Visite surprise du Ministre de l’Intérieur dans le quartier de la Gare

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Stéphanie dit :

    On peut se dire que ce genre de visite « éclair » après la grosse arrestation de lundi, c’est de l’esbroufe, du tape à l’oeil …. mais :
    – la rencontre avec le préfet,
    – le coup de filet,
    – la venue du ministre (pour la deuxième fois en moins d’un an …),
    ça commence à faire non ?
    Je n’ai pas réussi à l’approcher (mais Sophie si 😉 …) et je ne sais donc pas ce qu’il a dit ce soir, toutefois je pense qu’il faut « surfer » sur ce genre de chose. En profiter pour enfoncer le clou, pour montrer notre détermination et surtout ne rien lâcher !
    Nous ne nous contenterons pas de grands discours politiques (ou politiciens …) ni même de promesses, mais souhaitons des actions et encore des actions !

    0

    0
  2. Françoise dit :

    C’est évidemment super !
    Mais pourquoi n’y avait-il pas d’élus d’opposition ! pourquoi que F HAYE ?
    Avait-on prévenu les autres ??

    Merci de me répondre

    0

    0
  3. Stéphanie dit :

    Françoise,
    Ma liste n’est pas exhaustive. J’étais présente mais je ne pense pas avoir vu tout le monde (et surtout je ne connais pas tous les élus)… il y avait une foule compacte devant le ministre. J’ai utilisé le terme « notamment » et j’ai cité Florence Haye car il me semble qu’elle est plus spécialement en charge de la sécurité.
    J’ai aussi croisé Laurent Russier.
    Quant au fait de savoir si d’autres élus aient été prévenus ou non je ne peux malheureusement pas vous répondre ….

    0

    0
  4. goldo dit :

    Il y avait aussi Eric Delion et Francis Langlade mais ce n’est que ceux du PC. J’ai lu l’article dans le journal le Parisien mais ça fait un coup de pub pour dire qu’ils sont en action et qu’ils règlent les problèmes qui a mon sens ne sont pas réglés sur le fond. Nous avons pu aborder Hortefeux de près pour lui dire que le quartier de la gare ne s’arrêtait pas au tram mais derrière il existait aussi des habitants. A ce moment là Monsieur Browboska et ses collègues s’empressaient de dire » oui on s’en occupe,on connaît » mais nous avons répondu,vous oui mais pas Monsieur Hortefeux. Nous lui avons demandé de venir avec nous visiter mais c’était pas d’actualité dans l’organisation.Notre gardien a aussi pu lui parler.
    Ceci dit le café douteux était fermé hier mais ça n’a pas duré : ce matin il est ouvert, fausse joie… Enfin j’espère que des passages réguliers de patrouilles de police vont stabiliser à long terme la situation.
    J’ai rencontré hier la gardienne de la résidence sociale de la rue du Port qui m’a confirmé le trafic et le squatt de leurs escaliers. Ce seraient les locataires qui laisseraient passer mais un bruit court qu’un de ses locataires fait partie des toxicos qui traînent dans le coin.

    0

    0
  5. noelle23 dit :

    Eh bien, les choses s’accélèrent tout de même !! C’est bien que Mr Hortefeux se soit de nouveau déplacé !! Cela montre (heureusement !) qu’ils sont au moins conscients des attentes de la population même si c’est principalement a des fins électoralistes ; comme quoi : la lutte des citoyens donne ces premiers fuits !! Alors soyons encore offensifs !!

    0

    0
  6. abisa dit :

    L’opposition s’oppose mais dans dans toutes les démocraties les ministres rencontrent l’executif local.
    Cela se saurait si dans les villes ump, les ministres viennent à la rencontre des élus pcf de la minorité !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *