Visite du quartier Gare-République : des élus peu combatifs

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Joëlle dit :

    Merci, M.K. pour votre compte rendu.

    Je n’ai pas parlé avec le maire, mais avec des personnes du quartier, qui souffrent et n’en peuvent plus. Ce qui est arrivé à une de ces personnes (que j’ai rencontrée pour la première fois hier) m’a profondément émue.

    Ce que j’écris n’est pas grand chose. Mais j’espère, avec les moyens qui sont les miens, apporter ma pierre à l’édifice, aussi petite soit-elle.

    0

    0
  2. françoise dit :

    Moi, ce que je retiens de cette rencontre, c’est de la foutaise, de la démagogie, exactement la même chose que l’an passé. Nous devons agir ensemble et pas seulement le quartier de la gare, nous n’obtiendrons rien si nous ne nous faisons pas entendre. Et on n’y parviendra pas, malheureusement, en restant courtois et gentils. En ce qui me concerne, je ne supporte plus cette ville jungle et je la fuis à chaque fois que cela m’est possible. Mais il s’agit là d’une solution individuelle et il en faut une commune. Donc regroupons nous. Françoise

    0

    0
  3. Stéphanie dit :

    M.K., votre commentaire est très bien et résume cette visite à laquelle j’étais présente.
    J’ajouterai simplement qu’il est à mon sens trop facile pour la mairie de tout rejeter en bloc vers la police et le préfet. Le quartier de la gare a été délaissé par la mairie de Saint Denis depuis de nombreuses années et maintenant que la limite du supportable a été atteinte elle compte sur une éventuelle aide de l’état pour rénover le quartier. Car il faut bien préciser en effet que cette aide (dans le cadre du PNRQAD) n’est pas acquise : le dossier de la ville doit être accepté parmi une centaine d’autres (20 devraient être retenus) ! De plus, la rénovation (qui prendra plusieurs années) ne saurait répondre seule aux problèmes rencontrés actuellement par les habitants. Il nous faut du concret, du rapide, du visible : en un mot, il faut que toutes les institutions concernées agissent efficacement pour que les dealers quittent rapidement le quartier ! Ce sont eux la vraie plaie

    0

    0
  4. Charly dit :

    Aïe ! J’ai pas pu venir, je crois que j’étais encore au boulot à cette heure là…

    Alors comme ça la Mairie n’y peut rien? Trop Facile !
    C’est la faute à la RATP, la SNCF, à Plaine Commune ( merci, mais le but d’une intercommunalité, n’est pas de donner aux mairies un moyen de se défausser…), à la Police, à la préfecture, à la région, au conseil général, et à l’Etat Sarkozy….

    La Saleté c’est la Mairie et Plaine Commune ( après tout ce sont les mêmes élus)
    Le Manque de place dans les écoles, c’est la Mairie qui est gère les maternelles et les primaires.
    Le Stationnement interdit rue du Port et place de la Gare, c’est bien la Police municipale qui reçoit ses ordres de la Mairie non ?
    Le « Laisser faire n’importe quoi » au niveau de certains commerces dits  » bouis-bouis », la Mairie a un département hygiène publique non?
    Une réunion sur la sécurité/l’insécurité en présence des habitants, du commissaire de police et du sous-préfet??? C’est une blague ou bien? Il y en a eu une il y a quelques mois, qui a été empêché par des militants d’extrême gauche avec la femme du maire en tête de cortège….

    A force d’avoir délaissé le quartier de la Gare, et d’y avoir laissé faire n’importe quoi, la Mairie a créé une situation infernale qui la dépasse complètement, alors évidement maintenant les problèmes sont devenus tellement énormes qu’elle n’est plus en capacité de traiter les problèmes et rejette les responsabilités des collectivités locales supérieures, ou de l’état, ou institutions.

    Les élus craignent la « boboïsation » de Saint-Denis, dont ces « nouveaux électeurs » n’ont pas « le réflexe PCF », alors ils ont mis en place la « tiers-mondialisation » de la ville, ce qui est particulièrement criant au quartier de la Gare. Face à une participation importante, les élus de Saint-Denis préfèrent une abstention massive qui favorise la majorité en place depuis …80 ans.

    0

    0
  5. cathy dit :

    bjr a tous,
    j’étais présente le jour de la visite du maire, je pense qu’il nous a pris pour des pommes, nous habitants de la rue charles michels , nous allons agir, on vous tiendra au courant de ce que nous avons décidé de faire

    cathy

    0

    0
  6. titi dit :

    info (cf. le parisien du 11/07/09)
    le maire d’Aulnay-sous-Bois (93) invite la population à lancer une pétition; objet : construction d’un commissariat, recrutement de 18 agents…
    il faut mener des actions envers les autorités nationales
    le pauvre Paillard semble depassé
    et c’est vrai le problème devient « trop » grave
    drôle de pseudo

    0

    0
  7. titi dit :

    Eh Charly
    si t’as envi d’acheter le maïs en gros
    viens voir au 23 boulevard Jules Guesde
    maïs plus bière , tu vois le tableau 😉
    Paillard a oublié ce boulevard lors de sa mémorable visite
    drôle de pseudo

    0

    0
  8. Joëlle dit :

    Charly,

    Ce que vous avez écrit reflète bien la réalité, particulièrement le contenu du dernier paragraphe de votre commentaire.

    Restons soudés, car « L’union fait la force ».

    0

    0
  9. Sam dit :

    Merci M.K, Stéphanie, Françoise pour ce point.

    Pour information, deux/trois habitants ont été invités à assister à la cellule de veille en présence du maire et du sous-préfet suite à notre demande. Cette réunion a lieu demain le 15juillet à 11heures…Personnellement, j’en étais informée le vendredi dernier pendant mes congés…compte tenu de l’heure, je ne peux pas y aller mais on s’est organisé pour être représentés.

    Pour rappel, nous avons gain de cause car insistons depuis plusieurs mois pour être présents. Il est tout de même regrettable de nous prévenir tardivement et de caler cette réunion pendant les heures de bureau.

    0

    0
  10. françoise dit :

    J’ai eu le même réflexe, pourquoi mettre cette réunion à l’heure où les gens travaillent ?
    Moi je serai là car j’ai pu m’arranger. Normalemement catherine et notre gardien seront aussi présents.

    0

    0
  11. françoise dit :

    Non seulement ils mettent les réunions aux horaires des gens qui travaillent . On s’arrange donc pour se rendre disponibles et 1h avant l’heure du RDV nous sommes contactés pour nous informer que la réunion est annulée et reportée au 22 à 15h !!!

    On recommencera donc a s’organiser pour se rendre disponibles, c’est vrai on n’a que cela à faire expliquer à nos employeurs pourquoi on doit s’absenter : »On habite st denis, on lutte pour défendre une vie normale dans cette ville et nous avons des réunions avec le sous-préfet »…ça passera sans problèmes.

    ça me rappelle la préparation de notre brocante où tout était organisé et au dernier moment, elle a été annulée pour une histoire de bus. Il y en a vraiment marre, mais je serai quand même là à cette cellule de veille le 22 juillet !!!

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *