Violences dans les rues du centre-ville : dans l’attente d’un rendez-vous avec le Maire.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Miou dit :

    Je suis de tout coeur avec cette habitante. J’habite moi-même le quartier de la gare et il y a eu une période où j’ai eu peur de sortir alors que partout ailleurs où j’ai vécu je ne posais pas la moindre question. Si je dois rentrer tard, je préfère qu’on m’héberge plutôt que de rentrer de nuit à Saint-Denis. Moi-même je n’utilise jamais mon téléphone dans la rue même s’il sonne tant pis, si j’ai un achat de valeur, je met le sac « griffé » dans un autre sac pour ne pas attirer les convoitises. J’ai vu des arrachages de téléphone, je suis vaccinée. Je suis très étonnée que le maire ne réponde pas à cette habitante. Pourquoi reste-t-il sourd? Doit-on s’associer, faire publier via un média, un blog pour être entendu? La sécurité des personnes c’est la priorité! Il faut arrêter l’idéologie ( elle ne marche pas, en tout cas pas à Saint-Denis) et regarder davantage ce qui se passe. Une amie de Province qui avait vu notre maire à la télé après l’assaut du raid était désolée pour moi ( pas pour l’assaut …)

    1

    0
  2. Houari dit :

    Je vais être rabat joie mais il va vous répondre que c’est la faute de l’état et qu’il allait continuer à demander des policiers sur le terrain. Si vous voulez bien signer la pétition pour plus de policiers… Merci…
    Technique habituelle d’enfumage.

    Bonne chance

    0

    0
  3. Bill dit :

    Les histoires vécues par les habitants de ce quartier sont incroyables dans le vrai sens du terme. Lorsqu’on en parle à des non-dionysiens, ils ont du mal à croire ce qui peut se passer au quotidien, les scènes qu’on peut voir de sa fenêtre, les discours entendus…
    Que faut-il faire pour que tous réalisent l’ampleur de l’anormalité de nos rues et surtout agissent ?

    0

    0
  4. Chris dit :

    Merci pour ces lettres publiées. Mes recherches d’un logement ailleurs très loin d’ici sont plus difficiles que je l’avais prévu, et parfois je me décourage. Vos lettres me redonnent un coup de boost pour enfin quitter et oublier cet endroit.

    Bon courage à vous.

    2

    1
  5. Dionysienne dit :

    Bonjour à tous et merci pour vos réponses à mes lettres.
    Aussi curieux que ça puisse paraître, je n’ai aucune envie de quitter ma rue. A vrai dire, si c’était à refaire, je referais exactement la même chose. En revanche, j’ai un réel désir d’améliorer la situation. En résumé : bon vent à ceux qui s’en vont, mais ceux qui m’intéressent sont ceux qui sont force de proposition et qui œuvrent pour le mieux-vivre dans la ville. A eux, je dis BRAVO et MERCI!

    7

    2
    • Did dit :

      @Dionysienne : merci pour ce beau message, c’est grâce aux gens comme vous et à tous ceux qui se battent pour que la situation évoluera dans le bon sens ! Que quelqu’un ait « downvoté » votre message me sidère …

      2

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *