Tribunal de Bobigny : la justice assigne l’Etat pour manque de moyens

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Bill dit :

    Dans le Monde :

     » Le garde des sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a senti l’urgence de la fronde des magistrats de la Seine-Saint-Denis. Son ministère a annoncé, mardi 23 février, que la totalité des postes de magistrat vacants au tribunal de grande instance de Bobigny serait pourvue d’ici à septembre et que onze postes seraient créés dans les deux ans.
    Le ministère a également annoncé la création de onze postes de magistrat dans les deux prochaines années. « En septembre 2017, il y aura à Bobigny ce qu’il faut en magistrats, ce qui veut dire qu’ils sont cent soixante-dix-sept, ils seront cent quatre-vingt-huit », a assuré Jean-Jacques Urvoas mardi sur Europe 1.
    Bobigny sera également concerné par la réorientation de 14 millions d’euros récemment annoncée par le ministre pour créer rapidement des postes supplémentaires de vacataires. Dix personnels administratifs seront ainsi affectés d’ici à juin pour « soulager les greffiers et les magistrats qui font un travail en ce moment qui n’est pas le leur », a expliqué M. Urvoas. »

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/02/23/le-ministere-de-la-justice-annonce-davantage-de-moyens-pour-le-tribunal-de-bobigny_4870398_1653578.html#MVLvUpUzH6jUfwf3.99

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *