Agressions contre des cyclistes sur les bords du Canal

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Sylvie dit :

    Je note quand même une évolution considérable dans les réponses de Plaine Co-Délinquance.

    Il y a quelques années P. Braouezec répondait : tu affabules et si tu n’es pas content, quitte Saint-Denis…

    Ensuite D.Paillard rebondissait (à plat-ventre) : quand on habite à Saint-Denis, on ne sort pas avec un tél, ou un sac à main, ou un collier, ou en mini-jupe… dans la rue !

    Aujourd’hui, plaine-Co va mettre des ampoules électriques sous un pont !

    Quel prodigieux pas en avant, quel progrès . C’est quasi de la S.F !

    Nous voilà rassurés et encouragés aux circulations douces !

    9

    0
    • VALMY dit :

      De toute façon , nous connaissons le refrain :  » c’est pas moi, c’est l’autre  » (l’Europe, l’Etat , Plaine Commune , le Département, la Région , le réchauffement climatique, le Brexit ,etc.)
      C’est ce que l’on appelle assumer ses responsabilités.
      Mais, que voulez-vous,  » vivons Saint-Denis en grand » et pour le reste….

      1

      0
    • habitant dit :

      On a eut un peu d’évolution… il fut un temps (2008/2009) lorsqu’un Dyonisien avait demandé à Braouezec de mettre plus d’éclairage dans les rues pour limiter les agressions… celui-ci avait répondu « qu’il fallait d’abord qu’on éclaire nos esprits ».
      Le mépris de ces soit-disant humanistes pour le peuple est affligeant, mais apparemment ils appartiennent à la gauche de la gauche…lol

      2

      0
  2. Ddavid dit :

    J’aime bien aussi le conseil « plus il y aura de cyclistes moins il y aura d’agressions ». Moi je crois au contraire que plus il y aura de gibier plus il y aura de chasseurs ! Surtout quand on connait leur totale impunité ! Sur cette piste il y a un autre endroit pas mal en allant vers Paris quand elle se rétrécit considérablement pour passer sous un pont sans que rien n’ait été fait pour vous empécher de tomber dans l’eau ! Personnellement je ne passe plus jamais là en vélo, je préfère encore traverser le Franc-Moisin. Ou bien je fais de la résistance avec ma vieille camionnette polluante.
    Quand à la police municipale, si elle ne sert pas à arréter les voleurs, elle sert à quoi ? La prévention: alors là je me marre !

    6

    0
  3. Azzedine dit :

    Bonjour.

    Je me demande comment cette directrice auprès de Patrick Braouezec a pu écrire un discours aussi lénifiant. Elle n’habite surement pas la ville… Elle ne doit pas prendre le vélo non plus.

    En 2019, les élus de la ville et de plaine commune sont aux commandes des plus importantes institutions du 93 et on est toujours au stade du constat?
    Mais à part des constats en pédalant, en marchant… depuis 2008 date à laquelle les équipes actuelles de plaine commune qu’ont ils fait?? Du béton, et des bureaux, et du logement. Et ils osent se déclarer comme des maires bâtisseurs.
    On croit rêvé, on dirait Pinochio et Gépetto (Braouezec) en train de nous raconter une fable.

    Une fois qu’on a vu que l’état ne bougeait pas, une fois ce constat fait, on demande à Plaine Commune d’agir. De mettre les mains dans le cambouis.
    LA SECURITE. C’est le minimum demandé pour tous les habitants. Une fois que Patrick Braouezec, Stéphane Peu, Laurent Russier et Didier Paillard comprendront qu’il faut ce minimum pour vivre décemment (est-ce qu’ils le comprendront un jour ?), la ville changera.

    L’état de la ville, qu’ils considèrent comme la leur, est de leur entière responsabilité.

    4

    0
  4. Olivier dit :

    Le point de vue du maire-adjoint Michel Ribay :
    https://saintdenisecologie.wordpress.com/2019/11/04/berges-du-canal-qui-est-responsable-que-faire/

    Il écrit notamment : « Force est de constater qu’aucun aménagement n’a été réalisé pour améliorer la sécurité de l’infrastructure : lumière, caméras. Que font les collectivités ? ».
    Et pas un mot bien sûr sur le rôle de la Police municipale.

    Mais il est un élu de la majorité municipale depuis 2014 et même maire-adjoint !
    On aurait aimé le voir agir et s’exprimer publiquement un peu plus tôt sur l’aménagement et la sécurité des pistes cyclables.
    Dans ce domaine comme dans bien d’autres, le bilan de la municipalité sortante est terrible : des années perdues où tout s’est dégradé.

    5

    0
  5. habitant_plaine_commune dit :

    Article 73 du Code de Procédure Pénale. Alinéa 1 :
    Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d’une peine d’emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l’auteur et le conduire devant l’officier de police judiciaire le plus proche.

    Un(e) Policier(ère) Municipal(e) de Saint-Denis peut donc poursuivre les agresseurs des cyclistes usagers du canal, qu’il/elle surprendrait en flagrant délit, les arrêter et les remettre à la Police Nationale.

    Chacun d’entre nous peut utiliser cet élément du droit pénal pour aider la Police Nationale.

    Dans l’immense majorité des villes françaises la Police Municipale attrape les délinquants et les remet à la Police Nationale, en s’appuyant sur cet article 73 du CPP (la flagrance du délit étant auparavant constatée soit le Policier lui-même, soit par un collègue visionnant les images de vidéo-surveillance).

    Par conséquent la Directrice du cabinet du Président de l’EPT Plaine Commun ne dit pas la vérité en affirmant que «la répression de la délinquance est réservée à la Police Nationale».

    La Directrice du cabinet du Président de l’EPT Plaine Commune est chaleureusement invitée à cesser de propager des mensonges.

    3

    0
  6. michel ribay dit :

    @Olivier

    « Et pas un mot bien sûr sur le rôle de la Police municipale. » écrivez-vous.

    Juste un mot : la police municipale a procédé à cinq interpellations sur le secteur en question pas plus tard que la semaine dernière.

    Cordialement,

    0

    0
    • Azzedine dit :

      Bonjour
      Michel Ribay. Un peu de décence, 5 interpellations en une semaine la veille d’élections et parce qu’il y a les réseaux sociaux et un article dans Le Parisien, mais combien d’années sans aucun résultat.
      Vous faites comme si le bilan de l’équipe municipale actuelle était positif.
      Bien à vous.

      6

      0
  7. Citoyen93 dit :

    J’ai quitté cette bonne vieille ville il y a 10 ans maintenant.
    J’y suis retourné début novembre, c’est carrément la planète Mars.
    J’ai halluciné. Le parvis de la gare n’a pas changé et les abords de la basilique n’encourage pas à y flâner.
    C’est désespérant. L’offre commerciale est d’une tristesse absolue et le climat d’insécurité est générale.
    La rue de la République est une suite ininterrompue de vendeurs à la sauvette et cela ne dérange pas la police municipale ou nationale
    Je ne sais pas comment vous pouvez supporter cela.

    6

    0
    • VALMY dit :

      C’est probablement tout ce qui fait le charme de cette bonne ville et puis , après tout , l’ important c’est de vivre « Saint-Denis en grand  » , n’est-ce pas , tout le reste n’est que billevesées……..

      1

      0
    • Misha dit :

      J’aime bien le « la ville de Saint Denis a fait le choix de se doter d’une police municipale dont la mission principale est davantage dans le domaine de la prévention que dans celui de la répression de la délinquance, réservée à la police nationale. »
      Pas plus tard qu’au moment où j’écris ces lignes, une voiture est garée sur le trottoir juste en bas de la fenêtre de notre appartement, portes ouvertes, musique à fond et individus entrain de tranquillement picoler, hurler et que sais-je.
      Ils ne viennent pas d’arriver, ils étaient déjà là quand je suis rentré du boulot (18h).
      Et, je peux vous l’assurer, ils ne seront embêtés ni par la police municipale ( qui visiblement n’a pas fait ce fameux travail de prévention…) ni par la police nationale.
      Ils partiront quand ils en auront marre. Eh oui, c’est comme ça.
      Nos amis qui viennent nous voir à la maison ( rue Gabriel Péri dans le centre ) sont tous, sans exception, interpellés et ahuris par le spectacle.
      Le plus souvent ils nous disent « Oh lala mais que s’est-il passé ? » ou encore « Mais comment faites vous pour rester ici? ».
      Citoyen93 a très bien résumé la chose : c’est la planète Mars.
      Néanmoins, cela peut changer. Il suffit d’avoir aux responsabilités des gens qui agissent et non ceux qui rejettent en permanence la faute sur les autres ou qui disent qu’en 2150 tout ira mieux et finira par s’arranger…
      Seulement un homme bête se laissera mordre deux fois par le même chien ( proverbe chinois )…

      6

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.