Bref, ça c’est aussi St Denis…camarades !

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. julie dit :

    Toujours un aussi beau « coup de patte »

    0

    0
  2. Nat dit :

    Parmi les innombrables tėmoignages people lus dans le  » magnifique » dépliant en papier glacė de mr Paillard, tel que Frédéric Mitterand, Luc Besson, Didier Bezace ou Erik Orsenna qui ne tarissent pas d’éloges sur notre belle ville, un a retenu mon attention : Gd Corps Malade : « St Denis, les valeurs défendues par sa municipalité et ses services publics font partie de mes fondements…je voterai pour D Paillard » … Un autre article a ėgalement attiré mon attention : 22.08.13 : « Invité au micro de l’émission Des clics et des claques sur Europe 1, le chanteur français Grand Corps Malade a annoncé être papa pour la seconde fois… Depuis cette nouvelle naissance, la petite famille a dû déménager pour des questions pratiques. Alors qu’il vivait à Saint-Denis, Fabien Marsaud (de son vrai nom) habite maintenant à Paris » … Des raisons pratiques ???? Kezaco … J’ai bien une petite idee mais chut, no comment. Moi aussi, quand je vivrai à Paris ou en normandie ou à bordeaux pour des raisons « pratiques », je soutiendrai D Paillard !!! Sauf que là, maintenant, j’habite St. Denis donc … dommage Mr paillard … ALLEZ VOTER !!!!!

    0

    0
  3. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    Je me demande combien a coûté ce dépliant en papier glacé ou des personnes n’habitant pas la plus part Saint Denis et appelant pour continuer.
    Libre à eux de soutenir M. PAILLARD mais qu’ils ne viennent pas me donner des leçons sur l’attractivité de la ville.
    Si elle était aussi attractive, il faut venir y vivre et ne pas squatter les plateaux télé et le café de flore et venir fréquenter les toxicos et les prostitués à la gare.

    Quand à M. BESSON, il faut rappeler à M. PAILLARD comment il a pu monté son projet. Une enquête est en cours. Si j’étais lui, je me passerais de tel soutiens.

    Je suis d’accord avec Nath. Je vis à Saint Denis et vote à Saint Denis, c’est pas le cas de ses soutiens et mon vote a plus de valeurs que ses 100 soutiens qui eux ne vivent pas à Saint Denis.
    C’est moi qui devrait être convaincu, pas ces personnes la.
    Quand à Grand corps Malade, c’est son choix de quitter la ville. S’il la quitte, c’est qu’au final, il nous donne raison. La vie à Saint Denis ne lui convient pas tout simplement.

    0

    0
  4. Nat dit :

    Il est évident que tout ce qui est mis en avant dans ce tract est, pour l’essentiel, les raisons pour lesquelles nous aimons St-Denis, les raisons pour lesquelles nous y sommes depuis de nombreuses années, les raisons pour lesquelles … nous tenons … OK … et le reste …
    Ces témoignages d’artistes, architectes, metteur en scène (D. Bezace pour ne pas le citer), qui ignorent tout de notre réalité, sont pour moi synonymes de cette « gauche caviar » bien pensante et hypocrite ou, pire encore, totalement coupé des réalités et méprisante pour les habitants les plus fragiles.

    0

    0
  5. Pom dit :

    Visiblement, je ne suis pas la seule à m’agacer du dernier dépliant reçu pour le candidat maire sortant. Outre la débauche de papier (celui-ci comme les précédents: j’hallucine !), ce dépliant concluant la communication de l’équipe de Didier Paillard relève d »un côté d’une opération de name dropping cousue de fil blanc et de l’autre d’une opération d’enfumage sur le quotidien des dyonisiens. Je suis habitante depuis peu dans cette ville (1 an) : je ne suis peut-être pas encore une « vraie » selon certains mais je n’ai pas l’impression de vivre dans la même ville que ces personnes. Les activités culturelles et festives, c’est chouette, c’est sûr, mais un peu léger me semble-t-il dans la balance du constat de la vraie vie ici. Du coup, insister dans un 12 pages sur ces points en conclusion d’une campagne municipale, ça me fait grincer des dents…

    0

    0
  6. julie dit :

    Pour répondre à Sam, la deuxième affiche a été très mal prise par la municipalité d’après ce que j’en ai compris. Toujours dans le Déni cette belle équipe !
    Outrée par les témoignages de ceux qui n’habitent pas Saint Denis, la fine fleur des intellectuels copains de notre ex député !

    0

    0
  7. reno dit :

    Et bien moi qui n’habite plus Saint-Denis pour des raisons très très bêtement « pratiques » 😉 je ne voterai évidemment contre Didier Paillard (et plutôt deux fois qu’une)… et je sais très bien pourquoi !!!

    S’installer « ailleurs » permet de mesurer combien la vie dyonisienne est DURE.

    Quant à la culture, franchement, je n’ai jamais remarqué que Saint-Denis est un exemple si particulièrement remarquable… enfin, question de réseaux sans doute.

    0

    0
  8. suger dit :

    Je suis d’accord avec reno : la dernière ligne de défense de la municipalité sortante et de présenter les activités culturelles comme « exceptionnelles » pour tenter de compenser un bilan calamiteux dans la gestion de la ville. Pour une ville plus de 100 000 habitants cela n’a effectivement rien de si remarquable. Ainsi les médiathèques sont certes de grande qualité, mais c’est le minimum que l’on trouve de nos jours dans toute ville un peu importante.
    Et surtout où est le véritable projet culturel ? S’agit-il d’un effet d’image (et le tract sur papier glacé, alignant des soutiens dont la plupart ignorent ce qu’est la réalité de Saint-Denis, en est un exemple caricatural) ? Où est la démarche de partage de la culture par le plus grand nombre ? Par exemple, le conservatoire de musique a des locaux indignes d’une grande ville et se trouve contraint de refuser des inscriptions. Et on attend toujours la salle de spectacle polyvalente dont toutes les villes importantes de banlieue se sont dotées (cela fait partie des promesses pour un nouveau mandat…), le TGP, théâtre national financé par l’Etat, ne pouvant remplir ce rôle. Etc…
    Dans ce domaine, comme dans les autres, il faut un changement et surtout un volonté, ce qui est enfin possible avec l’élection de M.Hanotin comme nouveau maire.

    0

    0
  9. reno dit :

    un tagine bobo ? j’arrive !!!
    bon, en attendant, je vais chercher mes pioupious à la-crèche-sans-liste-d’attente-et-sans-copinage- avec-le-maire, je passerai par un joli chemin VRAIMENT piéton et en rentrant, à côté de l’aire de jeu municipale, je prendrai le temps de regarder le programme du petit théâtre « troglodytique » (http://www.latouline37.com/index.ph…)
    après, on ira voir les poules de la voisine…
    la belle vie quoi !

    0

    0
  10. Gabriella dit :

    C’est vrai que l’on « adore » Saint-Denis d’autant plus que l’on n’y habite pas, le marché , la diversité
    l’ambiance……le quotidien… on le laisse aux dionysiens. En ce qui concerne Grand Corps Malade, il avait
    soutenu D.Paillard lors des dernières élections cela m’avait déçue et j’ai appris, par la suite, que son père
    avait de grosses responsabilités à Plaine Commune: ceci explique cela ; lui qui a écrit un magnifique texte
    sur Saint-Denis qu’il personnifie!!! il aurait fallu que sa belle ville lui exprime sa désespérance.

    0

    0
  11. citoyen93 dit :

    Paillard utilise sa dernière cartouche en faisant témoigner des personnalités qui se gardent bien de vivre à Saint-Denis.
    Faire parler des artistes lui permet de ne pas communiquer sur son bilan.
    Mais que peut il en dire ?
    J’ai quitté cette ville car cela devenait intenable et je ne le regrette absolument pas.
    Vivement dimanche.

    0

    0
  12. habitant dit :

    Nat a dit:
    « Parmi les innombrables tėmoignages people lus dans le  » magnifique » dépliant en papier glacė de mr Paillard, tel que Frédéric Mitterand, Luc Besson, Didier Bezace ou Erik Orsenna qui ne tarissent pas d’éloges, Gd Corps Malade… »

    Vous avez eu ça dans vos boîtes aux lettres? « Bandes de bobos, va! » 😉 Nous, on n’a pas eu ça dans ma cité. Peut-être qu’ils se disent que nous, du « ghetto », on connaît pas le « gotta » artistique et intellectuel, surtout celui qui n’habite pas ou plus Saint-Denis. C’est du para-vent. Nous, on a eu droit à un tract avec une grosse photo du Docteur Ménard aux côtés de Paillard. On dirait de la récup sentimentale. Je sais pas s’il se rend compte que ça fait trop utilisé. c’est comme s’il était obligé d’apporter son soutien alors que lui a fait un boulot plus que médical. C’est bien dommage que tout ce qu’il a fait soit récupéré à des fins électorales. Cela fait de la peine pour lui.

    0

    0

Répondre à Gabriella Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.