Le ralliement d’Hanotin à la liste PCF est-il programmé ?

Vous aimerez aussi...

23 réponses

  1. laurent dit :

    Ça y est, la campagne démarre ! Intox, manipulation, tout est bon pour faire peur, inciter à voter utile. Certains diront : « c’est de bonne guerre », perso je dis qu’il y a un bon moment que ça ne m’amuse plus ces batailles de postures et je ne pense pas être le seul dans ce cas.
    Pour ceux appellent à voter utile au premier tour, n’est ce pas aussi le signe d’une inquiétude quant au résultat de leur poulain ?
    Puisque je suis là, j’en profite pour poser la question qui me taraude depuis l’arrivée de Macron : comment peut on, après s’être revendiqué de gauche, avoir milité à gauche, comment peut on passer aussi légèrement et facilement à droite, droite bien marquée je dirais, puisque Macron ne fait rien d’autre que développer une politique ultra libérale, contraire à la moindre valeur de gauche (justice sociale, équité….) comme l’avait si bien fait madame Tatcher ?

    2

    0
    • Louise dit :

      Cela n’est pas une intox car cela se disait depuis un moment et l’article dans L’Obs a confirmé.
      Pas très étonnant pour ceux qui étaient déjà là en 2014 quand on a pu voir Sali pour le PSG jurait avant les municipales que jamais ils ne rejoindraient la liste communiste de Paillard. Et dès le 1er tour passé ils ont fusionné avec la liste de Paillard en échange de places, de délégations, de postes de maires-adjoints et d’indemnités pour les 6 ans qui ont suivi.
      En 2020 Hanotin paraît vouloir faire comme Sali en 2014 et il le dit même à l’avance à ses proches selon L’Obs !

      8

      1
      • laurent dit :

        Sans être particulièrement « Hanotinphile » , pourquoi ne lui demandez vous pas directement ?
        Je sais bien que le mensonge, les fausses promesses …. font partie de la vie et du langage politicien mais je sais aussi qu’un candidat n’est jamais propriétaire des voix de ses électeurs.

        2

        0
  2. Grain de sel dit :

    La création d’une monnaie locale, proposition parmi d’autres lors des vœux présentés par M.Hanotin lui permettrait en cas de rapprochement avec la liste du PCF de payer ses électeurs en monnaie de singe !!!
    La démagogie a-t-elle des limites ?
    En tous les cas les dionysiens qui souhaitent un vrai changement en mars prochain doivent mesurer l’impact du jeu des alliances au second tour.

    8

    0
  3. Dionysien dit :

    Rien d’étonnant dans ce très probable futur accord de second tour entre Hanotin et Russier! L’un a besoin de l’autre pour avoir une partie du gâteau municipal dionysien, et vice-versa.
    Et Mathieu Hanotin n’ayant pas l’accord du PS pour concourir sous ses couleurs (certes actuellement bien fanées et ce depuis au moins trois ans), il lui faut bien assurer ses arrières.
    Enfin, à bien regarder la composition de la liste de Mathieu Hanotin, mis à part un nom, je n’y trouve, contrairement à 2014, aucun socialiste historiquement implanté dans la ville. C’est un signe.
    Quant à nos préoccupations quotidiennes, elles semblent bien secondaires devant toute cette tambouille électoraliste entre PCF, Insoumis et Hanotin.

    6

    0
    • Laurent dit :

      Sans être particulièrement « Hanotinphile » , pourquoi ne lui demandez vous pas directement plutôt que de rapporter des rumeurs ?
      Je sais bien que le mensonge, les fausses promesses …. font partie de la vie et du langage politicien mais je sais aussi qu’un candidat n’est jamais propriétaire des voix de ses électeurs.
      Il n’est pas étonnant qu’on ne retrouve pas de nom d’anciens socialiste sur la liste cette année puisque la majorité des ces gens sont partis à droite soutenir Macron

      0

      0
  4. Valmy dit :

    Et on vient d’apprendre que Braouezec ne se présentera pas !
    Mais c’est une catastrophe ! la fin du monde est proche ….
    Comment allons-nous nous en remettre ?
    Que va devenir Saint-Denis ?
    Que va devenir la planète ?
    Survivrons-nous ?

    7

    0
    • Olympe dit :

      Et il paraît que Paillard ne sera pas non plus présent sur la liste de Russier.
      C’est terrible.
      Nous n’y survivrons pas !
      C’est la fin des temps…

      7

      0
      • VALMY dit :

        Paillard également va donc quitter le Titanic !
        Braouezec , Paillard , et Messaoudène ?
        Oui , c’est la fin des temps !
        Je n’en dors plus .
        Je suis anéanti par ces nouvelles désespérantes .
        ( Je plaisante , bien sûr !)

        3

        0
  5. Citoyen dionysien dit :

    Et encore ce socialiste historique est bien moins classé cette fois ci qu’en 2014 (alors qu’il est élu sortant).

    Sinon je serai curieux de connaître l’explication rationnelle du ralliement du responsable fédéral de Générations à un mouvement qui n’est même pas investi par le Parti socialiste alors qu’ils s’efforcent ailleurs de s’allier aux communistes et insoumis en fustigeant la désunion de la gauche. Évidemment je parle d’une explication autre que la proximité entre le candidat de NSD et Benoit Hamon tout comme celle du co-responsable local du mouvement Generations à St Denis…

    3

    0
  6. cording dit :

    Envisager l’hypothèse du ralliement d’Hanotin au PCF de Laurent Russier c’est vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, autrement dit l’arrivée de la liste Russier devant celle d’Hanotin. C’est oublier l’inimitié profonde au niveau local entre le PCF et le PS d’Hanotin même si ce dernier n’est pas investi par son parti.
    C’est oublier la liste LFI de Bally Bagayoko.Et celle d’Alexandre Aidara. Cependant il ne faut jurer de rien …
    J’ai constaté que les militants d’Aidara ne revendiquent guère l’étiquette LREM mais parlent, à juste titre, élection locale.

    2

    0
  7. Grain de sel dit :

    Qualifier M.Hanotin de socialiste historique me semble un peu exagéré…Il ne peut pas non plus être qualifié d’élu sortant puisqu’il s’est empressé de démissionner en 2014 au 1er conseil municipal qui suivait l’élection.

    Quant à ne pas trouver d’anciens socialistes sur la liste 2020, à défaut d’être partis chez Macron comme le dit Laurent,il convient de se demander si l’attitude d’Hanotin lors de son mandat de député PS, mais frondeur, n’en n’est pas la cause.La section PS locale devenue hamoniste en est peut-être aussi l’une des causes.

    5

    0
  8. Azzedine dit :

    Bonjour
    Pour avoir été au voeux du maire vendredi soir, je peux vous dire que ce ne respirait pas la sérénité.
    Les élus LFI ne sont pas monter sur l’estrade avec l’ensemble du conseil municipal, ce qui indique une rupture net et sans bavure.

    Didier Paillard et Patrick Braouezec ne se représentant pas, cela laissera de la marge à des non éligibles d’être éligibles. Quid de Stéphane Peu….? S’il veut avoir une chance d’être réélu député, il faut qu’il soit sur une liste. Laquelle? On verra à l’entre deux tours…

    Il faut voir deux scenarii possible.
    Dans l’ordre : – M. Hanotin, B. Bagayoko, L. Russier et A. Aidara. J’ai rien contre Houari Guermat mais il manque de souffle dans sa campagne. Les 4 sont en capacité de faire plus de 10% et de se maintenir. Quid de Laurent Russier? Va t il soutenir B. Bagayoko ou lui savonner la planche.
    Toujours dans l’ordre : – M. Hanotin, L. Russier B. Bagayoko et A. Aidara. La les discussions vont aller bon train….

    A Saint Denis, le premier tour sert à se jauger. Le deuxième à s’allier pour se partager les postes ( et les indemnités qui vont avec)

    2

    0
    • Marie dit :

      Vos « deux scenarios possibles » sont plutôt les deux scenarios que vous espérez avec Hanotin en tête au 1er tour et Aïdara en dernière position, mais rien ne permet de dire aujourd’hui que ce sera dans cet ordre et non pas l’inverse avec Aïdara en tête et Hanotin en dernière position.
      Quant au désamour de 1er tour entre LFI et le PCF, il laissera sans doute la place à un amour fusionnel au 2ème tour.

      4

      0
      • Azzedine dit :

        Bonjour Marie.

        J’ai rien contre Alexandre Aidera, je l’ai rencontré et c’est quelqu’un de bien. Je pense qu’il manque de relais dans les quartiers notamment dans les quartiers ou l’on ne vote pas (taux d’abstention de 80%) ou les militants PCF et LFI passent. Je pense qu’il fera un score et qu’il pourra se maintenir au second tour.
        L’enjeu des élections à Saint Denis est surtout de convaincre les non votants car chaque parti à ses militants et son électorat.
        Et je suis d’accord avec vous, comme d’habitude, tout se joue à l’entre-deux tours…. Malheureusement. Le jeu d’alliance pendant des années a permis de maintenir une minorité qui se comporte comme une majorité.

        Hanotin avec ses militants font une campagne de fond depuis plusieurs mois et je pense qu’il faut pas se focaliser uniquement sur la personne de Mathieu Hanotin. Il faut voir les personnes qui l’accompagne.
        Quand vous voyez Bally Bagayoko tous seul, ça peut aller. Quand il y a Jean Brafman et Madjid Messaoudene derrière… La ça passe pas du tout.
        Quand vous voyez Laurent Russier tous seul, ça peut presque aller. Quand il y a Patrick Braouezec, Didier Paillard et tous la clique d’élus qui ont échoué derrière… La ça passe non plus. Vous savez qu’eux n’ont aucune convictions et qu’ils ont tour à tour de gauche, écolo et votant Macron… Bon vous savez qu’ils vont être dans la continuité de leurs médiocrité.

        1

        0
  9. Grain de sel dit :

    Comme quoi il faut impérativement aller voter au 1er tour pour que son candidat soit présent au 2nd tour !
    Mais nous ne sommes pas au bout des surprises que cette campagne va nous réserver !

    2

    0
  10. Citoyen dionysien dit :

    Hanotin a incarné la seule alternative en 2014 parce qu’il:
    – Avait écorné le bastion supposé inviolable pour le PC en prenant un canton en 2008, puis la circonscription face au baron local Braouezec.
    – A largement bénéficié de la communication de la presse le présentant comme le jeune loup qui n’a jamais perdu une élection. Le tout avec une communication efficace en renfort (livre sur la ville, dîner organisée dans son appartement…)

    Mais le contexte a changé, la défaite en 2017 au premier tour aura forcément une influence sur la perception de l’electeur. LREM et, pour certains « naïfs », la FI peuvent être perçus comme une alternative au PC. Il ne peut donc plus se positionner comme l’unique challenger comme il le faisait auparavant.
    Cela étant dit il bénéficie encore d’une certaine notoriété de l’homme qui a failli accéder au trône dionysien? Cela suffira t-il?

    3

    0
  11. Grain de sel dit :

    Coup sur coup nous apprenons le retrait de Patrick Braouezec, puis de Didier Paillard.
    Ont-ils annoncé leur retrait sous la pression des réseaux sociaux où ils sont constamment dénigrés ? Le maire est-il si influençable pour céder à la pression médiatique ?
    Cela l’arrange peut-être. Mais s’il a cédé, une 3eme personne vilipendée aussi copieusement devrait suivre le même destin, je parle de M.Messaoudene. Mais là…

    Une partie de la base électorale traditionnelle du PC se retrouve « orpheline » va-t-elle pour autant se reporter sur la liste du maire sortant ? »

    4

    0
  12. Suger dit :

    Le problème est que l’enjeu pour certains n’est plus Saint-Denis ! Il est le département (tant qu’il existe…) et surtout l’agglomération « Plaine Commun » où se concentrent désormais pouvoirs et moyens.

    Ainsi Hanotin n’en a rien à faire de Saint-Denis et des dionysiens (comme il l’a déjà montré en 2014 en démissionnant du Conseil municipal où il venait d’être élu). Il n’est là que pour s’assurer une éventuelle poursuite de sa carière en faisant la courte échelle à Troussel, le président du Conseil départemental, qui voudrait bien s’assurer un poste plus stable à Plaine Commune que celui qu’il occupe pour un an encore seulement au département.

    Le ralliement d’Hanotin à la liste PCF est programmée pour permettre à tout ce petit monde de conserver indemnités et privilèges.

    5

    0
    • Laurent dit :

      On peut dire ce qu’on veut, mais on ne m’enlèvera pas de l’idée que cette « rumeur » de ralliement n’est qu’une manipulation politicienne de plus pour tenter de dissuader celles et ceux qui n’adhèrent pas à lrem de voter Hanotin.
      Monsieur Aïdara serait il donc le seul à ne pas être intéressé par les indemnités et privilèges comme vous dites ?

      0

      0
      • Suger dit :

        Il y a, paraît-il, selon les soutiens d’Hanotin, une autre « rumeur » selon laquelle il n’a pas reçu l’investiture du PS.
        Mais ce qui était une « rumeur » se révèle être une information fiable car la presse confirme que PCF et PS sont en pleines négociations pour faire des listes communes dans toutes les villes de plus de 100 000 habitants, comme à Paris.
        Hanotin ayant lancé sa liste et l’ayant déjà annoncé, il n’a donc pas l’investiture nationale du PS et seulement celle du groupuscule hamoniste »Générations ».
        Alors s’agit-il d’une « manipulation politicienne », comme l’écrit Laurent, ou d’une vérité qui dérange beaucoup les partisans d’Hanotin ?

        C’est d’ailleurs ce que Wikipedia a enregistré désormais dans sa liste pour les élections municipales à Saint-Denis :
        Tête de liste Liste
        Alexandre Aïdara Changeons Saint-Denis LREM et MoDem
        Bally Bagayoko Saint-Denis en commun LFI
        Houari Guermat Saint-Denis autrement UDI
        Laurent Russier Vivons Saint-Denis en grand PCF et EELV
        Georges Sali Décidons le changement Parti socialiste de gauche
        Mathieu Hanotin Notre Saint-Denis Génération.s
        Damien Martineau UPR

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_municipales_de_2020_dans_la_Seine-Saint-Denis#Saint-Denis

        4

        0
      • Suger dit :

        Concernant les indemnités de maire, il y a des situations très différentes selon les candidats.
        Parmi eux certains ne vivent et même n’ont jamais vécu que grâce à leurs parcours politiques et aux indemnités qu’ils en retirent ou en ont retirés. D’autres ont une vie professionnelle réussie et n’ont nul besoin d’obtenir un siège pour pouvoir vivre.
        A chaque électeur de se poser la question et de regarder de près les parcours de chacun des candidats au poste de maire. Cela permet de faire vraiment la différence entre les motivations des uns et des autres.

        4

        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.