Welcome Velcom…

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. arrivante dit :

    Le fait que les velcoms soient incompatibles avec les velibs parisiens est une erreur stratégique.
    Dans le 92, c’est le choix des vélib qui a été fait.
    A l’heure du grand Paris, pourquoi marquer une limite entre Paris Intra Muros et sa proche banlieue ?
    Usagée du vélo, je circule tous les jours dans st-denis et entre st-denis et Paris (le long du canal St-Denis, puis canal de l’ourcq, c’est un excellent sport, un peu genre Paris Roubaix l’enfer du nord, dans certains endroits, mais c’est jouable et agréable). J’aurai volontiers adopté le velcom, mais pas tel qu’il nous est proposé.

    0

    0
  2. pitch dit :

    En fait, le non compatibilité avec le système Velib parisien est une obligation légale.
    Petit rappel : le contrat vélib (lié à celui du mobilier urbain) a été remporté par JCDecaux suite à un appel d’offre (contrat marché public).
    Il a été jugé irrecevable (ie. ne respectant pas les règles de concurrence) d’imposer sur des appels d’offre une clause imposant une compatibilité avec le Vélib parisien, cette clause excluant de fait la concurrence…
    Seule souplesse à cette règle : il a été autorisé une extension du Vélib dans un périmètre de 1,5km autour de Paris, ce qui explique la présence des bornes uniquement sur la Plaine St-Denis.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *