Une pensée pour N’Gudi…

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. habitant dit :

    Je pense à elle, à ses enfants, à ses proches.
    Je pense aussi aux mamans, en situation précaire, qui assument et élèvent seules leurs enfants, et qui tentent de mener tout de front, loyer etc… en des temps difficiles.

    0

    0
  2. Lazare dit :

    Cela me révulse, quelles souffrances a du endurer cette femme pour en arriver là !

    0

    0
  3. habitant dit :

    J’ai vu l’article. Il y a le point de vue de l’assistante sociale scolaire, une médiatrice, une mère d’élèves, la directrice de Santé et Bien-être, un mot de la filiale Logirep.
    F.Soulas, adjointe aux solidarités et aux droits des femmes, »jointe par le JSD », a dit « Les travailleurs sociaux n’ont pas eux-mêmes de solutions, ils sont dans l’accompagnement. »
    Il manque cependant le point de vue d’assistantes du service social de la mairie, sur leurs moyens d’actions au quotidien pour accompagner les mamans dans de telles situations. Peut-être par la suite.

    0

    0
  4. habitant dit :

    Dans le quartier, si le quotidien reprend son cours, anciens, mamans entre elles et enfants parlent encore de ce qui s’est passé avec le souvenir d’une mère, d’une femme digne.
    On retient les 30 euros pour une telle situation doublé d’un sentiment d’amertume sur les services sociaux de la mairie. Incompréhension car sentiment que la réponse apportée n’a pas été à la hauteur de ce qui a été vécu.
    Traverser l’autre côté du monde pour réfléchir sur l’injustice, l’annulation de la dette dans le monde? C’est aussi ici que ça se passe.
    Mais demeure par-dessus tout l’espoir que ce ne soit pas classé comme un simple fait divers pour que dans de telles situations, des solutions ( pas de symbole, d’icône ni illusion) des solutions appropriées puissent réellement exister.

    0

    0
  5. goldo dit :

    cette ville en ce moment acccumule les drames. Le WE dernier c’est une petite fille de 2 ans de Floréal qui est décédée.Elle habitait avec son frère et ses parents dans l’immeuble qui a brulé il ya environ un mois. Pour protéger l’appartement des portes blindées ont été installées. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais l’ancienne porte blindée a été déposée a l’intérieur de l’appartement de cette famille et y serais restée 3 semaines. Les enfants jouaient dans l’appartement et pour une raison inconnue,la porte est tombée sur la petite qui est décédée en arrivant a l’hôpital. Un article est paru dans le parisien de ce matin mais moi je l’ai su par ma voisine martine qui travaille a la crêche où la petite était inscrite. Un vrai drame

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *