Victoire71 – « Monsieur le Maire de Saint-Denis Didier Paillard: Réintégration de droit en application de la loi du 12 mars 2012. »

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Sam dit :

    Perso, j’avoue ma surprise..
    Est-ce que les élus ont été déjà saisis avant de lancer cette pétition ?

    0

    0
  2. houari dit :

    Sam, tu le découvres? A Saint-Denis, la spécialité est l’emploi précaire. On évite absolument la titularisation, on propose le maximum de petits emploi (vacation, cantine, centre de loisir etc…) à des gens en difficulté pour dire « nous on vous aide ».
    Les heures sup pour certains sont ignorées.

    Cette mairie a déjà été condamnée plusieurs fois .

    Le droit du travail est bafoué et ils arrivent encore a critiquer les « grands groupes du CAC 40 ».

    PS: certains syndicat sont de mèches et les salariés se retrouvent souvent seuls.

    Cette gauche morale qui donne des leçons parle mais n’agit pas. ( que les socialos n’interviennent pas svp car au CG93, c’est pire.).

    je ne veux pas politiser ce débat mais à Saint-Denis, c’est courant. on propose des contrats de 1 mois régulièrement ou de 1 an et on laisse les gens dans l’incertitude (contrat courts = pas de prêts, pas d’achat immobiliers, refus d’aller dans le privé car contrat pas stables etc…)

    0

    0
  3. Sam dit :

    Beh oui, dans une municipalité communiste…

    0

    0
  4. Nono dit :

    et la loi de dé précarisation dans la fonction publique, sont-ils décidés à la mettre en oeuvre sachant que c’est une obligation?
    je cite:
    « Dispositifs de déprécarisation
    La loi du 12 mars 2012, relative à l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions d’emploi des agents contractuels dans la fonction publique prévoit un premier dispositif qui constitue une véritable avancée par rapport au droit antérieur en matière d’accès au CDI pour les personnels contractuels du ministère. Ce premier dispositif permet sous réserve du respect des conditions requises la transformation au 13 mars 2012 des contrats à durée déterminée en contrats à durée indéterminée, il s’agit de la « CDisation ».
    Elle prévoit également un deuxième dispositif, il s’agit de la titularisation, présenté dans la circulaire du 6 décembre 2012. Cette circulaire rappelle les conditions d’éligibilité au dispositif de titularisation et les conditions d’accès aux corps de fonctionnaires. Elle fixe également les modalités de la mise en oeuvre du dispositif au ministère et auprès d’opérateurs tant pour ce qui concerne les corps ouverts du MAAF et le nombre de postes offerts, que les voies de recrutements (la nature des épreuves ainsi que leur calendrier), la facilitation de l’accès au statut de fonctionnaire par la formation. Pour la seule année 2013, près de 1000 emplois seront ainsi offerts pour permettre la titularisation d’agents contractuels sur des emplois du ministère. Ils couvrent tous les secteurs d’activité du Ministère et de ses établissements publics d’enseignement techniques et supérieurs. »

    0

    0
  5. BB dit :

    Il faut bien des précaires qui bossent pour que les glandus glandent…

    0

    0
  6. victoire71 dit :

    Bien entendu que les élus ont été interpelé depuis bien longtemps et rien a bouger!!!!

    0

    0
  7. reno dit :

    comme c’est étrange… ça leur ressemble si peu…

    ça doit être ça, la « gauche par l’exemple »… n’est-ce pas Gigi ?!

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *