Tweets d’un élu de la majorité de la ville de St Denis

Vous aimerez aussi...

76 réponses

  1. Sam dit :

    @klemm

    Je l’avais pas celui-là… 😮

    SCG-MM4-30112015.jpeg

    0

    0
  2. Klemm dit :

    le plus choquant reste pour moi ce commentaire, fait le 13 novembre au soir : « on exfiltre françois hollande car il est potentiellement un danger, mais les spectateurs, eux, peuvent rester exposer à un potentiel danger »
    mais comment peut on dire ça, sans rire?

    0

    0
  3. Thierryb dit :

    C’est ignoble, irresponsable, ce dessin qui semble dire que la laïcité écrase la liberté de se vêtir et celle des musulmans dans ce pays (j’étais contre la dernière loi inapplicable sur le voile intégral) ! Faudrait peut-être relire le texte de la loi de 1905, M. Messaoudene !

    0

    0
  4. bill dit :

    Celui très classe. On sent son amour pour la police, sa compassion…

    Capture_d_ecran_2015-11-30_a_11.40.44.png

    0

    0
  5. GabrielleC dit :

    Pas mal les captures d’écran… Cela permet que tout le monde puisse profiter de la « hauteur » des propos de ce monsieur.
    Mais, je crois que lors d’un épisode plus ou moins du même type l’année dernière, le maire avait déjà purement et simplement pris position pour son adjoint, non ? Qu’est-ce qui pourrait le faire changer d’avis cette fois-ci ?

    0

    0
  6. Gabriella dit :

    Je n’ai pas compris ce que ça voulait dire « La France prétend sauver des vies françaises quitte à sauver la vie à des étrangers » s’agit-il de la COP21
    mais surtout ce que je ne comprends pas c’est comment un conseiller municipal
    peut se permettre de tweeter des slogans aussi anti-républicains SANS ETRE SANCTIONNER cela frise « l’incitation à la haine » naturellement qu’il a le droit de dénoncer l’islamophobie mais pas avec des amalgames aussi grossiers avec des phrases et des images confuses et révoltantes, moi je trouve que tous les musulmans de Saint-Denis devraient demander sa destitution

    0

    0
  7. Cephalophore dit :

    Cet individu me fait penser à ces petits roquets hargneux qui aboient fort à votre passage, mais ne se rapprochent pas trop, de peur de se prendre un coup de tatane…Beaucoup de gueule, mais peu de mordant ! La hargne exprimée dans ces tweets est surtout l’expression d’un manque de culture historique et géopolitique, de compréhension de ce qu’est la France et la marque d’une intelligence très limitée…
    « Tout ce qui est excessif est insignifiant » , disait Talleyrand. Le petit Madjid est décidément très excessif…

    0

    0
  8. reveplus dit :

    Que compte faire la ville ?
    comme dirais la fille il a « un level « celui ci , au niveau connerie
    potentiellement si les supportes du stade ne sont pas sortie le préfet a pris une bonne décision , car il étais plus a en sécurité dedans que dehors , au cas ou cette Élu ne l’aurez pas compris ?!!!

    0

    0
  9. Horta dit :

    Les terroristes ont besoin de plumes pour armer leur bras …

    0

    0
  10. Habitant dit :

    @Klemm
    il aurait préféré qu’on annonce les attentats au micro du stade de France, créant la panique et faisant des milliers de morts, il aurait été satisfait…un parfait exemple du recrutement à la Braouzec, un recrutement limite mafieux d’un type qui a pour tout diplôme un CAP, donc un pantin qui ne pourra jamais lui prendre sa place…
    @gabriella
    ce type ne représente aucun musulman, n’a été élu par aucun musulman, il est conseiller à l’égalité homme/femme et pas à l’islam, il est comme tous ces élus Dyonisiens, ils se servent juste de la ville pour leur propagande au détriment des habitants.

    0

    0
  11. reveplus dit :

    Franchement je suis choquer de telles propos

    Madjid Messaoudene
    ‏@MadjidFalastine
    Oui il fallait aller manifester aujourd’hui contre cet #etatdurgence qui nous est imposé

    Suggesteur ‏@suggesteur 18 hil y a 18 heures Paris, Ile-de-France

    @MadjidFalastine
    mais cet état d’urgence est nécessaire pour participer à détruire DAESH quitte à perdre de nos libertés

    Madjid Messaoudene ‏@MadjidFalastine 18 hil y a 18 heures

    @suggesteur tu es perdu, je peux plus rien pour toi.

    Voir les autres réponses

    Suggesteur ‏@suggesteur 18 hil y a 18 heures Paris, Ile-de-France

    @MadjidFalastine
    Charlot !!

    Plus

    Madjid Messaoudene ‏@MadjidFalastine 18 hil y a 18 heures

    @suggesteur tant que c’est pas Charlie

    0

    0
  12. KIPLING dit :

    C’est çà les élus de Saint Denis
    Vivement que çà change

    0

    0
  13. goldo dit :

    Qui les a élus? Maintenant il faut faire avec et n n’en a encore pour 4 ans.goldo

    0

    0
  14. Olympe dit :

    Dans la petite bande d’allumés, qui tente de faire s’effondrer totalement Saint-Denis, en voila un qui atteint des sommets : c’est le préposé au communautarisme, conseiller municipal délégué, Madjid Messaoudène. Sur son blog, il va jusqu’à prétendre que l’état d’urgence, c’est de “l’islamophobie” !…
    Il s’agit selon lui de “maintenir un climat de …. terreur”, (pas moins !…) dont l’objectif est “une offensive clairement ciblée contre les musulmans”, considérés comme des “ennemis de l’intérieur”. Et de pérorer : “Tous les parlementaires qui ont voté ou ne se sont pas opposés à l’état d’urgence sont complices de ce climat de suspicion, de peur, et responsables aussi de la généralisation de l’islamophobie.” Et, bien sûr, pour lui qui n’a pas peur de dire n’importe quoi, “l’état d’urgence est fascisant.” Quand je vous disais qu’on atteignait des sommets !…
    Et lui qui ne cesse de s’en prendre violemment à la République et de la qualifier de tous les noms, cela ne l’empêche pas de porter l’écharpe tricolore dès que l’occasion se présente. Or il n’en a pas le droit, puisque cela ne peut-être le cas que pour le maire et les maire-adjoints. Mais peut-être rêve-t-il de leur prendre leur place…

    0

    0
  15. Thierry B dit :

    je viens de regarde un peu pieux encore le dessin sur l’-a laïcité: si on analyse l’image, c’est la laïcité qui assassine une musulmane innocente, qui fait couler son sang, qui écrase son corps. je reste sans voix et je reviens sur l’ignorance que cela traduit : c’est la laïcité, protectrice de la liberté de conscience, qui a été attaquée par les terroristes qui ont tué n’importe qui, y compris des citoyens de confession musulmane ! C’est la laïcité, protectrice des droits des femmes, qui a été assassinée dans chaque femme qui a été tuée! Ce dessin est une insanité qui d’ailleurs devrait être attaquée en justice. C’est une insulte à ce que notre pays a de plus respectable.

    0

    0
  16. thierryb dit :

    « je viens de regarder un peu mieux », pardon…

    0

    0
  17. habitant dit :

    Je ne suis pas d’accord avec « Habitant », cet élu n’a pas qu’un CAP. On peut avoir un CAP et pas se faire utiliser. Comme on peut être diplômé et se faire utiliser par des dirigeants. Je ne lis pas ses tweets, j’ai autre chose à faire, Depuis le temps qu’il est élu, concrètement, qu’est-ce qu’il a lui, comme d’autres fait depuis toutes ces années pour Saint-Denis, ses quartiers? Quant à « représenter des musulmans », quels élue)s représentent les musulmans, les juifs, les chrétiens…? c’est là où il y en a qui se font utiliser malgré eux. C’est comme l’expression « musulmans de France »…. par opposition à « de Navarre »?
    Un citoyen est un citoyen sans distinction de….
    C’est aussi ce qu’on appelle la laïcité, la république.

    0

    0
  18. Gabriella dit :

    c’est vrai @Habitant il faudrait « prendre ça d’où ça vient » mais quand le maire dit
    « c’est la liberté d’expression » ok……. s’il n’avait pas de responsabilité au sein de la municipalité! ce sont des attitudes anti-républicaines, moi honnêtement, je sais que je me répète, mais cette municipalité me fait flipper.

    0

    0
  19. Gabriella dit :

    Peut-être @ThierryB que des vœux « pieux » hélas ne suffisaient à le faire partir……il faut bien sourire un peu……
    Si on veut pousser l’absurde ( de ce dessin qui a été signé) jusqu’au bout : « elle crie « help » help » DONC elle ne serait ni dionysienne, ni française ? toujours ça!

    0

    0
  20. suger dit :

    Tout à fait d’accord avec « habitant » ! Le diplôme importe peu pour un élu, ce qui compte c’est son attachement aux valeurs républicaines, le respect des opinions des citoyens (qu’ils soient ses électeurs ou non), ses actions en faveur de la population, de toute la population car un élu ne représente, en effet comme le rappelle « habitant », aucune catégorie, aucune « communauté », aucun lobby mais tous les citoyens.
    On est loin de cet idéal et en particulier à Saint-Denis ! Avec cet « élu » en particulier, qui d’ailleurs ne représente que lui-même, on est même à l’opposé ! Dans tous ses écrits et dans ses actes, il ne cesse de vouloir définir des « communautés » sur des bases ethnique et religieuse en les opposant entre elles. Il cherche constamment à créer une fracture dans la population dionysienne, à susciter des conflits. Profondément anti-républicain, il mène un unique combat : s’attaquer aux valeurs républicaines et particulièrement à la laïcité.
    Comment le maire peut-il lui donner sa confiance en lui maintenant sa délégation !… Que cache une telle attitude du maire ? Cautionne-t-il les propos et les actes de cet « élu » ?…

    0

    0
  21. Miou dit :

    LA photo de couverture du compte de cet élu est choquante. Avec cette photo, il s’oppose clairement à la laïcité qui est un des principes de notre république. De la part d’un élu, c’est inacceptable. Monsieur le maire, soutenez-vous cet élu, vraiment?

    0

    0
  22. Habitant dit :

    @habitant
    il a pas été choisi pour son intelligence, il est là juste pour aboyer..
    Il y a des personnes à St-Denis très compétente pour être au conseil municipal à l’égalité homme/femme mais Braouzec préfère un décervelé enragé qui ne représente que lui mais qui fait le tour des mosquées avant chaque élection pour qques voix, je vois pas trop le rapport avec son mandat. Il faut bcp de mal au musulmans alors qu’il n’y a rien de mieux qu’un pays laïc pour une religion minoritaire.

    0

    0
  23. Horta dit :

    Ce monsieur Messaoudene qui veut imposer la Charia à Saint-Denis, il n’a pas sa place en France. Par contre, il s’épanouirait complètement en Arabie Saoudite !

    0

    0
  24. bill dit :

    @Horta Le paradis pour lui : la burka, voie d’émancipation pour la femme, droit de manifester librement sans policier islamophobe, droit de critiquer sans limite les juifs et pas de laïcité, cette tueuse de musulman ! Et puis au moins, là-bas, les femmes, elles savent rester à leur place (inférieure).

    0

    0
  25. Snoop' dit :

    Quand on replace le dessin dans son contexte :
    « Le maire Les Républicains de Chalons-Sur-Saône a donc fait voter hier une délibération supprimant purement et simplement les repas de substitution les jours de menus avec porc. »

    Le dessin, au regard de l’article sur ce sujet, ne me choque pas vraiment. Est ce vraiment la laïcité que je souhaite dans les écoles ? C’est quoi l’intérêt du maire, ici, à part monter les communautés les unes contre les autres ? C’est l’inverse de ce qu’on enseigne aux enfants, la tolérance, le respect des autres coutumes.

    Je suis pour la réaffirmation de la laicité (surtout dans les hôpitaux) mais certainement pas en se servant des enfants. Qu’en 2015, on ne soit toujours pas foutu de mettre 2 menus dans les cantines (1 viande, 1 végétarien), me choque bien plus que ce dessin !! Ca fait bien au moins 15 ans qu’on nous prend la tête avec ça en france. Heureusement actuellement de plus en plus de mairies font le choix du menu végétarien.

    Pour le reste (Messaouedne) no comment.

    0

    0
  26. Sam dit :

    Que cet élu ait une opinion que personnellement je trouve extrême…ce n’est non seulement pas le sujet mais il en a le droit.

    Le sujet est la position de la municipalité concernant les prises de position de cet élu de la majorité.

    C’était mon dernier article.  Bonne continuation à tous. 

    0

    0
  27. Cephalophore dit :

    Allez y ! Creez vous un compte twitter et répondez lui sur le sien ! Succés garanti ! J’ai déja commencé….

    0

    0
  28. Cephalophore dit :

    Ah beh, non en fait, le « courageux  » Madjid Falastine m’a bloqué… Cette petite personne ne supporte pas que l’on mette en doute son courage physique et son intégrité… Et ça se prétend défenseur des combattants de la liberté (palestiniens, bien sûrs…). Mais incapable de combattre avec les mots ….(sur Twitter). Un mot, un seul : COUARD…

    0

    0
  29. Thierryb dit :

    @Snoop Quelle banalisation ! Il y a du sang, figuré sur ce dessin. il a été mis en ligne le 28 novemebre et pas seulement à propos de la décision (discutable) de ce maire. Et ce n’est pas seulement un dessin qui reflète une opinion extrême, comme le dit Sam, c’est une insulte et une incompréhension grave du sens de ce qu’est la laïcité, que des gens pour qui religion et société politique ont toujours été liés ont encore du mal à comprendre.
    Que la municipalité ne prenne pas clairement position à propos de ce qui n’est pas un dérapage mais une ethnicisation de la citoyenneté (donc un dévoiement gravissime de la citoyenneté abstraite telle qu’elle est conçue pour nous protéger tous dans ce pays), c’est tout de même étrange, pour le moins.

    0

    0
  30. Habitant dit :

    Messaoudene est le porte parole de Braouzec et cette municipalité, ses employeurs..
    tout ce qu’il dit et ce qu’il fait est dictée par cette municipalité, pour leur propagande, il est toujours très actif qques mois avant des élections, ce n’est pas pour rien.

    0

    0
  31. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    Je souhaiterais si possible ne plus parler de ce type. Il ne sert à rien.

    Pendant qu’on parle de lui, on ne parle pas de la municipalité et des décisions récentes qui ont été prise (notamment la construction de 5200 logements) et des conséquences que cela va avoir sur la ville.

    Commenter ce type, c’est lui donner de l’importance.

    Passons à autre chose même si ça me débecte que la municipalité ne réagisse pas.

    Bonne journée à tous.

    0

    0
  32. Thierry dit :

    @Azzedine
    peut-être êtes-vous dégoûté de parler de ce type mais je trouve essentiel pourtant de parler de ce qui se passe : on est dans le cadre d’événements tragiques, et ce monsieur attaque directement le fondement de ce qui nous permet à tous de vivre ensemble, la citoyenneté abstraite et la laïcité en en faisant un soi-disant outil d’oppression (des musulmans).
    Je conçois très bien que les musulmans en aient assez de devoir s’expliquer sur leur intégration, en revanche je ne comprends pas qu’on semble trouver presque normal que la mairie, institution de base de notre république, cautionne ces propos par son silence. De plus, elle va bientôt donner la parole au P.I.R, qui racialise les rapports sociaux, juste après la conférence sur la laïcité qui avait été attaquée ce printemps. C’est tout de même assez surprenant.
    On ne cesse depuis quelques semaines de chercher les causes de l’embrigadement d’une certaine jeunesse dans des mouvements extrémistes, et les raisons de leur haine d’une société qui dépense des milliards pour les éduquer, les soigner, comme pour tout le monde. Faut-il donc encourager les discours qui séparent, ceux qui font monter la haine ? La question mérite d’être posée.
    Moi, comme d’autres (mais il y a aussi quelques interventions ici qui veulent « passer à autre chose »), je n’ai pas envie de « passer à autre chose ». « Ça » ne passe pas. On ne peut pas mettre en ligne ces propos, à juste titre, et ensuite sembler être gêné aux entournures, dire qu’il a le droit de dire ça (et alors pourquoi mettre en ligne ?) et vouloir qu’on arrête d’en parler…
    Que vous soyez, avec d’autres, gênés ou non, ce qui se passe en ce moment est un tournant et ces déclarations, aussi limitées soient-elles, sont partagées par des gens, ce qui n’augure pas de grand chose de bon.
    Je sens qu’on va me dire que je ne suis pas raisonnable et qu’il faut oublier…tout peut s’oublier…Moi, je n’oublie pas les crétins manipulés qui ont tué des gens créatifs, éduqués, respectant les autres, ce vendredi 13.

    0

    0
  33. Saint Eloi dit :

    Aujourd’hui à 11h30, je vois deux jeunes d’environ 11 et 15 ans, complètement hilares, shooter violemment contre la façade de la Basilique avec leur ballon de foot ! Des émules de notre triste sire ?
    Vous imaginez-vous lancer une balle de ping pong sur le mur d’une mosquée ? …

    0

    0
  34. Snoop' dit :

    @Thierryb
    C’est la liberté d’expression et ce n’est pas interdit par la loi de faire un dessin avec du sang sur un blog privé ? MM pointe là où il trouve qu’on brandit la laïcité pour de mauvaise raisons (dans le cas de ce maire), mais c’est juste son opinion. Il a une façon provocante de le faire mais c’est sa façon de faire. Moi même j’ai été très choqué par ce maire et je comprends sa colère :

    Pour Nicolas Cadene, rapporteur de l’Observatoire de la laïcité « Le fait est que ce type de mesure (le fameux maire qui interdit les repas de substitution) va stigmatiser une partie des élèves en raison de leurs convictions personnelles, et va même parfois les exclure. Il y a donc un vrai problème, contraire au principe de la laïcité ». Le rapporteur de l’Observatoire va plus loin, pour qui cette affaire est source d’inquiétude « ce serait un changement de conception de ce qu’est la laïcité, telle qu’elle a été conçue avec la loi de 1905. De fait, lorsqu’on l’emploi de cette manière, cela exclue et stigmatise une partie de la population. Alors même que la laïcité est là pour rassembler et assurer le vivre-ensemble ».

    Il ya des maires en ce moment même qui se sont choqués car ils ne peuvent pas mettre des crêches en mairie, dire qu’ils croient en dieu au moment des enterrements, ect !!! On n’a jamais affirmé la laïcité en france (prison, école, université, hôpitaux…), donc on ne peut pas non plus maintenant se plaindre qu’on ne sait même pas ce que c’est que la laïcité. Que la laïcité ce n’est pas être contre les religions.

    Par exemple, concernant l’islam, on relève officiellement tous les actes islamophobes et on n’a jamais comptabilisé les actes des pressions communautaires ? Jamais les représentants de l’islam en france ont pris position par rapport à ces actes, ils sont toujours restés très ambigus. On ne peut donc pas demander à MM s’il veut promouvoir en france un islam différent de celui pratiqué dans les pays musulmans alors que même l’islam de France n’a jamais pris position clairement sur cette question !! (disons que vu les évenements, ça se réveille un peu).

    0

    0
  35. le batteur du Muppet show dit :

    J’espère vivement que pour la laïcité et pour la république, cette honorable personne est bien fichée S par les renseignements généraux….

    0

    0
  36. Thierry dit :

    « On n’a jamais affirmé la laïcité en france (prison, école, université, hôpitaux…), donc on ne peut pas non plus maintenant se plaindre qu’on ne sait même pas ce que c’est que la laïcité. » il vaut mieux lire ça que d’être aveugle! Pour qui vous roulez, Snoop.?
    Nous savons tous très bien que la loi de 1880 et de 1905 est protectrice et non stigmatisante, qu’elle ne doit pas l’être, mais que c’est le FN qui a récemment travesti cette notion de laïcité et que certains mettent de l’huile sur le feu (la risible histoire des crèches et des enterrements). Au nom de ce travestissement faut il donc accuser tous les laïcs d’être racistes alors qu’ils sont les meilleurs défenseurs de l’égalité ? A contrario, faut il accuser tous les musulmans de remettre en cause le pacte républicain et la laïcité parce que certains refusent que des médecins hommes soignent leur femmes à l’hôpital et que d’autres refusent de serrer les mains des femmes ? Sûrement pas.
    Moi-même je n’approuve pas du tout ces maires qui en rajoutent inutilement, d’autant que cela ne posait pas de problème avant.
    Mais il ne s’agit pas de cela! Il s’agit de ce discours sur l’ islamophobie – qui une fois pour toute est un concept fallacieux introduit dans les discours depuis quelques années et qui mélange religion et origine – qui veut nous faire croire que ce pays a tenu dans la discrimination les jeunes musulmans de France (j’ai vu ce que l’école pouvait leur apporter et sans jamais tenir de discours stigmatisant ! ) et les femmes en empêchant les tenues religieuses dans les espaces publics (je ne parle pas de la loi discutable de 2009). C’est ce discours que vous cautionnez?
    Personnellement, je le trouve imbuvable ce discours, tout comme ceux qui sont incapables de faire la différence entre un citoyen qui a des droits et ses croyances ou appartenances. Si on veut rétablir la mention de la religion sur les papiers, si on veut identifier à tout prix les gens à leurs positions philosophiques, on recréera la violence civile que la laïcité a évité. Vous ne voyez donc pas qu’elle protège, la laïcité, et qu’elle ne discrimine pas ? On ne juge pas une idée aux mauvais usages que certains en font !
    Vu d’ailleurs, le débat qui a lieu à St Denis en ce moment, est complètement surréaliste.

    0

    0
  37. suger dit :

    Toujours la même confusion dans les propos de « snoop » et des erreurs grossières (j’espère qu’elles ne sont pas volontaires…). Ainsi il est totalement faux de dire que l’ « on relève officiellement tous les actes islamophobes ».
    Il n’y a absolument aucun recensement officiel de ce type, tout simplement parce que l’islamophobie n’est pas un délit ! Par contre, on peut recenser les délits qui mettent en cause une motivation liée à l’origine ethnique, la nationalité ou à la religion des victimes. Et dans ce dernier cas, ce n’est pas l’appartenance à l’islam qui est la plus concernée ces dernières années.
    Mais une association, privée donc et n’ayant aucun caractère officiel, s’est fait une spécialité de comptabiliser ce qu’elle appelle des « actes islamophobes », le CCIF, dont le fonctionnement est opaque et le financement encore plus… C’est une simple officine de propagande et ses statistiques n’ont aucune crédibilité.

    0

    0
  38. Gabriella dit :

    @Snoop
    Vous dites que ce dessin a été fait contre une décision du maire de Chalons sur Saône qui a supprimé les repas de substitution », c’est une décision que je réprouve absolument ; à ce moment là MM aurait dû faire un dessin contre
    tous les maires qui ont pris des décisions  » à la limite de l’extrême droite « . En aucun cas il fallait mettre en cause les principes de base de la laïcité, ce sont les attitudes de MM qui créent la confusion, et des amalgames pernicieux. Ce qui me choque également c’est que c’est un élu de Saint-Denis et même s’il s’agit d’un blog privé, tout monde peut le consulter et il jette l’opprobre sur tous ceux qui défendent les principes de laïcité à Saint-Denis et ailleurs et qui sont DE GAUCHE c’est une posture voulue qui s’attaque à tous ceux qui ne sont pas de son avis, au sein de son parti on devrait le sanctionner. il procède toujours de la même façon et son « extrémisme » est très dangereux.

    0

    0
  39. Dyonisien dit :

    @Snoop

    « la laïcité ce n’est pas être contre les religions »

    Le problème est bien là avec M Messaoudene. Toutes ses interventions convergent dans le même sens : Laïcité = oppression des musulmans. Dans ce dessin mis en avant par M Messaoudene, ce n’est pas le maire qui attaque cette musulmane mais la laïcité elle-même. Le maire est totalement absent de ce dessin, pourtant c’est bien lui le problème dans cette histoire et non la laïcité.

    0

    0
  40. Snoop' dit :

    @Thierry
    « On n’a jamais affirmé la laïcité en france (prison, école, université, hôpitaux…), donc on ne peut pas non plus maintenant se plaindre qu’on ne sait même pas ce que c’est que la laïcité. » il vaut mieux lire ça que d’être aveugle! Pour qui vous roulez, Snoop.?

    Mais c’est dingue ce genre de questions ! J’ai pas besoin de rouler pour je ne sais quoi pour regarder le monde.

    « On ne juge pas une idée aux mauvais usages que certains en font ! »
    Mais la question n’est pas là. Tant mieux si pour vous la question de la laïcité est clair mais je ne parle pas de vous. Vous en faites quoi de ces gens qui pensent comme MM, parce qu’ils sont très nombreux. Vous en faites quoi de ces musulmans qui pensent qu’on protège les écoles juives par des militaires et qu’eux ne sont pas protégés ? ect ect ect…
    Parce que vos beaux discours je veux bien, mais vous en faites quoi de cette parole ? Parce qu’elle existe et vous ne pouvez pas la nier et ils sont très nombreux et si vous allez à l’hôpital, vous verrez qu’il n’y a pas une semaine sans qu’on s’y confronte à cette parole.

    Je ne cautionne rien du tout, je remarque juste que la laïcité on l’a brandit depuis Charlie Hebdo alors qu’on s’en n’est jamais occupé avant (la charte de la laîcité affiché dans les écoles ça date de l’année dernière il me semble). Si c’était si clair la laïcité, pourquoi on a eu ce discours terrifiant du pape après Charlie Hebdo, les propos ambigu d’abd al malik… C’est bien beau vos discours, mais sur le terrain vous faites comment vous ?
    Evidemment que vu d’ailleurs le discours est surréaliste, mais ici nous avons une forte population religieuse donc pourquoi vous comparez ?

    Tant que l’islam de France ne sera pas très clair sur l’islam qu’il veut promouvoir en france, on aura des gens comme MM. Après c’est juste mon avis, ça va pas plus loin.

    0

    0
  41. Snoop' dit :

    @Suger
    « Ainsi il est totalement faux de dire que l’ « on relève officiellement tous les actes islamophobes ».

    Pour vous « simplement parce que l’islamophobie n’est pas un délit ! » mais pour moi, les actes islamophobes se sont par exemples les attaques de mosquées (graffitis, alerte à la bombe, lieux vandalisés..), les agressions de femmes voilées… Ils sont donc recensés comme « actes islamophobes » au commissariat.

    Oui si je fais des erreurs, elles ne sont pas volontaires en général, rassurez vous.

    0

    0
  42. Snoop' dit :

    @ à ce moment là MM aurait dû faire un dessin contre tous les maires qui ont pris des décisions  » à la limite de l’extrême droite « . En aucun cas il fallait mettre en cause les principes de base de la laïcité »

    Mais où exactement ce dessin remet en cause le principe de base de la laïcité !? Il ne dit pas que c’est interdit d’être laïque, il raconte que la laïcité peut parfois écraser la religion. Ce dessin dénonce les débordements qui peuvent exister sous le prétexte de la laïcité. Il dit en dessin ce que l’observateur de la laïcité dit en mot, à propos de ce maire. L’intention de cette oeuvre est de rendre visible cette violence.

    « on devrait le sanctionner. il procède toujours de la même façon et son « extrémisme » est très dangereux. »

    Maintenant on ne peut pas balayer d’un revers de main ou même mépriser des gens au prétexte qu’ils ou elles pensent différemment de vous. Il suffit de tendre l’oreille, d’accepter d’écouter ce qui se dit dans les rues pour voir que beaucoup pensent ainsi. Et que ils et elles posent des questions de leur représentation, de la place de la laïcité, de leur place dans les médias… Après MM c’est comme Onfray, c’est de provoquer, bousculer, de ne pas accepter la contradiction, victimisation.

    0

    0
  43. Snoop' dit :

    @Dyonisien
    « Dans ce dessin mis en avant par M Messaoudene, ce n’est pas le maire qui attaque cette musulmane mais la laïcité elle-même. Le maire est totalement absent de ce dessin, pourtant c’est bien lui le problème dans cette histoire et non la laïcité. »

    Je ne suis pas d’accord avec vous. C’est un maire qui utilise la laïcité pour écraser la religion, donc c’est totalement différent. C’est le genre de dessin générique qui peut être utilisé à chaque fois que quelqu’un (maire ou pas) utilise la laïcité pour ne pas du tout être laïque. De plus ce n’est pas la laïcité qui « attaque » mais la laïcité qui écrase, nuance.

    « Toutes ses interventions convergent dans le même sens : Laïcité = oppression des musulmans. « 
    Oui mais ce sont ses opinions ! C’est quand même le minimum en démocratie de respecter les opinions des autres même si elles nous choquent ou nous dérangent. Après pourquoi les mettre en lumière ? Dans le même ordre d’idée, je ne vais pas relever toutes les énormités que dis Marion Maréchal Le Pen, quel intérêt ? Et il y a la loi si quelqu’un dépasse les limites.

    « Mais nul n’ignore que c’est l’islam seul qui est alors en cause, ce qui est source de malaise, et les domaines où la pression communautaire s’exerce dépassent largement ceux pour lesquels il est légitime de mettre la laïcité en avant. Pour réagir à cette situation, qui alimente la vision très négative de l’islam qui prévaut dans la société française, un premier pas serait de recenser officiellement les actes de pression communautaire, de la même façon qu’on le fait pour les actes islamophobes. Dès lors, les autorités de l’islam de France devront prendre position par rapport à ces actes, sortir ainsi de leur attitude équivoque et dire clairement si, oui ou non, elles veulent promouvoir en France un islam qui, respectueux de la liberté de conscience, prend ses distances avec l’islam pratiqué dans les pays musulmans. »

    Sur ce, aurevoir, car je n’ai plus le temps, ni l’envie de venir écrire et parler ici.

    0

    0
  44. bill dit :

    @snoop 

    Dans votre citation « Dès lors, les autorités de l’islam de France devront prendre position par rapport à ces actes, sortir ainsi de leur attitude équivoque et dire clairement si, oui ou non, elles veulent promouvoir en France un islam qui, respectueux de la liberté de conscience, prend ses distances avec l’islam pratiqué dans les pays musulmans,  » il y a aussi un flou car quand on parle de l’islam pratiqué dans les pays musulmans, c’est un gros amalgame… J’ai vécu 4 ans près du plus grand pays musulman et c’était en Indonésie qui n’a rien à voir avec le Maghreb et encore moins avec les émirats. A Sumatra, il y a même une ethnie musulmane matriarcale (les femmes possèdent tout et fournissent travail et salaires aux hommes de la famille). Comme en Algérie, on parle de quel islam, le traditionnel ou le nouveau importé des émirats ? Le traditionnel ou le GIA ?

    Vu de ma petite fenêtre, les émirats sont en train de coloniser l’islam et d’imposer leur version retrograde dans le monde entier. En Malaysie (pays musulman majoritairement, peuple musicien et poète) aussi ils se plaignent de la « mode » des émirats qui change les traditions vestimentaires (évidement surtout pour les femmes qui passent de tenues gaies, colorées et élégantes aux tenues noires chauve-souris, fillettes voilées) et surtout durcit les rapports entre communautés par la montée de l’intolérance. 

    Enfin bref, ces interminables questions sur quel islam alors que nous devrions discuter de quelle société nous souhaitons partager…

    0

    0
  45. Dyonisien dit :

    @Snoop

    Vos propos : « C’est le genre de dessin générique qui peut être utilisé à chaque fois que quelqu’un (maire ou pas) utilise la laïcité pour ne pas du tout être laïque. »

    Ma réponse : Justement, il ne s’agit pas de « quelqu’un » qui utilise la laïcité dans ce dessin puisque ce quelqu’un n’est pas représenté. C’est la laïcité en lettre capitale qui est représentée. On en déduit assez logiquement que c’est le principe même de la laïcité qui « écrase » cette musulmane et non sa mauvaise utilisation par « quelqu’un », puisque personne n’utilise la laïcité dans ce dessin. Elle seule est représentée.

    Vos propos : « C’est quand même le minimum en démocratie de respecter les opinions des autres même si elles nous choquent ou nous dérangent…il y a la loi si quelqu’un dépasse les limites ».

    Ma réponse : C’est aussi le minimum en démocratie de pouvoir dénoncer ce qui nous choquent, dire que l’on n’est pas d’accord avec telles paroles ou telles images, même si ces paroles et ces images ne sont pas de nature à nous emmener en justice. La liberté d’expression n’existerait plus si nous ne pouvions nous exprimer que par l’intermédiaire des tribunaux !!

    Vos propos : « Mais nul n’ignore que c’est l’islam seul qui est alors en cause… »

    Ma réponse : C’est vous qui dîtes que l’Islam seul est en cause. Le problème n’a jamais été l’Islam. La laïcité par essence même ayant l’obligation de traiter de la même manière toutes les religions, l’Islam ne peut être un problème pour elle.
    La laïcité est là justement pour protéger la liberté de tous les cultes dans la sphère privée, en interdisant qu’une religion puisse en dominer une autre dans la sphère publique. Nous avons beaucoup souffert des guerres de religions en France. La solution trouvée pour échapper à ces tueries a été d’interdire toutes manifestations religieuses dans la sphère publique pour éviter la pression de tel ou tel groupe religieux sur un autre et de restreindre la pratique religieuse à la sphère privée.

    0

    0
  46. Dyonisien dit :

    @ Snoop
    Précision : « Sphère publique » s’entend comme la sphère politique et ses représentants, les fonctionnaires…

    0

    0
  47. Gabriella dit :

    Je suis désolée Snoop parce que je sens que vous avez une très grande colère mais moi je vous assure qu’à Saint-Denis et pourquoi ne restons nous pas sur Saint-Denis? de nombreux dionysiens d’origine musulmane avec lesquels j’ai discuté ne parle pas du tout d’islamophobie, c’est un piège dans lequel il ne faut pas tomber, le racisme plane sur nous comme un vautour, et les manipulateurs essaient de nous diviser, dernièrement il y a eu un témoignage à la télé qui m’a beaucoup touchée c’est cette jeune fille bretonne dont le frère est mort dans
    l’attentat du Bataclan et elle a dit qu’elle n’en voulait à personne que son frère avait beaucoup d’amis d’origine musulmane, et pourquoi en aurait-t-il été autrement ? quelle que soit votre origine, votre appartenance religieuse, votre couleur de peau vous êtes dans la communauté des êtres humains!
    une vieille dionysienne

    0

    0
  48. Gabriella dit :

    @Snoop
    Je sais, cela peut vous paraître simpliste……

    0

    0
  49. suger dit :

    @ »snoop » : La prétendue « islamophobie » n’existe pas, et c’est heureux car ce terme est une invention des mollahs iraniens pour tenter d’échapper aux critiques internationales sur leurs pratiques contre les droits de l’Homme. Donc soit vous mentez sciemment, soit vous ne comprenez rien aux documents publiés par le ministère de l’intérieur.
    Je répète donc qu’en droit français un délit peut avoir des circonstances aggravantes si ce délit a été commis avec de motivations liées à l’origine ethnique, la nationalité ou à la religion des victimes. Ce qui peut donc être recensé dans le domaine des religions des victimes sont donc les délits commis volontairement et pour cette raison contre, par exemple, des catholiques, des juifs ou des musulmans.
    Il ne s’agit donc pas d’ « islamophobie », mais de délits ayant le caractère juridiquement aggravant d’être anti-musulmans. Voila ce qui est consigné dans les commissariats et donc par le ministère de l’intérieur, et ensuite en cas de condamnations par le ministère de la justice. Les inventeurs et utilisateurs du terme « islamophobie » n’ont, eux, pour projet que de criminaliser toutes les critiques de l’islam en les amalgamant de façon malhonnête aux délits à caractère anti-musulmans.
    Si un texte, un dessin…, ou des paroles mettent en doute, critiquent ou se moquent de croyances religieuses, ce n’est certainement pas un délit. Est-il nécessaire de vous rappeler qu’en France toute personne a même le droit de blasphémer (sauf en Alsace-Moselle où les lois laïques ne sont malheureusement pas appliquées depuis le retour de ces territoire à la France après 1918, mais précisons qu’il n’y a jamais aucune poursuite dans ce domaine !…) ?
    Donc « l’islamophobie » n’existe pas, ou alors, pour ceux qui utilisent ce terme, c’est la volonté de nier le droit naturel des individus à la liberté d’expression, y compris dans le domaine religieux !

    0

    0
  50. ThierryB dit :

    @Snoop. Que vous soyez de bonne foi, je ne dis pas le contraire, mais je lis cette phrase : « Vous en faites quoi de ces gens qui pensent comme MM, parce qu’ils sont très nombreux. Vous en faites quoi de ces musulmans qui pensent qu’on protège les écoles juives par des militaires et qu’eux ne sont pas protégés ? est est est… ». Permettez-moi d’essayer de vous répondre, de bonne foi aussi.
    Ce que j’en fais ? D’abord combattre l’antisémitisme importé et traditionnel qui est encore dans les têtes : le vieil antisémitisme européen ayant perdu la partie moralement et militairement il y a 60 ans, il est malheureux que l’arriération revienne ici par d’autres biais.
    Si cela énerve certains qu’on protège les écoles juives et pas les écoles musulmanes (elles sont si nombreuses..? Ce sont elles qui sont attaquées les derniers temps ? Peut-on comparer les imbéciles racistes qui agressent des mosquées et qui sont condamnés fermement par les autorités et les criminels qui tuent des enfants sortant d’une école confessionnelle, comme à Toulouse ? Est-ce bien raisonnable ? ), ce n’est pas pour des raisons objectives (tout ceux qui courent des risques sont plus ou moins protégés) mais par importation d’un conflit étranger : les musulmans d’ici ne sont pas des palestiniens et ne sont pas traités comme tels.
    D’ autre part, comme enseignant ayant travaillé 30 ans à St Denis, j’ai passé mon temps, en français, en Histoire, en Instruction civique, à montrer, à partager le sens de cette laïcité que la plupart de mes élèves acceptaient et même trouvaient formidablement protectrice, car ils avaient connaissance de pays où la liberté de conscience et de religion (ou de ne pas croire) était bafouée tous les jours. Ce que vous appelez de « beaux discours » avec mépris, c’est le socle de notre civilisation et c’est lui qui fait que nous ne connaissons pas de guerre civile pour motif religieux, contrairement à d’autres…
    Depuis la première guerre du Golfe s’est développé un nouveau discours : « La laïcité est raciste / islamophobe » ( Je ne reviens pas sur ce que Suger a parfaitement expliqué sur l’origine du mot truqué « islamophobe »), discours bien évidement manipulateur mais surtout très dangereux car beaucoup de ceux qui ne sont pas assez éduqués peuvent y souscrire, à cause de la mainmise de plus en plus grande des religieux les plus simplificateurs. Cette semaine, par exemple, un de mes élèves m’a dit, avec le sourire, mais avec une conviction inébranlable qui m’inquiète beaucoup pour l’avenir : « La France ne doit pas rester une démocratie, car elle autorise la liberté d’expression, donc elle autorise le blasphème, qui n’est pas accepté par l’islam. Je ne changerai jamais, c’est la France qui doit changer ».
    Qu’un gamin de seconde, dans un petit lycée à 500 km de Paris, dans un coin tranquille de France, dise cela, confirme ce que vous dites et mes inquiétudes : la version la plus radicale de cette religion est en train de s’installer, avec refus d’accepter le fonctionnement intellectuel issu des Lumières que nous avons adopté depuis 100 ans !
    C’est là que j’essaie de répondre à votre question : Que faire ?
    Eduquer, éduquer, et puis réprimer et inviter gentiment les gens qui n’ont pas assez de ressources intellectuelles pour accepter cette façon hautement civilisée de protéger les consciences d’aller faire un tour là où leurs convictions seront protégées.
    Tout à commencé il y a vingt ans quand j’ai eu , avec d’autres, les premiers refus de lire des textes parce qu’ils étaient « impies » : Rousseau, Kant, Voltaire…Nous sommes nombreux à avoir signalé qu’il y avait un problème grave. On a traité cela par le sourire sinon le mépris, et même l’aveuglement. Maintenant on comprend que tout est lié : celui qui refuse de lire refuse de penser, accepte son asservissement et conteste la loi, même si elle le protège, parce qu’il fait passer la croyance avant la pensée, exactement comme si on revenait trois cent ans en arrière.
    Je ne peux pas grand chose contre la bêtise, l’enfermement doctrinaire, l’idéologie victimaire, la haine de l’autre. J’espère seulement, comme celle qui provoque le racisme, qu’elle restera minoritaire. Sinon…

    0

    0
  51. BB dit :

    Combien d’ouvriers issus de l’immigration vote FN en Seine-Saint-Denis ? Je serais curieux de la savoir.

    0

    0
  52. Snoop' dit :

    @Bill
    Dans votre citation « Dès lors, les autorités de l’islam de France devront prendre position par rapport à ces actes, sortir ainsi de leur attitude équivoque et dire clairement si, oui ou non, elles veulent promouvoir en France un islam qui, respectueux de la liberté de conscience, prend ses distances avec l’islam pratiqué dans les pays musulmans,  » il y a aussi un flou

    Au contraire je trouve c’est très clair : quand les représentants de l’islam diront TRÈS clairement l’islam qui peut être pratiqué en france on aura une base solide. On a perdu un temps fou. Qd la RATP accepte qu’un conducteur change son emploi du temps pour ne pas se retrouver à conduire après une femme !! c’est que la RATP n’a pas fait son job. Il lui aurait suffit de dire « d’après le code du travail en france, ect… » Et si elle n’a pas SU le faire, c’est parce qu’en face il y avait sans doute une pression « oui mais ma religion… ». Donc si la RATP peut alors rappeler « selon le code du travail et selon l’islam de france, vous ne pouvez… » Je ne dis pas que c’est la solution car je ne suis pas experte mais il me semble qu’on y verrait quand même plus clair pour vivre ensemble.

    « Vu de ma petite fenêtre, les émirats sont en train de coloniser l’islam »

    Oui mais là c’est un autre problème, là je parle de la france. Hier je me suis laissée prendre à reportage sur la 2, d’une cinquantaine de francais « de souche » (horrible mot, pardon, mais j’écris vite) qui se sont installé au maroc pour vivre leur islam salafiste. Et bien ils étaient clair « en france on ne pouvait pas vivre notre religion, pas compatible av la république, donc on vient ici ». (Le plus drôle c’est qu’au Maroc on se méfiait d’eux et qu’on nous les renvoit !). Donc on voit bien que certains ont compris et on fait leur choix (d’autres s’installe en campagne et vivent comme les sectes, repliées sur eux. Mais avec leurs écoles !).
    Donc il serait temps que l’islam de france parle de quel islam il veut et peut promouvoir en france, je ne parle as des autres pays. Après oui, il faut s’attendre à de plus en plus de conversion car c’est une religion qui attire. Un imam n’est pas responsable de la radicalisation (c’est comme tomber dans la drogue, Daesh utilise des méthodes sectaires, on le voit dans ce reportage ou un musulman dans une mosquée dit « je peux aider un jeune qui vient vers moi dans la mosquée mais pas un jeune qui s’éloigne de la mosquée pour se radicaliser, se mettre un cadre très dur alors que je lui dis qu’il se trompe. C’est son choix ») mais par contre pour le vivre ensemble l’islam peut faire quelque chose. Et hier sur « C à vous », Dounia Bouzar a bien répété qu’une majorité de jeunes qui se radicalisent le font partout sauf dans les mosquées. Donc ça permettrait déjà le vivre ensemble ! Car j’ai trop vu des choses qui me choque. Et pas à saint denis (consternant article sur l’islamisation à saint denis dans marianne !) mais en province, dans des écoles-getthos où il n’y a aucune mixité sociale.

    0

    0
  53. bill dit :

    @snoop dans le cas de la RATP et autres entreprises concernées, la réponse à faire aux salariés qui demandent des dérogations pour religion, la réponse à faire n’est pas religieuse (=selon l’islam en France…). La réponse correcte : le code du travail et/ou la constitution française et / ou la charte entreprise ne permettent pas ce genre de demande / comportement. Vous acceptez ou vous démissionnez. On ne doit pas aller sur le terrain de l’interprétation religieuse qui est personnelle et n’a aucune légitimité dans le cadre d’une entreprise et du fonctionnement d’une organisation privée non cultuelle.

    0

    0
  54. Snoop' dit :

    @Dyonisien
    « On en déduit assez logiquement que c’est le principe même de la laïcité qui « écrase » cette musulmane et non sa mauvaise utilisation par « quelqu’un », puisque personne n’utilise la laïcité dans ce dessin. « 

    Mais oui, c’est ce que j’essaie vainement de vous dire. Oui dans ce cas là c’est le principe même de la laïcité qui « écrase » cette musulmane mais ce que vous oubliez de dire c’est qu’ici c’est une MAUVAISE laïcité, et on le voit dans le dessin PARCE QUE c’est une laïcité qui écrase. De toute façon, si on avait dessiné un maire on aurait du mettre un maire avec une banderole « laicité » pour que ce soit bien clair (mais le dessin doit servir ici pour d’autres causes).
    Donc on prend ici, dans le cas de ce maire, la laïcité pour écraser les gens. MM le fait de façon provoquante mais c’est exactement ce que dit le Bondy Blog en parlant de ce maire :

    « La laïcité ne dit pas d’imposer un seul menu ».

    MM dit « la laïcité ne doit pas écraser la religion » dans le cas de ce maire. Sauf qu’il le dit en dessin.

    http://bondyblog.liberation.fr/2015

    « C’est aussi le minimum en démocratie de pouvoir dénoncer ce qui nous choquent, dire que l’on n’est pas d’accord avec telles paroles ou telles images »

    Oui enfin elle est où ici la limite entre parler de ce qui choque (vous dites « dénoncer ») et vouloir faire taire la parole de l’autre parce qu’elle choque ? (parce qu’il souhaite qu’elle choque j’imagine, un peu comme Onfray ou d’autres). J’ai montré ce dessin à mon mari et il n’a pas paranoïsé. Attention, je n’ai pas de certitudes non plus, mais ça m’étonne qu’un avocat cautionne une censure sous prétexte d’atteinte à la laïcité. Franchement si Charlie Hebdo avait travaillé sur ce thème, le dessin n’aurait pas été à l’aquarelle et le fond bien plus trash et provocant ! (et drôle !)

    Et je n’ai pas le temps de lire le blog de MM, ça ne m’intéresse pas les extrêmes. Mais dans un autre style il pointe que, dans les médias, quand on veut parler de la radicalisation, on met très très souvent une photo de gens qui font la prière ? Et il a raison de pointer ça ! C’est ultra choquant ces amalgames.

    « Mais nul n’ignore que c’est l’islam seul qui est alors en cause…C’est vous qui dîtes que l’Islam seul est en cause. »

    C’est un article du Monde (j’ai mis les  » mais effectivement j’ai omis de citer la source). Et je partage entièrement ce point de vue.

    0

    0
  55. Snoop' dit :

    « La réponse correcte : le code du travail et/ou la constitution française et / ou la charte entreprise ne permettent pas ce genre de demande / comportement. Vous acceptez ou vous démissionnez. »

    Bon peut être j’ai exagéré, c’est vrai qu’il ne faut pas parler de religion au moment où il y a un problème. Je dis juste que je rejoins l’article du Monde ou l’islam de france doit prendre une position très claire afin que les entreprises, hôpitaux, école… se sentent « épaulés » (même si, je le précise car je ne veux pas faire d’amalgame, l’islam n’est pas responsable de la radicalisation).
    Je comprends que vous ayez un autre avis et je le respecte, seulement je n’y crois pas du tout pour avoir vu des cas dans les écoles où c’était bien plus complexe que vous l’écrivez. Si ça avait été si simple on l’aurait tous fait !

    0

    0
  56. Snoop' dit :

    @ »snoop » : « La prétendue « islamophobie » n’existe pas, et c’est heureux car ce terme est une invention des mollahs iraniens pour tenter d’échapper aux critiques internationales sur leurs pratiques contre les droits de l’Homme. Donc soit vous mentez sciemment, soit vous ne comprenez rien aux documents publiés par le ministère de l’intérieur. »

    Bon là ça commence à bien faire. Plus les messages avancent et plus vous êtes agressive !? J’ai du mal à comprendre pourquoi quand j’essaie de vous parler le mieux que je peux. Vous me soupconnez d’abord de faire « exprès de faire des erreurs » et maintenant vous soupçonnez que je « mens sciemment ».
    Donc bye, vous allez sur n’importe quel médias et vous tapez « actes islamophobes » et vous verrez si je mens. Si pour vous « vandaliser une mosquée » ça n’existe pas, je ne peux rien faire pour vous. Surtout que vous me faites toute une théorie « l’islamophobie » (???) alors que ma discussion parlait de « on relève officiellement tous les actes islamophobes » (article du Monde).

    Et que j’ai pris le temps, dans un second message où vous m’avez assuré « Ainsi il est totalement faux de dire que l’ « on relève officiellement tous les actes islamophobes » (ah mais envoyé donc votre théorie au Monde alors !), de vous écrire ce que je considérais précisément comme « actes islamophobe ». Mais le pire est que vous me parlez de dessins, texte… qui se moquent de croyances religieuse alors que je vous parle d’ « agression sur personne », « vandalisation de lieux », ect. Bref, restons en là.

    0

    0
  57. Olympe dit :

    @snoop : Il faudrait savoir ce que vous voulez ! Vous craignez l’islam intégriste et condamnez ses positions et, dans le même temps, vous semblez soutenir un conseiller municipal dont tout les propos et toute l’activité est consacré à la promotion de la possibilité pour cet islam intégriste d’occuper le terrain à Saint-Denis. Vous demandez une clarification des positions des responsables musulmans et, dans le même temps, vous vous opposez au principe de la laïcité qui est la seule règle commune que l’on peut demander de respecter à des responsables religieux (car les interprétations de leurs religions ne concernent que les croyants : l’Etat n’a pas à s’en mêler sauf en cas de délits ou de troubles à l’ordre public).
    En fait, je crois que vous êtes totalement dans le déni de la réalité de Saint-Denis. Vous refusez de reconnaître cette réalité qui est parfaitement décrite dans l’article publié par Fewzi Benhabib dans « Marianne ». Et c’est sans doute ce refus de regarder la réalité en face qui vous met dans de telles contradictions et confusions.

    0

    0
  58. Snoop' dit :

    @Thierry
    « Si cela énerve certains qu’on protège les écoles juives et pas les écoles musulmanes (elles sont si nombreuses..? Ce sont elles qui sont attaquées les derniers temps ? Peut-on comparer les imbéciles racistes qui agressent des mosquées et qui sont condamnés fermement par les autorités et les criminels qui tuent des enfants sortant d’une école confessionnelle, comme à Toulouse ? »

    Ah mais je ne dis pas le contraire ! C’est que moi je suis confrontée chaque semaine dans mon job à ce genre de questions et c’est pourquoi je l’a posais. Car entre ce que je lis et ce qu’on vit, ya tout un monde. Je n’y réponds même plus tellement ça part en livre et c’est un sujet chaud, et qu’elle vient de ressortir cette question dans la rue du corbillon après l’assaut policier. Et en même temps je comprends aussi qu’il me l’a pose car si j’étais à leur place je sais que la poserais.

    Ce que vous appelez de « beaux discours » avec mépris
    Mais où ?

    A part ça, merci mais j’arrive à faire la différence entre « islamophobie » et « actes islamophobe » comme employé dans les médias et dans cet article du Monde. Il y a un musulman modéré qui a écrit un texte magnifique sur l’utilisation du mot « islmaphobe » cet été, malheureusement je ne le trouve plus.

    Je trouve ça bien plus intéressant de laisser parler des MM à la lumière que de les faire taire où ils se victimiseront encore plus et n’attendent que ça. Maintenant, quand l’islam de france prendra ses positions, on verra où se situe exactement MM. Mais c’est juste ma façon de voir les choses. Je n’y crois pas à l’éducation pour régler ce problème là. Les terroristes ont souvent fait des études, vous le savez comme moi (on y trouve de nombreux ingénieurs, médecins, infirmiers…). Là on a affaire à des techniques de sectes. L’éducation n’a jamais empêché qqun de tomber dans une secte, ça agit à un autre niveau. Je crois que vous n’avez pas idée de la puissance de l’appel quand on se fait happer.

    0

    0
  59. Snoop' dit :

    @Thierry
    Avant de parler éducation, il me semble bien plus urgent de repérer un jeune qui se replie sur lui, s’isole, en rupture avec ses amis, sa famille…

    «la seule façon d’affaiblir les radicaux consiste à leur ôter leur justification qui est l’islam». Pour cette scientifique musulmane, loin d’être un retour à l’islam authentique, les sectes djihadistes sont en rupture avec l’islam. Elles appartiennent à un courant religieux spécifique, indépendant d’une grande tradition religieuse. Il faut cesser de penser, dit-elle, que même si ce sont de «mauvais» musulmans, ce sont des musulmans quand même! Dounia Bouzar

    0

    0
  60. bill dit :

    Ce qui est reproché à MM, ce ne sont pas tant ses opinions qu’on ne partage pas mais le fait qu’il soit élu de St Denis à la lutte contre les discriminations et à l’égalité homme / femme et qu’il exprime ce genre d’opinion qui est contraire à sa délégation. Et qu’on pourrait espérer à St Denis, qui a clairement un chantier sur ces sujets, un représentant plus digne de ces missions et surtout moins extrême et bien sûr qu’il agisse pour tous les Dionysien(ne)s et pas seulement pour le droit des femmes à se voiler et contre Israël (et les juifs). 

    Il n’est pas digne de représenter une ville républicaine laïque… et représente l’anti-thèse du vivre-ensemble avec ses copains du PIR. C’est un très mauvais signal envoyé par la mairie à ses habitants et surtout habitantes.

    Lors de la conférence hier, il a été rappelé en quoi la laïcité était particulièrement importante pour la liberté des femmes et des minorités. On aimerait que la mairie soit plus claire sur ses positions. MM représente t’il la position de la mairie sur ces questions ?

    0

    0
  61. Dyonisien dit :

    @Snoop

    Je ne relèverai que l’une de vos réponses (cela devient un peu fastidieux de vous reprendre sur tous les points) : Si vous êtes d’accord avec le fait « c’est le principe même de la laïcité qui écrase », vous remettez forcément en cause la laïcité. Il n’y a pas de mauvaise ou de bonne laïcité. Il y a un principe unique de laïcité que des hommes peuvent mal interpréter. Ce dessin remet en cause la laïcité elle-même (vous en convenez) et non celui qui agit en son nom.

    Je suis désolée, si vous ne comprenez pas la nuance entre les deux.

    0

    0
  62. Snoop dit :

    http://www.france5.fr/emission/50b8

    Dans cette émission, on un représentant des musulmans qui (comme MM) parle d’une laïcité « falsifiée » quand, par ex, on interdit aux femmes voilées d’accompagner leurs enfants dans les sorties scolaire. Mais en face il a des contradicteurs, des opposants, ça s’engueule, ça essaie, c’est ça il me semble la démocratie, la liberté de parole.

    La façon de faire de MM est discutable mais là on est en plein dedans là, la lutte contre les discriminations. Certaines personnes jugent une façon de faire avec une certaine laïcité, insultante, humiliante, raciste. Quelles que soient mon avis, je considère qu’on ne peut pas se contenter de vouloir les faire taire ou les mépriser sous le prétexte qu’ils n’ont rien compris à la laïcité. POURQUOI a t’il fallu si longtemps pour entendre cette parole ??

    On sait très bien qu’actuellement, sous prétexte d’état d’urgence, la police effectue chaque jour quantité de perquisitions chez des gens suspectés de terrorisme et qu’elle repart tranquillement après avoir dévasté leur domicile. Des citoyens patriotes dénoncent des voisins djihadistes car une barbe ou une djellaba, ce sont des signes de radicalisation qui ne trompent pas. Si ce n’est pas de la discrimination !

    0

    0
  63. Snoop' dit :

    @Olympe
    Ce n’est pas une histoire de soutenir ou pas MM ? Je ne comprends pas cette façon de vouloir censurer la parole de certaines personnes.

    « vous vous opposez au principe de la laïcité »
    Où j’ai écrit ça exactement ? Je ne fais que ça défendre la laïcité !! Mais je vois bien aussi que sous le prétexte de laïcité, c’est aussi la porte ouverte à tout et n’importe quoi (cf. message précédent).

    0

    0
  64. bill dit :

    @snoop

    Vous auriez dû venir au débat hier, cela vous aurait permis de comprendre ce qu’est la laïcité et son intérêt pour TOUS les citoyens français. Comment la laïcité a permis à tous les individus de bénéficier des mêmes droits, de la même protection, quelle que soit son origine, couleur, religion, sexe, orientation sexuelle…. Et vous auriez pu poser vos questions à des spécialistes qui auraient pu vous expliquer en quoi faire des dérogations au droit en fonction de l’appartenance à une communauté signifie la fin de l’égalité entre les citoyens.

    La laïcité a été construite pour se libérer du joug de l’église catholique. Au début du 20ème siècle, les hussards de la République était sans pitié pour tout signe de religion qui empêchait les enfants / futurs citoyens de se libérer du joug religieux, reléguait les femmes à la maison pour élever les enfants, maintenait le patriarcat, conformer les pensées… A l’époque la religion qui posait problème était le catholicisme. L’islam n’existait que très peu en France. Aujourd’hui, oui c’est l’islam qui est en 1ère ligne parce qu’on n’a pas voulu stigmatiser. Mais à mon sens, on a infantilisé les musulmans, on se disant ‘ils ne peuvent pas comprendre’ et on a laissé passer par petites touches les revendications communautaristes. Alors que ces revendications étaient ultra minoritaires et qu’appliquer la loi dès le début aurait tuer le débat, on a laissé les choses se faire et maintenant on ne sait plus quoi faire. Et au lieu de calmer 2-3 récalcitrants, on parle maintenant du problème de laïcité « des musulmans » alors que la plupart des français de culture / confession musulmane n’ont aucun problème avec la laïcité, qu’ils comprennent tout à fait son intérêt (surtout ceux qui ont déjà quitté leur pays pour fuir les islamistes) et que l’islam, 2ème religion en France, s’est parfaitement fondu dans la République jusqu’à une dizaine d’années et la poussée des salafistes en France. Que certains utilisent l’islam radical pour provoquer, crier leur malaise dans notre société, je n’en doute pas. Mais ce n’est pas une raison pour regarder cette même société se fragmenter pour satisfaire les lubies de chacun. Si demain je crois en St Concombre et j’impose à l’école, à l’hopital, au travail que mon environnement doit être vert, que personne ne doit plus manger de concombre parce qu’il est sacré et que si je suis en contact avec un radis je fais un scandale alors que ma collège croit en St Radis, qu’elle doit baigner dans un environnement rouge… vous comprenez le problème pour le vivre ensemble ? Et bien la laïcité nous protège de ça. 

    Si demain, ce sont les hindous qui souhaitent vivre en fonction de leur religion avec leurs castes et les intouchables, vous dîtes quoi ?

    0

    0
  65. Olympe dit :

    @snoop : Vous affirmez n’importe quoi ! Vous dites, entre autres : « On sait très bien qu’actuellement, sous prétexte d’état d’urgence, la police effectue chaque jour quantité de perquisitions chez des gens suspectés de terrorisme et qu’elle repart tranquillement après avoir dévasté leur domicile. « 
    « sous prétexte »… et puis quoi encore ! C’est dans le cadre légal de l’état d’urgence que la police est mandatée par les autorités administratives d’effectuer des perquisitions. Ce n’est pas un « prétexte » mais une mission nécessaire confiée à la police. Mais dites-le, soyez honnête pour une fois, que vous êtes opposée à l’état d’urgence !
    « après avoir dévasté leur domicile » ?! Une perquisition n’est pas une réception mondaine et les gens visés, pour l’immense majorité d’entre eux, ne sont pas des anges. En fait, ce qui transpire de vos propos, c’est le comportement gauchiste traditionnel de haine de la police et des autorités républicaines. Toujours cette vision infantile et stupide des méchants policiers qui s’attaqueraient à de gentils voyous !… Saint-Denis est en train ce crever de cette idéologie et, vous, vous continuez toujours à vouloir imposer cette idéologie qui ne profite qu’aux voyous et au FN…
    Le reste de vos propos est de la même eau : mélange de mauvaise foi, d’affirmations sans preuve et d’inversion des valeurs.

    0

    0
  66. Gabriella dit :

    @Snoop
    « Vous dites que Dounia Bouzar a bien répété qu’une majorité de jeunes qui se radicalisent le font partout sauf dans les mosquées » mais elle a signalé également (Emission C dans l’air du 3/12/2015 : fermetures des mosquées salafistes) que le terrain du deal et de la violence dans la délinquance est très propice à la radicalisation .
    Pour MM et d’autres…..
    L’avis de l’historien Henry Laurens Professeur au Collége de France, l’un des meilleurs spécialiste de la Région sur le conflit israélo-palestinien :
     » Le conflit syrien est infiniment plus fort, destructeur, mortifère, abominable, dans l’ensemble de ses dimensions, que ce que l’on peut appeler, tous en respectant les souffrances des uns et des autres en Israël et en Palestine, une forme de théâtralité. Quatre ans de guerre civile en Syrie ont fait plus de morts qu’un siècle de conflit israélo-palestinien. De 2011 à 2015, le régime de Bachar el-Assad a tué plus de Palestiniens que ne l’a fait Israël depuis vingt ans. Le bombardement du camp de réfugiés de Yarmouk, au sud de Damas, où les gens meurent de faim, est terrifiant : des milliers de personnes peuvent être tués sans véritable réaction internationale. Les Palestiniens disent, avec un cynisme triste, que les Arabes aiment la Palestine, mais pas les Palestiniens. Le fait que l’on ne fasse pas de Yarmouk l’équivalent du massacre de Sabra et Chatila (1982) est, en soi, significatif. »

    0

    0
  67. Gabriella dit :

    Snoop
    Il n’y a qu’une seule laïcité, il n’y en a pas une bonne et une mauvaise, la France
    est une démocratie et ce n’est pas parce que le Front National s’est emparé de cette valeur républicaine qu’elle doit être dévoyée .
    « La laïcité organise la société autour de trois principes:
    La liberté de conscience, de croire ou de ne pas croire, de pratiquer ou pas la religion. L’égalité des droits entre croyants et non croyants entre hommes et femmes. L’existence d’un espace commun organisé par l’Etat sans prendre en compte les différences de religions ou l’absence de religions….
    Laïcité : du grec « laos » le peuple pris dans son ensemble »
    Sur la brochure distribuée aux participants de la conférence sur la laïcité
    Il faudrait peut-être que vous trouviez un autre exutoire à votre colère.

    0

    0
  68. caroline dit :

    snoop, ne serait pas MM? je me pose des questions en le lisants

    0

    0
  69. Olympe dit :

    Maintenant nous savons que le Conseil municipal de Saint-Denis compte un élu à droite, sinon à l’extrême-droite : M. Messaoudene, qui se répand sur les réseaux « sociaux » à coté de tweets de militants pro-Pécresse et de militants FN, contre le tête de liste de la gauche et des verts Claude Bartolone.
    Adhérent officiellement au groupe « Ensemble » du FdG, n’est-il pas plutôt infiltré au FdG pour y défendre des causes bien éloignées des valeurs de la gauche ? Ses « amis » Bagayoko, Braouezec, Huet, Helle le suivent-ils sur cette voie de démolition de la gauche et d’attaques contre la République ?

    0

    0
  70. Padou dit :

    @Caroline 5/12/15 12:44
    Tout pareil…

    0

    0
  71. Habitant dit :

    Origine Wahhabisme, pour comprendre d’où vient le salafisme:

    Au XVIIIème siècle, les Anglais – en la personne de leur espion Hempfer envoyé en mission en Arabie- ont littéralement manipulé un dénommé Muxammad de Najd. Ce dernier n’est personne d’autre que Muxammad Bin ^Abdi l-Wahhàb (1680-1787) le fondateur de la très hérétique secte des Wahhabites. L’espion HEMPFER a écrit un livre : « Confessions d’un espion anglais  » publié par Waqf Ikhlas Publications N°14 (7ème édition) Éd. HAKÎKAT KITABEVI, Istambul 1998.

    Dans ce livre, l’espion Hempfer dit :

    « L’Empire britanique est très vaste. Le soleil se lève et se couche au-delà de ses mers. . Ces pays n’étaient pas sous notre entière souveraineté. Par conséquent, nous avons conçu un plan à long terme pour répandre la discorde, l’ignorance, la pauvreté et même des maladies dans ces pays. Nous imitons les coutumes et les traditions de ces pays en dissimulant ainsi nos intentions.Ce qui énervait le plus, c’était les pays islamiques.

    Nous avions déjà conclu avec l’Empire ottoman quelques accords qui étaient tous à notre avantage. Des membres expérimentés du Ministère des Colonies avaient prédit que dans moins d’un an, l’Empire ottoman serait en décadence. De plus, nous avions conclu quelques accords secrets avec le gouvernement iranien et placé dans ces deux pays des hommes d’État que nous avions convertis à la Franc-Maçonnerie.

    Après un séjour d’un mois à Londres, je reçus l’ordre de me rendre en Irak et de rencontrer une nouvelle fois Muxammad de Najd. Lorsque j’étais sur le point de partir pour accomplir ma mission, le secrétaire me dit :  » Ne soyez pas négligent envers Muxammad de Najd ! Comme on le comprend dans les rapports envoyés par nos espions, Muxammad de Najd est jusqu’à maintenant un parfait idiot très approprié à la réalisation de nos projets.

    0

    0
  72. Habitant dit :

    Un autre éxtrait:

    Le gouvernement britannique a pour habitude d’être patient et d’avancer pas à pas. Le Prophète Muxammad, l’artiste de cette grande révolution qu’est l’Islam, n’est-il pas après tout un être humain ? Et notre Muxammad de Najd nous a promis d’accomplir notre révolution comme le fit le Prophète.  »

    Je suis resté deux ans avec Muxammad de Najd. Nous avons préparé un programme pour annoncer son appel. Muxammad de Najd me promit qu’il exécuterait tous les six articles du plan et ajouta :  » Pour l’instant, je ne peux en accomplir qu’une partie.  » Deux jours plus tard, le Ministre du Commonwealth réussit à s’occuper de Muxammad Bin Sa^uud, l’Émir de Dar^iyyia, qui rejoignit nos positions.
    Ils envoyèrent un messager qui m’informa de cela. Ensuite, nous avons établi une affection et une coopération mutuelle entre les deux Muxammad. En ayant gagné le cœur et la confiance des Musulmans, nous exploitons notre Muxammad de Najd religieusement et Muxammad Bin Sa^uud politiquement.

    Ainsi, nous sommes devenus de plus en plus puissants. Nous fîmes de la ville de Dar^iyyia notre capitale et nommâmes notre nouvelle religion « le Wahhabisme ». »Fin de citation du livre de Hempfer

    0

    0
  73. SNOOPY dit :

    Comment le maire de Saint-Denis peut-il accepter de maintenir dans son conseil municipal un tel individu ?

    0

    0
  74. grain de sel dit :

    Vous parlez sans doute de « M le Maudit »?

    0

    0
  75. Olympe dit :

    Le conseiller municipal délégué Madjid Messaoudene ne se contente pas de tweets, il fait aussi des discours dans les meetings organisés par le PIR et les intégristes islamistes.
    Ce 11 décembre au meeting à la Bourse du Travail de Saint-Denis, dont l’invité vedette était le Frère musulman Tariq Ramadan, il a expliqué que Saint Denis a été touchée trois fois : le 13 novembre, le 18 novembre (avec l’intervention des policiers « qui a choqué les habitants »), puis avec les « attaques à l’encontre de Saint-Denis »… Il parle des perquisitions !…
    Pour Madjid Messaoudene, un attentat faisant 130 morts est donc visiblement équivalent à des mesures légales anti-terroristes pour éviter un autre attentat ! Qu’en pense le maire, Didier Paillard, qui lui accorde, entre autres, une délégation aux « services publics » ?…

    0

    0
  76. Claudine Saur dit :

    @ Olympe ,
    Si de nombreux de vos posts me trouvent d’accord avec vous sur bien des sujets ,c’est avec une GRANDE FERMETE que je ne m’associe pas à votre affirmation : Claude Bartolone
    tête de liste de la GAUCHE . QUELLE GAUCHE ?
    Celle que, mensongèrement , le PS incarne depuis 2012 ? et qui , au prétexte d’UNITE ( ! ! !) nous a conduit à la situation DEPLORABLE qui a présidé aux accords HYPOCRITES du 2 ème Tour des REGIONALES . Et maintenant , il va falloir voir la droite à la tête de la Région pendant tous ce temps ! ! !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *