18 novembre – matin : Assaut en cours dans le centre ville de St Denis

Vous aimerez aussi...

175 réponses

  1. Habitant dit :

    C la guerre en bas de chez moi, je peux pas sortir travailler…
    Pourquoi les terroristes viennent se cacher à St-Denis…
    – Pas de vidéo surveillance à St-Denis qui permet avec des logiciels d’identifier les visages avec des bases de données de la police (merci Braouzec, merci Paillard et co)
    – c’est le ghetto des trafics de drogues à ts les angles de rue, la police débordé
    – un communautarisme entretenu par cette mairie avec des librairies et mosqués salafistes pour ne pas froisser leurs électeurs, qui permet à ces terroristes de se fondre ds la foule.
    les élus éxtrémistes de gauches avide de pouvoir sont un danger pour cette ville et pour la France

    0

    0
  2. Thierry dit :

    Lire ce témoignage d’un algérien à Saint Denis, qui montre ce que nous constatons depuis des années, et qui ne semble pas gêner certains…http://www.marianne.net/saint-denis

    0

    0
  3. bill dit :

    Intéressant de constater la proximité racailles / intégristes. Des mois que les Dionysiens dénoncent la situation invivable et on s’aperçoit maintenant que la racaille camoufle efficacement les intégristes. 

    0

    0
  4. Francesca dit :

    Paillard sur France 2. Absolument pas à la hauteur

    0

    0
  5. Bel-Air dit :

    Tout cela avait déjà été dénoncé depuis longtemps. Pourquoi ne suis-je pas étonnée ?

    0

    0
  6. suger dit :

    Interview pitoyable du maire de Saint-Denis ce matin dans « Le Figaro :
    « Avez-vous été surpris par la présence de terroristes dans votre ville ?
    J’ai été très surpris. Certes il y avait eu avant hier une descente de police dans un pavillon mais sans autres conséquences. Mais jamais je n’aurais imaginé qu’en centre ville il y aurait pu y avoir un repaire de terroristes. Rien ne nous a mis la puce à l’oreille. Je ne pensais pas que des terroristes pouvaient être retranchés dans un appartement dans ma ville.(…) »
    Fais-t-il le naïf ou est-il vraiment aussi inconscient que sa réponse le montre ? Comment peut-il ignorer la présence des salafistes et des Frères musulmans dans notre ville ? Le clentélisme électoral a des limites ! Ce maire est vraiment au-dessous de tout !

    0

    0
  7. Sam dit :

    Chers z’amis,

    Plusieurs sms, coups de fil et sms d’amis et anciens voisins inquiets mais à l’abri. 

    J’espère que vous allez tous bien. Surtout suivez les consignes données par les autorités.

    De nouveaux coups de feu ont été signalés  vers 10h00.

    Comme la plupart, choquée  mais pas surprise… On a déjà alerté sur la dérive !

    Bisous gros gros 🙁

    0

    0
  8. Habitant dit :

    Il faut virer ces incapables, qui sont un danger pour nous depuis des années et maintenant pour toute la France, j’espère que la ville sera mise sous tutelle, comme on le demande depuis plusieurs années

    0

    0
  9. Sam dit :

    SVP c’est pas le moment de polémiquer, l’assaut est en cours…

    Y a-t-il des personnes dans la zone Corbillon/République qui habitent à proximité du lieu d’assaut ?

    0

    0
  10. bill dit :

    @suger incroyable… même pas honte de dire ça alors que tout le monde le voit. 

    D’accord avec Habitant, mise sous tutelle et nettoyage de la ville.

    0

    0
  11. bill dit :

    j’ai eu une maman qui habitent cette rue. Ils sont calfeutrés dans une chambre, les enfants traumatisés… Je crois qu’une cellule psychologique va être mise en place ou existe déjà ?

    0

    0
  12. spectatrice désolée dit :

    Nous n’avons pas dû parler suffisamment fort pour être entendus!!! Et pourtant que d’alertes, que de « coups de gueules »,mais au fil des ans ,un mur d’incompréhension c’est dressé entre la population lucide et les « sourds et aveugles » de la mairie…Voilà le résultat.Pourra t-on encore objecter que la vidéosurveillance ne sert à rien? Voilà le résultat de la culture communautariste encouragée à des fins électoralistes par cette municipalité qui fait battre et méprise toutes pensées laïques !!! Restons debout et affirmons fort la primauté de nos valeurs républicaines: Liberté, Égalité,Fraternité, Laïcité.

    0

    0
  13. Habitant dit :

    Suis bloqué chez moi, même pas la possibilité de mettre la tête par la fenêtre au risque de me faire braquer par la police..
    « rien ne nous a mis la puce à l’oreille » dis Paillard
    le déni ne fonctionnera pas cette fois-ci

    0

    0
  14. bill dit :

    @habitant

    Le Monde vient de dire que des tirs ont repris vers 10h, c’est vrai ?

    0

    0
  15. Habitant dit :

    @bill
    Oui, mais 1 seul tir

    0

    0
  16. Gabriella dit :

    Mes enfants et petits enfants sont bloqués chez eux à coté du centre ville
    Cela fait des années que l’on témoigne sur ce blog pour dénoncer les trafics de drogue, l’insalubrité, l’uniformisation des magasins, la descente vers le communautarisme que la municipalité « exploite » : une politique du laisser faire et l’on a largement dépassé le stade du déni il faut placer les élus de cette ville devant leurs responsabilités
    Encore un grand merci à Samira et son équipe d »avoir créer ce blog pour nous
    avoir permis de témoigner!

    0

    0
  17. Habitant dit :

    Encore un tir

    0

    0
  18. Sam dit :

    Ces détonations peuvent être liées à la sécurisation de l’appartement par la police…

    0

    0
  19. jojo dit :

    Il faut exiger que le maire de St DENIS, Didier PAILLARD, et le Président de Plaine Commune (ancien maire de St DENIS et ancien député) Patrick BRAOUZEC soient mis en examen par la Police et la Justice pour avoir laissé la ville de Saint-Denis dériver et devenir le lieu où pullule trafic de drogue et d’armes, développement du communautarisme et de l’insécurité. Ils font comme si ils ne savaient rien, mais ces deux-là ont fait exprès de laisser la délinquance et la criminalité se développer à St DENIS pour porter atteinte à la FRANCE et aux Français.

    0

    0
  20. Sam dit :

    Qu’ils en profitent pour faire le ménage …qu’ils nous débarrassent de tous les dealers de drogue qui ont pignon sur rue !!!

    Allez fouillez, fouillez, fouillez…

    0

    0
  21. Allende dit :

    Ouf ! terroristes neutralisés. Quelle frayeur, dieu merci pas de civils blessés. Aujourd’hui, plus que les autres jours, on voit bien que le Maire de cette ville est complètement largué.

    0

    0
  22. Habitant dit :

    Quelle irresponsabilité de cette municipalité d’avoir laissé le marché de St-Denis (un des plus grand d’Europe) ouvert, alors que tous les autres étaient fermés, encore une preuve de leur déni. Avec les oreilles et les yeux fermé, forcément c’est plus simple que « rien ne peut lui mettre la puce à l’oreille ».

    0

    0
  23. goldo dit :

    Courage a tous les dyonisiens.en tout cas ce matinpas unvendeur a la sau ette sur le parvis de la gare.a tout malheur est bonet je pense que derriere tout celade nombreux trafics vont etre decouvets.le seul surpris es notre maire et cest bien le seul avec son equipe.

    0

    0
  24. Lazare dit :

    Paillard pas à la hauteur, non, mais Hanotin pas mieux, ectoplasmique ! espérons que ce sera l’occasion de poursuivre le nettoyage, drogue, trafic d’armes, salafistes, intégristes…Sans dédouaner le premier, ne peut on penser décemment que les gouvernements successifs ont leur part de responsabilité ? La politique bisounours ce sera enfin finie ? Les amitiés véreuses uniquement fondées sur l’argent terminées ? Les promesses non tenues, les enfumages, au placard ? J’espère sans espérer.

    0

    0
  25. suger dit :

    Devant les paroles inimaginables du maire qui ne savait rien, ne voyait rien, n’entendait rien, la question se pose : comment peut-il encore rester à son poste ? La sécurité des habitants, la confiance qu’ils pourraient avoir dans les autorités municipales ne sont pas assurées.
    Comment ose-t-il déclarer : « Mais jamais je n’aurais imaginé qu’en centre ville il y aurait pu y avoir un repaire de terroristes. Rien ne nous a mis la puce à l’oreille. Je ne pensais pas que des terroristes pouvaient être retranchés dans un appartement dans ma ville. » ?
    Combien de fois, ici et ailleurs, avons-nous alerter sur les dérives d’extrémisme religieux et le développement d’un terreau criminel ? Mais le maire a préféré le déni et, pire, essayé de faire taire ceux qui alertaient, à commencer par ce blog ! Il a préféré fermer les yeux sur certains extrémistes islamo-gauchistes antirépublicains ou même leur donner des responsabilités !
    Sa démission est la seule issue pour rétablir la sécurité et la confiance dans notre ville.

    0

    0
  26. Fred dit :

    goldo j’allais écrire la même chose sur les vendeurs à la sauvette : je n’en ai pas vu un depuis lundi sur le parvis de la gare, ni maïs, ni viande qui pue, ni « Malbolo » sur la passerelle piéton, rien, et tout ça avec quoi… 6 policiers à la gare ? Dingue ce qu’on peut faire quand on veut…

    0

    0
  27. Habitant de la Plaine dit :

    Bonjour à tous,
    Je rejoins complètement Suger, comment D. Paillard peut-il tenir de tels propos au Figaro ???
    Cela fait des mois que les habitants du centre-ville se battent pour plus de sécurité, alerte les pouvoirs politiques sur la situation qui ne cesse de se dégrader en centre-ville (drogue, armes, fusillades, traffic en tout genre…).
    Le maire doit vraiment être le seul à être surpris !
    St-Denis est une zone de non-droit, qui échappe à tout contrôle, il n’est vraiment pas étonnant que la ville abrite des individus dangereux.
    Espérons au moins que cet événement permettra de mobiliser des moyens conséquents pour que St-Denis redevienne une ville « habitable ».

    0

    0
  28. Habitant de la Plaine dit :

    « Hollande annonce que l’Etat aidera les maires qui le demandent à armer leur police municipale. »
    Espérons que la municipalité de St-Denis s’empresse de mettre en oeuvre cette mesure !

    0

    0
  29. Jean-François dit :

    @Fred

    Ce mercredi matin à 8h30 il y avait un vendeur de Malboro entre la passerelle et l’arrêt de Tram.
    Mardi soir vers 18h20 il y avait des vendeurs de maïs, brochette et Malboro au même endroit. Lundi c’était effectivement beaucoup plus calme.

    @Habitant de la Plaine

    Armer les polices municipale, moi je ne suis pas très favorable. Donner des armes à des gens non formés au maniement des armes ça me parait plus risqué que bénéfique. Je ne doute pas qu’on peut trouver un budget pour acheter une arme mais celui pour avoir une formation digne de ce nom j’ai plus de doute. La vidéo surveillance des points chauds me parait beaucoup plus urgente pour identifier les fauteurs de trouble.

    0

    0
  30. Zobry dit :

    voila la fin de l’interview que donnait D. Paillard pour le journal l’Humanité après les explosions au stade de France :
    « Y a-t-il des mesures particulières prises à Saint-Denis ?
    Didier Paillard. Samedi matin, nous avons ouvert la mairie et mis des cahiers de condoléances et de témoignages dans et devant l’Hôtel de ville. Les élus discutent avec les Dionysiens qui se présentent. Les habitants sont choqués, ils se demandent s’ils cauchemardent. On avait appelé à un rassemblement à 18 heures mais, comme tous les rassemblements sont interdits, il n’a pas pu se tenir. Tous les lieux sportifs et culturels sont fermés. Mais la mairie, elle, reste ouverte, pour discuter avec la population. Autour du stade, évidemment, le périmètre est bouclé, du fait de l’enquête.

    
    

    Selon vous, comment faut-il répondre à ce type d’événement, face au risque de développement des discours sécuritaires ?
    Didier Paillard. Il faut bien sûr rechercher et éradiquer toutes les filières terroristes. Mais la nécessité de l’heure est de se rassembler, de ne pas céder à la peur et donc de dialoguer, de faire vivre les valeurs de la République. La question de la fraternité est posée, il faut donc aller au devant des habitants pour discuter. Il ne faut pas se replier sur soi, la meilleure réponse, c’est vraiment de faire face ensemble. C’est le message que l’on délivre aux Dionysiens. Beaucoup de commentateurs font référence à la guerre, c’est vrai que l’horreur crée de l’effroi, mais il faut être vigilant à ne pas tomber dans l’escalade. Chacun doit pouvoir participer au collectif que nous sommes, c’est surtout cela que nous devons mettre en avant. Nous devons constituer ensemble l’anticorps aux menées extrémistes. Il faut pour cela multiplier les espaces de dialogue, de construction, les endroits où se retrouver. »

    Rechercher les filières terroristes? Que propose-t-il ?
    Surveillance vidéo : nenni
    Police: à peine, et sous la pression des habitants
    Maintien de l’ordre et du droit : nenni
    MAIS : Faut dialoguer les zamis !!! Faut se retouver!!! Avec ça on va régler le problème du terrorisme, des dealers, squatteurs,de la violence, du recul de la laïcité ……..etc que l’on dénonce ici depuis des années.
    C’est ridicule!
    De quelles valeurs de la République parle-t-il? Formule creuse dans sa bouche.
    Demandons la démission de ce maire qui a fait de cette ville la zone de non droit qu’elle est devenue.

    0

    0
  31. Klemm dit :

    d’accord avec ce qui a été écrit ici, il faut demander des comptes à l’équipe municipale. Pour moi, il y a trois questions principales qui se posent et qui intéressent directement les habitants de st denis :
    – la nature exacte des agissements des groupes terroristes sur la commune de saint-denis
    – les liens entre ces derniers et la scène des trafics et de la délinquance à st denis
    – les liens éventuels avec des groupes confessionnels
    Sur les trois points il importera également de questionner les politiques mises en oeuvres par la mairie, les moyens attribués, et les éventuelles réorientations de politique municipale…

    0

    0
  32. goldo dit :

    et avec quels habitants ils se rassemblent et discutent; avec toujours les mêmes mais combien ne croient plus a leur rassemblement et leurs discours.Honte de cette ville, honte de ce maire incapable de gérer cette ville. Peut-être va t-il finir par démissionner? Qu’en pensez vous, goldo

    0

    0
  33. jurassi4 dit :

    Dans mon immeuble 26 boulevard Carnot, il y a de la sous location de sous location
    Des proprios douteux qui loue sans bail, des va et vient des gens qui attendent sur le palier pour la cotation à la journée

    lors de l’AG j’ai demandé la vidéo surveillance, je me suis fais huer

    jp

    0

    0
  34. Yam dit :

    Comme à son habitude notre maire prône le dialogue, je rêve. Cette ville est à la merci de tous les dealers, drogués, alcooliques, voyous et lui il veut dialoguer. Est-ce qu’il se rend compte que St Denis compte le plus de librairies confessionnelles, le plus de magasin de vêtements confessionnels ? Je suis musulmane mais je trouve que là c’est trop. Cette ville est un appel à tous les détraqués de la terre, d’ailleurs nous venons d’en avoir un exemple. OUI nous vous demandons des comptes à ce maire et à ses élu(e)s.

    0

    0
  35. Miou dit :

    D’accord pour demander des comptes. Nous n’avons pas besoin d’un bienheureux qui ne voit rien ni n’entend rien puisqu’il reste sourd aux alertes qui sont données.

    0

    0
  36. vodk dit :

    Voilà un article du figaro.fr qui pourrait apporter de l’eau au moulin…
    Où l’on apprend, entre autres terrorismes quotidiens, que « Selon un employé de la mairie, quand le Raid est venu mardi soir fermer une boutique musulmane, des jeunes les ont caillassés »
    La rrrroutine habituelle, quoi…
    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…–saint-denis-ca-fait-dix-ans-que-c-est-l-etat-d-urgence.php

    0

    0
  37. Thierryb dit :

    Ainsi, des terroristes ont choisi Saint Denis pour s’abriter. Etonnant, non ? Autre chose, M.Hollande a fait, dans son discours aux maires, l’éloge du « courageux maire de SaintDenis, encore une fois proche de sa population au moment de l’assaut. » Je sais qu’il faut ménager la gauche du PS, mais tout de même..!

    0

    0
  38. chris dit :

    Je suis d’accord sur toutes vos interventions, et surtout celles de suger: Maire complètement nul avec sa solution miracle bisounours « parlons-nous et ça résoudra tout ». D’accord aussi sur Hanotin, qui ne m’a pas semblé à la hauteur ce matin en interview à la radio: trop jeune je pense, pas prêt pour régler cette montagne de merdier.

    Mais malheureusement, le Maire a été élu pour 6 ans, que ça nous plaise ou non. Quels qu’aient été les moyens employés (associations intéressées, votes amis, pressions amicales sur les personnes redevables, …). Ne rêvez pas sur sa démission. Je dirais plutôt sur une mise sous tutelle de la ville par la préfecture. Mais je n’y crois pas.

    Je pense que ce qui pourra faire changer les choses c’est le reste de la région ou l’Etat, qui ayant tellement peur des métastases Dyonisiennes, ferait le boulot à la place du Maire. Je me répète au fil des mes commentaires ici: il faudra un drame pour faire bouger cette ville. Je ne suis même pas sûr qu’on y soit encore. Nous sommes dans un trou noir électoral, inaudibles de l’extérieur.

    Au sujet de ce matin: chez moi à 450m de la rue du Corbillon les détonations étaient vraiment affolantes: 6 à 8 grosses explosions peut-être, plus de la centaine de coups de feu très bruyants, réveil en pleine nuit, pire que les mortiers du 14 juillet chaque année. Je compatis avec tous les habitants de l’hyper centre qui étaient encore plus près, ces bruits étaient vraiment intenses et traumatisants.

    0

    0
  39. Nat dit :

    une étape dramatique vient d’être franchie, pour notre pays bien sûr avec les drames absolus de vendredi mais également pour notre ville. Mais ce qui rajoute de la colère (pour ne pas dire plus) à mon immense tristesse de ces derniers jours c’est que Mr Paillard et consort ne changeront absolument rien dans la façon dont ils dirigent cette ville et nous savons pourquoi au delà de leur incompétence crasse. Bien sûr que ce qui s’est passé aujourd’hui à st denis aurait pu survenir ailleurs, nous l’avons vu hélas en janvier. Mais que nos « élus » (7 000 votes pour 110 000 habitants, rappelons-le) se disent surpris que cela puisse ce passer à st denis est proprement sidérant, irresponsable, malhonnête. Mais que faire ? évidemment il ne démissionnera pas. Reste à espérer que les pouvoirs publics réagissent

    0

    0
  40. DROOPY dit :

     » Saint-Denis , la ville- monde  » qu’ils disent !!!!………….

    0

    0
  41. Gabriella dit :

    @Lazare
    Vous dites que Mathieu Hanotin est ectoplasmique voici mon sentiment :
    Nous sommes à la veille des élections régionales, au premier tour chacun va voter suivant sa préférence politique mais au deuxième tour il y aura peu d’alternatives ce sera ou le vote à droite ( et à Saint-Denis pas l’extrême) et les
    forces de gauche regroupées donc la gauche socialiste, à mon avis , ne peut pas
    se défausser en attaquant de front son adversaire du Front de Gauche : équipe
    Paillard et Co. A mon avis, tout tourne autour de cela , il n’y a pas grand choix
    et Mathieu Hanotin se trouve coincé.

    0

    0
  42. bill dit :

    et le ps local fuit toute polémique sur le sujet du communautarisme ou la laïcité… trop peur.

    0

    0
  43. Nat dit :

    communiqué du JSD « Comme vous pouvez le constater sur la photo du plan juste au dessus, les locaux qui hébergent Le Journal de Saint-Denis se trouvent exactement en face de la rue du Corbillon. L’assaut vient de se terminer, mais le périmètre reste bouclé par les forces de police et nos bureaux sont encore inaccessibles. Ca rend la tâche un peu compliquée pour travailler aujourd’hui… Merci de votre compréhension et bon courage à tous. »

    C’est vrai que nous avons hâte de voir le traitement des événements par le JSD …

    0

    0
  44. Gabriella dit :

    Moi aussi j’ai été choqué par le discours de Hollande félicitant le maire de Saint-Denis mais c’est aussi « du politiquement correct » entre responsables de
    gauche, comme dit Chris il y a PAS d’espoir de démission du maire et pas vraiment d’espoir de changement à Saint-Denis, elle représente la dernière ville importante communiste de l’Ile de France et elle reste aux communistes qui malheureusement la gère d’une façon lamentable probablement pour
    leur « laisser du grain à moudre » non?

    0

    0
  45. Olivier dit :

    @Nat : Le JSD commence à traiter l’information avec deux articles descriptifs. Des commentaires aussi commencent à apparaître qui pour certains mettent en cause le maire et demandent sa démission.

    0

    0
  46. citoyen93 dit :

    La prose tenue par Paillard dans les médias est de la diarrhée verbale.
    Ce qui me révolte, c’est sa mauvaise foi.
    Il fait l’étonné. Il s’offusque et ose encore nous parler des valeurs de la république et de fraternité.
    Cela fait des années que lui et son équipe ont largement piétiné ces valeurs fondamentales en laissant ce territoire à l’abandon.
    Toutes mes pensées vont aux habitants de cette ville qui doivent vivre de grands moments de solitude.

    0

    0
  47. Gabriella dit :

    @Olivier
    Puisque nous sommes en démocratie (avec ou sans guillemets ?) à Saint-Denis,
    je propose que nous allions chacun sur le site du JSD pour mettre notre commentaire sur notre maire et après on vérifierait combien il y en a ?

    0

    0
  48. suger dit :

    Une vidéo qui permet de comprendre comment une partie de Saint-Denis est devenue une zone de non-droit. Il s’agit de l’interview du « logeur » des terroristes et, plus éclairant encore, de son amie :
    http://www.dailymotion.com/video/x3

    0

    0
  49. goldo dit :

    je viens de recevoir un sms d’une ex collègue habitante de Villiers le Bel qui ne connaît donc pas Didier Paillard ,je recopie textuellement son message » as tu entendu parler le maire de Saint Denis? Il Vit sur quelle planète? »
    en ce qui me concerne je n’ai pas entendu son discours

    0

    0
  50. Olivier dit :

    @Gabriella : bonne idée ! Il faut le faire, et après on verra combien la censure de la « modération » du JSD en laissera passer…
    En attendant on peut aussi aller lire cet article du « Figaro » sur les réactions des passants :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr…–saint-denis-ca-fait-dix-ans-que-c-est-l-etat-d-urgence.php
    (faire un copier/coller de cette adresse pour accèder à l’article)

    0

    0
  51. Lucien dit :

    C’est pas étonnant Hollande qui félicite Paillard et fait l’éloge de l’excellent maire proche de ces administrés c’est comme les élus locaux PS PC qui se côtoient. Mais que se racontent t-ils entre deux discussions ? De l’avenir de la ville.

    0

    0
  52. bill dit :

    @suger très st denis style ce logeur et le contexte qui permet ce genre de plan en toute liberté (appropriation d’un appart « ouvert »). Il suit la formation « marchand de sommeil dionysien » ?

    0

    0
  53. Georges dit :

    Il faudrait faire une pétition pour demander au Préfet Philippe Galli de mettre la ville de Saint-Denis sous tutelle.

    0

    0
  54. reveplus dit :

    Comme vous déçu de la réaction du Maire , demander sa démission mais il ne quittera jamais son siège confortable , déjà que la situation d insécurité étais très difficile ici quel sera l avenir demain ,
    Déçu de ces mensonges des politique locaux , y aurais bcp a dire mais vous avez déjà tous dit ,
    J’espère que cette ville ce relèvera de cela , que on puisse bénéficier des cameras , et des forces de l’ordre demander , et la mise sous tutelle , de la ville ,
    Vivre la liberté , l’égalité , la fraternité , la laïcité…
    J’ai une penses pour tous les habitants qui on vécu de très prés les interventions d’ hier
    ET une pense Pour Diesele

    0

    0
  55. Gabriella dit :

    Georges
    Faire une pétition la faire circuler demander à être reçus par le préfet, pour la tutelle il vaut mieux juridiquement parlant savoir ce que ça implique parce que
    la réponse risquerait de nous démontrer que cette proposition n’est pas recevable et pour le reste….pas grand chose. Moi je pense aussi qu’ il faudrait demander à l’opposition compte tenu des derniers évènements, quelles sont ses intentions : il y a un vote le 6 Décembre et les électeurs du vote socialiste ne doivent pas se contenter de promesses sur le devenir de notre ville.

    0

    0
  56. chris dit :

    Des interviews catastrophiques des habitants aux reporters TV et radio: dans la description du contexte, rien qui ne donne envie à un nouvel habitant de choisir cette ville plutôt qu’une autre. Tout le monde y répète un constat désastreux (trafics rampants, non-doit, … etc) et le non verbal qui en dit tout aussi long. :-(((

    Dans l’esprit des gens on est la ville des assassins, hébergés chez un assassin. Une reconnaissance mondiale.

    Moi qui voulait partir d’ici, mon appart a pris au moins 10% de baisse. D’un coup. Super.

    0

    0
  57. georges dit :

    @ Melle Claudine Saur,
    le georges qui a écrit ci-dessus n’est pas le georges dont vous réclamez ici et là tant il vous manque, les commentaires. Sinon je suis entièrement d’accord avec le nouveau georges.

    0

    0
  58. goldo dit :

    @chris
    malheureusement les témoignages ne sont que le reflet de la réalité. Nous avons crié assez fort tout ce qui se passait et rien ne changeait. Sul le maire niait cette réalité comme un psychotique qui s’enferme dans sa bulle. je l’ai toujours dit tout finit par se payer malheureusement ce sont toujours les habitants qui font les frais. Ce matin 7h de nouveau les vendeurs de cartes et de cigarettes étaient de nouveau sur le parvis de la gare.goldo

    0

    0
  59. Saint Eloi dit :

    Il faut mettre en route une pétition pour demander ni plus ni moins que la démission IMMEDIATE de Paillard suite à ses déclaration de vierge étonnée, si vous ne voulez rien lâcher, c’est maintenant, la façon dont la mairie nous traite est d’une violence INADMISSIBLE

    0

    0
  60. Habitant dit :

    @Gabriella
    Si vous osez critiquer Paillard ou Braouzec un peu fort sur le JSD, vous serez automatiquement censuré…Il ne reste plus que 4 ans de vie à ce journal, appelé aussi le torchon de Saint-Denis (pour rester poli) malheureusement financé à hauteur de 1millions/an par nos impôts.

    0

    0
  61. Lazare dit :

    Si tant est qu’on a besoin d’en apprendre encore tous les jours, l’arrestation, on l’espère pour longtemps, de la petite frappe qui jouait les caïds rue du Corbillon, et qui avait encore le front de plastronner devant les télés, a révélé, une fois de plus, l’indulgence dont bénéficie la racaille. 1) de la part de la justice : 8 ans, raccourci à 5 ou 6, de prison pour meurtre, trafic de drogues, extorsion de fonds,…… 2) de la part de la mairie qui a laissé faire violation, occupation illégale, avec location, un comble, de domicile, rackett… Toute la rue du Corbillon et au delà était au courant et la municipalité n’a pas bougé d’un pouce ! oui, cette municipalité est bien bas.

    0

    0
  62. Bel-Air dit :

    Affolant de constater que le « propriétaire » est une sorte de parrain de la rue, un homme dangereux au vue de son passé. Le mec explique tranquillement aux journalistes qu’il a logé des gens chez lui pour rendre service… Tranquille le chat quoi rue Corbillon. Et Paillard, complètement dépassé, se cache derrière une prétendue ignorance…Flippant.

    0

    0
  63. Thierryb dit :

    Je confirme que les images de la ville données par les télévisions, le trafic de films amateurs de l’assaut vendus aux journalistes, l’état visible du délabrement et de la saleté glauque de la ville ont eu un impact immédiat sur les spectateurs qui n’y sont pas ou plus habitués…Des collègues ont des enfants étudiants qui logent ici, ils pensent déjà à leur trouver un autre lieu. Et puis j’ai eu droit à ce charmant mais tellement compréhensible : « Mais comment as-tu fait pour vivre dans un truc pareil? ». Oui,comment..?

    0

    0
  64. Zobry dit :

    C’est le seul commentaire de Braouezec que j’ai trouvé! Commentaire descriptif, c’est tout.
    Pourquoi ?
    Il lâche Paillard en première ligne et reste planqué?

    « 12h53 : Braouzec : « En mairie, on a accueilli la population et on leur a proposé un appui psychologique »
    L’ex député-maire de Saint-Denis Patrick Braouezec au JDD : « J’ai vécu cette matinée comme tout citoyen. Cette opération de police était nécessaire. En mairie, on a accueilli la population et on leur a proposé un appui psychologique. Il y aurait un patient blessé. L’immeuble concerné faisait partie des immeubles du centre-ville identifiés dans le cadre du plan de réhabilitation. » « 

    0

    0
  65. Gabriella dit :

    Ce qui serait intéressant ce serait de rédiger en ligne tous ensemble une pétition puis de l’envoyer au préfet avec accusé de réception en ajoutant
    nos noms nos prénoms et les quartiers où nous habitons de façon
    à ce que l’on constate que « NOUS AUSSI NOUS SOMMES ENSEMBLE » pour dire que nous sommes pris en otage par cette municipalité que l’on ne cautionne plus depuis longtemps etc……etc

    0

    0
  66. Habitant dit :

    Ce paillard ne voit rien, n’entend rien, ne comprends rien, ne peut rien…
    Je comprends maintenant pourquoi on l’appel la guimauve

    0

    0
  67. Bel-Air dit :

    Ce qui me peine doublement suite à cet assaut c’est qu’au final la situation échappant au pouvoir en place à St-Denis, le FN tire partie de la situation en reprenant pour siens des arguments entendus ici et là, notamment à propos de la mise sous tutelle de la ville. Mme El Razouhi a raison, les positions figées de la gauche plurielle ont finalement permis au FN de récupérer des sujets fondamentaux. Sauf que la mise en oeuvre, les conclusions sont bien différentes de notre idéal de « vivre ensemble ». Serait-il trop tard ? Vers qui se tourner ?

    0

    0
  68. Jean Bon dit :

    Paillard aura au moins eu les renforts policiers qu’il réclame 2 jours sur 365 en 2015.
    Le logeur Jawad Bendaoud est au moins devenu la risée de la toile:
    « Les gars, ils commencent à parler d’arsenal, j’ai pensé que c’était leur équipe de foot préférée »
    « J’ai vu des armes mais je pensais qu »on allait tourner un clip »
    « Daesh ? Moi j’pensais que c’était la lessive.. »
    « Quand ils m’ont parlé de la Syrie, je pensais que c’était le mec dans l’Iphone »
    « J’ai vu des cagoules, je pensais que c’était pour un tournage Jacquie et Michel »
    « Mon pote m’a dit j’ai besoin de ton appartement je pensais qu’ il allait me faire une surprise avec Valérie Damido de Deco »
    http://www.lexpress.fr/actualite/so

    0

    0
  69. salomon dit :

    Saint Denis et ses citoyens paient le prix du laxisme et de l’angélisme de la municipalité depuis des décennies. La logorrhée du maire et les bons sentiments n’assurent jamais la sécurité des citoyens qui est le PREMIER des Droits de l’Homme. Sous prétexte que ce thème est récupéré par la droite et l’extrême-droite ils ont négligé le Premier de leurs devoirs d’élus du peuple! Après ces hypocrites feignent de s’étonner de la progression du FN ! Qu’ils commencent par balayer devant leurs portes ou alors « que se vayan todos » comme disait Jean Luc Mélenchon !

    0

    0
  70. Miou dit :

    Ce n’est pas parce qu’on est de gauche qu’il faut être complaisant avec la délinquance et les dérives islamistes. Sinon effectivement le FN arrivera à se positionner dans notre ville. Les feux des projecteurs sont braqués sur notre ville. Cela fait deux ou trois mois maintenant que je pense à partir. J’ai pourtant discuté avec des gens super hier et aujourd’hui. Je regrette que cette ville soit abandonnée….

    0

    0
  71. Observateur dit :

    Le commentaire suivant a été envoyé au JSD. Sera-t-il publié ? Y-aura-t-il une réponse de la mairie ? Autant dire tout de suite, ici, que l’information donnée a de très grandes probabilités d’être fiable !… :
    « L’immeuble qui hébergeait les terroristes appartiendrait à la mairie de Saint Denis et était en cours de rénovation, et il a été squatté sans que la ville n’engage de procédure contre ces occupants… Des racailles ont sous-loué ce squat à des sans papiers, des voyous, des terroristes aussi apparemment ! On aimerait avoir une confirmation ou un démenti de la mairie sur cette information. »

    0

    0
  72. Gabriella dit :

    Dans la réponse de Paul Laurent au FN pour leur demande de mise sous tutelle du maire (site du JSD)
    « Les élus de Saint-Denis sont l’honneur de la République »
    No comment!

    0

    0
  73. Pierrot dit :

    Le FN tente de récupérer à son profit la demande de nombreux dionysiens de toutes opinions de mettre sous tutelle du Préfet la ville de Saint-Denis. On voit aujourd’hui les conséquences de l’irresponsabilité du maire et de la municipalité : trafics, squats, complaisance pour les extrémistes religieux. Une prise en main temporaire par l’Etat permettrait les conditions d’un retour de l’ordre public, indispensable pour la sécurité des dionysiens.

    0

    0
  74. Nat dit :

    Après les félicitation de F. Hollande pour Paillard, j’attend de la part de nos élus socialistes dyonisiens une réaction plus appropriée …

    0

    0
  75. Alain dit :

    Saint-Denis atteinte par des terroristes

    Depuis vendredi 13 novembre 2015 sur la façade de la mairie une banderole exprime l’opinion de la municipalité qu’elle souhaite logiquement faire partager par la population.
     » La meilleure réponse à la barbarie, c’est de faire face ensemble « .
    Je partage et j’y reviendrai plus loin.

    Depuis quatre jours ma ville est investi par des terroristes, des fous, des tueurs. C’est très dur de vivre cette situation, c’est choquant, je suis triste, révolté et combatif. Ne rien céder à personne dans ce tumulte politico-médiatique reste ma ligne de conduite, c’est pourquoi je réfute le terme de « guerre » utilisé depuis vendredi dernier pour qualifier la situation présente, pourquoi ne pas l’avoir fait depuis le 7 janvier, la gravité des faits n’était-elle pas aussi dramatique ?

    J’habite Saint-Denis depuis 1959. J’ai été un militant syndical, associatif et politique depuis 1965, l’âge où je suis entré dans la vie professionnelle. Je me suis investi autant que j’ai pu auprès de mes camarades et de la population, particulièrement durant mes 25 ans de mandat électif, jusqu’en 2008.

    Interrogé par un journaliste du journal l’Humanité (interview que j’ai publié sur mon blog ce soir) le maire de Saint-Denis dit « …Mais cette violence n’est pas notre quotidien « . Cette violence là, oui, sans aucun doute et j’en témoigne. Pour autant il en existe d’autres, quotidiennes, dans nos quartiers, dans les transports, dans les rues, dans les familles, principalement sur les femmes, etc. qui contredisent le propos du maire.

    Quelle gâchis de voir ce qui se passe depuis des années. Les habitants de certains quartiers ne peuvent plus vivre normalement à cause des pressions constantes exercées sur eux par les voyous qui les prennent en otages. Trafics en tout genre, rackets, atteinte aux libertés individuelles, omerta, chantage. « On ne peut plus vivre comme cela » disent les gens et ils quittent la ville dès qu’ils le peuvent. La ville est considérée comme une zone de non droit par trop de voyous. Le ressenti des gens est terrible.

    Le fait de voir des terroristes, des tueurs choisir Saint-Denis comme base arrière accrédite l’idée que tout est possible sur notre territoire, faisant par ailleurs les choux gras du FN. Dans le même registre je pense que notre maire ne peut pas prêter le flanc aux accusations formulées sur le site internet « jssnews.com » contre lequel j’attends qu’il dépose plainte auprès du Procureur de la République.
    Avec lui c’est toute notre ville qui est mise en cause et ça je ne l’accepte pas ! S’il ne le fait pas, il validera ces graves et injustes accusations.
    Je ne demande pas au maire d’exprimer tous les jours un avis sur les violences subies par nos concitoyens et les gens de passage, je demande simplement qu’il reconnaisse cette réalité et qu’il agisse en conséquence.

    Il y a deux manières de voir les choses à saint-Denis. La première, celle qui consiste à la regarder la ville du haut de sa tour d’ivoire située au troisième étage de la mairie. Et puis il y a l’autre, celle qui consiste à la vivre telle qu’elle est, les deux pieds ancrés dans les quartiers et le regard lucide pour la transformer.
    Comment la municipalité peut-elle agir sur le fond dans les quartier en direction de notre jeunesse avec de telle position ? Pourquoi s’étonner alors que des jeunes sifflent la Marseillaise, ne se reconnaissent pas dans la « Société », que des trafics permanents s’exercent aux abords des établissements scolaires et dans les cités.
    Bien sur, je ne suis pas dupe. La politique développée par les gouvernements successifs porte une responsabilité écrasante. Chômage et discrimination sont une réalité pesante, durable dans notre ville comme dans d’autres banlieues partout en France et dans les territoires d’outre mer. Ce n’est pas une raison pour asseoir son audience électorale sur cette base misérabiliste.

    Non ! Monsieur le maire notre ville est loin d’être calme !
    La municipalité devrait prendre soin d’écouter les habitants, écouter leurs souffrances, agir au mieux des intérêts du plus grand nombre et pas d’intérêts partisans.
    Les statistiques du Ministère de l’Intérieur sont là pour convaincre nos élus une fois pour toute, mais ils ne le veulent pas, c’est une posture adoptée depuis trop longtemps.
    J’ai eu à travailler en temps qu’élu avec François Molins, procureur de Seine Saint-Denis à l’époque. Il nous aura fallu batailler sans relâche pour faire avancer le dossier de la sécurité sur notre territoire. Nous ne sentions pas la volonté de l’exécutif d’agir dans ce sens. J’espère dans l’intérêt des habitants qu’il aura évolué. Je reconnais que l’appel au rassemblement de ce soir au Stade de France va dans ce sens.

    Pour autant la cécité dont ils font preuve explique pourquoi ils ont refusé de mettre en place la « vidéo protection » en 2006 et 2007 malgré un budget voté et une décision de l’exécutif. Elle explique aussi les lenteurs à mettre en place la Police Municipale et le refus du maire d’interroger l’ancien député-maire Patrick Braouezec, président de la Communauté d’Agglomération pour qu’il finance une Police Intercommunale inscrite dans les prérogatives des communautés d’agglomérations. Refus aussi de renforcer l’effectif des ASVP et des Gardes de l’Environnement.

    Maintenant j’espère qu’il ne tordra pas la bâton dans l’autre sens en proposant d’équiper les policiers municipaux avec des armes à feu. Dès la création de la PM je me suis toujours opposé à cette hypothèse et la situation présente ne me fera pas céder à cette tentation.
    A chacun son rôle. Si des policiers municipaux souhaitent être équipés d’armes à feu ils n’ont qu’à se faire muter dans les effectifs de la Police Nationale. Je rappelle que le glissement progressif des effectifs de PN vers ceux des PM n’a jamais réglé le problème de la sécurité. Les maires, qu’ils soient de gauche ou de droite sont dans leur grande majorité opposés à l’armement de leur Police Municipale. Je souhaite que cela reste en l’état malgré les appels du président Hollande et la période électorale propice aux surenchères.

    Par ailleurs, notre maire nous dit être un ardent défenseur des populations présentes sur le territoire de la commune, il dit respecter les coutumes et croyances de chacun, respecter les gens. J’ai du mal à penser le contraire et pourtant sa passivité contredit souvent ses paroles.
    Par exemple, vis à vis de nos compatriotes de confession musulmane. Des salles de prière sordides existent toujours. Des prières de rue sont fréquentes, ni lui, ni Monsieur Boubakeur que j’ai saisi par deux fois ne s’y opposent. Ils nous donnent le sentiment de se moquer des lois de la République interdisant cette pratique au nom de la neutralité dans les espaces publics, au nom de la Laïcité si malmenée depuis quelques années en France.

    Ne serait-il pas temps de demander à nos compatriotes musulmans, sans animosité à leur égard, de forcer la cadence pour collecter les fonds manquants afin de concrétiser l’ouverture de la mosquée située dans le quartier Allende, quartier que j’animais au moment du choix du terrain sur Saint-Denis.
    Nul argent public et nul argent des Émirats, pour mener à terme ce projet, d’accord !
    Mais nos compatriotes sont plus de quatre millions en France. Qu’attend le maire pour accompagner cette communauté et les aider ?

    Pars ailleurs la qualité de vie à saint-Denis se dégrade, les « commerces » en centre ville sont lamentables, les gens méritent mieux que ça. La vision de la ville par la municipalité est erronée, son monde n’est pas celui des gens, elle s’égare.
    Je reviens sur la banderole exposée devant la mairie et au Stade de France ce soir. J’en partage le contenu, mais je constate que le vivre ensemble à Saint-Denis reste un projet, cela ne reflète pas la réalité locale. Dans mon quartier du centre-ville, avec mes amis nous sommes les seuls à défendre publiquement nos compatriotes de confession musulmane contre toutes les attaques injustes dont ils sont la cible. Qu’elle expression ai-je constatée venant de cette communauté ? Aucune !

    La salle de prière rue de la Boulangerie accueille des centaines de croyants dionysiens et autres, quels prêches diffusent les Imams ? Nous ne le savons pas. Je regrette sincèrement que cette communauté respectable ne s’exprime pas davantage sur son attachement aux valeurs de la République et de la laïcité.
    Est-ce par peur que le silence est observé ? Il est pesant. Certains m’avaient reproché d’avoir affiché en grand sur la rambarde de mon balcon  » JE SUIS CHARLIE  » au lendemain des attentats de janvier 2015, se considérant à tort mis en accusation alors qu’ils me connaissent et connaissent mes positions. C’est dire le gouffre qui existe entre l’affirmation du vivre ensemble et la réalité locale.

    Le rôle d’une municipalité et de son maire n’est-il pas de s’inquiéter de cette situation et d’agir en conséquence. Le débat avorté sur la Laïcité en mairie il n’ y a pas si longtemps démontre le travail énorme qui reste à conduire dans notre cité en direction de toute la population sans distinction, cela allant des écoles aux familles.

    La réalité que je constate est que le vivre ensemble à Saint-Denis aujourd’hui ne concerne qu’une petite frange de notre population, beaucoup se sont cloisonnés, refermés sur eux-mêmes, sans partage avec la communauté, nulle agora, nul forum. La municipalité n’a pas réussi à nous convaincre du contraire malgré ses assertions.
    Il nous faudra des faits, des faits et encore des faits, pour nous convaincre que le vivre ensemble est bel et bien une réalité à saint-Denis.

    0

    0
  76. sam dit :

    Cher z’amis,

    Je vous lis les uns et les autres et ne sais plus quoi dire. J’ai un sentiment de tristesse, de désolation, surtout d’impuissance…

    Le chantier est ENORME et vertigineux…et je me demande finalement à quoi ça servi tout ce qu’on a écrit ici et tout ce qu’on a crié…on ressasse, on ressasse pr faire avancer les choses…puis on s’en retrouve à ce point.

    Je vous embrasse tous…

    0

    0
  77. chris dit :

    Tiens, j’apprends que le FN local demande la mise sous tutelle de la ville, comme ce que j’avais dit ici un peu plus haut … la coïncidence me trouble ! Cela fait-il de moi un facho ou est-ce cette ville qui pousse à devenir dingue ?

    0

    0
  78. Gabriella dit :

    @Alain
    Votre lettre qui est pour moi un cri du cœur exprime tous les problèmes auxquels sont confrontés une grande partie des dionysiens, pourquoi ne pas l’adresser au maire et au préfet ? si vous êtes d’accord, moi je vous suis complétement et je vous en remercie

    0

    0
  79. Pierrot dit :

    @chris : non, vous n’êtes ni dingue ni FN, mais vous avez dit ce que pensent beaucoup de dionysiens (et j’en suis). Le FN ne fait que tenter de suivre la vague : voir mon commentaire ici un peu plus haut et sur le site du JSD.

    0

    0
  80. Claude dit :

    Il prétend avoir hébergé Abdelhamid Abaaoud sans savoir que c’était un terroriste.

    Dans le centre-ville de Saint-Denis aucun commerce ne peut être ouvert sans son accord.

    Il perçoit un impôt sur tous les commerces de la rue de la République.

    Qui est le véritable maire de Saint-Denis ?

    Didier Paillard ou Jawad Bendaoud ?

    0

    0
  81. Marcel dit :

    Ayant lu avec attention le plaidoyer pro domo de cet ancien Elu évincé en 2008 , le Dionysien de lurette qui connait bien son monde – se demande bien ce qu’il cherche à prouver et où il veut en venir , d’autant que son exposé est plein de contradictions , se prétendant garant de la laïcité et encouragerait la Municipalité à aider la finition de la Grande Mosquée de Saint-Denis – tout en rappelant qu’il a contribué à son installation.
    Sain-Denis est paupérisé , ghethoisé et communautarisé, chacun le sait et lui aussi n’y étant pas pour rien dans les choix de l’exécutif de l’époque.

    Alain L. sait très bien que lorsque l ‘Ex Député – Maire a choisi a choisi de s’enfoncer dans l’idéologie des sans ……….. teintée Amérique latine avec ténors des médias , dès avènement du Stade de France , pour devenir le héraut des investisseurs immobiliers – la Ville avait vocation à se fractionner, une partie nouvelle en développement une autre irréversiblement en perdition…………………..
    Quant aux reproches faits à la Communauté Musulmane résidant à Saint-Denis, ne sait-il pas avec qui prendre attache, à défaut d’un des Maires -Adjoints.
    Quant au Maire en place – qui a le mérite d’être un grand gaillard , chacun sait aussi qu’il n’a jamais été un Elu tendant vers l’excellence. Il a progressé au fil des ans sans faille au sein de l’appareil Municipal Communiste et par conséquent se voir confier l’exécutif par Patrick Braouezec – permettant ainsi à l’ EX d’avoir toute latitude.
    Outre la publication sur son blog, à quoi sert son faire part ou souhait de vivre ensemble , dont il conteste à la Municipalité. de le dire ?
    Chacun sait que ce ne peut être q’un slogan à usage électoral.
    L’essentiel n’est-il pas de gérer la paix sociale , de se maintenir en place avec environ 9000 voix fidélisés , sachant que le Front National ou assimilé ne pourra jamais exercé à Saint-Denis.

    0

    0
  82. Thierryb dit :

    Belle lettre d’Alain. Par ailleurs, voir cet article de L’Obs sur le désormais fameux Jawad, dont ceux qui habitent la ville depuis longtemps se souviennent comme l’acteur du meurtre d’un garçon prénommé David en 2006 qui avait traumatisé une partie de la jeunesse. Ce qui importe dans cet article, c’est que ce type s’était approprié un immeuble que la mairie devait réhabiliter, et depuis des mois y faisait régner trafics, proxénétisme, et qu’il percevait une sorte de loyer pour protéger les gens de la rue du Corbillon, dont il est décrit comme « le chef » (sic!).
    Je trouve cela symptomatique de l’état de délabrement du rapport social (tout le monde savait et ça a l’air normal !) et hallucinant de voir l’impunité d’une activité de type mafieux, de la part d’un type qui en plus venait de faire encore un autre séjour en prison pour des faits graves. http://tempsreel.nouvelobs.com/atte

    0

    0
  83. Saint Eloi dit :

    Oui mes gentils petits enfants, continuez à demander à papa et maman de bien vouloir vous recevoir pour parler du vent ! Soyez adultes bon sang ! réveillez vous et EXIGEZ POUR L’OBTENIR LA DÉMISSION DU MAIRE qui se moque de vous sans aucune vergogne ! Regardez en face cette violence qui vous est faite !

    0

    0
  84. Marion dit :

    Récit des faits survenus avant-hier par Caroline Chomienne d’Altermedia du 3 rue Fontaine, donc au plus près du lieu de l’assaut. Edifiant !
    La responsabilité de la mairie dans la descente aux enfers de notre ville est clairement établie, car de nombreux dyonisiens de la classe moyenne souhaitent, après ce terrible choc, partir de ce merdier islamo-gauchiste et mafieux.
    Finalement, tout est bien qui finit bien pour la majorité municipale : réussir à nous faire partir tous !
    Personne n’est surpris que SD abrite cette grande criminalité nourrie de trafics de drogues et d’armes. Le lien est maintenant clairement établi. Le chemin de la petite délinquance à la très grande est tracé.
    Démission ou mise sous tutelle de cette municipalité : tout me va pour nous débarrasser définitivement de ces rentiers du malheur.

    http://m.leparisien.fr/faits-divers

    0

    0
  85. Observateur dit :

    A 23:18 hier soir, on pouvait lire sur le site du JSD :  » Cet immeuble n’appartient pas à la mairie. Il est multipropriété. C’est donc un immeuble privé. » signé « Le JSD ».
    Mais est-ce une déclaration officielle de la mairie ? Et si oui, de quel élu ou de quel service ? Et une question plus précise s’impose : s’il s’agit d’une « multipropriété », la mairie fait-elle partie des propriétaires ? Oui ou non ?

    0

    0
  86. suger dit :

    Dans le journal suisse « Le Temps », connu pour son sérieux, un article sur Saint-Denis le 18 novembre : « Saint-Denis, repli idéal pour un commando terroriste »
    Extraits :
    « Les habitants de cette ville, où ont eu lieu de violentes interpellations mercredi, ne veulent pas y croire; mais la configuration de Saint-Denis, sa population et son emplacement le long de l’autoroute du nord, en font une base logistique idéale pour les islamistes radicaux; (…)

    Sur la façade de la mairie de Saint-Denis, voisine de la Basilique royale où se trouvent les dépouilles des souverains français, une déclaration du maire, Didier Paillard, alerte depuis samedi les habitants: «Aujourd’hui comme hier, c’est en étant ensemble que nous serons plus forts qu’eux. Rejetons les amalgames et la haine de l’autre», édicte le texte. Mais alors que les convois policiers se succèdent, et que les soldats casqués et armés patrouillent aux abords de la ville, les phrases sonnent creux, tout comme la banderole accrochée au fronton de l’Hôtel de ville qui affirme «La meilleure réponse à la barbarie, c’est de faire face ensemble».
    Cris d’alerte
    Les langues se délient. En juin dernier, cinq personnes avaient été interpellées ici pour appartenance à un réseau islamiste. A l’IUT de Saint-Denis, l’une des universités de la ville, une sourde et violente polémique opposent depuis des mois plusieurs professeurs à Rachid Zouhad, l’un de ses responsables accusés par eux de «dérive mafieuse». Depuis 2012, un système clanique aurait été mis en place par ce dernier au sein de l’institut. Un rapport de 26 pages a été remis au ministre de l’Education. Ambiance.

    Saint-Denis, ou le poids d’un certain silence. Il y a pourtant eu des cris d’alerte, comme celui de l’intellectuel d’origine algérienne Fewzi Benhabib, menacé de mort, résident ici depuis 1994. Dans un article récent publié par l’hebdomadaire Marianne, il dénonçait: «Un projet de société alternative, obscurantiste et communautariste, ronge nos quartiers», affirmait-il, accusant les habitants et les édiles de «cécité volontaire». Vrai? Faux? Les événements de ce 18 novembre, en tout cas, imposent désormais de regarder la réalité en face dans cette agglomération (…). »
    http://www.letemps.ch/monde/2015/11

    0

    0
  87. goldo dit :

    aujourd’hui normalement il devrait avoir lieu une réunion avec le Préfet aura t-elle lieu.
    En ce qui concerne notre maire ,je pense qu’il es t épuisé, fatigué au ralenti et qu’il a plus besoin de prendre soin de lui que d’autre chose. Mes collègues psychologues, ou soignants en psychiatrie qui ne le connaissent pas mais qui en ce moment l’entendent parler a la télé, me disent comme moi qu’il est malade, et qu’il est dans sa bulle, sur une autre planète et qu’il fait penser a quelqu’un qui vit dans un autre onde.je pense que pour lui le mieux serait que de lui même il démisionne.Que pensez vous de ce diagnostic.

    0

    0
  88. chris dit :

    Ce mercredi les cocos viennent de gagner leur réélection en 2020 à la mairie.
    La maigre opposition qu’on peut voir ici sera partie d’ici 6 mois à 1 an.

    Je ne déprime pas, je constate.

    En 2014 on s’était pris à rêver d’une alternative, mais les calculs politiciens régionaux et nationaux on fait que les alternatives possibles se sont retirées (le PS, quoi).

    0

    0
  89. Gabriella dit :

    Le vivre ensemble à Saint-Denis est complétement compromis quand
    d’un côté on autorise ou laisse faire des commerces (hallal, salons de coiffures femmes voilées, fastfood, magasins spécialisées pour les prières) alors qu’il
    n’y a qu’un (ou deux) bouchers non hallal qui d’ailleurs ne désemplit jamais et que la seule créperie du Centre ville tenue par des bretons ne sert dans ses menus que du
    jambon de dinde parce je pense que c’est compliqué d’avoir un crépière pour le
    porc et une autre sans mais quelle place fait-on pour les dionysiens qui ne sont
    pas d’origine musulmane? cela est une atteinte au vivre ensemble et seule
    la municipalité qui se défausse tout le temps pourrait faire bouger les choses,
    Beaucoup disent que dans 5 ANS cette équipe municipale ne sera plus là, moi
    je pense que si on ne met pas tous les moyens (et c’est peut-être trop tard) cette ville restera aux mains de la même équipe inexorablement et que les dérives communautaristes et autres ne feront qu’augmenter puisque le
    gouvernement ne semble pas s’en préoccuper : cela reste une ville de gauche NON ?;
    En ce qui concerne les mosquées, je pense qu’au niveau NATIONAL il faudrait
    comme pour d’autres cultes trouver des financements privés en France pour
    leur construction car le nombre de mosquées n’est pas suffisant par rapport
    à la population musulmane.

    0

    0
  90. andreaM dit :

    Je lis vos commentaires sur ce post et parcourt depuis plusieurs années votre site.

    Le déferlement de haine contre l’équipe municipale y est hallucinante.

    Saviez-vous qu’une des plus grosses cellules islamistes est installée en pleine campagne ariégeoise ? Est-ce la faute du maire de la bourgade ?

    Pensez-vous vraiment qu’un maire peut s’arroger des pouvoirs de police judiciaire pour démanteler les trafics ? Que l’expropriation de propriétaires-marchands de sommeil se fait en un claquements de doigts ? Que la préemption des commerces est gratuite ? Que l’habitat insalubre s’éradique comme par magie ? Que les effectifs de police nationale sont affectés sur simple demande d’un maire ?

    Oui, la mairie a ses torts. Mais il convient d’être magnanime. Beaucoup de décisions dépendent non pas de la mairie mais des ministères et préfectures de police. L’argent est le nerf de la guerre pour tous les domaines cités ci-dessus.

    Je vois fleurir chez certains l’idée de la mise sous tutelle… Une proposition abjecte de Marine Le Pen… Vous louez la démocratie mais, à la moindre occasion, vous demandez la suppression de celle-ci.
    « Obtenir la démission du maire » : faut-il vous rappeler qu’il a été désigné par les électeurs ?

    J’espère que vos réactions sont le résultat du stress et de l’angoisse des jours passés.
    Et pour précision : j’habite juste à côté de l’immeuble incriminé, je ne fais pas partie de l’équipe municipale et je n’ai ma carte dans aucun parti politique.

    0

    0
  91. GOLDO dit :

    en ce qui me concerne je sais que la mairie n’a pas tous les pouvoirs , mais ce que je reproche a monsieur Paillard c’est de ne pas être a la hauteur et de ne pas prendre les problèmes a bras le corps et de nier les réalités. il fait comme si tout va bien donc quand tout va bien et qu’il pense qu’à Saint Denis on vit en harmonie on ne peut pas espérer un changement. Honnêtement je pense qu’il ne va pas bien, en tant qu’infirmière quand je l’observe et je l’écoute il me fait penser a quelqu’un qui a un souci de santé, il est ralenti.
    D’autre part il a été désigné par une partie des électeurs et les autres n’auraient t-il pas le droit d’exister et de vivre normalement.GOLDO

    0

    0
  92. Habitant dit :

    @andreaM
    Lorsque la police nationale demande au maire en 2007 d’installer une vidéosurveillance ds les points chaud de st-Denis (ville la plus criminelle de France), financé et geré par l’état et que ce maire refuse prétextant « qu’on allait rentrer ds l’intimité des habitants »MDRRR
    On ne dit pas qu’il a un pouvoir judiciaire, mais lorsque ce pouvoir judiciaire lui demande de l’aide pour éradiquer la criminalité pour le bien des habitants, et qu’il refuse, vous trouver ça normal???
    Ce maire remet tout sur le dos de l’état, c’est toujours la faute de l’état, ds ce cas de part son analyse, la conclusion est qu’il faut remettre les clefs à l’etat puisqu’elle est résponsable de tous les problème à St-Denis.

    0

    0
  93. Marion dit :

    @ Goldo
    Ce diagnostic collectif basé sur l’analyse discursive en temps réel, via un média, émanant de professionnels confirmés en soins psychiatriques me parait très pertinent. Coupé des autres et du réel, c’est une secte à lui tout seul car notre homme de paille demeure complètement clivé.

    
    

    Déjà totalement dépassé par la situation « ordinaire » de la ville, le drame encore présent + toute la pression médiatique nationale et mondiale le mettent cliniquement en danger.
    Je possède aussi quelque connaissance et expérience en la matière.
    Son isolement psychique se trouve renforcer par un entourage avide qui le maintient sous perfusion idéologique constante. Cet réassurance à contre-emploi est dangereuse pour l’armature mentale.
    Finalement, je le plains. Il est malgré lui l’instrument d’intérêts qui ne sont pas les siens.
    Une démission ferait tomber cette pression tous azimuts qu’il subit.
    A ce stade, cette ultime décision serait, en tout premier lieu, un geste d’ auto-protection, voire de survie.

    0

    0
  94. suger dit :

    @andreaM : 20 ans ! Oui, 20 ans que l’équipe Braouezec – Paillard est au pouvoir à Saint-Denis ! Et il faudrait être « magnanime » face à leur bilan, aux conséquences catastrophiques de leurs dérives politiciennes !
    La ville de Saint-Denis ne manque pas de moyens, mais elle est aux mains de politiciens qui ne pensent qu’à se maintenir au pouvoir quelque soient les méthodes (y compris les pires, comme la complaisance à l’égard des mouvements politico-religieux radicaux). La mise sous tutelle provisoire de la ville par le Préfet peut être un moyen d’arrêter ces dérives et de remettre en place le fonctionnement normal des institutions démocratiques, dont l’une des premières conditions est la sécurité des citoyens.
    La démission du maire devrait être une évidence tant sa responsabilité est engagée dans le délitement de la ville (squats, trafics, insécurité, …). Elu avec seulement 9 000 voix et 50,5% des votants, il n’a jamais tenu compte des avis de l’autre moitié des électeurs ni des milliers d’abstentionnistes, et, au vu de la situation actuelle, il n’est plus légitime pour tenter de redresser la situation de la ville et de son image devenue désastreuse.
    Je suis un vieux dionysien, habitant le quartier, et ce n’est ni le stress ni l’angoisse qui me font, avec bien d’autres, demander la démission du maire. C’est un constat mûrement réfléchi de sa politique et de son incompétence à gérer une ville de 108 000 habitants qui vit dans la souffrance et les difficultés.

    0

    0
  95. Horta dit :

    @andreaM
    Je lis votre commentaire et là j’hallucine complètement. Nous ne devons pas vivre dans la même ville où vos lunettes « idéologiques » déforment la réalité. En dehors de tout contexte de ce qu’il s’est passé cette semaine et qui aurait pu se produire dans une petite ferme isolée et à la vue des habitants d’un centre-ville aussi peuplé que celui de St Denis, il est quand même hallucinant que vous disiez que le Maire d’une commune n’a aucun pouvoir sur l’habitat de sa commune (on reproche bien par ailleurs à d’autres maires de refuser la construction de logements sociaux), aucun pouvoir sur les troubles à l’ordre public répétés (beuveries, consommation de drogues sur la voie publique, rodéos, vente à la sauvette, etc.), … ma question alors est à quoi sert le maire ? A Saint-Denis, on connait la réponse : donner des aides sociales sous promesse de renvoi d’ascenseur lors des élections locales, attribution de permis de construire aux grands groupes de BTP pour bétonner la Plaine, laisser s’installer des sièges sociaux ne procurant pratiquement aucun emploi aux habitants de Saint-Denis mais générant un trafic routier qui asphyxie tout le sud de la ville, … et conduire des débats idéologiques sans intérêt pour la population locales.
    Quant à l’élection du Maire, il faut voir dans qu’elles conditions elle s’est déroulée : élu par 9200 électeurs sur 100.00 habitants, avec 181 voix d’avance avec le concours de voix des campements de Roms installés illégalement sur la Commune. On a tout de même vu mieux comme élection démocratique !

    0

    0
  96. Observateur dit :

    Dans le JSD, Dominique Sanchez parle de rumeurs et reporte une information de la mairie selon laquelle le 8 rue du Corbillon serait la propriété de plusieurs propriétaires privés et qu’il est inscrit dans un plan de réhabilitation.
    Mais il faudrait savoir depuis quand cet immeuble était inscrit au PNRQAD ? Et si des mesures avaient été prises contre le « logeur » qui louait des appartements squattés dans ce bâtiment ?C’est la précision des informations qui peut éviter les rumeurs…

    0

    0
  97. Did dit :

    Comme andreaM, je suis choqué par les commentaires et le déferlement de rancoeur que je lis ici.
    Comme vous je suis opposé à l’équipe municipale qui est certainement très incompétente (au mieux). Mais je trouve indécent de profiter de ces événements dramatiques pour réclamer encore et encore la démission du maire !
    Tous les reproches (justifiés) que vous faites à la mairie n’ont aucun rapport avec le fait que des terroristes se cachaient ici. Quand à la réaction du maire, à quoi vous attendiez vous ? A ce qu’il dise « ah mais bien sur, ça ne m’étonne pas du tout, les terroristes n’auraient pas pu trouver un meilleur endroit pour se planquer qu’à Saint Denis, d’ailleurs on fait tout pour ça » ?
    J’avais décidé de ne pas réagir, mais le post de andreaM m’a décidé une fois de plus à essayer d’apporter une voix un peu discordante … Ceci dit, ça sera mon dernier message ici. Trop de bile, trop de commentaires aigris, toujours tournés dans le même sens … Ce n’est plus un blog d’information mais un défouloir pour des gens visiblement écoeurés d’habiter ici et pas ailleurs. Je ne vois donc pas l’intérêt de participer.
    J’en profite pour féliciter et encourager les personnes qui se bougent pour que les choses changent (par exemple goldo !), et bon courage à tous.

    0

    0
  98. Isabelle dit :

    AGISSONS !!!
    Il est temps que vos nombreuses paroles de raz le bol et de désirs de changement se transforment en actions.
    La prise de conscience des politiques est enfin arrivée, elle sera de courte durée, il faut en profiter et déclencher le process car une porte s’ouvre aujourd’hui pour faire diminuer l’insécurité dans cette ville
    Les créateurs de ce blog, LANCEZ UNE PETITION !!

    0

    0
  99. Marion dit :

    @ andreaM,
    Vu de Sirius, on ne peut pas vous donner tort !
    Tous les résidents dans un proche périmètre du lieu du drame ont vécu une nuit apocalyptique.
    Les mots « guerre et horreur »reviennent dans la plupart de leurs témoignages.
    Permettez-moi de douter du « j’habite juste à côté de l’immeuble incriminé, je ne fais pas partie de l’équipe municipale, … » Défense illusoire des plus inefficaces. Imposture de paravent !

    Quant au « j’espère que vos réactions sont le résultat du stress et de l’angoisse des jours passés » Euh .. là ….Faut consulter la faculté. Pas sûr qu’elle existe sur Sirius.

    Sur notre petite planète LA TERRE, votre condescendance le dispute à la vulgarité.

    Ah, j’oubliais ! LA TERRE …. vous savez cette petite boule en bleu dans la galaxie. Se voit-elle de Sirius, là où vous êtes, à n’en pas douter, bien perchée ? Je l’ignore et m’empresse d’ interroger un géophysicien.

    Allez, là-haut, donnez-leur bien le bonjour de notre part.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.