Un drame dans le quartier de la gare…conséquence d’un échec de toutes les autorités !

Vous aimerez aussi...

35 réponses

  1. thierryb dit :

    Les limites sont franchies depuis un moment.Ce fait-divers horrible n’est pas un hasard, on sait (on voit!) tous que le crime prospère ici.

    0

    0
  2. Sam dit :

    Enfin un commentaire, merci thierryb.

    Ce qui m’inquiète aussi c’est la non réaction des habitants…on ne peut pas nous habituer à ça. On doit nous exprimer, nous révolter, réagir quoi !!!
    Ce n’est pas possible de rester sans réaction!!! ça aurait pu être vous, moi, n’importe qui …

    Il y a pas mal de passages sur le site depuis la diffusion de cette info et une seule personne réagit !!! Cela est sérieusement inquiétant !!!! Cette fatalité me met en rage !! Pardonnez-moi mais j’ai envie de hurler….Merde réveillons-nous !!
    Emoticone_enerve_10.gif

    Que se passe-t-il enfin pour que la population soit blasée à ce point ??

    0

    0
  3. thierryb dit :

    Bonjour Sam,

    Je crois qu’on est tous si consternés qu’on a envie de penser à se faire du bien. Réagir, oui, mais on ne sait plus comment!

    Hier, je suis passé devant la Basilique, il y a avait un mariage de grand luxe, puis un concert sympathique pour la fin de la braderie, avec une partie de l’équipe municipale aux premières loges: je me suis dit: bon, on ne va pas leur reprocher.
    Mais il y a un contraste tellement violent entre ce qu’on voit devant la basilique (le festival, les terrasses de bons restaurants) et la misère et l’agressivité place du Caquet et autour de Carrefour, à deux pas.
    Et je n’ose même pas parler de votre quartier, quand on va prendre le train ou chez des amis qui y habitent. Je me mets même à craindre quand ma compagne va faire des courses dix minutes, ce que je n’imaginais pas ! Pourtant je suis quotidiennement assez engagé dans la vie des jeunes de cette ville, par mon travail , c’est mon lieu de vie depuis dix ans maintenant.

    Je me sens impuissant devant l’absence de discours (et d’actes) crédibles – on nous enfume effectivement avec le Grand Paris, mais quels sont les gens qui voudront venir s’installer ici plutôt qu’à Montreuil, Enghien,les Lilas , et pour cause! Et quand on vote, on ne représente qu’une minorité (toutes tendances politiques confondues) qui semble intéressée par l’avenir.
    Allez, bon dimanche et attendons d’en savoir plus sur cet évènement atroce.

    0

    0
  4. Sam dit :

    @thierryb

    Merci pour ce commentaire.
    Le jeudi soir avec une dizaine d’habitants du quartier de la gare nous avons rencontré Mr Alphonsine qui est un ancien commandant à la retraite rattaché à la préfecture pour faire le lien entre les habitants et la police.
    Mr L. Russier était présent et représentait la ville. Nous avons fait une fois de plus le constat de la situation (alcool, stupéfiants, vandalisme, problèmes de voirie, nuisances sonores, prostitution..).
    Mr Russier nous a appris que le préfet s’était déplacé en début de la semaine dernière dans notre quartier suite aux différents faits divers et que le préfet et le maire ont reconnu la situation d’échec sur ce quartier.

    Nous avons également appris que l’école maternelle Brise Échalas a été victime de cambriolage et puis saccagée la semaine dernière. Différents parents d’élèves ont été également agressés récemment au square Brise Échalas.
    Nous avons exprimé notre ras le bol en redoutant le pire : soit qu’un habitant sera encore une fois victime ou « pète un câble ». Cette réunion était le même soir où notre voisine rue Marcel Sembat a été tuée dans sa cage d’escalier.
    Malgré tout, sans être une illuminée je pense que nous (habitants) pesons lourd et qu’il ne faut pas rester muet, sans réaction et accepter cet état de fait. Il faut réagir, hurler, parler, échanger, taper à toutes les portes…

    Je ne sais pas non plus ce qu’il faut faire, j’ai fait ce site pour aussi ne pas me sentir isolée et échanger avec des gens « normaux » qui vivent le même sentiment d’exclusion que nous…

    Pourtant j’ai passé une bonne soirée le vendredi au TGP et une journée magnifique le samedi à l’Académie Fratellini…mais j’ai envie de me sentir bien et ce n’est pourtant pas le cas. Alors je m’accroche au moindre signe..un logement délabré qui tombe, un squat évacué, une éventuelle boulangerie qui va ouvrir…une Karine Saporta qui va venir…pour souffler, et continuer à tenir bon !

    Aujourd’hui, ce n’est pas facile…

    Mais il faut beau alors éteignons les pc et …bon dimanche ensoleillé 🙂

    0

    0
  5. la pimienta dit :

    Arrêtez de pleurnicher, les responsables, vous les connaissez et pourtant vous les recevrez à bras ouverts lors de votre fête de quartier!
    Ce drame s’est passé dans un HLM.
    Par qui sont « gérés » les HLM ? Paillard Braouezec et Peu ! Réglement intérieur pas respecté !Magouilles en tous genres tolérées, représentant des locataires agressé ( C Trigory hospitalisé opéré et toujours en arrêt de travail!).
    C’est le bordel le plus total!

    L’éviction de l’équipe Municipale est un problème de Salut Public.

    0

    0
  6. Sam dit :

    Merci pour le commentaire Mr Labaune.

    0

    0
  7. thierryb dit :

    Je n’apprécie pas du tout qu’on dise que certains « pleurnicheraient ». Que faites -vous, la pimienta, sinon râler, un peu comme nous tous, même si je vois que Sam et d’autres agissent aussi ? Quelle action proposez-vous ? Faire des amalgames du genre : meurtre dans un hlm=hlm géré par la municipalité = meurtre=municipalité, ç’est une drôle de méthode!Pour une fois que des citoyens, par une association, ou ce site, se manifestent sans tenir des propos populistes, sans fricoter avec les extrêmes, je trouve cela plutôt sain, non? On peut être excédé, gravement scandalisé, sans pour autant quitter la bienséance ou la légalité.Mais je dois être idéaliste 😉

    0

    0
  8. Sam dit :

    Surtout quand il s’agit d’un élu…on doit tenir un certain niveau de langage et proposer des solutions.

    Et l’allusion à la fête de quartier sans commentaire…il ne faut pas tout mélanger Mr Labaune. Attention c’est dangereux d’entretenir les amalgames !

    0

    0
  9. Charly dit :

    Je viens de découvrir l’article.

    J’apporte mes condoléances aux proches de la victime

    Je suis choqué, mais malheureusement pas surpris quand j’ai lu que le corps de cette femme avait été retrouvé à cette adresse : juste en face de la Gare centrale.

    Comme le dit thierry, il ne faut pas faire l’amalgame entre HLM et criminalité. Cette résidence a le seul démérité d’être située en face de la gare centrale.

    Et ce n’est pas la gare elle même qui est en cause ! Tous les quartiers de gares en Île de France ne sont pas des plaques tournantes fréquentées par des dealeurs, des toxicomanes et des proxénètes. A Saint-Denis, le quartier de la gare, délaissé et abandonné par les édiles communistes, est devenu le terreau fertile aux trafics en tout genre. Et malheureusement, les faits divers de ce genre ( femme rouée de coup retrouvée morte au deuxième sous-soul d’un parking d’HLM, règlement de compte, overdose, etc…) sont les tristes corolaires de ces trafics ( drogue, prostitution…).

    La Majorité municipale tient à sa position dogmatique sur le refus de la vidéo surveillance. Je ne sais pas si c’est une bonne chose, mais quand on laissé « pourrir » un quartier à ce point ( majorité du patrimoine insalubre, squats, instrumentalisation de la misère humaine, drogue, prostitution, violence, armes à feu, overdose, … à côté de ça on oublierait presque la saleté des rues, inhérente à une majeure partie de la ville.) Je pense que l’on doit utiliser tous les outils disponibles pour venir à bout d’une telle situation. Il n’est pas admissible que de tels « événements  » aient lieu.
    Les habitants de ce quartier sont pris en otage par les trafics et l’abandon de ce quartier et je comprends le sentiment qu’ils partagent, parfois, de ne plus être considérés comme des citoyens à part entière.

    A suivre les « résultats » de l’enquête.

    Au fait Avez-vous des nouvelles quant au meurtre de Mme Thorigny et des autres ?

    Faits divers…

    http://saintdenis93.blog.fr/2007/06
    http://saintdenis93.blog.fr/2007/09
    http://saintdenis93.blog.fr/2007/06
    http://saintdenis93.blog.fr/2007/03
    http://saintdenis93.blog.fr/2006/12

    0

    0
  10. Stéphanie dit :

    Je viens de prendre connaissance de cet acte monstrueux.
    Ma première pensée va à la famille de la victime à qui j’adresse toutes mes condoléances.
    Ma deuxième va à ce quartier de la gare où je réside et à tous ses habitants. J’ai participé jeudi soir à la réunion dont parle Samira et j’en suis repartie avec un peu d’espoir : le plus dur restait à faire mais le mouvement était parti.
    Aujourd’hui je me dis que face à l’ampleur des dégâts, cette solution de médiation ne doit pas être la seule engagée : il faut également donner des moyens à la police pour agir et une vraie politique de réhabilitation de l’ensemble du quartier ! L’action des habitants citoyens (à laquelle j’essaie de participer) est également primordiale. Ceux qui nous prennent pour des pleurnicheurs, je m’en balance ! Quand je vois l’ardeur et le coeur que mettent certains habitants du quartier à essayer de le sauver, je me dis que c’est possible : les simples « râleurs » à but politique qui ne savent faire que des commentaires dédaigneux devraient, à mon sens, se taire.
    Je partage plus que jamais l’avis de Sam.

    0

    0
  11. moony dit :

    Mes pensées vont à la famille de cette dame.

    Vous savez, il y a peu d’espoir que les choses changent : lorsque qu’une municipalité reste les bras ballants lorsque l’on tire à la carabine sur une école maternelle, imaginez dans quelles état d’inertie elle est lorsque surviennent des événements aussi dramatiques.

    Ce n’est pas le quartier de la gare, mais une situation devient explosive au 4 rue Désiré Lelay, un squatte, avec des petits mômes au milieu d’adultes déjantés, du bruit, de l’alcool… La mairie ne bouge pas une oreille.

    0

    0
  12. titi dit :

    Comme disait Bertholot puis Braouezec et aujourd’hui Paillard « c’est la faute au gouvernement ». Toujours le gouvernement même quand ils y étaient….avec Mitterand et Jospin. Alors demandons à M. Paillard s’écrire encore au gouvernement !

    titi (drôle de pseudo) 😉
    bloquons la gare (un petit retard du TGV fera peut être parler de nous
    ou bien bloquons la A1 ceux de ROISSY seront peut être un bon vecteur de COM.
    ou demandons la démission de Paillard, histoire de rigoler un peu….. 🙂
    titi qui délire
    Courage Sam

    0

    0
  13. titi dit :

    c’est encore titi 😉

    Les parpaings sont prêts, RDV devant Casto Villetaneuse. 50 parpaings et un seau de ciment prise rapide fera l’affaire (calculons…)

    Quand je pense qu’il y a un mois (presque) tout Bruxelles était en émoi puisque on soupçonnait la prostitution de certains gamins (cf presse). Derrière le 61/67 Bld M. Sembat (quai du canal) ce sont des gamines qui se prostituent dans le pays de Voltaire et ceux qu’on cite à bout de champ (surtout quand il s’agit d’ailleurs…)

    Le problème de la prostitution du quartier de la gare doit dépasser notre commune et être traité comme affaire nationale. Il s’agit d’enfants, où sont donc passés les protecteurs des enfants ? Y-a peut-être pas de camera à saint-Denis.
    saint-denis 93 et non saint- Denis de la réunion! Bref je m’énerve !!!!

    Merci à toutes et tous ceux qui se battent pour ce quartier ! Merci à toi Sam !

    Un quartier à propos duquel on disait hier : « là-bas il ne votent pas ou ils votent à gauche… »
    « t’as déjà vu un basané voter à droite ? » beaucoup de clients du COQ HARDY ont entendu cette réflexion…

    0

    0
  14. D.G. dit :

    Non, titi-« drôle de pseudo »…, Marcelin Berthelot n’était pas du genre à se défausser de ses responsabilités comme ses successeurs. Il était un communiste sincère et archaïque, bien sûr, puisque communiste, mais attaché à sa ville et aux gens. Ce n’était pas, lui, un politicien minable, il avait une réelle dimension humaine et du bon sens.

    0

    0
  15. citoyen93 dit :

    La gauche au pouvoir dans cette ville a tourné le dos aux vrais problématiques d’une population discriminée.
    Paillard et Braouzec préfèrent discuter sur le grand Paris (c’est tellement plus vendeur). Mais pendant ce temps la population des quartiers en prend plein la gueule.
    Côté emploi et insertion professionnelle ça ne vaut pas mieux, Saint Denis a un taux de chômage de république bananière mais ça ne fait rien on préfère dépenser l’argent du contribuable en envoyant Stéphane Peu et Rose Gomis dans la bande de Gaza.
    Ils se disent communistes mais au final ils se foutent de nous.
    Pour ceux qui ont la chance de travailler ce n’est pas mieux non plus. Essayez d’amener votre enfant à la maternelle avant 08 h 20 et on vous dira que ce n’est pas possible car à Saint Denis il n’y a pas de dispositif d’accueil de la petite enfance avant 08 h 20.
    Résultat, si tu ne veux pas être en retard à ton boulot tu dois te débrouiller pour faire accompagner ton gosse par quelqu’un d’autre à l’heure dite.
    C’est lamentable venant d’une ville communiste.

    0

    0
  16. Francesca dit :

    Bonjour,
    Je suis ce blog depuis quelques temps et j’ai été ravie de retrouver à Saint Denis des gens qui ont la même vision de la ville que moi.
    Je suis naturellement touchée par ce drame et je pense aussi bien à la famille de la victime qu’aux habitants de cette résidence qui doivent jouxter au quotidien une situation de plus en plus dangereuse.
    Je me demande vraiment comment pourrions-nous faire pour faire bouger la situation politique de cette ville qui a vraiment un fort potentiel (proximité de Paris, tissu d’entreprises en plein essor, bcp de transports en commun, beau centre ville) et qui subit au quotidien une dégradation qu’on dirait irrépressible. Et comme citoyen93 le dit, malgré l’administration communiste, il est vraiment difficile pour les citoyens profiter des services sociaux (je pense aux crèches, auxquelles il est plus difficile avoir accès qu’à Paris). La résolution des problèmes de cette ville mériterait d’être confiée à l’état, vu l’incapacité manifeste de l’administration de s’en charger. Y a-t-il des actions concrètes qu’on pourrait faire au quotidien pour alerter l’opinion publique sur l’état de Saint Denis ? Il y a comme nous beaucoup d’autres habitants qui ont fait le choix d’habiter à Saint Denis et n’y sont pas arrivés faute de moyens et qui désirent vivre dans une ville propre et sûre : comment nous connaître et nous mobiliser tous ? Comment faire entendre notre voix avant que, fatigués par cette situation insoutenable, nous partions petit à petit (ce à quoi je pense souvent, j’admets) ?
    Merci vraiment à ce blog et à qui l’anime pour nous donner de la voix et nous faire sentir moins seuls !

    0

    0
  17. titi dit :

    @Francesca et citoyen 93
    Je vous serrais la main volontiers lors du prochaine démarche quartier, et on ira bloquer la A1 🙂
    Signe de reconnaissance un seau de ciment 😉

    0

    0
  18. Sam dit :

    @Francesca
    Bienvenue parmi nous ! Commençons déjà par faire parler de nous et mûrir les réflexions sur les sujets à travers ce support.
    Je dois déposer les statuts pour créer une association, si tu souhaites t’investir d’avantage dans le quartier pour le dynamiser et continuer à créer le lien social ça serait avec plaisir.

    Nous sommes pas mal à nous être rencontrés aux démarches quartier, n’hésites pas à venir à la prochaine tu découvriras nos « gueules » 😉
    Si tu peux parler autour de toi de nos actions, réactions, fête de quartier…et site ça peut donner des idées à d’autres et surtout participer à la réflexion. Le quartier est pleine mutation, c’est maintenant ou jamais qu’il faut veiller au grain pour qu’on n’y fasse pas n’importe quoi.

    titi.jpg
    @titi
    Tu veux faire quoi avec les parpaings et le ciment ? 😉
    Concernant ton anecdote au Coq Hardy , qui a tenu ses propos sur le vote des « basanés » de la gare ?…En tout cas la basanée de la gare que je suis n’a pas fini d’ouvrir sa gueule 😉

    0

    0
  19. Christelle dit :

    Bonjour,
    Les difficultés semblent se multiplier ces derniers temps : agressions en tout genre.
    Mais quoiqu’il en soit, un certain nombre de choses positives se déroulent également.
    Ainsi, je viens d’assister au spectacle de fin d’année du centre de loisirs de l’école Brises Echalas et c’était d’une grande qualité.
    Samedi prochain, aura lieu au TGP la représentaion du spectacle préparé par les grandes sections de maternelle de la même école et celà promet d’être très réussie : quand on propose des choses intéressantes aux enfants, ils sont mobilisés et donnent le meilleur d’eux mêmes : celà est encourageant.
    Leurs parents se sentent tous ainsi plus concernés par l’école et celà est primordial.

    0

    0
  20. citoyen93 dit :

    Le quartier de la gare est un quartier difficile ou visiblement le non droit fait loi.
    La drogue qui implique usagers et trafiquants y règne sans partage générant ainsi un climat délétère.
    Les habitants, témoins immobiles assistent sans mot dire à une lente dégradation d’un quartier qui au final ne ressemble à rien.
    La majorité municipale nous abreuve d’un discours démagogique qui au final sur le terrain ne satisfait personne.
    Absence de politique de prévention.
    Absence d’intervenant éducatif.
    Recrudescence de squats.
    Dans le même temps la mairie explique à qui veut l’entendre qu’elle s’occupe des pauvres et des éclopés sociaux.
    Pendant ce temps le quartier se dégrade, la mixité sociale est aux abonnés absents et Paillard et Braouzec arborent comme d’habitude une mine satisfaite.
    C’est lamentable.

    0

    0
  21. Sam dit :

    Voici comment le JSD traite l’info, une simple brève :

    « Cadavre découvert
    Jeudi 9 juin, le cadavre d’une femme d’origine vietnamienne a été découvert dans un escalier menant au parking d’une résidence de l’impasse Chateaudun. La victime aurait été rouée de coups et l’origine naturelle ou accidentelle du décès serait exclue. »

    Aucune information ne présente le contexte géographique du drame. Aucun mot sur le contexte criminogène. Aucun mot sur la recrudescence du trafic et de la violence…circulez il n’y a rien à voir. 

    Et puis je suis indignée par cette façon de parler de la victime . On parle de « cadavre » mais merde…elle avait un nom, une famille, ce n’est pas juste un cadavre.

    Et juste en dessous de cette brève, une deuxième mais cette fois c’est place du Caquet.

    « Bijouterie braquée
    Lundi 15 juin en début d’après-midi, une bijouterie de la place du Caquet a été braquée par un individu armé qui a fait main basse sur les bijoux exposés. »

    ça ne risque pas de nous arriver, on n’a pas de bijouterie 😉 …oui mais on s’attaque à certaines pharmacies, si, si !!!

    Voilà comment le journal local traite l’info et reflète nos préoccupations. En même temps nous sommes des bourgeois pleurnicheurs et on pique les logements des pauvres…victimes d’un tas de bonnes raisons  !!!!

    Comme dirait alain, c’est une ville rebelle !
    C’est la lutte « finale »…un peu pour nous « camarades »…

    Saint-Denis est une ville sûre, arrêtez de pleurnicher voisins, vous êtes entre de bonnes mains !!!

    0

    0
  22. Sam dit :

    Voici les réactions à l’article du parisien, je ne sais pas si parmi ceux qui ont réagi il y a des gens qui viennent nous voir mais en tout cas c’est bien d’être nombreux. Continuer à laisser des commentaires sur le parisien et sur tous les articles qui parlent de notre quartier et de ses victimes.

    aitaziz
    le 17/06/2009 à 08h44
    que devient ma ville
    nee a saint denis, j’aime ma ville, mais il faut bien reconnaître que la sécurité n’existe plus à saint-denis, que fait notre maire, qui est bien entendu au courant des problèmes recontrées par les riverains de la gare? Si je réagis ainsi c’est que cette pauvre femme a été découverte pratiquement sous la fenêtre de mon fils qui habite au rez de chaussée et que mon petit fils âgé de 8 ans a vu le cadavre, il a été assez traumatisé et mon fils a du l’emmené consulter un psy. mais les morts à saint-denis c’est devenu courant et rien n’est fait de concret pour protéger les plus faibles. Il faut réagir et très vite.

    balili
    le 15/06/2009 à 22h42
    morte dans une cage d’escalier…..
     
    babache
    le 15/06/2009 à 14h55
    Et si il n’y avait que Saint Denis…
    Je connais bien saint Denis, cette ville a été sacrifiée au nom de la paix sociale. Et malheureusement beaucoup de villes de Seine Saint Denis sont sinistrées à cause de cette politique de l’autruche qui consiste à fermer les yeux sur la délinquance pour des raisons politiques ou mafieuses. Qui aura le courage de combattre ce fléau? Pas le gouvernement actuel en tout cas.
     

    dyonis
    le 14/06/2009 à 12h07
    Saint Denis le désastre!
    mais quand aura-t-on une réaction collective (état, région, commune -là faut rien espérer) devant le désastre sanitaire, d’insécurité, d’incivisme qu’est devenue notre ville! Beaucoup commencent à ne plus supporter la situation.Etr on nous enfume avec le Grand paris qui devrait changer la situation! or c’est la pègre qui occupe la rue ici. Quand un journaliste fera-t-il un reportage clair sur la ville?

    ombre
    le 13/06/2009 à 09h07
    c ‘est innacceptable
    que fais le maire de saint denis, pour lui ce qui compte c’est le pouvoir Venez vivre au quotidien ce qui se passe dans notre charmante ville. On a beau critiqué le travail de la police mais on ne leur donne pas assez les moyens et du soutien derrière.

    Tévaeric
    le 12/06/2009 à 22h21
    C’est horrible !
    Frapper une femme de 44 ans , quel courage pour ces lâches ! Que la justice soit expéditive !

    0

    0
  23. moony dit :

    faites comme moi : le JSD, je le renvoie systématiquement à l’envoyeur…

    0

    0
  24. thierryb dit :

    je viens de lire le JSD et j’ai bien envie de réagir sur leur site! C’est ignoble, cette façon d’évacuer le nom de cette femme, le contexte , tout ça en 4 lignes, en BRÈVES!!! On fait un article pour « le rappeur Merlin s’est fait renverser », mais on passe une morte (de plus) par pertes et profits! N’ont-ils pas de sens moral! quelle ligne rédactionnelle ont-ils choisi pour ignorer systématiquement ce qui va mal ? on ne leur demande pas de devenir France Soir (parce que c’est cette ligne de défense que le rédac chef va prendre…). ils ne vivent pas à Saint denis ou quoi!? j’en ai plus qu’assez d’entendre parler des sans-ceci, sans-cela: j’ai le sentiment d’être indésirable dans cette ville. je ne me contente pas de survivre, ni d’un sac de riz et de bons sentiments. Partir?

    0

    0
  25. Sam dit :

    @thierryb
    Je suis d’avis d’écrire au JSD mais signés par plusieurs. Je ferais bien un projet de lettre mais là en ce moment je n’ai pas le temps.
    Je te propose, si tu veux bien, de rédiger un projet de lettre. Je le diffuserai sur le site pour le partager et faire réagir les habitants…je veux bien me charger de faire tourner le courrier pour signature.

    C’est la moindre des choses pour notre voisine « Mme cadavre » tel que le JSD en parle.
    On ne peut pas accepter ça.

    Qu’en penses-tu ? Qu’en pensent les autres ?
    Non, non fo pas partir thierryb…pas avant qu’on ait tous ouvert notre gueule !!!
    Allez, il faut pas se laisser abattre…nous sommes aussi des « Sans »…les Sans parole 😉

    0

    0
  26. moony dit :

    Allez voir à la lettre « S »… vos yeux ébaubis y verront une signature connue.
    (vous devez déjà avoir une petite idée.

    http://www.journalisme.com/content/

    Comme quoi on peut signer une charte d’éthique et faire un journal en opposition total avec cette même charte. Les valeurs, ma bonne dame, ça va ça vient…

    0

    0
  27. Charly dit :

    La façon très partisane que le JSD a de traiter l’actualité de notre ville, n’est plus à démontrer ; c’est grossier, très grossier et indélicat.

    Pourquoi consacrer un article à cette femme retrouvée morte rouée de coups au deuxième sous-sol d’un parking, alors que l’on fait un article entier sur une réunion de d’anciens taggueurs ?
    Mais parce que la hiérarchie de l’information au JSD obéit à des logiques différentes des nôtres!
    Vous vous rendez compte, parler de cette femme assassinée et abandonnée comme un rat, c’est reconnaitre la situation intenable de ce quartier et des autres! Accorder plus que 3 lignes dans une brève c’est faire une place trop importante à la thématique sécuritaire, alors que dans notre ville tout va bien, dormez braves gens et surtout continuez continuez à voter Communiste !

    Comment pensez-vous que le JSD va relater ce qui s’est passer à la salle de la Légion d’honneur mardi dernier?
    Pourquoi ne pas suggérer au JSD de consacrer sa rubrique finale  » Portrait » à cette femme, qui même morte dérange les édiles de Saint-Denis ?

    0

    0
  28. Antoine dit :

    Je vis dans le quartier de la gare depuis 4 ans. Depuis 3 mois des drogués viennent squatter mon immeuble. Souvent les mêmes têtes qu’on voit zoner près de la gare sur les quais du canal. Honnêtement la plupart des cas sont irrécupérables. Ok pour le dialogue, la prévention, le traitement des malades, etc… Mais à un moment il faut prendre le taureau par les Cornes.
    A situation exceptionnelle, moi je proposerai solutions exceptionnelles :
    1) Fermeture du Franprix et transformation en commissariat de police !!! On ferait d’une pierre 2 coups. On se taperait plus tous ces alcolos shootés qui nous passent devant le nez pour acheter leurs flasques de Whisky !! Et en plus on aurait enfin une présence policière durable dans ce secteur. J’aime bien les soirs où je sors de la gare à minuit en voyant des bus de CRS.
    Bon, en supprimant le Franprix , on sera un peu dans le pétrin pour se réapprovisionner en denrées…. Alors réquisitionnons le rez de chaussée de l’immeuble en fin de construction près du bd Jules Guesde afin d’avoir un beau magasin flambant neuf dans lequel on pourra déambuler sans risque de percuter un pigeon égaré dans le magasin comme ca m’est déjà arrivé en face de la gare.

    Perso, Je n’ai pas de reproches à faire à la police qui intervient généralement très vite pour faire déguerpir les squatteurs de mon immeuble. Mais on sent qu’ils ont peu de marge de manoeuvre.

    2) Mettre en place un système de vidéo surveillance. Pourquoi ce mot serait tabou à Saint-Denis ?? Avec des agents chargés de la surveillance en direct, on se sentirait nettement plus en sécurité. Les détracteurs diront que ca ne pourra pas empécher à 100 % les agressions. Certes, mais ca en fera réfléchir plus d’un, et redonnera un sentiment de confiance et de sécurité à une grande majorité.

    Voilà , autre chose qui n’a rien à voir mais qui m’estomaque à chaque fois. J’ai vu de nombreux vélibs circuler à Saint-denis, certains étant carrément repeints !!! Sauf erreur de ma part, je n’ai pas lu que DECAUX revendait leur biclounes aux particuliers. Par conséquent, ce sont obligatoirement des vélos volés. J’ai vu un bagnole de Police passer à côté de ce vélo repeint sans la moindre intervention !!!

    Pareil pour les vendeurs à la sauvette qui est pour moi carrément un foutage de gueule !! Le jeu à la souris constante est une honte. Il suffit d’un poste à plein temps pour mettre fin à ce commerce illégal. Je ne blame pas les vendeurs, je serai le premier à le faire si dans leur situation , je voyais la porte ouverte. Mais le rôle des villes est justement de fermer toutes ces portes !!

    Antoine,

    0

    0
  29. habitant dit :

    Ce n’est pas la première fois que ce « journal » dit de proximité et d’utilité publique relate ce genres de drames. Je me souviens d’un de leur article sur un procès, relatant dans les moindres détails la scène d’un meurtre. On aurait dit que la plume de l’article se prenait à écrire un polar sanglant basé sur un mauvais scénario. Sauf qu’il ne s’agissait pas ici de fiction et que ce journal devrait observer un peu plus de dignité et de délicatesse sur ces faits ne serait-ce que pour les proches des victimes.

    0

    0
  30. ibelfigue dit :

    juste pour info l’espace sous le nouvel immeuble en fin de construction bd jules Guesdes est prévu pour le show room de NISSAN,

    0

    0
  31. alain dit :

    une victime (de mort violente) est toujours à déplorer et la politique n’a rien à voir la dedans (sinon pourquoi les bébés congelés, fourniret etc)
    La violence quelqu’elle soit est à condamner et elle me fait peur autant qu’à vous. J’AI MOI AUSSI UNE FAMILLE ET DES ENFANTS
    Par contre je n’aime pas les solutions et les arguments que vous employez car s’ils vous soulagent ils ne résolvent RIEN

    0

    0
  32. Marcel dit :

    @ alain ………
    Manifestement, il apparaît qu’ alain s’est désigné d’office ou non en tant que moralisateur et porteur de la bonne parole, défenseur de la bonne cause ( laquelle ?? ) !
    Et s’il connaît SAINT-DENIS et le quartier Gare-Centre- République – Basilique De Geyter et j’en oublie…., je risquerais à parier qu’il n’habite point et ne vit pas avec sa petite famille à SAINT-DENIS intra muros , comme d’autres excellents et brillants donneurs d’explications ne faisant que passer dans la Ville !
    S’est-il posé la question de savoir ce qu’il convient de faire ??
    La réponse est-elle un changement de gouvernance locale ou pas ? Le reste , c’est du pipo .

    0

    0
  33. Sam dit :

    @alain
    Que proposez-vous ?

    0

    0
  34. thierryb dit :

    @alain
    Vous avez lu les statistiques (qui ne sont pas politiques) à propos de la ville, elles sont éloquentes. Je ne pense franchement pas que ce site soit un repaire de gens de mauvaise foi, ni des obsédés de la sécurité (en tout cas pas au sens « sécuritaire »).
    Quant à trouver que la deuxième mort et le nième cambriolage, c’est juste la fatalité, c’est ce que je pensais avant, je n’y crois plus.Il y a des circonstances, des contextes plus criminogènes que d’autres.

    On a tous des approches qui varient en fonction de certains évènements quotidiens, et il ne faut pas tout mettre sur le dos de la municipalité, mais là, on atteint un palier, non ?

    0

    0
  35. Charly dit :

    Tout à fait d’accord avec Marcel et Thierryb,

    je n’en peux plus d’entendre des gens comme alain, qui disent la situation actuelle, ce crime odieux de plus, n’a aucun lien avec la politique.

    La situation délétère du quartier de la Gare ( Centre – République – Basilique -De Geyter – Parmentier – Péri – Bel Air – Porte de Paris….. ) est bien le résultat ( pas uniquement certes, ) des politiques menées par la municipalité. Le véritable marché de la drogue et ses corolaires ( dealers, toxicos, prostitution, etc…) est le principal facteur d’insécurité réelle de ce quartiers, auquel s’ajoutent, les immeubles insalubres squattés, la paupérisation croissante, la « petite délinquance », les incivilités en augmentation, la dégradation de l’espace public, etc…

    Ce « climat » digne des pires ghettos serait, selon alain, sans lien aucun, avec ce « fait divers » relaté avec autant d’importance qu’un erratum dans les colonnes du JSD.

    Eh bien permettez moi de m’offusquer de votre cécité idéologique, qui vous empêche d’ouvrir les yeux sur ce qui se passe dans notre ville, dans ses rues, dans ses halls, dans ses caves et dans ses parkings.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *