Tariq Ramadan à Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

31 réponses

  1. Bill dit :

    Dans le Monde :
    « Image écornée
    L’affaire qui met en cause cette figure centrale de l’islam européen s’annonce donc difficile. Certes, de multiples témoignages publiés sur Internet ou rapportés par la presse ont peu à peu dressé le portrait d’un homme multipliant les relations féminines, à mille lieux de celui qui mettait sans cesse en garde les musulmans contre les rapports sexuels hors mariage en leur rappelant que c’est « devant Dieu qu’il nous est donné la possibilité de vivre une relation avec une femme ».

    En Suisse, les journaux ont rapporté les récits d’anciennes élèves des deux collèges suisses où Tariq Ramadan avait enseigné. Ces jeunes femmes affirmaient qu’alors qu’elles étaient âgées de 16 à 18 ans, et donc mineures, ils les avaient séduites et convaincues d’avoir des relations sexuelles avec lui.

    Même si la plupart de ces affaires sont prescrites ou si aucune autre femme n’a porté plainte, hormi Henda Ayari et « Christelle », ces témoignages ont très largement écorné l’image du prédicateur. Le 7 novembre, l’université d’Oxford a décidé « d’un commun accord » avec Tariq Ramadan la mise en congé immédiate de ce dernier du poste de professeur d’études islamiques contemporaines qu’il occupe dans un de ses collèges. Ces derniers jours, c’est le Qatar, qui finance la chaire de théologie – elle porte le nom de Sa Majesté Hamad Ben Khalifa Al-Thani, émir du Qatar de 1995 à 2013 – occupée jusque-là par M. Ramadan, qui a laissé entendre que celui-ci n’était plus le bienvenu dans l’émirat. »
    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/02/02/tariq-ramadan-defere-au-parquet-de-paris-en-vue-d-une-mise-en-examen_5250650_1653578.html#VYHQhaEulRDj3Wph.99

    Si même le Qatar a des doutes… on peut espérer qu’il ne profite plus de l’influence des dollars qataris pour s’imposer sur la scène européenne. Jour de fête pour tous les universalistes !

    16

    0
  2. Françoise dit :

    Mais une pensée aussi pour toutes ces femmes abusées et violentées dont les témoignages semblent concordants. Courage et honneur à celles qui ont osé porter plainte malgré les menaces très violentes.

    11

    0
  3. Louise dit :

    Et déjà en 2012 la mairie fournissait la Bourse du Travail à Tariq Ramadan d’abord en janvier, puis à nouveau en novembre pour faire la promotion du CCIF !… Et Ramadan commençait son long discours par ses mots : « j’aimerais remercier encore, il faut le répéter, les personnes qui nous permettent d’intervenir dans cette salle ». C’est Messaoudene et ses amis qui alors buvaient du petit lait. Aujourd’hui, c’est du vinaigre qu’ils doivent boire jusqu’à la lie !

    15

    1
  4. Juriste dit :

    Dans l’affaire Ramadan, trois juges d’instruction seraient co-saisis selon l’un des derniers communiqués de l’AFP. Ce sont eux qui ont statué, s’agissant de la mise en examen.
    En revanche, c’est devant le juge des libertés et de la détention ( JLD) que les conseils de T. Ramadan ont eu à exposer leur défense en ce qui concerne son devenir immédiat et l’éventualité de son placement en détention provisoire. Comme la loi le leur permet, ils ont demandé un délai pour préparer leur défense, c’est à dire ici précisément pour tenter de convaincre ce juge de la solidité des garanties de représentation de leur client et de l’absence de risque de pression ou de fuite. De manière alternative et sur le fondement de l’article 142-5 du Code de procédure pénale, Tariq Ramadan pourrait également solliciter son placement sous bracelet électronique dans le cadre de l’instruction et si les débats faisaient apparaître qu’un simple contrôle judiciaire risquerait de paraître insuffisant aux yeux du magistrat.

    T. Ramadan n’est pas français mais de nationalité suisse, voyage beaucoup, y compris dans des Etats dont les régimes seraient peu disposés à collaborer avec la justice française en cas de fuite et qui ne connaissent pas de conventions de nature à garantir son extradition.
    En matière de viol, la détention provisoire est souvent pratiquée. Mais rien ne permet à ce stade de préjuger de la décision qui fixera Tariq Ramadan de manière définitive sur son sort des prochains mois dans l’attente de la clôture de l’instruction. Nous sommes donc encore loin d’un renvoi en cour d’assises.

    9

    0
  5. Olympe dit :

    Et en janvier 2018, je suis… je suis… ?
    Perquisitionné, déféré, mis en examen pour viols et violences et incarcéré…

    11

    0
  6. Lecteur de "Libération" dit :

    « Liberation » – vendredi 2 février 2018 à 19:37 : « Tariq Ramadan mis en examen et incarcéré »

    « Tariq Ramadan a été mis en examen et incarcéré ce vendredi à Paris, à l’issue de deux jours de garde à vue et de sa présentation à un juge, qui a donc suivi la réquisition du parquet. Ce dernier a ouvert une information judiciaire pour un viol en 2012 et pour un viol sur personne vulnérable en 2009. »(…)

    « Les derniers développements de l’affaire ont provoqué la consternation parmi les responsables de « Musulmans de France » (ex-UOIF, la branche française des « Frères musulmans »). L’organisation a beaucoup contribué à la notoriété de Tariq Ramadan dans l’Hexagone. Murée dans un silence total depuis le dépôt des deux plaintes, elle devrait se réunir demain matin samedi. «Tout cela est difficile à croire», avouait, vendredi sous le choc, à Libération, l’un de ses dirigeants.

    A partir du milieu des années 90, Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères musulmans, Hassen el-Banna, est devenu une référence de l’islam de France. (…) Les polémiques à son sujet ont émergé au début des années 2000, ses adversaires lui reprochant de tenir un double discours et de favoriser l’émergence d’un islam politique.  »

    http://www.liberation.fr/france/2018/02/02/tariq-ramadan-mis-en-examen-pour-viols-et-incarcere_1627101

    12

    0
  7. mourad dit :

    En prison, il pourra débattre de sa vision de l’Islam avec d’autres prisonniers radicalisés. Je le vois bien proposer in fine un « moratoire ».

    3

    0
  8. Mireille dit :

    Laissez la justice faire son travail..

    0

    1
    • Olympe dit :

      La justice fait son travail, et cela grâce au courage des deux plaignantes. Il faut savoir que l’une d’elles, dont le nom est public, est sous protection policière depuis qu’elle a porté plainte, car elle a subi des menaces de morts notamment sur les réseaux sociaux. Une campagne d’insultes ignobles, de dénigrements et d’accusations délirantes a été orchestrée contre elle par les fidèles de Tariq Ramadan. Oui, il faut laisser la justice faire son travail dans un contexte où les plaignantes et les témoins sont menacés !

      14

      0
  9. Olympe dit :

    Le fantôme de Ramadan hante toujours apparemment les couloirs de la mairie de Saint-Denis…

    En effet, avant sa garde à vue et son incarcération, Tariq Ramadan a donné ses dernières consignes de lecture.
    Et Madjid Messaoudene les suit fidèlement, utilisant même sa position d’élu pour inviter l’auteur, dont les thèses sont très controversées, à venir en faire la promotion dans une salle de la Mairie de Saint-Denis ! Que pense la maire de cette invitation ?

    Sur la page FB de Messaoudene aujourd’hui :
    Madjid Madj Messaoudene
    5 h · Saint-Denis, Ile-de-France ·
    Rappel
    [Invitation] Pascal Boniface présente son dernier livre intitulé « Antisémite »
    Rendez-vous lundi 12 février à 18h30 en mairie de @VilleSaintDenis
    La rencontre sera animée par Nadia Henni-Moulaï
    Venez nombreux.euses

    Tweet de Tariq Ramadan :

    10

    0
  10. Marion dit :

    Que pense le maire de cette invitation ?
    Le maire ne réagira pas, emmuré vivant qu’il est dans son mutisme, comme cela a été le cas pour toutes les invitations de ces personnages controversés voire sulfureux, bénéficiant de la mise à disposition gracieuse de la Bourse du Travail et des salles prêtées à l’intérieur même de la mairie. La complaisance s’inscrit donc de facto.
    C’est P. Braouezec qui est, comme d’habitude, à la manoeuvre et tire les ficelles de tous ses pantins qui lui sont redevables à vie de leurs postes (avec il est vrai quelques combines d’appareils, notamment avec le PCF).
    En 2014, les Dionysiens n’ont pas réalisé que le maintien de justesse de l’équipe municipale entraînait automatiquement la
    reconduction de P. Braouezec à la présidence Plaine-Commune.
    En 2020, ils devront intégrer que l’enjeu ne sera pas que municipal, car ce sont eux qui détiennent la clé principale pour libérer l’ensemble du territoire de sa servitude à l’égard de Braouezec. S’ils virent Russier et sa néfaste majorité pour la ville, ils débarrassent par la même occasion tout l’espace de Plaine-Commune des agissements du Grand Manitou ….
    Ouf de soulagement garanti pour les édiles de Pierrefitte (maire socialiste), Saint-Ouen et Epinay (maires divers droite) et de tous les élus territoriaux d’opposition de gauche comme de droite.
    Après un siècle de domination communiste, espoir et renouveau sont plus qu’attendus par une grande partie des habitants des villes concernées.
    Et dans le cas où nous serions métropolisés, il ne pourrait plus sévir …..

    12

    0
  11. Gabriella dit :

    Pour se rendre compte de l’influence de Tariq Ramadan, notamment sur les réseaux sociaux, il a 2 millions de followers sur Facebook autant qu’Emmanuel Macron, alors qu’Edouard Philippe en a 75 000 et l’imam salafiste de Joué-lès-Tours : 780 000 et pourtant qui le connait ?
    L’essayiste Hakim El Karoui qui publie « l’Islam une religion française  » s’exprime sur la rôle qu’a joué Tariq Ramadan dans la montée en puissance de l’islamisme en France : « Tariq Ramadan est un symbole. Il a incarné la rupture avec l’islam des « blédards » (NDLR : la génération des musulmans nés au Maghreb), l’inscription dans la modernité occidentale. Il est aussi le premier à avoir tenu le discours « on peut être musulman et européen » et avoir fait le lien avec la gauche, via les altermondialistes, sur le thème « nous les musulmans, sommes tous des victimes ». On est là au coeur de l’argumentaire des islamo-gauchistes tel que le déroulent Edwy Plenel ou le Collectif contre l’islamophobie en France. »

    Saint-Denis forte et revendicative de ses 161 nationalités (plus ou moins) se serait bien passée de celle de la Suisse…..

    8

    0
  12. Gabriella dit :

    Quelques chiffres du Ministère (31/01/2018) / Bilan 2017 des actes racistes et antisémites :
    Actions anti-musulmanes : passage de 67 en 2016 à 72 en 2017, soit 5 de plus
    Actions à caractères anti-sémites : 77 en 2016 à 97 en 2017, soit 20 de plus (or les juifs en France ne représentent plus que 1 % de la population)
    Pour le commentaire du livre de Pascal Boniface « l’antisémite » : « Toute personne qui remettrait en cause ne serait-ce qu’une question tertiaire concernant l’entité scélérate sera traitée d’antisémite… »
    Mais l’anti-sionisme, même si c’est une manifestation de la liberté d’expression, dans le climat actuel peut se révéler lourd de conséquence .

    2

    0
  13. Suger dit :

    Les méthodes d’intimidation de Tariq Ramadan et de ses soutiens sont enfin révélées au grand public dans la presse, comme dans cet article du « Point » (voir ci-dessous) .

    Il faut sans doute dire, ici, que ces méthodes ont été les mêmes à l’échelle locale de la part des partisans et complices de l’idéologie extrémiste de Tariq Ramadan.
    Dès le début, ce blog a critiqué cette idéologie extrémiste et son influence néfaste sur notre ville. Certains politiciens, et notamment un « conseiller municipal délégué » et des islamistes intégristes locaux se sont donc spécialisés dans des attaques contre le blog « Saint Denis Ma Ville », mêlant les menaces, les insultes, les tentatives de déstabilisation et même de détournement du nom du blog.
    Tout a été tenté pour faire taire le blog mais le blog a tenu bon !

    « Comment Tariq Ramadan faisait taire ses victimes et les musulmans modérés »
    « Le Point » le 5 février 2018
    Extraits :
    – « Le but est de créer un climat détestable et de tout faire pour empêcher les musulmans qui ne partagent pas les idées de Ramadan de s’exprimer », lâche Haoues Seniguer, maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Lyon. (…)
    – Des dizaines, et plus certainement des centaines de personnes, ont été agonies d’injures, souvent à caractère antisémite, menacées de mille morts. (…)
    http://www.lepoint.fr/societe/comment-tariq-ramadan-faisait-taire-ses-victimes-et-les-musulmans-moderes-05-02-2018-2192195_23.php

    26

    0
  14. Marion dit :

    « Il faut sans doute dire, ici, que ses méthodes ont été les mêmes à l’échelle locale de la part des partisans et complices de l’idéologie extrémiste de Tariq Ramadan »:
    Constat implacable de Suger que nous partageons tous sur ce blog : Ce sont « les méthodes à l’échelle locale » parfaitement bien identifiables à Saint-Denis qui ont influencé T. Ramadan ou l’inverse ? Allez savoir !

    Nous aurions été allègrement accusés de blogueurs affabulateurs si nous avions osé affirmer que Ramadan avait bel et bien un pied à terre dans notre bonne ville. Il a donc fallu une perquisition par la police lors de sa mise en garde à vue pour que ce fait soit rendu public et reconnu comme une preuve formellement incontestable. Jusque là et à la connaissance des habitants, était portée seulement l’occupation occasionnelle d’un bureau au sein de la mosquée du centre-ville.

    De deux choses l’une : comme il est fait état, soit il s’agit d’une résidence parmi d’autres (en Savoie pour l’autre perquisition) sise à Saint-Denis, donc avec trace à minima d’une taxe d’habitation à son nom forcément repérable par les services municipaux et fiscaux, soit il s’agit d’une sous-location avec la complaisance d’une personne physique : un bailleur privé ? De quelle nature ? Avec quel type de bail ? A titre gracieux ? De l’occupation sans titre d’un logement avec la complicité d’une personne morale : un bailleur social ? Du détournement d’un logement social avec sous-location déclarée, donc autorisée ou pas ? Dédommagée ou gratuite ? Plus rien ne nous étonne ici !!!

    Par conséquent, il reste de nombreux points à éclaircir autour du pied-à-terre de Ramadan, idéalement dionysien comme il se devait, et notamment ce dernier détail qui n’est pas le moindre : N’y aurait-il pas uniquement que le » fantôme de Ramadan qui hanterait la mairie de Saint-Denis » ?

    13

    0
  15. Lecteur du "Parisien" dit :

    Dans « Le Parisien » le 3 février 2018 :
    «Tariq Ramadan, c’est tout un mythe qui s’écroule», selon un spécialiste de l’islam

    (…) Omero Marongiu-Perria est sociologue et spécialiste de l’islam français. Membre des Frères musulmans de 1993 à 2004, il parle de l’envers du décor de l’affaire Ramadan et de ses conséquences pour le prédicateur.

    – Sa mise en examen pour viols peut-elle conduire à sa chute ?
    La nature déteste le vide. Quand vous n’êtes plus présent sur la scène, d’autres vous prennent la place. L’université d’Oxford l’a déjà mis en congés, le Qatar commence à le lâcher, selon certaines sources crédibles. On constate depuis le début de l’affaire que ses tweets sont de moins en moins relayés. Il faut diviser en deux son public. Il y a des inconditionnels qui continueront à le soutenir, en criant au complot. Mais la masse des musulmans risque de se détourner de lui. C’est tout un mythe qui s’écroule. Tariq Ramadan va avoir beaucoup de mal à poursuivre sa carrière de prédicateur bâtie sur une personnalité et un discours prônant le puritanisme religieux. Ceci dit, il n’est pas le seul prédicateur musulman à être touché par des frasques sexuelles. Sans « marcher » sur le dos de Tariq Ramadan, il est temps de balayer devant la porte de la maison islam, en commençant par condamner de manière claire, nette et précise les pratiques dévoyées des leaders communautaires lorsqu’ils sont confondus.

    – Insinuez-vous que certains savaient ?
    Un certain nombre d’associations très proches de lui étaient au courant de ses frasques sexuelles et l’ont protégé. Elles ont même critiqué les personnes qui dénonçaient les contradictions du prédicateur. A priori — mais, là, j’utilise le conditionnel —, il y a aussi certains de ses proches qui connaissaient son comportement violent dans la sphère intime vis-à-vis des femmes. Si cette information est avérée — je prends toutes les précautions —, cela est évidemment plus grave. Il y a des gens qui font de la religion un véritable business et qui sont dans une logique jusqu’au-boutiste. (…)

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/tariq-ramadan-c-est-tout-un-mythe-qui-s-ecroule-selon-un-specialiste-de-l-islam-03-02-2018-7538736.php

    5

    0
  16. Olympe dit :

    Sur le site de « L’Express » ce mercredi soir : « La détention très surveillée de Tariq Ramadan à Fleury-Mérogis » (07/02/2018)
    Extraits :
    « Pour sa propre sécurité, l’islamologue suisse est incarcéré depuis vendredi soir dans un « quartier spécifique » de cette prison de l’Essonne, dédié aux personnalités médiatiques.

    Tariq Ramadan a passé sa cinquième nuit en prison. Mis en examen depuis vendredi pour « viol » et « viol sur personne vulnérable », l’islamologue suisse controversé ne devrait pas recouvrer la liberté de sitôt. La justice a confirmé mardi son placement en détention provisoire, au cours d’un débat qu’il avait souhaité voir différé pour préparer sa défense. Au coeur de cette décision: la nécessité de protéger les victimes d’éventuelles pressions et la garantie que le théologien de 55 ans, qui dispose d’un double passeport suisse et égyptien, reste à la disposition de la justice. Lui conteste toute implication dans les faits qui lui sont reprochés, crimes qui auraient été commis en 2012 et 2009, à Paris et à Lyon. « (…)

    « L’intégration du théologien suisse s’est déroulée sans incident, même si elle reste encore très confidentielle au sein de l’établissement. L’administration et le personnel veulent éviter qu’il soit conspué ou victime de violences. « Les auteurs présumés de viols sont souvent pris pour cibles. Il y a une forme de justice dans la justice qui s’instaure en prison, avec un niveau de hiérarchie dans les infractions. Et là d’autant plus quand le détenu est connu », développe une autre source pénitentiaire, qui rappelle que « la moitié de Fleury » voulait faire « la peau » de Salah Abdeslam à son arrivée. Une vigilance a aussi été demandée aux fonctionnaires en cas d’éventuelle attitude prosélyte de Tariq Ramadan. Ses détracteurs lui reprochent régulièrement un « double discours » sur l’islam, perçu comme sectaire. « (…)

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/la-detention-tres-surveillee-de-tariq-ramadan-a-fleury-merogis_1983041.html

    3

    0
  17. Gilbert dit :

    Merci Marion. Des bonnes questions sont posées auxquelles les services municipaux et fiscaux dionysiens doivent avoir la réponse. Lors de la campagne des élections municipales du 8 mars 2020 à Saint-Denis, Tariq Ramadan influencera-t-il encore une partie du corps électoral et générera-t-il encore des suffrages pour la majorité sortante ?

    7

    0
  18. Marion dit :

    « Tariq Ramadan influencera-t-il encore une partie du corps électoral et générera-t-il encore des suffrages pour la majorité sortante ? »

    Comme Shiva, le nouvel incarcéré d’un quartier VIP d’une prison française dispose de plusieurs bras armés ou relais constants et sûrs ancrés à la mairie de Saint-Denis. Sinon , quel autre intérêt aurait pu guider son choix pour baser son pied-à-terre parisien ici même : ville importante attenante à Paris où l’on considère les islamistes comme les derniers damnés de la terre ?

    S’appuyer sur les facilités locales accordées et la possibilité de se fondre dans la masse populaire pour y pratiquer la manipulation idéologique politico-religieuse gagnante/gagnante : Taquiya d’un côté, réélection des sortants de l’autre ! Le scénario presque parfait était bien vu et présentait surtout l’avantage d’être déjà rodé …

    8

    0
  19. Suger dit :

    Certains, à Saint-Denis, ne peuvent décidément pas se passer de la présence de Tariq Ramadan !… Voilà ce qu’on peut apprendre dans un article du « Figaro » cet après-midi : « Tariq Ramadan maintenu en détention pour éviter de nouveaux «faits de viol» »
    « Le Figaro » le 27/02/2018 à 16h37

    Extrait :
    (…) « les magistrats motivent le maintien en détention de Tariq Ramadan par trois des sept cas prévus par l’article 144 du code de procédure pénale. Il s’agit pour eux, premièrement, «d’empêcher une pression sur les témoins ou les victimes».
    Deuxièmement, de prévenir un risque «particulièrement élevé» de «fuite hors du territoire national». Les juges estiment que les garanties offertes par Tariq Ramadan, à savoir un logement prêté par une association à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), sont insuffisantes.
    Enfin, troisièmement, afin de «prévenir le renouvellement» de l’infraction. Les magistrats pensent qu’étant mis en examen pour viol sur deux femmes, et étant donné que trois autres ont décrit «un comportement sexuel particulièrement brutal», «il est à craindre que celui-ci renouvelle les faits de viol s’il était remis en liberté, fut-ce sous contrôle judiciaire ou assignation à résidence sous surveillance électronique».
    Ces éléments avancés ne concluent pas, pour autant, à une culpabilité de Tariq Ramadan. Il conviendra à l’enquête de l’établir ou de l’infirmer. »(…)

    http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2018/02/27/01016-20180227ARTFIG00208-tariq-ramadan-maintenu-en-detention-pour-eviter-de-nouveaux-faits-de-viol.php

    « Un logement prêté par une association à Saint-Denis » ! Quelle association sinon le Centre Tawhid, rue de la boulangerie, où se trouve la mosquée du même nom ?

    6

    0
  20. Jean Marc dit :

    C’est Jawad qui lui a trouvé l’appartement !…

    3

    0
  21. Babeth dit :

    « « Un logement prêté par une association à Saint-Denis » ! Quelle association sinon le Centre Tawhid, rue de la boulangerie, où se trouve la mosquée du même nom « … A priori, c’est fort probable …. Ou pas !
    Le camouflage est presque parfait, car tout est dans le « prêté », ce qui, de fait et de droit, ne laisse aucune trace de T. Ramadan lui-même : pas de bail d’habitation, ni de taxes ou de factures d’eau ou d’électricité à son nom.
    Comment se fait-il qu’un personnage aussi médiatique anticipe à ce point l’effacement de toute trace de ses passages à Saint-Denis ? Et surtout pourquoi ?
    Que savaient les autorités locales de Saint-Denis au sujet du pied-à-terre de cet hôte subitement devenu très encombrant ?

    4

    0
  22. Bearoiselet dit :

    Ils le savent parfaitement! C’est un secret de polichinelle 😊

    3

    0
  23. Reveplus dit :

    http://www.bfmtv.com/societe/tariq-ramadan-accuse-d-avoir-menace-le-jury-pour-obtenir-sa-these-1392965.html
    « Le Point va plus loin et revient sur les conditions d’obtention de sa thèse en islamologie arabe à l’université de Genève. À l’époque, Tariq Ramadan avait décidé d’étudier Hassan al-Banna, son grand-père, le fondateur des Frères musulmans égyptiens. Mais selon son directeur de thèse, Charles Genequand, l’intellectuel musulman aurait fait du « forcing » pour obtenir son diplôme, comme l’explique Le Point.

    Une « théorie du complot »
    Il aurait même « harcelé les membres du jury pour obtenir [sa thèse] au plus vite », précise Ian Hamel, auteur du livre La Vérité sur Tariq Ramadan Sa famille, ses réseaux, sa stratégie, qui signe également cet article du Point. Toujours selon le journaliste, il va jusqu’à « menacer un autre membre du jury, Ali Merad, professeur émérite à l’université de la Sorbonne Nouvelle Paris-III ». Conséquence, trois membres du jury démissionnent. Pour se défendre, Ramadan aurait invoqué la théorie du complot. « Il se lance dans la théorie du complot: c’est parce qu’il est arabe que l’université lui refuserait sa thèse! », détaille Le Point. »

    1

    0
  24. Reveplus dit :

    « Tariq Ramadan : quatre plaintes désormais et des détails sordides L’islamologue est désormais concerné par quatre plaintes différentes : des femmes l’accusent d’agressions sexuelles, d’autres de viol(s). Les récits qu’elles livrent sont particulièrement violents. »

    http://www.linternaute.com/actualite/societe/1414890-tariq-ramadan-quatre-plaintes-desormais-et-des-details-sordides/

    1

    0
  25. Suger dit :

    On apprend des choses étonnantes lors du Forum des « Musulmans de France » (en fait « ex-UOIF », car c’est le nouveau nom emprunté par la confrérie des « Frères Musulmans » désormais), qui se tient à Montreuil ce week-end des 24 et 25 mars.

    Lors d’un débat (?) sur laïcité et « islamophobie », on peut entendre Madjid Messaoudene, conseiller municipal délégué, expliquer notamment qu’il incite l’imam de la mosquée en face de la mairie (en fait la mosquée Tawhid à proximité de la mairie, qui servait de lieu d’accueil à Tariq Ramadan…) à réagir et à prendre position publiquement sur les problèmes politiques locaux… Drôle de conception de la laïcité !

    C’est à 1min 51dans cette vidéo :
    https://twitter.com/SoumayaAndaluza/status/977538324989489152

    4

    0
    • Gaspard dit :

      Il faut le faire savoir. Mais quand on a un président qui parle de « radicalisation de la laïcité », et qui veut sortir les lobbies religieux de la liste des groupes d’influence, comment ceux qui veulent faire intervenir les religions dans la décision publique ne se sentiraient-ils pas des ailes..?

      1

      0
    • Mourad dit :

      @Suger – Ce que revendique M. Messaoudene dans cette vidéo cela porte un nom : l’Islam politique.

      Il est vrai que le CRIF pour sa communauté (juive) pratique aussi l’ingérence politique mais c’est toujours très ciblée (relations avec Israël / antisémitisme) contrairement à l’Islam politique et intégriste qui a des visées tout azimut …De plus, nous ne sommes pas du tout sur le même niveau de population

      2

      0
  26. Olympe dit :

    Avec ces idées de Madjid Messaoudene, on pourrait ainsi à terme éviter de faire des élections et laisser l’évêque, l’imam, le rabin, le pasteur, le lama boudhiste,etc… discuter entre eux pour décider ce qui est bon pour nous à Saint-Denis et ailleurs !…
    La théocratie multiculturelle c’est formidable pour que les citoyens deviennent des sujets soumis, pour le plus grand profit des différentes églises et sectes !

    4

    0
  27. Suger dit :

    On apprend que la Mosquée du Centre Tawhid, où il n’y a pas si longtemps Tariq Ramadan avait un bureau, va devoir fermer.

    La commission municipale chargée de la sécurité des lieux accueillant du public a demandé des travaux de mise en conformité à l’association qui gère le centre Tawhid. Celle-ci ne peut pas faire ces travaux de mise aux normes.
    Mais elle ne veut pas pourtant inciter ses fidèles à se rendre à la nouvelle mosquée , car ce ne serait pas la même orientation religieuse… L’association serait donc à la recherche d’un autre lieu.

    Compte tenu de la disposition des lieux et de l’affluence certains jours, il était évident qu’il y a longtemps que les normes de sécurité n’étaient pas respectées. On ne peut que saluer positivement cette décision de la mairie.
    Cette décision sera aussi une satisfaction pour les riverains qui se plaignaient des nuisances sonores qu’ils subissaient du fait de la présence de ce lieu de culte débordant sur une cour entourée de logements.

    12

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.