Didier Daeninckx en campagne contre le clientélisme

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. lessertisseur dit :

    il a surtout un  » problème » avec la population française  » colorée  » dans nos villes – un passéisme intellectuel et nerveux – un repli identitaire – biensûr il y a une vraie dérive des partis, tout est bon et très mauvais pour leurs survivances, à quel prix d’incohérence et de collaboration au système ultralibéral mais delà préférer le strauss-khanisme du ps d’Aubervilliers ( l’ancêtre du macronisme ) c’est invalidant politiquement à mon sens pour son histoire personnelle politique-

    1

    12
  2. Suger dit :

    « le strauss-khanisme du ps d’Aubervilliers » ??? Savez-vous au moins que Didier Daeninckx a une longue histoire de militant communiste et de critique à travers ses romans policiers des dérives des pouvoirs en place au niveau national ? Savez-vous que, vu la dégradation de sa ville, il a décidé à contre-coeur de quitter Aubervilliers et qu’il n’y habite plus.
    Mais vous ne le savez pas (ou vous faites semblant de l’ignorer) et vous préférez faire dans le politicien minable de clocher…

    Quant vos insinuations diffamatoires à l’égard de Didier Daeninckx, elle montre surtout votre inculture et particulièrement sur le plan social et politique, car Daeninckx est le symbole de la reprise par le roman policier de la dénonciation du racisme et des discriminations.
    Mais cela vous n’en savez rien (ou vous faites semblant de l’ignorer) et vous préférez tenter de salir Daeninckx avec la vieille méthode staliniennes de la calomnie.

    Le mieux, face à vos méthodes, c’est les 3,90€, le prix de son texte publié chez Gallimard, car ce prix n’est donc pas un obstacle pour aller lire Didier Daeninckx directement.

    12

    0
  3. Louise dit :

    On reconnaîtra facilement « l’insoumis en chef  » qui pratique « une radicalité à 10 000 euros mensuels », dont parle, entre autres, Didier Daeninckx, dans « Municipales. Banlieue naufragée » (Gallimard, 3,90 euros).
    C’est page 24 :

    6

    0
  4. Suger dit :

    Interview de Didier DAENINCKX sur France Inter

    Didier Daeninckx est écrivain et auteur de « Municipales. Banlieue naufragée » paru chez Gallimard. Il a été l’invité du grand entretien de la matinale à 8h20 ce dimanche 16 février.

    Ecouter l’interview ici :
    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-16-fevrier-2020

    3

    0
  5. Laurent dit :

    De mon point de vue, la campagne électorale à Saint-Denisdégage deux grands axes.
    Les tenants du pouvoir, qui se lancent des fleurs à longueur de temps, pour qui tout va très bien….
    Et ces mêmes tenants du pouvoir, plutôt leurs obligés serviteurs, qui n’ont de cesse d’attaquer les autres candidats, potentiels vainqueurs contre eux. Oui, ils attaquent les candidats mais pas les idées. Pourquoi ? Quel intérêt ?
    C’est qu’en fait ils n’ont rien à dire si ce n’est traiter leurs concurrents d’incapables. Ils n’ont aucun argument pour la bonne et simple raison que leur bilan est si catastrophique qu’il vaut mieux le passer sous silence.
    On ne se prive pas d’en rappeler quelques lignes : bétonisation stalinienne, augmentation conséquente et scandaleuse des indemnités de certains ayant dû laisser leurs sièges, clientélisme par la distribution de subventions sans justifications (MCA. Ou encore, les élus qui ont comblé le déficit de 41.875 € de La Dionysienne, un club sportif présidé par un maire-adjoint, Hakim Rébiha, et sans la moindre explication…Conseil Municipal du 19/12/19)
    Ces grands pratiquants de la méthode Coué, (Tout va bien, circulez y a rien à voir, il fait bon vivre ensemble à SD…) ne savent pas quoi dire : ils sont à bout de souffle et surtout prêts à tout pour garder la ville.

    A se demander s’ils y croient encore ? Qu’est ce qui me fait dire ça ? Ces pseudo communistes, ou leurs soutiens, qui mettent leurs enfants en école privée, ou qui les délocalisent sur des collèges parisiens, ou encore qui ne les inscrivent pas aux centres aérés qui ne sont pas assez bien pour eux, ou encore qui fréquentent des équipements publics dans d’autres villes car le public y est moins gênant et c’est moins sale…..
    Triste fin de règne, aveuglement stupide de soutiens qui ne veulent pas voir la réalité et qui ne veulent pas d’une alternance qui serait si salutaire.
    Allez les cocos, rendez vos tabliers et si vous voulez parler, attaquez les idées, pas les gens !

    4

    0
  6. Judith dit :

    Bonjour,
    Concernant les élus on prend les mêmes et on recommence !
    Même Stéphane Peu est sur la liste alors qu’il est député (bonjour le cumul des mandats).
    Laurent vous n’avez pas tout dit, vous avez oublié le CTM, la drogue et les armes cachés dans une antenne jeunesse, la propreté, l’insécurité…. Je dois en oublier.
    Bon vent les cocos

    3

    0
  7. Laurent dit :

    @Judith, c’est exact, mais il y en a tellement, que forcément, on en oublie !

    2

    0
  8. Arnaud dit :

    Je vous invite à écouter l’émission de samedi dernier : Patrick Cohen avec Didier Daeninckx et Ève Szeftel.
    Édifiant…..

    https://www.europe1.fr/Podcasts-d-Europe-1-culture-economie-info-humour-et-politique

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.