ZSP Saint Denis – Compte rendu de la Cellule de coordination opérationnelle du partenariat du 20 Septembre 2012

Vous aimerez aussi...

27 réponses

  1. Sam dit :

    Bon y a peut-être des fautes, mais l’essentiel est là.

    0

    0
  2. Damdam dit :

    Encore bravo pour ton implication Sam, j’ose espérer que ce dispositifs porteras ces fruits si on s’y mets tous et que la mairie joue le jeu.

    0

    0
  3. montjoie dit :

    Merci de ce compte rendu.

    0

    0
  4. thierryb dit :

    Les marchands de sommeil seraient «  »Des cols blancs parisiens qui tuent des innoncents dionysiens » ? Il a vraiment dit ça ? Sans préjuger de la réalité, je ne suis pas sur que ce soit si manichéen. Je m’étais laissé dire que les marchands de sommeil étaient plutôt des magouilleurs enrichis ayant acheté à vil prix des immeubles insalubres qu’ils relouent en les découpant au maximum à des pauvres gens qu’ils attirent parce qu’ils sont plutôt du même monde qu’eux au départ. Rumeur urbaine ?

    0

    0
  5. Sam dit :

    Plutôt qui « habitent les beaux quartiers » … c’est tout de même un sacré raccourci.

    0

    0
  6. suger dit :

    L’enquête n’est pas d’une grande qualité et peu approfondie (TF1 oblige…) mais cela donne une idée du profil des « marchands de sommeil » :
    http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/ta
    Personnellement, j’ai pu voir de près dans le copropriété où j’habite les tentatives d’un marchand de sommeil pour tenter de louer un logement inhabitable. C’était il y a dix ans. Nous avons pu bloquer son opération, mais il était familier de ce genre d’opérations dans toute la ville. C’était bien un « magouilleur enrichi », comme le dit thierryb, proche des personnes dont il abusait de la détresse. Je ne crois pas que son cas etait isolé et que ce n’est donc pas une légende urbaine.

    0

    0
  7. BB dit :

    J’aime bien l’opposition Paris/Saint-Denis, très interressant d’un point de vue sémantique, où comment les élus se raccrochent à leur petit bout de territoire, ignorant la réalité d’une agglomération.

    Pardon si je dévie un peu du sujet, je viens de feuilleter quelques articles sur le sujet…

    0

    0
  8. Bertrand dit :

    Merci Sam pour ce compte-rendu !

    « Pour une cohérence de la zone, Mr M. Hanotin a demandé qu’on inclut la station Porte de Paris dans ce périmètre. »
    Tout à fait d’accord avec notre député.

    0

    0
  9. Sam dit :

    Mr S. Peu me demande de dire qu’il n’a pas dit ce que j’ai écrit et de rectifier par conséquent mon compte rendu.

    0

    0
  10. PaulEluard dit :

    Merci pour ce compte rendu.
    La municipalité compare les effectifs de police nationale entre Saint-Denis et Paris mais je ne sais pas si une comparaison est possible. Il me semble que depuis les incidents de la commune (à vérifier je ne suis pas très calé en histoire non plus) la ville de Paris n’a pas le droit d’avoir sa police municipale et est donc gérée par la police nationale, d’où les effectifs plus nombreux par habitant.
    Qu’en est-il si on compare les effectifs de police municipale de Saint-Denis avec les effectifs de villes de taille similaire ? Si j’en crois le site de la ville (http://ville-saint-denis.fr/jcms/jc…) il y a 26 policiers municipaux et 15 ASVP. Pour plus de 100 000 habitants ça ne fait pas beaucoup je trouve…

    0

    0
  11. Lazare dit :

    Bravo et merci Sam !
    Il m’a été rapporté que, il y a quelques temps, dans un immeuble ancien situé sur les quais, bvd Marcel Sembat, le plancher d’un appartement s’était effondré, les structures n’ayant pas supporté son aménagement, par le nouveau propriètaire, marchand de sommeil, en dortoir. Pas de morts, pas de blessés.
    J’ai vu dernièrement, qu’à la place du grand hangar-magasin spécialisé en produits alimentaires indiens, maintenant fermé, à côté de l’église neuve, la municipalité allait entreprendre la construction de logements sociaux. On peut souhaiter que cela serve à assainir le périmètre.

    0

    0
  12. georges dit :

    Excellent travail : félicitations !! Cette réunion et les interventions diverses soulignent l’incompétence de cette municipalité !! Une inquiétude quand même, en sait-on un peu plus sur l’absence de notre cher président de Plaine commune: un coup de froid, une grippe soudaine ?

    0

    0
  13. Sam dit :

    Non aucune explication. Mais lui au moins ne m’envoie pas de message pour me demander « de rectifier le compte rendu » si vous voyez ce que je veux dire …

    0

    0
  14. Marion dit :

    Ni légende, ni rumeur,
    Les « magouilleurs » marchands de sommeil s’enrichissent dans mon immeuble sur le dos de leurs compatriotes. Plus fort encore … cetains les « emploient » et les hébergent … C’est tout bénéf et bien garanti puisque les APL couvrent une grande partie du loyer …. Certains commerçants « parisiens » sont aussi loueurs, mais on ne voit guère de grands bourgeois « à col blanc » dans le coin, même pas leurs mandataires immobiliers !

    0

    0
  15. suger dit :

    M. Peu demande de rectifier le compte-rendu que nous pouvons lire ici, et seulement ici ! En effet, nous sommes le 25 septembre et ni le site du JSD, ni le site de la Ville, ni le site de Plaine Commune n’ont publié un compte-rendu de cette réunion du 20 septembre. Ils n’y font même pas allusion… Si M. Peu est mécontent du compte-rendu de la Présidente de l’Association « Sans crier Gare », pourquoi ne publie-t-il pas un compte-rendu officiel sur l’un de ces sites, tous financés par les dionysiens et qui devraient servir à les informer ?
    Mais ce silence officiel des organes d’information de la municipalité montre aussi le peu d’intérêt porté aux questions de sécurité et l’embarras de voir que de simples citoyens font, eux, bouger les choses quand la municipalité, elle, n’affiche pour seule ambition que le refus obstiné de la vidéosurveillance…

    0

    0
  16. Sam dit :

    Un compte rendu sera sans doute rédigé et diffusé par la préfecture. Il sera plus exhaustif j’imagine. Je le relaierai dès réception.

    Mr S. Peu peut exprimer son désaccord et apporter des précisions sur le message qu’il voulait faire passer. Il aurait suffi de mettre un commentaire. 

    Et on se tient à la disposition de la municipalité pour relayer leur compte rendu.

    Mais il est inacceptable qu’on nous donne des directives sur ce qu’on doit écrire sur ce blog. 

    0

    0
  17. stephanie dit :

    C’est clair ! Il veut dire ou contredire quelque chose, il met un commentaire … qui aurait été publié ! C’est quoi ces vieilles méthodes intimidantes ? Peut-être qu’il a cru pouvoir agir comme avec le JSD 🙂 ?

    0

    0
  18. Marion dit :

    Monsieur Peu doit faire ici comme tout le monde … Il poste un commentaire, tout simplement !

    0

    0
  19. sam dit :

    Ce qui est tout de même étrange est le silence de la municipalité et du JSD sur cette réunion de lancement. 

    Sinon, la rue de la Rep’ est plus agréable sans les étalages non autorisés et sans les vendeurs à la sauvette.

    Côté rue Denfert Rochereau et Square De Geyter, les riverains nous ont informé que c’était la police municipale qui a fait les enlèvements de véhicules. Allez c’est ça qu’on veut des actions concrètes. Il faut continuer à faire tourner la fourrière, les sabots et les pv automatiques…

    0

    0
  20. suger dit :

    Nous sommes à douze jours de silence de la municipalité et de ses organes d’ « information » sur la réunion de lancement de la ZSP de Saint-Denis. Ce silence devient suspect…

    0

    0
  21. goldo dit :

    tiens dans la rue de la REP;les vendeurs a la sauvette sont partis mais pas parvis de la gare,place Poulmark et rue du Port
    d’atre part depuis que des travaux ont été faits le long des voies du tram pour que les voitures et les deux roues ne passent passent il ya eu au moins deux accidents avec déplacements des pompiers. Pourtant c’est indiqué mais a St Denis on n’y croit plus que les choses sont faites alors on passe quand même.

    0

    0
  22. reno dit :

    @suger
    une hypothèse d’explication : tenir « le bon peuple » dans l’ignorance de ce qui s’est dit à cette réunion (en particulier l’implication indispensable de tous les acteurs LOCAUX et la tenue de réunion de travail bi-mensuelles avec propositions concrètes d’actions) lui évitera de demander des comptes à ceux qui n’auraient pas joué le jeu… les (mauvaises) habitudes semblent très ancrées et je doute de voir notre municipalité se départir de son habituelle rengaine (l’Etat l’Etat l’Etat….)
    A l’inverse, tirer la couverture à soi si les choses s’améliorent est un exercice sans risque où nos élus excellent : nécessite peu d’engagement personnel, assure des fin de semaines tranquilles… et même des chances de réélection 🙁

    @sam
    à ta connaissance, le JSD pratique-t’il l’exercice de la « Tribune libre » ???…
    on pourrait leur faire, le CR… nan ?

    0

    0
  23. Sam dit :

    @reno

    Tu peux demander au JSD 😉

    @suger

    peut-être qu’ils bossent sur les actions à proposer en matière de prévention. Ils doivent rendre leur copie à la préfecture jeudi dernier délai. Ils communiqueront peut-être à ce moment-là…

    0

    0
  24. reno dit :

    Ah bin voui Sam… ça doit être ça… y bossent !

    0

    0
  25. Sam dit :

    beh quoi ?  😀

    0

    0
  26. Alain dit :

    N’ayant pas pu réagir plus vite à cette réunion, je m’empresse de le faire maintenant.
    Bravo Sam, une fois de plus.
    Je ne sais pas ce qui débouchera de cette ZSP, moi j’ai déjà connu bien des cellules du même genre et avec les mêmes interlocuteurs au plan local et national et tout ce que l’on veut. La seule vraie formule est de s’investir, s’investir à fond, l’Etat en premier lieu et le Maire et le président de Plaine Commune qui sait se faire oublier, la preuve pour ne pas être confronté aux dures réalités de terrain il ne s’est même pas présenté le 20 Septembre. Pourquoi je dis cela, parceque Plaine Commune à dans ses compétences obligatoires, dans le cadre de la seconde vague de la décentraistion territoriale, « la prévention et le traitement de la délinquance »!
    Mais qui va une bonne fois rappeler Braouezec à ses devoirs.
    Après avoir été le Maire q’on connait sur les aspects de la sécurité il récidive avec Plaine Commune. Il ne veut pas s’impliquer considérant que c’est l’Etat le responsable.
    Il se trompe, d’ailleurs son successeur à fait marche arrière, lui ! Même si c’est à reculons qu’il avance, au moins il fait un effort.
    Donc n’oubliez pas de questionner l’Etat sur le rôle que ne joue pas Plaine Commune.
    Quand à S.Peu, après avoir déjà tenté de faire construire un bel édifice à la gloire de l’Office dès sa prise de fonction à l’Office en 2001 il revient à la charge en 2012 alors que la situation économique est pire qu’il y a 10 ans. C’est incroyable ! Mégalo, mégalo quand tu les tiens.
    Sur sa remarque, je partage les réponses faites dans les contributions, si il a quelques chose à dire qu’il l’écrive lui-même ça changera un peu, (sans jeu de mot).
    Encore merci à ceux qui s’investissent et luttent pour la collectivité.

    0

    0
  27. Alain dit :

    La délinquance et la violence envers autrui n’est pas simple à endiguer, il n’existe pas de recette. Mais il y a tout de même des causes. Précarité, chômage chronique voir endémique, échec scolaire. Ceci est un constat. Ce que ces situations génèrent, vie médiocre, absence de perspective, convoitise, trafics en tout genres, marchés paralèlles, violence à la maison, à l’école, au collège, etc.
    Une société en crise nécessite de prendre le tarreau par les cornes, en premier lieu frapper à la source des trafics au plus haut niveau mais frapper en même temps pour créer de l’emploi, des formations, des centres adaptés et ouverts sur un avenir moins sombre, des vraies solidarités pas la charité. Arrêter de concentrer les misères les unes sur les autres ou les unes à côté des autres. Faire de la laïcité, et oui, la laïcité, un vecteur pour le respect de toutes et tous. Nous sommes dans un Etat de droit ne l’oublions pas. Je dois plutôt dire cela aux élus de St-Denis qui se rassemblent dans la perspective de 2014, avec Paillard. Il prend les devants le bougre, pour ne pas se faire détrôner par Braouezec ou Peu. Mais les gens dans tout ça ? Leur vie, leur mal vivre? Ils sont renvoyés dos à dos avec l’ETAT ! « Moi y en a pas être responsable ! Vas frapper la porte d’en face ! ».
    Et oui l’apparente compassion de nos élus qui en demandent plus à l’Etat pour étendre le périmètre de la ZSP, ne trompe plus personne. Cela fait des années que j’entends le même discours. C’est la politique du « Coucou », à défaut de savoir faire leur nid ou par feignantise, voir dogme, ils préfèrent s’installer en catimini chez les autres en leur demandant de pousser les murs. Gonflés tout de même ces mecs là, non?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *