LeMonde – “A Saint-Denis, derrière la façade haussmannienne, la vie sans eau”

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. suger dit :

    C’est une page complète que le “Monde” du 2 octobre consacre au drame du 39, rue Gabriel-Péri, avec pas moins de trois articles, dont le reportage ci-dessus. Les propriétaires-voyous y sont nommément dénoncés dans un autre de ces articles, où on peut également lire cette déclaration de Stéphane Peu : “Tant que des propriétaires trouveront des locataires pour vivre dans leurs logements vétustes, on ne s’en sortira pas”.

    C’est une forme d’aveu de la co-responsabilité de la municipalité, car qui a fait venir en masse à Saint-Denis une population fragilisée et vulnérable, devenue la proie des marchands de sommeil, en leur prometant monts et merveilles (soutien pour leur régularisation, logements sociaux, aides sociales, etc…) sans avoir les moyens de tenir ces promesses ? Qui sinon la majorité municipale !

    0

    0
  2. thierryb dit :

    Formidable (…) article d’ une enquête qui aurait du se retrouver dans le JSD. Quand je suis arrivé à St Denis, la rumeur autour de ces marchands de sommeil était déjà très forte. Ce qui frappe, c’est les apparentes lacunes juridiques pour agir contre ces … je préfère ne pas utiliser ici le mot auquel je pense.

    0

    0
  3. reno dit :

    certes, mais sur les pouvoirs du maire, voyez ceci :

    http://www.ticasso.fr/spip/IMG/pdf_

    … à cogiter

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.