VELCOM, cette fois c’est vraiment fini

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Sam dit :

    Eh beh, il était temps …encore de l’argent public par la fenêtre, merci Braoue !

    0

    0
  2. Damdam dit :

    En même temps choisir Velcom alors que beaucoup d’autres communes autours de Paris ont eu l’intelligence de choisir Velib (et oui au moins comme ça on peux faire des déplacements Paris Banlieue), cette majorité municipale commence à se rendre compte que à vouloir à tout prix ne pas faire comme tout le monde n’est pas la solution, vivement 2014 qu’on leur montre la porte de sortie.

    0

    0
  3. habitant dit :

    Je ne sais pas si c’est une question de Vélib ou Velcom. Il n’y a vraiment de culture vélo ici comme aux Pays-Bas. Ceux que je vois le plus faire du vélo et avec le leur dans Saint-Denis, ce sont les enfants et ados et pas plus loin que leur quartier ou cité.
    Il y a vraiment d’autres priorités et je pense plus particulièrement à ceux qui peuvent pas s’en sortir financièrement. Il y a un moment faut arrêter de se prendre pour les arrondissements touristiques de Paris où là-bas les vélibs font le plein en ce moment.

    0

    0
  4. Anthony C dit :

    Vélib rencontre aussi des problèmes de vols depuis quelques semaines. Les stations touchées sont celles du XVIIIe, d’Aubervilliers et de la Plaine. Curieusement on voit beaucoup de Vélib à Saint-Denis depuis la même période. Les individus patibulaires qui zonent à l’entrée de la rue Emile Connoy sont depuis peu juchés sur des Vélib. Sans doute histoire de se mettre au sport…
    Je trouve quand même aberrant que les systèmes de fixation ne soient pas mieux prévus.
    Pour répondre aux dernier commentaire, il faut quand même remarquer que quasiment aucun effort n’est entrepris sur Plaine Commune pour la réalisation d’un espace cyclable et qu’attacher un vélo privé dans une de nos rues est une entreprise hautement risquée.
    Sans quoi, à titre personnel, n’ayant pas de voiture, l’idée du vélo est tentante.

    0

    0
  5. djakk dit :

    Dommage ça m’était bien utile … peu d’habitants s’y sont mis : il n’y a pas eu d’ateliers d’initiation pour montrer comment ça marche, c’est pas forcément évident à comprendre …

    Le mieux serait que le vélib s’installe progressivement à Saint-Denis, ça serait possible si le STIF (l’organisateur de tous les transports en Île-de-France) reprend la gestion des vélibs à la mairie de Paris.

    0

    0
  6. eric dit :

    Le problème vient de cette absurdité judiciaire qui a interdit à Plaine Commune, sur la plainte de Clear Channel, d’installer des Vélibs, le système devait être incompatible pour des questions de respect des marchés publics et des appels d’offre

    0

    0
  7. chris dit :

    Je vois un peu partout les travaux de démontage des stations. Je ne peux que constater que ma ville n’est pas comme les autres.

    Ailleurs en banlieue, j’ai pu voir des stations Vélib’ « non vidées en masse » (Malakoff, Issy-les-Moulineaux). Je passe parfois devant des bornes Vélib’ à Aubervilliers, et à ma grande surprise … elles ont des vélos en stock !

    Alors sait-on si les déboires du Velcom sont dûs à un problème anti-vandalisme moins efficace que celui des Vélib’, ou est-ce plutôt que la population autochtone serait définitivement incompatible avec certains principes ?

    Dit autrement: si on installait des Vélib’, aurions-nous le même échec ?

    0

    0
  8. Fred dit :

    S’il y avait des velibs à Saint Denis, n’ayant pas de vélo et ne voulant pas en acheter (quand je vois que même dans mon immeuble hyper sécurisé, y a déjà eu des tentatives de vols et des vols (alors qu’il y a 3 digicodes/visiophones à passer avant d’accéder au local lui-même fermé à clé), ça donne pas envie), j’en aurais volontiers utilisés, notamment pour me balader le long du canal jusqu’à Paris et pouvoir le poser là-bas, ou bien aller au Millénaire..
    Là, velcom, je ne l’ai jamais vu en service, mais je voyais pas l’intérêt, peut-être parce que je ne vais qu’en centre-ville, qui n’est pas bien étendu (rendant le vélo inutile)…

    0

    0
  9. ddavid dit :

    Enfin une bonne nouvelle à St Denis! Maintenant la municipalité pourra négocier avec Decaux une réalisation vraiment utile, comme des sanisettes en nombre suffisant aux endroits stratégiques (faciles à repérer à l’odeur) et bien entretenues (Ah la terrasse du MacDo rue de la rep’ !).
    Et si ils veulent VRAIMENT favoriser le vélo, des garages gardiennés aux gares et pas seulement accessibles aux détendeurs de passes Navigo, et des itinéraires vélo BIEN CONCUS, pas des gadgets pour faire plaisir aux verts qui ne roulent pas en vélo!
    En lisant le communiqué de Plaine Commune, je remarque qu’ils sont contre les « deplacements pendulaires » en Velcons. Pourquoi? C’est absurde! Ils imaginaient qu’on allait utiliser leurs bécanes pour se promener dans un environnement agréable et sécurisé?

    0

    0
  10. adi dit :

    « En même temps choisir Velcom alors que beaucoup d’autres communes autours de Paris ont eu l’intelligence de choisir Velib (et oui au moins comme ça on peux faire des déplacements Paris Banlieue) »

    Je regrette Damdam mais le propos est inexacte.
    Le Vélib parisien a été étendu jusqu’à 1.5 km autour de Paris. Cela fait suite à une décision du Conseil d’Etat, pour des questions de marchés publics.
    http://www.conseil-etat.fr/fr/commu

    Donc les villes « collées » au périphérique ont beaucoup de stations (ex: Saint Ouen), ce qui explique l’impression d’avoir beaucoup de stations Vélib. A l’inverse, Saint-Denis est une ville longue ( la même distance parcourt Saint-Denis du nord au sud que la distance La Chapelle-Pont de arts). Donc, le Conseil d’Etat interdit les Velcoms après le Pont de Soissons

    Et pour échanger avec Chris, le Vélib dans le 93, ce n’est pas mieux (Montreuil et Bagnolet). Mais, puisque Velib a plus de Vélos cela se voit moins.
    http://www.leparisien.fr/paris-75/a

    Ciao,

    0

    0
  11. Sam dit :

    Tout à fait juste adi. Merci de rappeler ces faits.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *