Fascisme ou démocratie à Saint-Denis : la municipalité doit choisir !

Vous aimerez aussi...

189 réponses

  1. Sam dit :

    En un mot, c’est une honte…

    Je suis scandalisée mais pas surprise. Si l’observatoire de la laïcité à St Denis le souhaite, le ChezWam est à sa disposition.

    Certes c’est petit…

    0

    0
  2. Sidérée dit :

    J’ai assisté à cette mascarade hier. Incroyables les méthodes de ces jeunes et parfois moins jeunes individus, usant de leurs physiques de petits durs prêts à la violence face à une assemblée majoritairement de femmes.
    Qu’ils aient réussi à empêcher une discussion sur la laïcité dans la salle du conseil municipal en dit long sur l’état de la démocratie à St Denis.
    Leur argument ultime : nous étions tous des islamophobes.
    Certains ont essayé de les inviter au débat : c’est à dire on laisse l’orateur parler et ensuite on débat mais ils ont fermement refusé. Peut-être comme le disait l’une des intervenantes parce qu’ils n’étaient pas capables d’aligner 3 mots.
    Mais voir tous ces hommes (+ une passionara qui prétendait expliquer l’islam à un vieux monsieur avec beaucoup plus d’années d’expérience qu’elle sur le sujet), habillés en sombre (l’un d’eux était manifestement dans un état second), pour certains lunettes noires, gants de cuir (et doigt d’honneur), oui ça faisait très peste brune. Ces hommes prétendent combattre le FN mais ils n’en sont que le miroir.
    La Police Municipale a dû être appelée mais à moins d’en venir aux mains, il a fallu annuler la conférence.
    Espérons que la Mairie va organiser rapidement un stage sur la démocratie pour ses troupes, ils ont été incapables de les contrôler. Un beau déni de démocratie et voilà qui met bien à mal la position de la mairie sur la laïcité.

    0

    0
  3. goldi dit :

    Quand je lus cela je suis effareemais ds cette ville plus rien ne m etonne.goldo

    0

    0
  4. Marion dit :

    J’avais noté de longue date cette conférence dans mon agenda, mais n’ai pas pu m’y rendre faute de temps et trop débordée en ce moment.

    Ces procédés faits d’intimidation, de pression, de menace et de violence sont clairement fascistes. Cette irruption fort bien décrite plus haut fait penser aux méthodes gestapistes de funeste mémoire.

    La municipalité, non seulement à laissé faire ce qui était sans aucun doute prévu, mais cautionne, par sa complaisance passive ou active, ces actions et idéologies anti-républicaines.

    Quelles justifications nauséabondes pour le maire en vue de parer à ce scandale ? Quels adjoints et conseillers municipaux majoritaires pour se dresser contre cette inacceptable attaque contre notre démocratie ?

    Moi ce qui me gêne le plus et me fait véritablement honte, ce sont ceux qui n’ont pas jugé utile de se déplacer pour voter l’année dernière aux municipales, ont fait la fine bouche pour une alternative démocratique dans notre ville, ou pire encore, les soutiennent encore et toujours, voire les invite chez eux. Voilà c’est dit. Put… encore 5 ans !!!

    0

    0
  5. Bel-Air dit :

    Punaise, quelle honte! J’aurai vraiment eu très honte si j’avais été maire de cette ville. C’est vraiment incroyable!

    0

    0
  6. Mourad dit :

    Bonjour à tous,

    Gravitant autour de Plaine Commune (et de ses élus), j’ai maintenant acquis l’intime conviction qu’un groupuscule fait tout, organise tout, pour pourrir le vivre ensemble … y compris, s’il fallait le préciser, pourrir la vie de la majorité des musulmans ‘’classiques’’ qui habitent Saint-Denis.

    Nous sommes passés finalement en peu de temps du slogan ‘’ici nous sommes chez nous et nous n’avons pas à baisser la tête’’ (auquel j’ai adhéré) à un autre slogan ‘’ France Terre d’Islam’’ qui est beaucoup plus pernicieux avec pour relai des ‘’individus’’ venant de je ne sais où, accueillis quelquefois comme des rocks stars, et connaissant au final au mieux le Coran que par ouïe dire … mais employant des méthodes d’intimidation inquiétantes pour le présent et le futur.

    Et la Municipalité dans tout çà ? à vrai dire, je navigue entre plusieurs sentiments : la complicité électorale, la peur, la lâcheté … elle a peut cette municipalité, passant de compromis en compromissions, tout simplement perdu pied et âme !

    S’agissant de ma première intervention, message à l’attention du gestionnaire du site : pouvez-vous me garantir la confidentialité des adresses IP ?

    0

    0
  7. Sam dit :

    @mouard

    Naturellement, comme tout forum public ce blog doit respecter la loi (CNIL).

    @Monsieur le maire,

    Quelle est votre réaction ? Est-ce que vous condamnez ces troubles survenus dans un lieu (la mairie) sensé incarner les valeurs de la République ?

    0

    0
  8. alain dit :

    Il faut indiquer qui est le rédacteur de l’intro de cette page. Pseudo ou patronyme peu importe il faut une signature.
    Ensuite n’étant pas présent et l’intro ne le disant pas, je ne sais pas qui sont les gens de ce groupe de provocateurs, ce qu’ils représentent , d’où ils viennent, ce qu’ils ont dit autre que les insultes gravissimes rapportées ci-dessus.
    Ce qui me révolte c’est que visiblement la municipalité n’était pas au bureau de la conférence pour défendre ce grand principe républicain. Il semble que leur intervention ( qui ?) , motivée par l’incident, ce soit retournée contre le conférencier.
    J’ai rencontré le même problème il y a quelques années à propos de ma position laïque sur la restauration scolaire dont j’avais la responsabilité en tant que adjoint au maire. Plusieurs membres du Bureau Municipale m’avaient demandé de présenter des excuses à la communauté musulmanne, rien que ça. J’ai bien entendu condamné cette ultimatum.
    Hier il semble que le même scénario ce soit déroulé. L’après CHARLIE est dur à digérer par les ultras, d’où qu’ils viennent. Car je crois qu’il s’agit de cela, et de ceux-là.
    Baisser son froc devant ces types là est une honte. Une municipalité comme celle là devrait démissionner. Le communautarisme dionysien est à son paroxisme. Le prix de la paix sociale coûte cher aux familles qui ne demandent qu’à vivre normalement dans une société laïque, où chaque individu est libre de penser, libre de choisir le culte qui lui plait, libre de ne pas croire, libre de blasphémer, libre d’exprimer son opinion, sans risquer d’être victime de ses choix.
    Alors que s’est-il passé hier soir ? Qui sont ces individus, Que va faire le Maire, soit-disant grand défenseur des libertés et de la Laïcité. Une plainte doit être déposé immédiatement, aucune complaisance n’est possible.
    J’ai hâte de lire la suite de cette grave affaire.

    0

    0
  9. alain dit :

    Pour faire suite, j’ai oublié de préciser qu’il faut de suite reprogrammer cette conférence. Une autre attitude serait cautionner cet acte. Je condamne tous ceux qui s’opposent au droit d’expression en France et dans le monde entier. Il ne peut y avoir de concession dans ce domaine.
    De plus cet acte là le jour où quatre Résistants au fachisme viennent d’être inhumé au Panthéon rajoute au dégoût que m’inspirent tous ces salauds.
    Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité

    0

    0
  10. Lucas dit :

    C’est une honte. Ou signe t-on la pétition pour reprogrammer cette conférence ? Et y convier force de l’ordre et journalistes ? Pour peut être mettre la lumière sur une démocratie menacée dans certains endroits de la France.

    0

    0
  11. Agathe dit :

    @Alain et les autres
    Ces agresseurs venaient semble-t’il majoritairement du squatt Attieke bd M Sembat. Sans doute de la coordinnation des groupes anarchistes. Voir des soi-disant anarchistes défendre l’islam politique (qui est la soumission du politique eu religieux) est proprement ahurissant. Mais ils étaient aussi informés – manipulés ? – par un pseudo groupe anti fasciste de Saint-Denis qui a invité par mail à venir perturber cette réunion.

    0

    0
  12. Habitant dit :

    Bizarrement je ne voit pas de musulmans dans les fouteurs de troubles, ceux qui insultent les conférenciers d’islamophobe..Encore une poignée de tordu qui se servent de notre religions pour leur propres intérêts, la salissant un peu plus au passage et stigmatise encore un peu plus les musulmans. Si j’avais assisté à cette conférence, je pense que je leur aurais craché à la figure..

    0

    0
  13. Sam dit :

    @habitant

    Euhhhh, à quoi voit-on que quelqu’un est musulman ? 

    @L’observatoire de la laïcité à Saint-Denis 

    Si votre association saisit officiellement les pouvoirs publics, SCG la soutient sans faille.

    Nos encouragements, continuez SVP !!! 

    0

    0
  14. Habitant dit :

    Si ces types veulent défendre les musulmans, pourquoi ils ne vont pas à Nice ou à Beziers..là où l’islamophobie monte, à St-denis je n’ai jamais vu de problème contre les musulmans, juste des type qui se servent de la religion pour des élections futur comme ce Messaoudene qui ne représente que lui, avec l’aval et le financement de cette municipalité bien sûr.

    0

    0
  15. sidérée dit :

    @habitant

    Vous avez parfaitement raison, la plupart n’était à priori ni de culture ni de religion musulmane. Et plusieurs messieurs qui avaient au minimum le double de leur âge et à priori de culture musulmane étaient vraiment furieux qu’on puisse venir les traiter d’islamophes ou leur expliquer quoi que ce soit sur l’islam qui n’était d’ailleurs pas le sujet de la conférence. Je pense à ce monsieur de l’Observatoire de la Laïcité de ST Denis qu’on avait vu interviewé par Caroline Fourest dans son émission et qui se bat pour la laïcité après avoir du fuir l’Algérie dans les années noires avec toute sa famille. De voir ce genre de choses arriver à St Denis doit être un terrible désespoir.

    C’est sidérant qu’à St Denis, à la mairie, la laïcité soit un sujet censuré / tabou. Maintenant je vous rassure, je pense que personne dans le public n’a assimilé ces personnes à l’islam ou aux Musulmans qu’ils ne représentaient clairement pas. On a juste vu un show d’abrutis fachisants nous expliquant qu’ils étaient chez eux ici, que St Denis est leur ville. Ce qui était assez ironique si on considère qu’une partie du public devait habiter St Denis avant même leur naissance…

    0

    0
  16. mourad dit :

    @habitant
    je ne peux qu’adhérer à vos propos …

    Par contre si les anciens ne tombent que très rarement dans le panneau de tous les Messaoudene en puissance, nos jeunes sont plus perméables et cela m’inquiète … le syndrome Dieudonné/Soral a fait école hélas.

    0

    0
  17. Fabien dit :

    Ô surprise !

    0

    0
  18. sidérée dit :

    @Lucas

    Ce fut assez troublant de sortir de la salle du conseil encadré par la Police Municipale. 

    Ces abrutis étaient clairement prêts à user de la force et l’annulation a évité une foire d’empoigne générale. Enfin, l’assemblée, majoritairement féminine et pas de la 1ère jeunesse (sans vouloir vexer personne), n’était clairement pas dans le rapport de force physique et heureusement. Cela n’a pas empêché le public de manifester son écoeurement devant les méthodes de milices. 

    Je pense que tout ce qu’ils auront gagné est une foule plus importante à la prochaine date de conférence et une plus forte mediatisation. Abrutis jusqu’au bout… 

    0

    0
  19. mimile dit :

    Et tu sais ce qu’ils te disent ceux qui ne sont plus la première jeunesse ?
    Salutations athée et anarchiste

    Mimile

    0

    0
  20. SNOOPY dit :

    Il ne faut surtout pas céder face à ceux qui veulent museler la liberté d’expression et qui ne supportent pas la liberté de réunion.

    Il faut ABSOLUMENT organiser rapidement de nouveau cette rencontre et être nombreux à y participer.

    0

    0
  21. Habitant dit :

    @Mourad
    g oublié Zemmour, si Dieudonné disait la moitié de ce que nous raconte Zemmour, il serait en prison pour perpete et on reparlait de l’egaliser la peine de mort…lol

    0

    0
  22. Sam dit :

    @mimile 

    Oh ça faisait longtemps, tu fais bien de détendre un peu l’ambiance 😀

    @snoopy 

    Tu as raison. allez on ne va pas se laisser pas impressionner par ces agitateurs.

    Vive la liberté d’expression, vive la laïcité et aux chiottes les intégristes et extrêmistes de tous genre.

    Si je n’étais pas pudique, je leur montrerais bien mes f—- (oh mon dieu !) 😉

    0

    0
  23. mimile dit :

    Wesh wesh,

    « Dieudonné étant un humoriste et Soral un écrivain » et Mussolini a construit de belles autoroutes, Staline aimait beaucoup les enfants et Hitler parlait un allemand parfait.

    Arrêtez vos délires religieux bordel !

    0

    0
  24. Habitant dit :

    @mimile
    Avant de critiquer, renseignez vous, regardez ces spectacles, lisez ses bouqins, si vous sous faites une opinion en regardant les médias, c clair que allez rien comprendre..
    Maintenant comparé Dieudo et Soral a Hitler c’est plus que grave est débile, ça voudrait dire que l’horreur Nazi en fait c pas très grave et permis car jusqu’à preuve du contraire ses spectacles ne sont pas interdis malgré tout le pouvoir de Valls et Hollande.
    Dieudo et Soral sont athée, donc pourquoi me parlez-vous de religieux, pourquoi vouloir toujours tout ramener à la religion. Hitler, Staline, Mussolini dont vous nous parlez n’était pas des religieux et portant ils ont fait des millions de mort.

    0

    0
  25. Mourad dit :

    @ Sam @habitant
    … Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit ! j’ai écrit que les Dieudonné, Soral, Messaoudene etc . arrivent via Internet à drainer beaucoup de jeunes en tenant des propos binaires, simplistes … exactement comme le fait le FN … d’ailleurs pour moi, ils sont tous d’extrême droite, suffit de lire ce que Messaoudene écrit sur les femmes et de le comparer à ce qu’écrit Zemmour sur le même thème pour s’apercevoir qu’ils sont idéologiquement très proches.

    0

    0
  26. en image dit :

    Alors que la conférence allait être lancée suite à la présentation de l’adjointe au Maire qui a rappelé l’importance de la laïcité dans notre ville aux 130 nationalités (cf lettre du maire à SCG), les fautes de l’Etat qui nous laisse en situation misérable et met à mal la laïcité et à la présentation de l’orateur, des spectateurs se lèvent et expliquent qu’il est hors de question que le débat se tienne. 

    Dans cette vidéo, une 1ère partie des miliciens anti-laïcité descendent s’interposer entre l’orateur et le public.

    0

    0
  27. mimile dit :

    Ce sera ma dernière intervention pour aujourd’hui mais j’affirme que Dieudonné et Soral sont deux ordures antisémites et l’antisémitisme, rampant ou non, on sait comment ça se termine. Libre à vous de faire leur lit…

    0

    0
  28. en image dit :

    Un groupe encore plus nombreux s’interpose et c’est le bordel général. 

    0

    0
  29. bill dit :

    Tout à fait d’accord avec Mimile sur son dernier post…

    0

    0
  30. Cephalophore dit :

    Pffff…Ces pseudo-libertaires petits bourgeois qui roulent des mécaniques…devant un public de quinqua-sexagénaires…Quel héroïsme ! Si ils veulent s’attaquer aux fachos (les vrais) , qu’ils aillent parader de la sorte à un meeting des identitaires ! Ah non, là, ya plus personne….
    J’espère que la conférence va pouvoir se tenir, et qu’on sera très nombreux à y assister.

    0

    0
  31. Habitant dit :

    @mimile
    Vous confondez antisémite et antisioniste
    l’antisémitisme est le rejet d’un peuple, les sémites étant les juifs, les arabes et les éthiopiens
    l’antisionisme est le rejet d’un état voyou qui va à l’encontre des résolution de l’ONU, qui massacre des enfants sur les plages de Gaza en les bombardant, les vidéo sont disponibles sur internet..âmes sensible s’abstenir
    Dieudonné et Soral sont antisioniste

    0

    0
  32. Communiqué Observatoire de la Laïcité St Denis dit :

    DEBAT INTERDIT A SAINT DENIS

    Un groupe d’individus menaçants a empêché la tenue de la réunion-débat sur la laïcité organisée par l’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis le mercredi 27 mai à l’Hôtel de ville

    L’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis organisait le 27 mai à Saint-Denis une conférence-débat sur le thème : “Combat laïque, combat social : indissociables”, avec Guylain Chevrier, chargé d’enseignement à l’Université, formateur en travail social, ancien membre du Haut conseil à l’intégration, républicain engagé et militant de la gauche laïque, membre du Comité Laïcité République.

    Guylain Chevrier ainsi que les organisateurs et les participants à la réunion ont été insultés, diffamés, agressés par ces individus qui ont empêché que se tienne notre initiative. Un courriel mensonger et diffamatoire de Jean Brafman (animateur d’un collectif dionysien contre l’extrême-droite et soutien des Indigènes de la République) avait circulé dans l’après-midi pour organiser cette agression qui visait en réalité le thème abordé, « la laïcité ».  

    On a pris le prétexte  que notre intervenant a écrit à une autre époque sur le site Riposte laïque. Ce site  a depuis rejoint l’extrême droite, ce que Guylain Chevrier a condamné sans ambiguïté publiquement en 2010 ! On sait combien les amalgames sont toujours le fait des extrêmes pour justifier leur violence contre la liberté.

    Les responsables de la municipalité ont été incapables de rétablir la liberté d’expression dans la salle du conseil municipal mais les organisateurs ont décidé de suspendre  la réunion pour éviter tout débordement.

     La démocratie a été bafouée au sein même de l’Hôtel de Ville. Il s’agit là d’une nouvelle atteinte à la laïcité, au vivre-ensemble et aux valeurs républicaines. La municipalité doit condamner fermement ces agissements et s’engager à assurer la liberté d’expression à Saint-Denis.

    0

    0
  33. bill dit :

    @habitant

    On va arrêter là le débat sur Dieudonné / Soral qui n’est pas le sujet. 

    0

    0
  34. reveplus dit :

    affligent et révoltant espères que une nouvelle conferance sera donner et que la liberté ne soi Ou es charlie ? celui même ou la municipalité a affiche pendant longtemps sur la face de la mairie ?

    Quel images pour la jeunesse Dyonisienne ? un jour tous cela cela va exploser a la figure des ce la même qui pense que tous les moyens sont bon pour aller chercher de nouveau électeurs sauf qu il font erreur et porterons sur eux les responsabilité de ce qu il arrivera Constat affligent , honteux, et bien plus et dire qu’il faudra encore attendre 5 long années pour un changements

    Un autre meetting qui s ‘est tenu resament a st denis
    https://www.youtube.com/watch?v=xTS

    0

    0
  35. Bill dit :

    @reveplus

    Une belle illustration de l’hypocrisie : laïcité, liberté d’expression… oui mais seulement pour certains à St Denis et pas pour ceux qu’on imaginerait dans notre ville communiste. 

    0

    0
  36. Mourad dit :

    @bill

    Sans vouloir être désobligeant, je pense (contrairement à vous) que tout cela est le même sujet : IUT Saint-Denis / Paris 13 / Paris 8 / Messaoudene / Dieudonné / Soral / Impossibilité de parler de laïcité / le PIR / votre enfant de 14 ans qui vous dit un beau matin papa je veux mettre le Jihab pour être tranquille et que l’on transfert en urgence à JSB … je vous assure Bill : tout cela c’est le même sujet

    0

    0
  37. reveplus dit :

    @bill il nous reste notre liberté de pense au détriment de la liberté d’expression vu que des toutes évidence quand on ne pense pas pareil la liberté es censurer

    0

    0
  38. Cephalophore dit :

    Bon, pour Riposte Laïque, je confirme. J’ai longtemps suivi ce site qui défendait la laïcité républicaine, en tapant autant sur les intégrismes cathos et musulmans, que juifs, en attaquant les idées, et non les personnes.. Mais au fil du temps, Riposte Laïque s’est rapproché des identitaires, et s’est perdu dans un délire anti musulman obsessionnel et haineux. Une sorte de « Je Suis Partout » sur la toile. J’ai donc décidé illico de me désabonner. C’était vers 2010, comme G. Chevrier donc. Est ce que ça fait de moi ou de lui des « fachos » ? Pour un Brafman, oui sûrement, lui qui soutient le PIR, parti racialiste (pardon « Ethno-différentialiste » comme disait la Nouvelle Droite…), homophobe et antisémite (pardon antioniste,..) ; Mais bien sûr, soutenir un parti qui prône « la lutte des races » (sic) et tient meeting avec le Frères Musulmans c’est vachement progressiste ! Et « chauffer » par mail un certain nombre d’esprits faibles (pour rester poli), en les incitant à perturber un meeting sur la laïcité (Et non pas contre l’Islam !), c’est le top de la gauchitude…Bref, Ce Brafman est un peu le symbole de la grande confusion intellectuelle d’une certaine extrême gauche, qui, sans s’en rendre compte, peut_être, fait le lit de Marine Le Pen (qui utilise, elle, la laïcité comme arme contre les musulmans).

    0

    0
  39. bill dit :

    @Mourad

    Je suis d’accord avec vous, c’est un tout très stressant. J’ai également une fille et un garçon, je suis très inquiète du climat dans lequel ils grandissent à St Denis. 

    Et je suis effrayée du taux de pénétration des idées de Dieudonné et Soral parmi la jeunesse et les moins jeunes et du fait qu’on puisse soutenir qu’ils ne sont pas antisémites et ne sont qu’un humoriste et un écrivain. Le totalitarisme n’est pas réservé aux religions qui ne sont souvent qu’un prétexte. Après, je suis aussi d’accord pour dire que Zemour et la clique des néo-cons qu’on voit dans les medias ne valent pas mieux. Au final, c’est tout un climat délétère, chacun pour sa chapelle et contre toutes les autres.

    Mais je n’ai pas envie que ce blog serve les arguments de Dieudonné et Soral, d’où la fin du débat sur leurs valeurs respectives. A mon tour de faire la totalitaire, ils ont assez de sites à leurs gloires pour ça. 

    0

    0
  40. Azzedine dit :

    Un mot des élus ou sur le JSD.
    M. RIBAY ?? Vous qui apportez parfois votre contribution, que pensez vous de ce qu’il se passe sur la ville.

    C’est juste la perte de contrôle des élus d’une ville de 100 000 habitants. Le préfet devrait la mettre sous tutelle.
    Qu’ils osent parler de ville apaisé!!! C’est une ville morcelé et surtout l’absence de citoyenneté qui me marquent.
    Navrant.

    0

    0
  41. Lecteur JSD dit :

    Le site du JSD vient de publier un article qui relate honnêtement les faits et complète les informations données ici dès ce matin. Une journaliste du JSD était en effet sur place et a pu rendre compte à la rédaction du JSD de l’agression subie par la liberté d’expression ce mercredi soir à l’Hôtel de ville.
    Lire : http://www.lejsd.com/index.php?s=21

    0

    0
  42. Sam dit :

    @Azzeddine,
    Tous les élus lisent ce blog. Avec ce qui vient de se produire au sein même de la mairie, c’est l’occasion supplémentaire de savoir qui parmi les élus locaux est réellement attaché aux valeurs républicaines…
    « Qui ne dit mot consent », on aimerait donc qu’ils soient nombreux à condamner ces dérapages et réagir fermement.
    Alors, qui ouvre le bal  Messieurs  et mesdames les élus de Saint-Denis ? 

    0

    0
  43. ThierryB dit :

    Tout cela est assez écœurant, mais symptomatique de la confusion idéologique qui règne en ce moment, notamment à gauche du PS.
    Il faudrait tout de même s’interroger sur les raisons qui ont poussé Jean Brafman, qui a toujours été proche de la majorité municipale, pour appeler ainsi à venir perturber une réunion qui traite d’un thème (la laïcité et le combat social) de gauche.
    Fait-il désormais partie, au nom de son combat politique pour la Palestine, lui qui d’après l’observatoire de la laïcité est maintenant proche du groupuscule « indigènes de la république », mouvement qui ne reconnait pas la citoyenneté universelle mais ethnicise et communautarise la société française dans son discours, fait-il donc partie de ceux qui associent la laïcité de 1905 à une « construction coloniale » ?
    Je ne comprends pas comment une personne aussi respectable dans ses positions (qu’on peut critiquer, là n’est pas le problème) peut se sentir proche de gens qui ne voient en la France qu’un pays colonial à l’intérieur même de ses frontières.
    Une clarification est nécessaire, sinon ces actions ne peuvent qu’envenimer gravement le débat public, et on sait où cela peut mener, quand on connait la désorientation politique des jeunes et des classes populaires.

    0

    0
  44. Gabriella dit :

    @Habitant
    Je suis étonnée et très déçue, vous dites que Dieudonné est un humoriste et Soral un écrivain : c’est peut-être insulter les humoristes et les écrivains; vous
    savez que Soral est un négationniste et Dieudonné épouse ses idées et lorsqu’on dit qu’interdire ses spectacles ce n’est pas la liberté d’expression on se trompe car depuis quelques années promouvoir l’antisionisme en France c’est inciter à commettre des assassinats en son nom et chacun doit se sentir responsable par rapport à cela. Le conflit israélo-palestinien concerne les palestiniens et Israël et chacun a le droit de part le monde de se prononcer, de s’émouvoir et de réagir, comme pour tous les autres conflits et les guerres qui continuent à faire des victimes tous les jours mais à mon avis on ne doit pas banaliser ou minimiser les discours de haine de quelque côté qu’ils viennent : c’est mon avis.

    0

    0
  45. pauvre ville dit :

    On a franchi la limite de l’irresponsabilité.
    On nage dans la honte.
    A qui profite ce crime ? Azzedine vous faites une excellente proposition de courrier.

    0

    0
  46. ddavid dit :

    Moi qui n’y suis pas allé parce que je pensais que ça allait ètre très ennuyeux! J’ai tout raté! Au fait ce monsieur Brafman, il ne fait pas partie de la catégorie « vieux blanc » ( tout comme moi d’ailleurs) ? Et s’est-il seulement montré à l’événement (ç’aurait été un minimum).

    0

    0
  47. DAGOBERT dit :

    Mais, très chers Amis, n’avez-vous pas encore compris que « nos élus », pour conserver leur pouvoir et leurs grands privilèges, sont prêts à vendre immédiatement et à n’importe qui :
    Liberté, Egalité, Fraternité …Laicité en prime

    0

    0
  48. bill dit :

    La mairie a reculé en n’appelant pas la Police Nationale. Ils ont cédé face à leur totalitarisme. En même temps un très proche de la mairie qui était présent dès le début est accusé d’avoir organisé le coup, il aurait fallu l’embarquer aussi. J’espère qu’il y aura dépôt de plainte. 

    0

    0
  49. sam dit :

    @Tous
    La deuxiième vidéo restitue bien la tension dans la salle. On voit d’un côté les participants au débat plutôt âgés et impuissants et les agitateurs jeunes excités plutôt virulents…

    @ThierryB

    Merci pour ton commentaire. Toujours un plaisir de te lire. Bises

    @Gabriella, habitant …
    Le sujet ici est le débat d’hier soir et c’est déjà assez bien dense. Le reste est hors sujet, ne nous dispersons pas SVP. 

    @Bill
    Quels élus étaient présents ? Comment ont ils réagi pour gérer la situation ? Pourquoi n’a-t-on pas fait appel à la police nationale ?

    @Lecteur du jsd

    Très bien l’article du jsd.

    0

    0
  50. 1-2-3 la République dit :

    L’incident qui s’est produit hier soir dans la salle du Conseil municipal de Saint-Denis est une attaque inqualifiable contre les valeurs de notre République. Nous avons aujourd’hui assuré une très large diffusion de cette information. Nous attendons avec impatience la réaction du groupe socialiste d’opposition dont un des élus, Adrien Delacroix, était présent à la conférence organisée par l’Observatoire de la Laïcité de Saint-Denis.

    0

    0
  51. Spectateur Conseil municipal dit :

    @ddavid : Jean Brafman, ancien conseiller régional PC, colleur d’affiches compulsif de la liste Paillard aux municipales et du binôme Haye-Bagayoko aux départementales, et désormais soutien des « indigènes de la république » (les racialistes), était présent mercredi soir pour voir ses troupes à la manoeuvre, car, comme le précise le communiqué de l’Observatoire de la laïcité à Saint-Denis, c’est lui qui a répandu des calomnies sur le conférencier pour pousser des violents à venir interdire cette conférence-débat.
    @sam : deux/trois élus de la majorité, dont F. Soulas, complètement dépassés, sont venus après que les incidents aient commencé, laissant le directeur du cabinet du maire se débrouiller pour tenter, sans aucun succès d’ailleurs, de ramener le calme. Ils avaient tellement peur que cela dégénère (et avec raison, vu les violents présents) qu’ils ont dû préféré faire appel à la police municipale, qui n’a pu que protéger le départ des participants à la réunion après son annulation. Bref, ils ont été incapables même en parole de défendre la liberté d’expression. Et pendant ce temps, J. Brafman jubilait d’avoir réussi son sale coup. On subsiste politiquement comme on peut…

    0

    0
  52. bill dit :

    j’aimerai beaucoup connaître la teneur du mail dont parle l’OLSD. J’aimerai savoir à quel point on les a chauffés / manipulés (même si ça n’excuse en rien leur participation à cette démonstration de force). 

    0

    0
  53. Gabriella dit :

    Bon, moi aussi j’ai trouvé que l’article du JSD était bon : il faut le dire , et comme cette conférence qui n’a malheureusement pas eu lieu donne une image lamentable de notre ville ce serait bien que Guylain Chevrier publiquement se défende parce qu’il criait à tue-tête :  » je ne suis pas facho, je ne suis pas d’extrême droite »
    et Jean Brafman doit aussi s’expliquer : pourquoi a-t-il agi de cette façon ?
    la démocratie a été sérieusement mise à mal!
    au milieu de la cacophonie générale au bout d’une demie-heure , j’avoue assez écoeurée, je suis partie.
    L’intervenant de l’observatoire a signalé au tout début que « la laïcité » dans
    l’observatoire de la laïcité allait être changée  » parce qu’on la mettait à toutes les sauces. » par quoi ? il ne l’a pas dit .

    0

    0
  54. Observateur dit :

    @bill : Très simple ! Le mail de Brafman, en bon manipulateur d’esprits simples et de gros bras, signalait que le conférencier avait publié sur le site « Riposte laïque » sans préciser la date et joignait les dernières abominations anti-musulmanes (en 2015…) de ce site passé à l’extrême droite en 2010. Et voila le tour était joué ! Calomnier, mentir effrontément, se couvrir d’une autorité politique qu’il n’a plus, chauffer les esprits de gens sans cervelle et qui ne connaissent rien à l’histoire politique, voila les méthode qu’a utilisé sans scrupule Jean Brafman. Des méthodes caractéristiques des milieux fascisants alors qu’il ose se prétendre militant anti-fasciste !

    0

    0
  55. Brafman dit :

    Déclaration de Jean Brafman
    LE RETOUR DE « AU PILORI » ?

    
    

    L’interruption, hier au soir 27 mai 2015, de l’initiative « Le combat laïque et le combat social sont indissociables » organisée par l’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis lui donne l’occasion, par communiqué, de renouer avec des pratiques d’autres temps douloureux : mettre des personnes au pilori en leur attribuant tous les maux et troubles subis ainsi que des positions et responsabilités qu’elles n’ont pas.
    Pourtant dès le moment où des manifestations ont agité l’initiative, j’ai expliqué, parce qu’interpellé, aux organisateurs et à une partie des participantes et participants, le sens de ma présence : confronter mes opinions avec celle de l’invité, démontrer, à mon niveau et bien modestement, que le combat laïque, auquel je suis attaché, ne peut pas passer par lui.
    J’ai été surpris, comme tous les présents, d’arrivées nombreuses dont certaines de ma connaissance puisqu’engagés en commun sur des luttes et mobilisation –pour l’école de l’égalité et ses moyens par exemple -.
    Ne pas les avoir ignorés en les saluant et leur avoir expliqué la raison de ma présence me vaut aujourd’hui l’accusation de maître d’œuvre des perturbations. Il n’y a pourtant pas de « chef » dans les réseaux progressistes que je fréquente.
    Mais comme un des animateurs du collectif dionysien contre le FN et l’extrême-droite, j’ai, dès réception le jour même, d’éléments de militantes du MRAP –Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples- dont je fais partie, informé le collectif du débat, de la nature et des questions que posaient la présence de Mr Guylain Chevrier, très souvent cité et loué par des sites d’extrême-droite et utilisant les canaux du site trouble Agoravox et de la droite extrême Atlantico. J’ai indiqué que Mr Chevrier était issu –et non membre- de Riposte laïque auquel le MRAP fait procès pour des déclarations antimusulmanes inadmissibles. J’ai posé la question de l’attitude du collectif et il n’y en a pas eu par défaut de suffisamment de réponses et du fait d’un trop court délai. D’où des comportements divers : des membres d’organisations du collectif étaient spectateurs, d’autres voulaient se confronter au niveau des idées –j’en étais- , d’autres enfin interrompre le débat.
    Ce mail privé et interne au collectif a donc été détourné. Une méthode à mettre au profit de la morale de mes accusateurs ?
    Mais la charge ne suffisait pas. Sur la base de mes engagements dans le combat contre l’islamophobie et sans doute pour un état palestinien que je partage entre autres avec eux, je suis une deuxième fois cloué au pilori comme suppôt des Indigènes de la République. Et alors que je n’y adhère pas et ai de profondes divergences avec eux. Que ne va-t-on pas m’attribuer comme collusion dans mes combats contre l’antisémitisme, contre le racisme anti-Rrom, contre tous les racismes en général ?
    Que vient donc faire ce procès en sorcellerie ? Que fait-il à propos des évènements d’hier ? Serait-ce parce que la question centrale pour me mettre en cause relèverait de la volonté de l’Observatoire de faire de la question de l’islam et de son rejet le cœur de son approche de la laïcité.
    Ce n’est pas ma conception : laïque et athée, vivant au quotidien la diversité, je me bats pour l’égalité de traitement et le respect de toutes les croyances, contre la division du peuple.
    Ce qui n’est pas celle de Mr Chevrier pour qui, je cite, en date du 24 juin 2013 dans Atlantico et mis en exergue dans nombre de sites d’extrême-droite : « Comment se manifeste la paupérisation des Blancs ? »
    « En France, il s’agit surtout de la classe ouvrière, ou peu qualifiée, et des populations rurales. Ces Français de souche sont installés dans des zones avec un fort chômage, ou dans des enclaves en banlieue. Leurs enfants réussissent moins bien à l’école que ceux des immigrés, situés dans des zones plus urbaines. Cette population blanche pauvre souffre surtout de la mondialisation et du libéralisme à outrance, avec une main‑d’œuvre immigrée à bon marché qui réduit ses perspectives d’emploi. Et les Blancs ne comptent pas sur les trafics en tous genres pour fournir leurs revenus. »
    J’ose espérer que nombre de participantes et participants au débat annulé d’hier partage pour le moins mes interrogations sur la qualité de militant de gauche de Mr Chevrier. Et mes inquiétudes sur des propos que trop souvent le FN ne démentirait pas (pas de repentance à propos de la rafle du Vel D’Hiv, négation de la reconnaissance de l’abolition de l’esclavage, dénonciation des sans-papiers comme « cheval de Troie du libéralisme », refus du droit de vote des immigrés (sic), etc….
    Qui a donc choisi de lui donner ainsi une tribune et de me faire un procès ?
    Jean Brafman
    Membre d’Ensemble ! Front de Gauche, du MRAP, du Collectif Paix Palestine Israël, du collectif dionysien contre le FN et l’extrême-droite, de la FCPE, du Mouvement de la Paix, de Sud…

    
    

    28 mai 2015

    0

    0
  56. Sam dit :

    @Brafman 

    Je vous remercie d’intervenir sur ce forum pour nous donner votre version des faits.

    La plupart d’entre nous sommes scandalisés par les méthodes employées.

    Questions: afin qu’on se fasse une idée précise, pouvez partager avec nous le mail en question ? 

    0

    0
  57. Habitant dit :

    @Gabriella
    Je peux pas vous répondre, vu que je suis censuré
    On appelle ça la liberté d’expression, elle est belle la France de Charlie Hebdo

    0

    0
  58. Habitant dit :

    Pour le connaitre personnellement,car c’est mon voisin, Mr Brafma, fervent supporter de Mr Paillard/ Braouzec et sa clic, je peux vous dire que ce ne sont absolument pas ses méthodes. Il est plutôt ds le débat d’idée et a participé à toutes les réunion de quartier auxquels j’étais présent, il n’y a jamais eu de souci.

    0

    0
  59. Observateur dit :

    Un modèle d’hypocrisie ! Jean Brafman voudrait apparaître conne une victime alors qu’il est à l’origine de l’intervention violente de ses amis qui ont conduit à l’obligation d’annuler la Conférence-débat. Il tente aujourd’hui de se dégager de ses responsabilités en jouant sur les mots.
    Il était simple de dire clairement que « Riposte laïque » avait été une organisation de gauche qui a été ensuite noyauté puis récupéré par l’extrême-droite et que le conférencier n’avait rien à voir avec cette organisation telle qu’elle est devenue. Non, J.Brafman, après avoir pratiqué l’amalgame et ses mensonges ayant été mis à jour, continue à pratiquer la petit musique de la calomnie.
    Et lors des incidents dans la salle du conseil municipal, il n’a rien fait, bien au contraire, pour tenter de ramener à la raison ses amis politiques qui interdisaient par des intimidations la tenue du débat. Il s’acharnait à mettre en cause le conférencier qu’il avait calomnié précédemment.
    Les postures politiques extrémistes de J. Brafman ne concerne que lui. Ce que l’on peut constater est que si certains s’y opposent, comme l’Observatoire de la laïcité qui défend la citoyenneté républicaine, et donc l’égalité et la laïcité, tout est fait par les amis de J. Brafman pour leur interdire de s’exprimer : la calomnie remplace l’argumentation, l’injure remplace le débat, et finalement, comme mercredi soir, la violence interdit le droit d’expression et l’exercice de la démocratie.

    0

    0
  60. Mourad dit :

    @brafman

    Vous pouvez arrêter Monsieur Brafman, vous et votre confrérie, de nous sortir lorsque vous êtes en difficulté les mots Palestine, sioniste, colonisation etc.

    Je suis moi-même parrain de 2 enfants depuis près de 10 ans ( dont 1 orphelin maintenant ) dans le camp de Khan Younis et je ne m’abrite pas à des fins politiques derrière la facilité et la poltronerie.

    0

    0
  61. ThierryB dit :

    Je suis très satisfait d’avoir pu lire l’explication donnée par M.Brafman, dont je m’étonnais qu’il puisse être proche des « Indigènes ».

    0

    0
  62. Curieuse dit :

    « Qui ne dit mot consent « .
    La situation inédite est suffisamment grave pour que la municipalité s’exprime sur cette affaire et condamne fermement ces pratiques. Il serait intéressant que les groupes politiques qui la constituent donnent leur avis sans oublier le principal et unique parti d’opposition municipale :le Parti Socialiste.Nous pourrions ainsi juger de l’engagement de chacun sur ses conceptions de la liberté d’expression et des moyens qu’on entend lui donner.A mon avis le groupe des Verts auquel appartient la conseillère municipale déléguée qui était en charge de cette réunion aurait dû être le premier à réagir contre cette forme de « sabotage liberticide ». Je constate hélas aujourd’hui comme beaucoup de dionysiens le silence assourdissant du premier magistrat de cette ville…Un sursaut monsieur le maire, demandez la reprogrammation au plus vite de cette conférence !

    0

    0
  63. Claudine Saur dit :

    Bill , Sam ,
    Je vous adresse le mail que je viens d’adresser à ENSEMBLE ,après avoir reçu la déclaration de J. Brafman  » Le retour du Pilori  » .

    Si vous pensez qu’il peut figurer sur le site SDMV ,pouvez-vous faire la  » manoeuvre  » que je ne sais pas faire .J’en serais HEUREUSE .J’ai honte !

    Bien cordialement ,
    Claudine .

    0

    0
  64. Claudine Saur dit :

    @ Habitant ,
    Pour le connaitre PERSONNELLEMENT , moi aussi , votre opinion:  » IL est plutôt dans le DEBAT d ‘ IDEE  » . . . , la mienne :  » A condition dêtre de son AVIS  » , ! ! !

    0

    0
  65. salomon dit :

    Je ne connais pas du tout Monsieur Guylain Chevrier, c’est pourquoi je ne lui ferais pas de procès d’intention de type stalinien auquel se livre Jean Brafman. Par exemple s’il fait soleil et que Jean Brafman dit qu’il fait soleil je pourrais être d’accord avec lui !
    C’est pourquoi il est inacceptable que la conférence donnée par Guylain Chevrier ait été interrompue par des nervis de type fasciste! Le refus du débat est le signe d’une intolérance, d’un fanatisme et d’un esprit anti-républicain. Personne n’a le monopole et ne peut s’arroger la propriété exclusive du concept « d »homme de gauche » dont le contenu a beaucoup varié au cours de l’Histoire.

    Manifestement la liberté de pensée et d’examiner « la paupérisation des blancs » est politiquement incorrecte, voire insupportable aux hérauts de la liberté d’expression, mais cette thématique ne doit se distinguer d’un appauvrissement généralisé d’une part de plus en plus grande des citoyens de France eu égard à l’Europe ( cette Europe qui n’est pas réformable contrairement à sa naïveté foncière et celle de ses amis politiques : ce que Syriza est en train d’apprendre ) et à la mondialisation libérale que la classe dirigeante approuve en raison du déni démocratique du vote populaire exprimé le 29 mai 2005.

    Le combat que mène Jean Brafman et toutes les organisations auxquelles il fait référence se situe bien dans le cadre de ce qu’ a proposé la fondation « Terra Nova », selon laquelle il s’agirait de trouver un électorat de substitution dans la mesure où le peuple, le prolétariat censé voter à gauche ou à l’extrême-gauche, vote dorénavant pour le FN. C’est pourquoi ils essaient de mobiliser un lumpenprolétariat qui n’a pas ou peu de conscience politique ni de classe. Mr Brafman ne sait pas que Marx considérait l’immigration comme l’armée de réserve du Capital, donc on peut en conclure que lui et ses amis, si favorables aux immigrés, sont les agents du Capital. Marx haïssait ce « peuple-là » qui se moque comme de sa première chemise de ces défenseurs-là! Il devrait lire les livres du géographe Christophe Guilluy « Fractures françaises » et « La France périphérique », ce qu’il ne fera probablement pas parce que cela ne le confortera pas dans ses analyses et préjugés. Lui qui est si prompt à faire la leçon à ses adversaires, je me permets de lui demander : Qu’a-t-il fait lui et ses amis politiques entre 1940 et 1944 ? Une bonne partie de la gauche est tombée dans le pétainisme et la Collaboration par pacifisme. A cet effet, je l’invite à lire le livre de Simon Epstein « Un paradoxe français, antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance » paru en 2008 chez Albin Michel. Je doute également qu’il le lise parce que cela remettrait en question son manichéisme et hémiplégie politique.

    Il ne saurait être question d’une quelconque repentance parce qu’il n’y a que ceux qui n’ont rien fait qui ne sont pas trompés ; et que, quand on replace les évènements historiques dans leur contexte, c’est toujours plus compliqué que lui et ses amis politiques ont la complaisance de les présenter. De plus ce sont des hommes de gauche en l’occurrence, le gouvernement de Guy Mollet, des socialistes de la SFIO notamment, qui ont envoyé l’armée en Algérie pour une guerre que l’on appelait « opération de pacification », et que c’est un homme présumé de droite voire d’extrême-droite « un militaire factieux, un putschiste » le Général de Gaulle qui a mis fin à la guerre d’Algérie.

    Pour terminer sur une note d’actualité je l’invite à lire le livre d’Aurélien Bernier « la gauche radicale et ses tabous » paru en début 2014 pour comprendre l’impasse politique dans laquelle lui est ses amis politiques sont. Celle aussi de Mélenchon et du Parti de Gauche, l’auteur explique bien pourquoi le FN l’ emporte électoralement sur ces derniers alors que ce devrait être le contraire. Il ne peut aussi comprendre l’alliance politique de ses amis de Syriza avec le parti grec Anel « les Grecs indépendants » un parti de droite patriote et souverainiste genre Debout La France de Nicolas Dupont-Aignan. C’est qu’il ne peut comprendre le caractère patriote de gauche de Syriza et d’un pays humilié dans sa fierté et dignité nationale par l’Europe.

    0

    0
  66. Agnès dit :

    Je recopie ici ma réponse à Samira sur son profil facebook
    Je précise que je ne reprends pas ma cotise à Sans Crier Gare à cause de ce blog qui est très néfaste : l’anonymat permet à n’importe qui de déverser son venin et je ne m’y retrouve absolument pas. Il n’y a pas de débat. Je n’y participe plus car je n’aime pas les commentaires paternalistes débiles du genre « ma pauvre fille, tu n’y comprends rien » que je me prends à chaque fois.
    Je continuerai à donner des cours de coatching en maths gratos au café si Samira veut bien
    Si les gens qui ont du temps pour le blog faisaient des choses concrètes et positives pour le café Chezwam, ça nous changerait
    Agnès Verdurand

    pour cette fois je m’exprime, mais c’est la dernière car c’est inadmissible que des gens soient autorisés à parler à visage caché. Je pense que le mot laïcité est dévoyé par certains et peut cacher de l’islamophobie. Je pense que la période actuelle est difficile et qu’il ne faut surtout pas mettre de l’huile sur le feu. Ce n’est pas rien si Edwy Plenel a sorti un livre Pour les musulmans, comme Zola avait écrit Pour les juifs. C’est sûr que le voile énerve mais c’est plus important que tout de se calmer car l’enjeu c’est l’humanité contre le fascisme et là mon camp est choisi sans états d’âmes. Si la mairie essaye de calmer le jeu sans prendre partie, ils ont raison, c’est sage. Si tu passes le café à des laîques extrêmes, tu as tort

    0

    0
  67. suger dit :

    @Agnès : « des laïques extrêmes » !?… Défendre le droit des individus à la liberté de pensée et d’expression, c’est extrême ? Penser que les individus sont égaux en droit, c’est extrême ? Être partisan de la démocratie, c’est extrême ? Considérer que les opinions religieuses puissent être critiquées comme toutes les opinions, c’est extrême ?
    Non, les extrémistes, les fascistes, ce sont ceux qui enferment chaque individu dans sa couleur de peau, dans son genre sexuel, dans ses origines, dans l’opinion religieuse de ses ancêtres. Ce sont ceux qui interdisent le débat, utilisent la calomnie, les insultes et la violence.
    Et, « Agnès », si moi aussi j’utilise ici un pseudonyme, c’est pour me protéger, car, dans cette ville, la parole n’est pas libre. La sécurité de ceux qui s’expriment librement n’est pas assurée. Vous auriez dû venir mercredi soir à l’Hôtel de ville, Agnès, et vous auriez compris ce dont sont capables les ennemis de la liberté, que vous semblez approuver.

    0

    0
  68. Habitant dit :

    @Claudine Saur
    Il est clair que je ne pense pas du tout comme lui vis à vis de cette municipalité et lui faire changer d’avis est quasiment impossible mais il a le mérite d’habiter un quartier difficile et de le défendre selon ses convictions, sa fille est à l’école publique contrairement à bcp ici et ds cette municipalité qui n’habite même pas St-Denis, envoi leurs enfants ds les écoles privé et après ils viennent nous donner des leçons et nous explique ce qui est bien et pas bien pour nous.

    0

    0
  69. Mourad dit :

    @brafman
    Membre d’Ensemble, Front de Gauche, du MRAP, du Collectif Paix Palestine Israël, du collectif dionysien contre le FN et l’extrême-droite, de la FCPE, du Mouvement de la Paix, de Sud…

    Eh bein ! quel pedigree … Si à chaque fois qu’un interlocuteur vous apporte la contradiction dans vos multiples mandats, vous faîtes appel à vos nervis, je perçois à quel type de démocratie populaire vont vos préférences …

    0

    0
  70. Brafman dit :

    De retour du cinquantenaire du Lycée Paul Eluard, je voudrais partager le plaisir et la joie d’y avoir rencontré toutes les acteurs du passé et du présent. On s’est battu à un point qu’on a du mal à imaginer pour avoir un grand et beau lycée rénové et qualifié en en faisant le meilleur ou un des meilleurs de France. Un lycée public où mes 2 grands enfants sont allés et ma fille va rentrer l’année prochaine. Au moins vis à vis de nous le respect. Je ne demande que cela. Pour moi et tous les autres qui aujourd’hui occupent des fonctions mais qui ont été ces moteurs d’égalité, de réussite, de promotion de populations vivant des conditions difficiles. Ces combats respectant la diversité était profondément laïques mais non incantatoires et excluant. Ce sont ceux qui ont ma préférence et les plus efficaces.
    On les poursuit ensemble ?

    0

    0
  71. Gabriella dit :

    Agnès,
    Vous dites que ce blog est néfaste alors qu’il permet tout simplement aux dionysiens qui le souhaitent de s’exprimer et c’est aussi la démocratie, vous dites « à visage caché » mais en dehors de leur nom et de leur prénom les intervenants ne cachent pas vraiment leurs origines, ni leur tendances politiques et en ce qui me concerne c’est plus une question de tranquillité que de sécurité.
    Sous prétexte de calmer le jeu, on ne doit pas pouvoir s’exprimer sur le devenir de cette ville, dire que l’opposition doit être bien plus présente . J’ai été très étonnée de constater en consultant le journal d’une ville tenue par la droite que l’opposition s’y exprimait plus librement!! et vous voyez là cela ne va pas . Pour le voile, je pense moi aussi que ce n’est pas le plus important mais si nous sommes passés à Saint-Denis d’une bonne mixité à un certain communautarisme pensez-vous vous aussi que cela soit seulement dû à l’aggravation des inégalités sociales ou à une politique de la ville qui parle beaucoup « du vivre ensemble » mais encourage l’entre-soi. Je pense aussi qu’à Saint-Denis comme on l’a entendu dans le reportage de Caroline Fourest beaucoup de français d’origine musulmane voudrait revenir à une mixité sociale et sans trop se répéter tout cela c’est la démocratie.

    0

    0
  72. Gabriella dit :

    J’ai oublié : en relisant tous les commentaires sur la conférence sur la laïcité, je me dis « waouh » quels commentaires franchement c’est intéressant!! notre chère ville de Saint-Denis franchement CE N’EST PAS RIEN !!!!

    0

    0
  73. Thierryb dit :

    @Brafman
    Monsieur, comme enseignant à Saint-Denis pendant près de trente ans, je ne peux qu’acquiescer au travail fait par la municipalité pour préserver son outil scolaire. Jusque vers 2000 j’ai eu nettement cette impression et nous étions effectivement, collectivement, fiers de travailler pour tous les élèves, et d’être au service de la population, ainsi que de la république. J’ai participé au « mouvement du 93 » qui a réussi à obtenir des moyens au niveau national. Je me suis battu aussi pour que subsiste le Lycée de l’ENNA, menacé par les bisbilles juridiques entre l’’Etat et la Région. Vous répondiez présent à cette époque-là.
    Pour moi, qui votait pour l’équipe municipale, du moins depuis 1986, ma perception de ses priorités a changé vers 2005. En tant qu’enseignant, je ne me suis plus senti soutenu lorsque certains discours ont légitimé, édulcoré pour le moins, ce qui se passait dans la rue et qui atteignait nos établissements. Lorsque la ville s’est soudain retrouvée confrontée, impuissante ou presque, à certaines formes de délinquance, lorsque certaines personnes que j’appréciais se sont vues montrées du doigt parce qu’essayant de contrer le délitement civique dans nos rues.
    je ne saurais vous en rendre personnellement responsable, je me souviens que j’ai défilé bien des fois dans les mêmes cortèges que vous, à Saint-Denis et à Paris d’ailleurs, mais j’ai quitté la ville avec un sentiment de non -reconnaissance du travail (considérable, en effet : trente années au service des élèves les plus en difficulté du pays) par l’équipe alors au pouvoir municipal.
    Mais respect à votre égard, en ce qui me concerne, à propos d’éducation et de travail au service de la collectivité,oui.
    je m’interroge cependant sur l’opportunité qu’il y avait à se montrer compréhensif avec des gens aussi agressifs et agissant de façon aussi peu démocratique (c’est le moins) que ceux que j’ai vu intervenir (sur les videos) en mairie.
    Salutations.

    0

    0
  74. Professeur dit :

    @Brafman : moi aussi je reviens de la fête pour le cinquantenaire du Lycée Paul-Eluard. La réussite de ce lycée est le fait des élèves, des professeurs, des personnels et de proviseurs qui se sont mobilisés pour permettre la réussite de tous. Comme tous les politiques, vous tentez de récupérer ce succès et de vous en attribuez le mérite… ce qui provoque ici ma réaction et ma colère.
    De votre action, de membre du conseil d’administration ou comme conseiller régional, je n’ai que le souvenir de grands discours mettant en cause l’Etat et la région, ou surtout votre opposition acharnée contre la loi interdisant les signes religieux ostentatoires, loi qui a pourtant permis un climat apaisée permettant ainsi au lycée d’être un lieu d’enseignement et non d’affrontement.
    Alors, M. Brafman, arrêtez de vous attribuer des réussites qui ne sont pas les vôtres !

    0

    0
  75. suger dit :

    Un expression m’a frappé dans les attaques verbales de ce groupe de violents qui a réussi à empêcher la tenue de la conférence-débat : ce n’était « qu’une réunion de vieux blancs ». Entre exaltation de la jeunesse et conception raciale du monde, ce propos m’a ramené à une époque et des mouvements politiques que l’on qualifie objectivement de fascistes. De plus, les méthodes d’intimidation, la violence contre des démocrates, l’interdiction d’un débat dans une salle d’une mairie, sont aussi des marqueurs forts de cette idéologie.
    La réaction d’élus présents, qui voulaient bien admettre que c’étaient des méthodes fascistes mais disant qu’il ne fallait pas employer ce terme, est inquiétante. Que leur faut-il ?

    0

    0
  76. Marcel dit :

    Depuis le temps que je vois sévir le sieur Brafman à Saint-Denis en tous genres et en toutes circonstances pour la forme, le discours et la photo : je me dis tout compte qu’il n’a rien apporté à la Ville , il l’a accompagné dans sa paupérisation et sa ghettoisation croissantes.
    Il essaie peut-être de s’en sortir en surfant sur la vague communautariste dans l’espoir de reprendre du service d’Elu régional encore et toujours.
    A vrai dire, ce débat n’a aucun intérêt pour le devenir de la Ville et permettez au Dionysien historique de longue date que je suis de dire que le blog expression de Sans crier gare géré par Bill et Sam – que je ne connais pas – ne devrait point se faire la courroie de transmission ou l’écho de ce débat stérile .

    0

    0
  77. hervé dit :

    J’apprécie tout particulièrement les propos de M. Brafman dans le rôle du pompier pyromane qui brandit ses appartenances associatives comme autant d’attestations de bonne conduite et qui fait démonstration d’une très haute opinion de lui même!! On n’en attendait pas moins.
    Reste que la déliquescence de la municipalité de notre ville fait qu’elle ne peut même plus assurer la sécurité dans la salle du conseil municipal, même en présence d’élus de la majorité!
    Et puis c’est évident, c’est en interdisant le débat, y compris par la violence, qu’on défend la liberté de penser et la démocratie. Je veux bien débattre si nous sommes d’accord en quelque sorte. Même pas la peine de rechercher à recycler le concept de stalinisme, certains le maintienne toujours d’actualité.
    C’est consternant.

    0

    0
  78. Texte de la Conférence interdite dit :

    Le site de l’Observatoire de la laïcité à Saint-Denis publie le texte de la Conférence qui devait avoir lieu le 27 mai 2015 à la Mairie de Saint-Denis et être suivie d’un débat.

    Combat laïque, combat social, combats indissociables
    http://www.observatoire-laicite-sai

    0

    0
  79. Marion dit :

    @ Agnès
    On dit que lorsque l’Histoire se répète : c’est qu’elle passe de la tragédie au comique.
    C’est pourquoi la comparaison entre Edwy Plénel et Emile Zola est du même ordre.

    En effet, lorsque Zola publie dans « l’Aurore » en janvier 1898 son célèbre « J’accuse » : lui et ses amis étaient bien minoritaires dans l’opinion, suite à l’acquittement par la justice militaire du Commandant Esterhazy coupable du faux document ayant entrainé l’injuste condamnation du Capitaine Dreyfus en janvier 1895 au bagne à perpétuité et à la dégradation militaire.

    
    

    Malgré le caractère très précis et fondé de son argumentation, Zola a été condamné au maximum de la peine prévue par la loi (l’emprisonnement), et que, pour y échapper, il a du s’exiler en Angleterre.

    On peut donc constater, qu’aujourd’hui, Edwy Plénel ne risque strictement rien.
    Une fois de plus comparaison n’est pas raison.

    0

    0
  80. Brafman dit :

    Beaucoup de commentaires… Il faut en tenir compte…
    Je propose de sortir de l’anonymat, pour beaucoup d’entre vous, comme je le fais : vous me connaissez, mon nom, facile de retrouver mon adresse, mon téléphone… De me croiser dans tous les quotidiens de notre ville.
    Je propose que nous nous rencontrions où vous voulez pour échanger et débattre, éclaircir si c’est possible, tenir compte de vos interpellations et propositions et de mes réalités précisées.
    Nous avons réussi ensemble de faire du lycée Paul Eluard délabré et considéré de seconde zone, un grand et beau lycée d’excellence pour tous.
    Faisons la même démarche, au delà de nos désaccords, pour notre ville… C’est possible. Mais à visage découvert….
    Celles et ceux que j’ai salué ou avec qui j’ai échangé au lycée ou ailleurs ne peuvent pas en rester à l’anonymat…
    Je précise que ce n’est pas une campagne électorale car après 15 ans d’un seul mandat électif tout en travaillant, j’ai quitté définitivement le conseil régional en 2010. Et ce n’est pas à 70 ans que je vais changer d’avis. Je ne suis pas candidat à la candidature.

    0

    0
  81. bill dit :

    M Brafman, après avoir lu le texte de la conférence interdite, je suis très curieuse d’entendre vos arguments et ceux de vos amis pour créer un tel scandale et interdire un texte qui me parait à moins un rappel très intéressant de l’importance de la laïcité comme protection de l’égalité et des droits de tous ? Quand au caractère islamophobe ????

    0

    0
  82. ddavid dit :

    @Brafman
    Personnellement je ne sortirais jamais de l’anonymat et je déconseille aux simples citoyens de le faire. Ce qui s’est passé à la mairie prouve que ça peut mème ètre physiquement dangereux et c’est un ancien militant qui a eu la chance d’avoir des parents communistes et de vivre une grande partie de sa vie dans des mairies gérées par des communistes qui vous le dit. (Je ne dis pas que les communistes ont le monopole de cette violence!) La vengeance du pouvoir municipal peut prendre toutes sortes de voies, ce n’est pas Sam qui dirait le contraire! Donc soit on s’engage à visage découvert comme Sam ou mr Brafman en étant conscient de toutes les implications, soit on manifeste son opinion bien protégé derrière son clavier, de la meme façon qu’on est bien protégé dans l’isoloir, et on mène sa vie sans crainte de représailles sournoises.

    0

    0
  83. Claudine Saur dit :

    @ Bill ,
    Moi qui parle « à visage découvert , comme vous  » je serai TRES CURIEUSE. . . . etc . . .  » et QUID de l’islamophobie ,dans cette occurence ?

            Claudine SAUR-POSPIECH

    0

    0
  84. Mourad dit :

    @ddavid
    Même si c’est accessoire à nos échanges, il y a lieu de faire le distinguo entre Communisme et Parti de gauche.
    Le Communiste, on y adhère ou on y adhère pas, mais il a une histoire, des principes voire même une déontologie ; le Parti de Gauche est une auberge espagnole, un ramassis de contradictions et d’additions contre nature.

    0

    0
  85. MR dit :

    Bonjour,

    – 84 commentaires sur ce blog.
    – 26 sur le JSD.
    Quelquefois les mêmes intervenants, peut-être sous des pseudos différents mais le flot ne semble pas se tarir.
    Assurément de très nombreuses connexions sans commentaires. A n’en pas douter cette conférence-débat qui n’a pu se tenir peut se prévaloir de susciter l’intérêt d’un nombre de personnes bien supérieur à celui qu’elle aurait réuni dans la salle du conseil municipal.
    L’espace possible du débat s’étant très significativement élargi, elle d’autant plus à être reprogrammée.
    Je reviendrai dans le week-end plus longuement sur cet événement et les enseignements qu’il faut peut-être en tirer à ce stade.

    Michel Ribay.

    0

    0
  86. MR dit :

    erratum

    Elle GAGNE d’autant plus à être reprogrammée.

    0

    0
  87. Isabelle dit :

    Et même si Agnès a raison de dire qu’il est impossible de débattre derrière un clavier ddavid a raison de le déconseiller. Brafman est un homme nuisible et dangereux . Nombreux habitants peuvent en témoigner ils ne le font pas par peur.

    Un lycée d’excellence ? Ancien prof de ce lycée c’est scandaleux de parler de lycée d’excellence, le valoriser pour le ramener à un certain niveau : +25 points n’est pas rien pour les élèves qui de leur lieu de résidence (villes pauvres) sont plus méritant mais aller jusqu’à dire qu’il est un lycée d’excellence c’est non seulement faux mais hypocrite. Laissons la misère à la misère puisque les enfants de ceux qui en font la promotion ont tout en main pour que leurs enfants réussissent.

    Débattre à visage découvert serait un suicide collectif. thierryb respecte Brafman pour toutes les mobilisations c’est son choix Habitant trouve son voisin très sympathique c’est son choix mais qui pourrait prendre le risque de débattre à visage découvert ? Ce n’est pas par lâcheté mais par crainte de voir basculer sa vie. ça été le cas pour beaucoup d’habitants.

    J’espère que ce débat anonyme ou à visage découvert continuera pour faire la lumière de ce qui s’est passé mercredi soir et pour toutes ces affaires qui rendent chaque jour d’avantage cette ville un vrai ghetto.

    0

    0
  88. cephalophore dit :

    Ca vient de tomber sur le site de Marianne : http://www.marianne.net/reunion-pub
    Avec le fameux mail de Brafman, qui montre sa conception particulière de la liberté d’expression…

    0

    0
  89. Mourad dit :

    @Michel Ribay
    Vous êtes un des rares élus (peut être même le seul) à venir échanger sur ce site et sur le JSD et à ce titre je vous remercie.

    J’ai une question à vous poser : comment comprenez-vous qu’un élu municipal mis en cause à travers des centaines de posts par une large diversité d’Administrés (y compris par ses co-religionnaires) ne viennent pas s’expliquer, dialoguer ?

    Poursuit-il une autre mission qu’une mission municipale ?

    PS : désolé de vous avoir taquiné (à tort je le sais maintenant) sur Pleyel et PQT ; même si je suis loin d’être en adéquation sur tous les sujets, vous, au moins, vous échangez …

    0

    0
  90. Marcel dit :

    Vous n’avez rien à suggérer ni à proposer sur ce blog mon cher Brafman.
    Vous n’allez pas vous refaire sous une forme ou une autre via et au travers ce blog, en espérant que les animateurs( rices ) bien connu(e)s ne céderont pas à vos caprices , en vue d’une récupération.
    Dont acte de votre retraite définitive d’Elu au suffrage de liste de parti.
    Quoi qu’il en soit , je note que Mourad a bien compris que dans le Parti de Gauche y a à boire et à manger en tant que ramassis de contradictions.
    En conclusion, ce blog doit rester ce qu’il est
    Et ce n’est pas parce que certains Communistes, ex ou assimilés ne peuvent être désormais qu’à la peine !

    0

    0
  91. Article dans "Marianne" dit :

    « Marianne » traite du sujet dans un article (et ainsi certains comprendront mieux pourquoi on ne peut pas avoir la moindre confiance dans J. Brafman et ses amis) :

    http://www.marianne.net/reunion-pub

    0

    0
  92. bill dit :

    Incroyable la position de la Mairie qui in fine cautionne dans Marianne

    « Contacté par Marianne, Antoine Bussy, le directeur de cabinet du maire communiste de Saint-Denis, s’est refusé à condamner cette censure sauvage : « Nous regrettons que l’échange n’ait pas eu lieu. C’est triste, mais on n’allait pas non plus appeler le GIGN… La mairie a mis à disposition cette salle, sans savoir qui serait l’intervenant. Ce n’est pas quelqu’un qu’on aurait invité nous-mêmes. On a pêché par excès de confiance. Par ailleurs, le format “conférence” n’est sans doute pas le plus adapté au progrès démocratique. Il aurait mieux valu un débat, pour avoir des positions nuancées… » « 

    0

    0
  93. Mourad dit :

    @brafman

    Vous avez raison : ce n’est pas très chevaleresque d’échanger sous l’anonymat face à une personne à découvert.

    Maintenant si ma première question au gestionnaire du présent site a été me garantissez-vous la confidentialité de mon adresse IP … ce n’est pas parce que je suis parano …

    Monsieur Brafman, cela vous a peut être échappé, mais Saint-Denis est une ville où on lance des Fatwa, Fatwa avec deux niveaux de valeurs :
    1- la petite Fatwa pour les mécréants et les empêcheurs de bisnesser
    2- la grosse Fatwa pour les traites à leur religion

    0

    0
  94. Liberté dit :

    Ce qu’écrit un peu plus haut hervé (sur Brafman) s’applique parfaitement aussi aux déclarations à « Marianne » du Directeur de cabinet du maire :
    « Et puis c’est évident, c’est en interdisant le débat, y compris par la violence, qu’on défend la liberté de penser et la démocratie. Je veux bien débattre si nous sommes d’accord en quelque sorte. Même pas la peine de rechercher à recycler le concept de stalinisme, certains le maintiennent toujours d’actualité. »
    Et pour l’instant, ni EELV, ni le PSG , pour la majorité municipale, ni même le PS, pour l’opposition, n’ont fait le moindre communiqué pour défendre la liberté d’expression… Ils sont désespérants !

    0

    0
  95. Sam dit :

    Je découvre l’article de Marianne, cela mérite un article à part. J’y vais de ce pas.

    @Brafman

    Monsieur, les masques tombent. Votre email est enfin publique et on comprend mieux le contexte.
    Pour votre info, la plupart des blogueurs ci-dessous ont changé leurs pseudos. La peur d’être identifié revient systématiquement par les anciens de la ville, c’est frappant.
    Comment vous dites déjà sur notre association sur le mur faceboock d’une élue socialiste « Sans Crier Gare… toujours à la pointe pour soulever la poussière » ?
    Honte à vous et à ces méthodes indignes du débat démocratique !

    @MR

    Merci pour votre commentaire. Je partage, il faut reprogrammer cette réunion en effet et ouvrir le débat. 

    Je suis comme vous agréablement surprise par le nombre de réactions. Il y a également un pic de consultations. Si Bill peut faire un article sur les stats ça serait intéressant…

    @Agnès

    Ton commentaire s’adresse à moi et j’ai pris le temps de te répondre sur faceboock.

    Ce blog restera un forum ouvert à tous et à toutes les discussions qui touchent les dionysiens au risque de débattre de sujets délicats compliqués à modérer. Est-ce propre à saintdenismaville ? Le JSD ne se confronte pas à la même difficulté ? 

    Malgré notre désaccord, c’est la vie, tu auras toujours ta place au ChezWam avec ou sans ton bulletin et mon respect pour ta personne et tes engagements est intact.

    PS : Cette question de la laïcité a conditionné mon parcours personnel et mon identité…tu comprends que je la considère comme étant essentielle.

    Bisous gros gros

    0

    0
  96. Brafman dit :

    Je voudrais décerner mes bravos :
    – bravo pour le courage de toutes celles et tous ceux qui, face à une personne à visage découvert, déversent un petit torrent pour se détendre en se cachant derrière l’écran.
    – bravo pour la personne en contact avec le collectif contre le FN et l’extrême-droite qui a transmis un message interne qui ne faisait qu’interroger comme il se doit, quelle attitude collective le collectif devait prendre ; démarche faite à chaque circonstance sensible : venue de Marine Le Pen, de Farida Belghoul des JRE, de Jacob Cohen copain de Soral…
    – bravo à celui qui tire comme conclusion à partir du mail qu’une interrogation sur la décision à prendre allant de l’abstention totale à la demande d’annulation en passant par la participation au débat et l’empêchement conduit à considérer que cette seule possibilité était induite.
    – bravo à ceux qui considèrent que l’absence de cette décision collective me conduisant à prendre celle de participer au débat tout en ne connaissant absolument pas la mobilisation par ailleurs de gens n’appartenant pas au collectif en fait de moi le maître d’oeuvre;
    – bravo au fait d’analyser un message Facebook d’une militante « socialiste » (Gauche transmetteuse ?) me faisant dire, à juste titre, que Sans crier gare a plutôt la capacité de soulever la poussière et de l’envisager comme négatif. Au contraire, sans partager les conclusions ni la teneur des débats (J’en fais la triste expérience), c’est une louange positive sur un rôle citoyen à partir de beaucoup de problèmes vécus par les dionysiens.
    Je ne regrette pas cet épisode. A mon âge c’est encore une fois une expérience enrichissante.
    Toutes les question que j’ai posées dans ma déclaration sur le débat et l’intervenant n’ont pas eu de réponses. L’avenir dira qu’il était indispensable de les poser et par un homme pas aussi nuisible et dangereux que cela. La « rondeur » du texte de Guylain Chevrier n’y change rien.

    Sur ce sujet, j’en resterai bien sûr là….

    0

    0
  97. Sam dit :

    @Brafman

    Bravo à vous, d’avoir donné de l’écho à ce débat…et surtout un grand merci 😉

    Et au plaisir de vous y voir…pour un débat d’idées. 

    @L’observatoire de la laïcité à St Denis

    Une date ! une date !! une date !!!!

    @Tous

    Allez tous après moi et en coeur …non mais !!!

    0

    0
  98. Gabriella dit :

    Comment peut-on parler de progrès démocratique quand on cautionne « en quelque sorte » la censure d’une conférence sur la laïcité.
    Hier , j’ai entendu sur Canal Plus un journaliste de Marianne ( je n’ai pas retenu son nom) dire que ce qui devenait inquiétant c’est que rapidement la critique ou prise de position était taxée d’islamophobie et évoluait vers la menace de mort.

    0

    0
  99. Cephalophore dit :

    @Brafman, le grand manipulateur. Vous osez parler de COURAGE (ce mot doit vous étre inconnu…) quand vous envoyez vos chemises (pardon T shirts) noi(re)s venir intimider et insulter une assemblée de tétes grises et blanches, qui veulent calmement discuter de laïcité ? Vous savez trés bien comment dans notre « bonne  » et si paisible ville de St Denis , les opposants sont traités… Et vous voulez qu’on donne nos noms ?! Et je suis dans l’annuaire.!.. Le reste de votre post est d’une arrogance sans nom, surtout quand posez au vieux sage « progressiste » et donneur de leçons. Vous noyez le poisson par une réthorique verbeuse et emberlificotée, qui ne trompe personne. Des gens comme vous, par leur sectarisme et leur intolérance, font le lit de Marine Le Pen…
    (J’attends avec imparience la prochaine conférence sur la laïcité, bien sür. Je suis un pére de famille de 52 ans, , 180 cm et 96 kg, avec un peu de muscle quand même , et un peu de pratique des arts martiaux…(et ancien menbre du SCALP Lyon, Section Carrément Anti Le Pen dans les années 80. Pour vous dire que je sais reconnaitre un fasciste quand j’en vois un …N’y voyez aucune menace, bien sûr. Je suis pacifique, comme vous prétendez l’être…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.