A nouveau une réunion indigéniste et islamiste à la Bourse du Travail

Vous aimerez aussi...

18 réponses

  1. Chris dit :

    Majid Messaoudene, élu de Saint Denis, à coté de Sihame Assbague à la Bourse du Travail de Saint-Denis pour parler entre autres de «racisme d’Etat » avec des indigénistes, des racialistes et des homophobes.
    Petit rappel : Sihame Assbague est la co-organisatrice du « camp d’été décolonial », en non-mixité raciale, réservé aux personnes « racisées ». En février 2018, elle a signé la pétition demandant la remise en liberté de Tariq Ramadan, accusé de viol, violences et menaces par plusieurs femmes.

    11

    0
    • Theodoric dit :

      M. Messaoudène, qui vient d’apporter son soutien à une initiative de Marwan Muhammad, une  « consultation des musulmans dans l’espoir de mieux les représenter » et de « poser les fondations d’une relation constructive avec l’Etat », consultation qui fait déjà débat, car c’est une préemption du rôle de représentant des musulmans français, ce qui ne fera pas l’unanimité, on s’en doute.
      Voir ceci : https://www.facebook.com/naem.bestandji/posts/10215881494968330

      1

      0
  2. Porte de Paris dit :

    Et si mes souvenirs sont bon c’est bien Tariq Ramadan qui etais l’invité d’honneur l’année dernière

    3

    0
    • Suger dit :

      L’an dernier il y a eu une pause du fait de la proximité des élections… et la dernière fois que Tariq Ramadan a été invité, c’est en décembre 2015. Et le 18 décembre 2016, à Saint-Denis et dans la même salle, avait eu lieu à nouveau une « conférence internationale contre l’islamophobie et la xénophobie », toujours avec le PIR, l’UOIF et le CCIF (ces deux organisations étant liées à la confrérie des « Frères Musulmans »)
      Une manifestation devant l’entrée de la Bourse du Travail avait exprimé l’exaspération devant la tenue de ces meetings indigénistes et islamistes à Saint-Denis (Messaoudene avait alors appelé la police pour faire partir un petit groupe de manifestants et surtout de manifestantes pacifiques !…). Voir cet article du blog et les commentaires :
      https://www.saintdenismaville.com/lolsd-lance-unappel/

      Puis les invitations ont repris avec un meeting du PIR le 10 décembre 2017, qui avait été un échec en terme de fréquentation. Voir l’article et les commentaires ici :
      https://www.saintdenismaville.com/le-pir-encore-invite-a-la-bourse-du-travail-de-saint-denis-par-la-mairie/

      14

      0
  3. Olympe dit :

    Mme Rokhaya Diallo, l’abonnée des plateaux de télé et radio n’a pas eu l’air gênée, elle qui se prétend féministe, de se retrouver à l’événement Bandung du nord avec Mme Chouder qui est anti -IVG et anti – mariage pour tous, Mme Vergès qui soutien Tariq Ramadan ou M.Saïdi membre du Parti Islam, en Belgique, qui est pour l’application de la charia ?…

    10

    0
  4. Theodoric dit :

    J’ai beaucoup de ma à comprendre ce que vient faire là Ludivine Bantigny, qui a travaillé sur le dernier livre de Patrick Boucheron sur l’Histoire de France et participe assez régulièrement à l’émission 28 minutes, sur Arte. Comment peut-on, quand on est dépositaire du savoir à ce niveau, quand on enseigne, ne serait-ce que figurer dans un tel environnement ? Que partage-t-elle exactement comme convictions qui lui permettent de se sentir en terrain acceptable? Mais il est vrai que d’autres, à gauche, au NPA, ne sont pas loin de ces discours sur le racisme d’état et sur l’ « islamophobie ». Pourtant, il me semblait que c’était historiquement la gauche qui défendait la laicité, la liberté de conscience et l ‘émancipation …

    9

    0
  5. Prunelle dit :

    Les discours les plus durs ont été prononcés par les françaises Houria Bouteldja, porte-parole du PIR, et Nacera Guénif, enseignante à Paris 8, contre évidemment l’Occident, l’Europe et la France. Mais bien sûr il n’a jamais été fait la moindre allusion ni à Daech ni aux monarchies pétrolières !…

    9

    0
    • Olympe dit :

      Pour Nacira Guénif-Souilamas : « il faut refuser le privilège de sa citoyenneté »…
      On pourrait lui demander alors de démissionner de son poste de prof de fac puisqu’elle semble ne plus rien vouloir recevoir de cette France « néo-colonialiste » qui impose un « racisme d’Etat » !

      10

      0
    • Olympe dit :

      Et Houria Bouteldja n’a pas oublié de faire applaudir ses soutiens médiatiques et politiques notamment Rokhaya Diallo, Maboula Simahoro, et….. la député FI Danièle Obono !!!

      8

      0
  6. Prunelle dit :

    Allez, j’allais oublier de signaler la perle de la soirée du vendredi : « il faut décoloniser les mathématiques »…

    12

    0
  7. Iris dit :

    L’américain Hatem Bazian n’était pas en reste dans les propos délirants tenus lors de cette réunion. Le dimanche matin, jouant d’une fausse indignation contre une prétendue volonté de « l’Occident » de moderniser l’islam, il a défendu la stratégie d’ « islamiser la modernité »… Comment ? En islamisant la Nation ! Le pseudo colloque à prétention universitaire a révélé là, une fois de plus pendant ce week-end, ce qu’il était réellement : un long meeting politico-religieux.

    8

    0
  8. Mourad dit :

    Il y a 3 ou 4 ans, lorsque le PIR organisait déjà ce type de colloque à la Bourse du Travail ou ailleurs, de nombreux politiciens de gauche étaient présents … Aujourd’hui, sauf erreur de ma part, aucun ose s’y montrait … l’action que nous avons menée est donc efficace …

    11

    0
  9. Suger dit :

    Oui, les politiciens « de gauche » ont compris qu’ils étaient malsains pour eux de s’afficher avec la mouvance » islamo-racialiste ». Même à Saint-Denis ! Par exemple le maire-adjoint Bally Bagayoko, en mai 2015, félicitait les organisateurs, dont « son ami Madjid Messaoudene » pour la tenue d’une réunion quasi-identique célébrant le 10ème anniversaire du PIR, et se déclarait lui aussi indigéniste… Cette année Bally Bagayoko n’a même pas pointé le nez à ce pseudo-colloque universitaire.

    Mais, si la nocivité des thèses du PIR et de ses alliés a en effet été dévoilée depuis 3 ans, ils ont encore des soutiens et des collaborateurs qui les aident à Saint-Denis. Car, malgré tout les signalements faits auprès de l’ancien maire et du nouveau, la réquisition de la salle de la Bourse du Travail par le conseiller Madjid Messaoudene s’est renouvelée une fois de plus. Et il a contribué fortement à l’organisation de cette réunion.

    Le jeu politicien est donc encore à l’ordre du jour autour des identitaires indigénistes, même si leur poids dans la population est quasiment nul. Leur présence dans les médias et les réseaux sociaux reculent, mais ils vivent encore d’un passé où ils pouvaient répandre leurs haines racistes et sexistes sans véritable opposition à gauche. Et malheureusement ils avaient fait de Saint-Denis leur fief et il y en a quelques restes à la municipalité et à l’université Paris VIII.

    Mais le 8 mai est une belle date pour rappeler que la victoire sur les malfaisants demande des années de luttes et de confiance dans l’avenir.

    11

    0
  10. Bea dit :

    Daniele Obono y participait ?

    0

    0
    • Olympe dit :

      Non, mais Houria Bouteldja, la porte-parole du PIR, lui a rendu hommage et l’a fait applaudir.
      Etant donné la situation délicate de cette députée au sein de groupe FI, à qui il a été demandé de se faire discrète depuis quelques mois, cet hommage n’est pas un cadeau !…

      8

      0
    • Mourad dit :

      Daniele Obono demeure très ambivalente sur le PIR … et ce n’est pas la seule chez LFI.

      Mais il ne faut pas oublier que les deux génitrices de ce PIR sont deux profs de Paris VIII ( présentes au Bandung) et qu’elles n’ont pu prospérer à Paris VIII que parce que le syndicat UNEF a laissé faire malgré des mises en garde … au même titre que ce syndicat a laissé faire au même endroit Sihame ASSBAGUE et son « décolonial ».
      Je pense qu’il est inutile pour ce blog d’ajouter que l’UNEF a toujours été une courroie de transmission du PS tendance « Frondeurs » …

      Tout ceci pour dire que les responsabilités sont largement partagées sur l’expansion de ces groupuscules. Oui pour LFI … mais pas que …

      6

      0
  11. Michel P. dit :

    Bonjour,
    Votre article sur la réunion indigéniste et islamiste pourrait-il être complété d’une information supplémentaire ?
    Qui a accordé la ou les salles de la Bourse du Travail ? Payant ou gratuit ? Y a-t-il eu d’autres facilités ( restauration municipale ? )
    Soit c’est un syndicat qui l’a demandé au CA de la Bourse ? si oui, lequel ? Soit c’est un créneau de la municipalité ?
    Et y a-t-il eu des réactions d’élus locaux ? ou/et de syndicats locaux
    Pour info Médiapart qui est d’habitude friand de tout ce qui est « décolonial » n’a rien dit ce coup-ci. Le vent commencerait-il à tourner

    Meilleurs sentiments
    Michel P.

    1

    0
    • Chris dit :

      La réponse est sur cette photo prise le 2 mai à la mairie de Saint-Denis, lors d’une réunion, en présence du maire Laurent Russier et du conseiller municipal délégué Madjid Messaoudene, un proche du PIR. Qui contrôle qui ?…

      6

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.