ne l’était pas. En gros je disais que si on considérait les dionysiens comme des citoyens normaux,la question d’encadrer la vie quotidienne (hygiène, sécurité) ne se poserait pas, tellement ça parait évident.
    La majorité des gens d’où qu’ils viennent on besoin d’être encadrés sinon c’est l’anarchie… Donc les dionysiens ont autant le droit de profiter de la vie qu’ailleurs mais aussi d’être rappelés à l’ordre, voire sanctionnés et même emprisonnés comme n’importe quel citoyen français.

    0

    0
  78. Quartier Parmentier dit :

    quartier-parmentier.jpg

    Je vous ai épargné place Parmentier…

    0

    0
  79. goldo dit :

    j’aimerai avoir des commentaires de non dyonisiens quand ils verront ces photos et aussi des provinciaux. Ils seraient scandalisés ,on devrait les mettre sur facebook,plus de gens les verraient. En attendant je profite de ma dernière semaine a Périgueux et je pense que le retour a st denis va encore me faire flamber. Goldo

    0

    0
  80. goldos dit :

    ok,je n’avais pas consulté,je vais y aller.

    0

    0
  81. Sam dit :

    J’ai passé la journée à St Denis hier. Encore une fois, pas une autorité croisée de la journée…l’hypercentre est livré à tous les usages illicites avec la bénédiction des gestionnaires de la ville. 

    J’ai croisé trois agents de propretés autour de l’église neuve.  Puis un agent de propreté (que j’aime bien d’ailleurs) rue Dezobry…seul à balayer les rues de « cette incessante plateforme de flux ». Est-ce suffisant ? incontestablement non.

    Le parvis de la gare est devenu un lieu où tous les bouibouis non déclarés s’improvisent. Je me demande s’il ne serait pas opportun que la ville reprenne les choses en mains et s’inspire de la place Jamaa El Fnaa (Marrakech) en encadrant ces commerces (horaires, délivrance d’autorisation, délimitation d’emplacement, contrôle d’hygiène…) pr justement arrêter certains « trafics » et encourager le « street food ». Il y a incontestablement un besoin : les gens achètent alors pourquoi ne pas faire comme l’expérience de Taff et Maffé.

    Une note positive : j’ai remarqué que le parvis, le pont et la rue A. Delaune sont bel et bien fleuris et avec soin. Inès (3ans) n’a cessé de lever les yeux sur « ces lampadaires » fleuris et de faire des compliments…cela fait plaisir de constater qu’un service technique (espace vert) connait et fait son boulot. D’ailleurs ce n’est pas nouveau et c’est important de le souligner encore une fois. 

    Sinon pour la propreté, rien à dire : la laideur des ordures jonchant le sol contraste avec la beauté des fleurs suspendus au mobilier urbain. 

    Je radote mais trois axes prioritaires à soumettre à nos édiles : 

    1. la collecte des ordures (Véolia travaille correctement ds d’autres communes, il faut taper au portefeuille…à condition que le contrat soit suffisamment précis au sujet des pénalités) ;

    2. les commerces (étalages, cartons, déchets, propreté des pas de portes); Pour l’anecdote, à Enghien ça ne « moufte » pas…

    3. lutte contre les dépôts sauvages (artisans).   

    Il faut verbaliser. Si les agents sont équipés des PV automatiques ça peut être plus efficace et moins coûteux …

    0

    0
  82. Christophe Duchêne dit :

    tant que la page facebook Saint Denis c’est du propre ne sera pas mise en visibilité sur les pages facebook de la mairie, tant qu’il ne sera pas mis sur les blogs des municipaux (Philippe Caro, Balli Bagayoko et les autres) ou le blog du JSD, cette page Saint Denis c’est du propre ne servira pas à grand chose. il faut la faire connaître, il faut de la publicité

    0

    0
  83. Bill dit :

    Et bien Christophe, rassurez vous, la bande des fanas municipaux l’a repéré et postent des photos de la mairie toute propre.
    Pour le moment, peu de personnes ont posté à part la mairie pour montrer comme c’est propre.
    Donc, à ceux qui râlent : postez !

    0

    0
  84. Philippe Caro dit :

    Ah, je vois que j’ai le bonheur d’être cité dans les com’ de ce post ?! Par Patrick Duchêne notamment dont je salue l’honnêteté et la franchise, puisqu’il ne se dissimule pas lorsqu’il intervient dans ces débats (ce n’est pas toujours si fréquent).
    Pour être complet sur l’échange qu’il évoque dans son com’ du 20 juin, je vous engage à aller le lire ici : http://philippecaro.over-blog.com/d
    Je manque de temps pour polémiquer ici. Mais j’ai surtout trouvé déplacé à l’époque son commentaire, alors que mon post ne visait pas à plus que de valoriser les enfants du Conseil communal des enfants… Je vous laisse le soin de lire la totalité de l’échange que j’ai laissé sur mon blog, si vous le souhaitez.
    A propos de mon blog, tant que j’y suis, cette petite précision qui me semble utile vu ce que je lis ici : il ne s’agit pas d’un des « blogs municipaux », dans la mesure où n’est pas financé par le budget municipal et où je le met à jour moi-même.
    Il s’agit bien en revanche d’un blog d’un élu municipal.
    Il ne prétend pas à l’exhaustivité, ce dont je serai bien incapable à moi tout seul. Mais à donner à voir, pour autant que je le peux, de mon action de conseiller municipal (pour en rendre compte), ainsi que des valeurs et combats que je porte. Et pour lesquels, aussi, j’ai été élu avec cette équipe.
    Dans le même genre et un peu pour les mêmes raisons, j’ai aussi une page facebook, un compte Twitter, un profil Google+ et je viens d’ouvrir un compte LinkedIn.

    0

    0
  85. goldos dit :

    le parvis Ouest de la gare est ouvert. Cela donne de l’espace a plein de personnes qui le traversent, a des personnes qui s’arrêtent sur les bancs, a des enfants qui font du vélo et même a une dame handicapée qui a pu se déplacer en fauteuil roulant(chose rare a st Denis). Mais voilà depuis là où je suis là je n’ai pas vu une seule fois le parvis nettoyé et les cadavres de bouteilles restent depuis lundi a la même place. Certaines personnes ne vont pas les mettre dans les poubelles et les laissent là où elles tombent.
    Pendant ce temps les rom qui occupaient les bungalows de chantier ont été expulsé mais ils sont juste derrière les arbres en train de construire de nouvelles cabanes. En ce moment on ne les voit les arbres les cachent mais si on passe a côté on les entend taper avec leurs marteaux pour construire.
    D’autre part des bornes avaient été installées pour empêcher les véhicules de franchir la voie du tram mais celles ci sont déjà en panne.

    0

    0
  86. Claudine Saur dit :

    Encore une couche ;
    PUISQUE les signalements des citoyens aux élus en charge du Tourisme et du Grand Centre Ville ne suffisent pas ,1/ peut-être que les nombreux agents municipaux (propreté , chargés de mission de divers secteurs élus qui , ,de la Mairie passent par la rue de la Boulangerie , pourraient au service compétent , que la partie haute de la rigole ,le long de la Place Robert de Cotte ,garde une eau stagnante (parfois ,grosse flaque ) à la moindre pluie jusqu’à évaporation « naturelle  » :une petite saignée suffirait pour que l’eau s’écoule dans la » grille d’évacuation  » sur la voie où passent les bus devant la médiathèque.Pas de  » GROS
    travaux , non budgétés  » donc !
    2/Idem pour les WC Decaux sur le trottoir du Jardin ,face à la Basilique,EN PANNE systématiquement , le soir même des dépannages DECAUX ( avec qui nous avons- ou avions ?-un contrat d’entretien pas  » donné  » parait-il ) Et les habitants et les touristes « normalement constitués  » et tout perdus ? Certains,n’y tenant plus , urinent DERRIERE cet édifice FERME POUR PANNE PERPETUELLE .
    Et comme dit ddavid ( post du 21/6 ) même devant la salle de la Légion d’Honneur , il n’est pas rare que les  » ordures  » attendent plusieurs jours,avec écoulement de « liquide  » et pipi de chiens sur les sacs éventrés
    Tout ça n’est pas nouveau.mais ce nouvel élu( dont je n’ai ressenti l’agressivité que lors de son intervention à la fin de l’échange sur la dératisation ,a sans doute raisonde dire « que la nouvelle municipalité avait pris la mesure . . .  » On jugera sur les actes .

    0

    0
  87. Claudine Saur dit :

    @ ? ?
    avez -vous vu,en ouvrant google ,sous le portrait de N. Mandela sa citation en anglais traduit : vite avant minuit .
    Nadine Gordimer , militante ANC afrikaner blanche morte le 13 ou 14 Juillet dernier , l’ avait mis en exergue d’un de ses livres

    Sans allusion sauf pour certains ,

    Dionysiennement . C. SAUR

    (comme le hareng , fut-il saur- ET -private joke ,mais qui je pense sera compris par son lecteur ,

    assidu de ce site .

    0

    0
  88. Sam dit :

    @Claudine Saur

    Merci pour l’info, j’ai loupé les citations.

    @Goldo

    On peut faire les plus beaux aménagements urbains, si aucune autorité ne veille à ce que les règles soient rappelés perpétuellement et appliqués …si aucune autorité ne veille à l’entretien adapté et et en suffisance…alors le laisser-faire puis la dégradation s’en suivent immédiatement.

    Oui je radote mais t’in c’est rageant !

    0

    0
  89. Claudine Saur dit :

    @ Sam ,voici la traduction de la citation :

    Personne ne nait en haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau , ou de son passé , ou de sa religion .
    Cordialement C.SAUR .

    0

    0
  90. Hacmeradi dit :

    il y a un dépôt sauvage situe à l’entrée des locaux technique de GDF-Suez Ineo situe au pont de soisson a la plaine,la particularité est que le depot est caché Sur une marche au niveau inférieur du trottoir pas visible de loin :c’est une fois qu’on passe à côté qu’on le découvre ,et il est là depuis des années ,le comble est à côté d’une boulangerie. La solution il faudra souder une tôle afin de couvrir cette marche à la grille de l’accès des locaux qui n’empêchera pas cette dernière de s’ouvrir en la poussant à l’intérieur .merci

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *