Municipales 2020 : sur la ligne de départ 14 mois avant !

Vous aimerez aussi...

38 réponses

  1. Citoyen dionysien dit :

    A l’instar de beaucoup de communes, ces municipales sont totalement inédites dans le sens où l’on ne peut pour le moment établir aucun pronostic tant les incertitudes sont nombreuses.

    Le poids de LFI localement est inconnu (les législatives ne peuvent être prises en compte) ainsi que l’impact de la tête de liste sur l’etiquette (Bally Bagayoko peut autant être adulé que détesté).

    Laurent Russier peine à se faire connaître malgré tout ce qui est entrepris en matière de communication et de visibilité. Pas sûr qu’il puisse bénéficier de la prime au sortant. Enfin, à l’inverse de Bally Bagayoko qui bien que dans la majorité peut marquer « une rupture », il ne pourra se défausser de son bilan.

    Mathieu Hanotin n’est plus député et n’a donc plus les mêmes moyens (financiers et militants) pour mener sa campagne et le manque de clarté entre le PS, Générations et Notre Saint-Denis pourra lui jouer des tours.

    En marche est tout récemment implanté à saint denis donc les interrogations vis à vis du poids de la LFI électoralement se pose aussi. En outre, les élections intermédiaires sont généralement défavorables au parti au pouvoir (même si les choses peuvent bouger, plus rien est sûr aujourd’hui).

    La droite va t-elle cette fois ci s’unir? Et pour quel résultat?

    Reste le RN qui n’avait pas fait de liste aux dernières élections mais qui pourrait profiter de ce contexte politique instable et du ras le bol de bon nombre de dionysiens pour effectuer un score non négligeable.

    Que vont faire les verts et le PSG ? Quid des alliances du second tour? Et quelles influences auront-elles sur les reports de voix? Au vu de la très dure campagne qui s’annonce difficile à croire que les reports se feront automatiquement …

    Quoiqu’il arrive plus que jamais le 1er tour sera déterminant pour désigner le vainqueur.

    Affaire à suivre ….

    3

    0
  2. Azzedine dit :

    Bonjour.

    J’aime bien cette idée d’être à la fois dehors et dedans qu’ont certains élus. Après, ils reprennent les travers de leur chef de file P. BRAOUEZEC. Je vote Macron le dimanche, je fais campagne contre Eric Coquerel, et ensuite je prends ma carte au PCF. Comme si de rien était.

    Et depuis, on a une majorité municipale qui vomit sur le gouvernement Macron du matin au soir. Très drôle de s’appeler les insoumis…. C’est plutôt les Soumis. Soumis à P. Braouezec, aux indemnités généreuses pour un travail médiocre, au pouvoir, à se pavaner sur les réseaux sociaux, etc….

    S’il y avait un courage, cela serait de provoquer une scission. Le PCF est minoritaire à Saint Denis. C’est juste une illusion d’optique de penser que Saint Denis est encore ouvrière et prolétaire. Ce temps est fini. Et c’est pour cela que la ville ne fonctionne plus et que l’abstention est la plus forte.
    Les insoumis ne prendront pas la ville. Ils sont encore plus minoritaires que le PCF. Le score de JL Mélenchon est juste le reflet de l’absence de candidat à gauche en 2017. Pour Bally Bagayoko, la chute va être dure. Pas sûr qu’il se relève.

    Le PSG sans réel chef de file risque de mourir aux prochaines élections. Par defaut, il feront peut être liste commune avec d’autres élus. On l’a vu lors des derniers conseils municipaux, le PSG s’émancipe un peu.

    Les écologistes n’existent pas à Saint Denis, c’est juste une étiquette… Même Michel Ribay en les quittant ne croient pas en eux.

    Le PS est encore dans l’agonie des élections présidentielle et le bilan catastrophique d’Hollande. Ca va être dur pour eux.

    Comme l’a dit Citoyen dionysien, c’est très serré et surtout il faudra voir le niveau de l’abstention. Cette dernière est la première force politique de la ville.

    Enfin, il y a tous ceux qui ont été sacrifié par la majorité municipale (P. CARO, F. HAMOUDI, la MCA, certains agents du CTM, etc…) qui vont savonner la planche à cette majorité municipale à bout de souffle.

    Et c’est pas L. Russier (qui n’a aucun charisme) qui va faire basculer l’élection.

    5

    0
  3. Suger dit :

    Le dessinateur de presse Xavier Gorce illustre assez bien l’esprit des listes qui se sont déjà lancées dans la compétition, et sans doute de celles qui vont apparaître…

    7

    0
  4. Azzedine dit :

    Bonjour.

    Il semble que Laurent Russier soit bien décidé à s’engager. Et son équipe (laquelle) fasse déjà campagne avec des moyens plus que limite….

    Eric Coquerel demande à Laurent Russier de ne pas l’embarquer dans cette campagne.

    Et un certain Bally B était un peu « désappointé » par ce début de campagne de la majorité communiste très en amont.

    Bon c’est un peu lui a démarré avant l’heure dans le JSD….

    https://www.facebook.com/EricCoquerelPG/photos/a.1171204172974644/2066043326824053/?type=3&theater

    La guerre couve…

    3

    0
  5. Mourad dit :

    Coquerel joue la vieille effarouchée mais quand c’était lui qui sur-abusait des « ambiguités » avec le PCF local lors des dernières législatives, on ne l’a pas trop entendu.

    Commentaire de B.B. dans son Facebook : « Je crains que cette démarche hypothèque la suite ! ». C’est la guerre.

    1

    0
    • Bill dit :

      Effectivement, message énervé de M. le chef de file de la France Insoumise (c’est Melenchon qui ne va pas aimer ce titre 😉

      0

      0
      • citoyen dionysien dit :

        C’est quand même l’hôpital qui se moque de la charité, cela fait déjà plusieurs semaines que BB ne cache plus son souhait d’être tête de liste FI aux municipales, il suffit de se balader sur n’importe quel groupe Facebook sur Saint-Denis.

        2

        0
      • Dame Catule dit :

        « certain préfère » ?…
        Mais qui est ce « certain »? Ou alors c’est qu’ils sont plusieurs…
        Mais tout ceci, surtout l’orthographe, est bien incertain !

        3

        0
      • Olivier dit :

        Ce qui « hypothèque la suite », c’est surtout les revenus mensuels somptueux que touche depuis des années le chef de file des insoumis à Saint-Denis, cumulant rémunération de cadre dans une entreprise publique et indemnités généreuses en tant que conseiller général et maire-adjoint, puis en tant que maire-adjoint aux indemnités fortement augmentées à sa demande…
        La suite risque de prendre la forme d’un slogan « Remboursez ! Remboursez ! », dans le style des Gilets Jaunes dont Bally Bagayoko ose se réclamer.

        8

        0
  6. Olivier dit :

    Le maire Laurent Russier a fait le lancement de sa campagne « Vivons Saint-Denis en Grand » pour les élections municipales 2020 en donnant une interview au « Parisien » sans aucun intérêt d’ailleurs tellement il fait dans la langue de bois :

    http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/municipales-le-maire-de-saint-denis-est-deja-candidat-08-02-2019-8007633.php

    Et il y avait aussi une réunion publique à l’Ecole Jean-Vilar, en centre ville, ce vendredi 8 février 18h. Mais cela ressemblait beaucoup, il faut le dire, à la cérémonie des voeux aux seniors le 31 janvier à la mairie…

    4

    0
  7. 1ere gâchette dit :

    Qui peut croire, qu’après des décennies d’une gestion défaillante crasse et abyssale, cela devrait changer ?
    Qui ? Les naïfs, les soutiens idéologues et ceux qui pensent qu’il vaut mieux ne rien bousculer.
    Cette fois ci, je pense que je vais mordre très fort si j’en entends certains me dire d’un air niais : « Ça va peut être changer cette fois … »

    4

    0
  8. Azzedine dit :

    Bonsoir.

    Ca y est, on est dans les élections municipales… Et c’est déjà la guerre.

    Laurent Russier a lancé en grande pompe sa candidature et abuse de la technique de « j’occupe l’espace pour la fermer aux impétrants qui oseraient se mettre sur ma route parce qu’il faut pas déconner les mecs, j’y suis j’y reste ».
    300 personnes rameutées, S. PEU… mais peu d’acteur de la majorité municipale actuelle. Déjà que le PCF local est mort vivant… Je me demande comment ils ont fait.

    https://www.lejsd.com/content/%C2%AB-je-veux-que-cette-ville-change-en-bien-en-grand-%C2%BB

    Il explique qu’il est le plus légitime à gauche. Il veut ratisser large, y compris dans la majorité PS. Car voyez vous, la gauche, la vraie c’est lui. Jean Jaurès peut aller se rhabiller.

    Les offres de futurs postes sont ouvertes messieurs. Posez votre candidature au sieur Russier

    Pour REVE…. Je ne sais pas ce qu’ils leur réservent… Il a intérêt à être hyper convaincant car Bally Bagayoko est quand même remonté.

    Je cite « Etre le premier à se déclarer ne suffit pas pour prétendre être le candidat du rassemblement ». L’ambiance au prochain CM risque d’être tendue.

    Il va y aller, juste pour le principe. Car vu les conseils municipaux… REVE vote contre ou s’abstient. Ils ne risquent pas d’être ensemble pendant la campagne.

    Les semaines et les mois qui viennent vont être savoureux. Les casseroles seront bruyantes et les cadavres sortiront du placard. Sans compter ceux qui ont été dégagé par l’actuelle majorité. Ils vont se faire un malin plaisir à lui savonner la planche (F. HAMOUDI, P. CARO, la MCA qui n’a pas eu sa subvention, ceux qui seront recalés de la liste pour cause de renouvellement…) Non sérieusement, il va falloir allez les chercher les électeurs.

    4

    0
  9. Dame Catule dit :

    Il y a un petit nouveau dans le monde des blogs dionysiens, dont le premier article est parfaitement documenté et nous en apprend beaucoup sur  » le petit monde de Laurent Russier  » :

    « Laurent Russier, l’actuel maire de Saint-Denis, a lancé la campagne en vue de sa réélection aux élections municipales de 2020. L’annonce publique de sa candidature a eu lieu vendredi 8 février. Elle a été accompagnée de la distribution, dans les boîtes aux lettres, d’un quatre-pages intitulé « Vivons Saint-Denis en grand« , où Russier affirme avoir à coeur de « construire le rassemblement le plus large possible à gauche ». Cette profession de foi s’accompagne d’un « appel des citoyen.ne.s engagé.e.s pour l’avenir de Saint-Denis » en faveur de Russier, de sa « volonté de dépasser les partis, de sa détermination à unir toutes le forces nécessaires. » 300 personnes ont signé cet appel. Trois cents personnes, de loin, c’est impressionnant. Regardons-y d’un peu plus près… »

    Lire la suite ici :
    https://saintdenismunicipales.org/2019/02/09/saint-denis-le-petit-monde-de-russier/

    4

    1
  10. Isoloir dionysien dit :

    « Les employés, amis de la mairie et leur famille – représentent plus de 25 % de la liste de ‘citoyens et citoyennes engagées’ qui soutiennent Laurent Russier »…
    Le petit monde de Laurent Russier >> https://saintdenismunicipales.org/2019/02/09/saint-denis-le-petit-monde-de-russier/

    9

    0
    • Dame Catule dit :

      La conclusion de l’article est très juste car la démonstration qui la précède est imparable :

      Au total, les personnes sus-citées – employés, amis de la mairie et leur famille – représentent plus de 25 % de la liste de « citoyens et citoyennes engagées ». Plus d’une personne sur quatre au bas mot a donc un lien de subordination, un lien familial ou un lien d’intérêt avec l’administration du candidat/maire Russier. Et encore, on ne compte pas les patrons des brasseries autour de la mairie qui ont signé !

      Il n’y a rien d’illégal, ni d’amoral là-dedans. En revanche, faire passer une clique pour un grand « rassemblement fraternel, citoyen » qui « dépasse les partis », c’est un peu hypocrite.

      Le slogan de Laurent Russier : « Vivons Saint-Denis en grand » ? Vu d’ici, on dirait plutôt : « Saint-Denis : un tout petit monde » !

      6

      0
    • Bill dit :

      Merci Isoloir dionysien pour cette initiative et pour la qualité d’écriture / d’informations de votre article. On a hâte de lire la suite de la campagne 🙂

      3

      0
    • Azzedine dit :

      Bonjour.
      Vous semblez bien informer et je souhaiterais si c’est cela est possible de montrer que la candidature de Laurent Russier est soutenu par la bourgeoisie locale.
      En face de chaque soutien, j’aimerais connaitre les revenus réel de chacun. Tous n’est pas disponible sur le net ni sur le site de la HATVP. On ne connait pas, par exemple, les revenus d’un obscur conseiller municipal qui est P. BRAOUEZEC. Rien n’existe…
      On l’a vu récemment, les élus de la majorité ne font pas l’effort de transparence (cf. H. REBIHA qui gagne la même somme pile chaque année sans modification d’un seul centime).

      Les élus de la majorité sont pour la plupart très bien payés par le contribuable. Ils gagnent 3 à 4 fois le salaire médian d’un habitant de la ville pour un résultat assez médiocre.
      Si vous avez cela, on va voir qui est populaire et qui ne l’est pas…. Juste pour voir qui est qui. Même si cela peut faire démago… il est nécessaire de dénoncer le mensonge de l’actuelle majorité.

      2

      0
  11. Gabriella dit :

    « Saint-Denis un tout petit monde » qui peut grandir si on fait aussi appel à tous ceux qui connaissent Saint-Denis, travaillent à Saint-Denis, se sont produits sur les planches du Théâtre Gérard Philippe par exemple et « adoooooooore » notre ville sans y vivre…

    4

    0
  12. Jean Bon dit :

    Comme évoqué plus haut, à Saint-Denis, les élections ne se jouent pas sur le programme mais sur le nombre de votants. La liste qui fera inscrire le plus de nouveaux habitants l’emportera, ce n’est pas plus compliqué que ça.
    Et pour faire s’inscrire les gens, il suffit de leur promettre une réorganisation ( Qui a dit purge ?) à tous les niveaux: Gestion du personnel (ville + agglo), Propreté, Communication municipale, Attribution des logements sociaux, Rotation dans le parc social, Police Municipale, Commerce, Santé…
    (par contre les mandats ne durant pas 20 ans, il va être compliqué de se faire ré-élire…)
    Les électeurs regardent ce qu’il se passe en bas de chez eux, les petites guéguerres entre élus sont bien futiles par rapport aux problèmes rencontrés.
    Coquerel s’est passionné par le prélèvement à la source de l’IR alors que les préoccupations de ses électeurs sont bien loin de ça. Sans compter qu’il se fait de la comm sur les habitants du 10, Ornano alors que ses amis ont limité le permis de louer au centre-ville… Tout cela est navrant. Mais cela n’a probablement « rien à voir ».

    2

    0
  13. Azzedine dit :

    Bonjour.
    Les coups bas commencent.
    S. Peu réunit ses troupes pour soutenir L. Russier dans une salle de la mairie… Au frais du contribuable.
    Ce qui est intéressant, ce sont les mots. La gauche debout et insoumise…. C’est bizarre. C’est un vocabulaire issu de la France Insoumise.
    Cela ne serait pas étonnant que B. Bagayoko ne soit pas convier… C’est ce qu’on appelle le renouvellement. 😉

    Les mois suivants vont être cruels et pleins de désillusions.

    1

    0
    • Karima dit :

      Azzedine, j’ai été présente, ce fut une réunion de section avec les camarades communistes de la ville pour ne parler que du CAC 40 et des PDG qui s’en mettent plein dans les poches et le CICE.

      Rien de nouveau et rien pour les dionysiens.

      1

      0
  14. Karima dit :

    A l’initiative de Sam Rigarde, Alice Rascoussier, Jean Marc Saint Picq et Karima Saint-Denis, nous organisons dans le cadre du Grand Débat National, une réunion le mardi 19 février 2019, de 18h30 à 20h, au restaurant « La Table Ronde  » 12 rue de la Boulangerie – 93200 Saint-Denis

    Parmi les 4 thèmes du grand débat national, nous vous proposons de commencer par « Démocratie & Citoyenneté  »
    Prenez la parole.
    La réunion est libre et ouverte à tous

    3

    0
  15. Grain de sel dit :

    Saint-Denis en grand ! Pourquoi pas ? Chiche !
    Une telle ambition doit être portée me semble-t-il par des personnes ayant fait leurs preuves , alignant un bilan incontestable de réalisations profitables à l’ensemble de la population, c’est loin d’être le cas….
    Au bilan de la municipalité sortante : le naufrage de tout ce qui fait le sens de notre vie commune , l’aggravation de la situation des quartiers en déshérence, le départ de commerces de qualité et l’absence d’offres commerciales diverses et variées… Je ne parle pas bien sur de la vie infernale dans les cités …
    La liste des griefs à porter au bilan de cette mandature partagée par Didier Paillard et Laurent Russier est longue beaucoup trop longue. Pour être juste il faut remonter à la mandature de Patrick Braouezec et la mise en pratique de ses théories fumeuses et tiers mondistes. Saint-Denis n’est pas le Brésil et la trajectoire de Lula, référence de Braouezec après le Forum de Sao Polo, s’est mal terminée…ainsi que pour sa succession…. En sera-t-il de même ici ?
    Le « fonds de commerce » ou plutôt la base électorale constituée par les obligés alimentaires, les familles et amis et les fonctionnaires de la ville-pas tous- commence surement à s’éroder… Quant aux listes potentielles, des pistes commencent à se dessiner, des réunions à s’organiser. Une réunion de la REM nous est annoncée pour le 19 février (jour de manifestation contre l’antisémitisme ), c’est avec étonnement que je constate comme l’une des organisatrices, la conseillère municipale socialiste Alice Rascoussier. La liste d’Hanotin aurait-elle du plomb dans l’aile?

    1

    0
    • Alice Rascoussier dit :

      La réunion du 19 février à la table ronde avait été prévue avant que le rassemblement contre l’anti sémitisme ne soit décidé. Je ne sais pas pourquoi vous transformez cette réunion en réunion de la REM. Nous avons décidé de la maintenir par respect pour les nombreux dionysiens sans étiquette qui se sont déplacés.
      Pour ma part, j’ai rejoins la place de la République après un premier tour de table. J’ai aussi lancé un appel à l’ensemble des élus pour se retrouver symboliquement à 18h devant la mairie.

      0

      0
  16. albert dit :

    Le député organise 3 débats dans les 3 villes de sa circonscription
    Rien a voir avec les municipales !!

    0

    0
    • Azzedine dit :

      Bonjour.
      @Albert.
      Cela s’appelle occuper le terrain. C’est pas une compagne mais la concomitance des événements est tout de même fâcheuse….

      Il faut compter aussi la réunion au quartier de la gare…

      Ca va être long les prochains mois….

      4

      0
  17. Azzedine dit :

    Bonjour.

    Personne ne l’a peut être pas vu mais la retour de Bally Bagayoko sur la candidature précipité de Laurent Russier.

    https://www.facebook.com/bally.bagayoko.7/posts/10216514177798579

    Et surtout, les commentaires des soutiens (et ses amis??) communistes.

    C’est intéressant.

    0

    0
  18. citoyen dionysien dit :

    Une autre question me vient en tête actuellement concernant Nadège Grosbois. Qui va t-elle soutenir pour les municipales? Ayant été élue VP du Conseil Départemental grâce à Mathieu Hanotin on pourrait penser qu’elle lui sera fidèle. Pour autant, au vu de la jurisprudence Fatima Laronde (qui finalement est revenue au bercail …) va t-elle suivre la ligne de EELV?

    0

    0
  19. Suger dit :

    Anecdote intéressante : la ville de Saint-Denis est ainsi faite que le monde politique et associatif se croise, échange, se confronte, souvent avec politesse et même parfois avec convivialité.
    Cela se produit par exemple dans ces événement sympathiques organisés par des commerçants de la ville (comme les « soirées huîtres » du Coq Hardy une fois par mois). Ce jeudi soir, on pouvait voir s’y croiser, se saluer et échanger, des élus et responsables politiques de « En Marche », du PS et du PCF.

    Et il faut être un « Hanotin boy » (…), arrivé très récemment dans la ville, pour ne pas comprendre que l’on peut être adversaires politiques et avoir des relations normales entre habitants de la même ville, surtout pour des dionysiens de longue date.
    Ainsi ce jeune homme a cru malin de chercher à prendre des photos clandestines de ces situations pour pouvoir les utiliser dans on ne sait quelle campagne de diffamation…
    On va donc lui offrir ici une photo qui montre que des adversaires politiques à Saint-Denis peuvent avoir des relations courtoises et même conviviales. Peut-être pourra-t-il comprendre que l’on peut mener des combats politiques sans tomber dans les campagnes de caniveau mais sait-il que l’on faire autrement de la politique, j’en doute un peu…

    Donc voici partageant un moment de convivialité, au « Coq Hardy » ce jeudi 21 février, trois protagonistes de la vie politique locale : Stéphane Peu, le député (PCF) de Saint-Denis; Denis Grandet, ancien conseiller municipal (PS) de Saint-Denis et militant « En Marche » et Jean-Marc Saint-Picq animateur du Comité En Marche de Saint-Denis :

    7

    1
  20. Michel dit :

    Et pourtant, ce sont les socialistes qui ont voté pour Stéphane peu.. ils devraient se faire discret..
    À cause d’eux, on a un député communiste qui ne sert à rien…

    4

    1
  21. Olivier dit :

    Et de quatre ! Après Hanotin, Bagayoko, et Russier, c’est le tour de Georges Sali de prendre le départ. Il devrait annoncer, paraît-il, sa candidature cette semaine.
    Pour les dionysiens récents ou sans mémoire, Georges Sali est un ancien secrétaire de la section PS de Saint-Denis qui avait fait scission après la prise de contrôle du PS local par Mathieu Hanotin. Il avait alors créé le PSG (Parti socialiste de Gauche).
    Tête d’une liste PSG aux municipales de 2014, il avait obtenu 7,7% des voix au 1er tour après une campagne très dure contre la municipalité sortante. Cela n’a pas empêche la liste PSG de fusionner avec la liste PC pour le 2ème tour…, mais ce ralliement a permis au PSG d’obtenir quelques élus et postes d’adjoints au maire !

    6

    0
    • citoyen dionysien dit :

      Je n’ai pas trouvé G. Sali vraiment dur contre la municipalité sortante dans sa campagne de 2014. Il a surtout surfé sur la déception (légitime?) d’électeurs socialistes. D’ailleurs bon nombre de leurs militants amorçaient leur argumentaire par « si vous êtes déçus de la politique de Hollande venez nous rejoindre ». Après c’était de bonne guerre qu’il fustige principalement celui qui est à l’origine de son éviction du PS.

      Cela étant dit ils ne peuvent pas espérer grand chose cette fois ci, je pense même que c’est une erreur pour eux de partir seul, je n’imagine pas une seconde qu’ils puissent à nouveau faire plus de 5% et donc pouvoir fusionner au second tour…

      3

      0
      • Marion dit :

        Oui Monsieur Sali n’était pas « vraiment »dur en 2014 avec la municipalité sortante, car les militants de Didier Paillard collaient très tôt et très tard des affiches de leur candidat et, tenez-vous bien, de Georges Sali, et ce dès avant le premier tour. Les 2 affiches se tenaient côte à côte dans le même caddie des colleurs municipaux !

        Il fallait travailler en horaires décalés ou déambuler très tôt ou très tard dans les rues de Saint-Denis pour le constater.
        Je n’avais pas hésité à le signaler lors de la campagne municipale précédente, mais la responsable de ce blog à l’époque avait refusé la publication de mon post, croyant sans doute à un parti-pris de mauvaise foi. Ce n’était absolument pas le cas, et c’est ainsi que je ne fus pas du tout étonnée du ralliement « surprise » à la municipalité sortante de Georges Sali pour le second tour.

        J’avais déjà repris ici cette information qui nous fut cachée il y a quelques temps déjà. A ma grande satisfaction, elle fut publiée. Je la maintiens car elle reste gravée dans mes souvenirs.

        4

        0
        • citoyen dionysien dit :

          Nous savons tous que le PC avait fortement intérêt à ce que l’électorat socialiste soit morcelé et que le PSG fasse le plus gros score possible pour affaiblir le PS mais aller jusqu’à coller leurs affiches …. vraiment pas malin de leur part. Sinon je me demande comment G. Sali justifierait sa candidature en tête de liste alors qu’il s’était retiré durant l’entre deux tours 2014.

          2

          0
  22. Houari dit :

    Et quelques indemnités…

    2

    0
  23. cocolapin52 dit :

    Naviguant dans la ville où « il fait bon vivre », j’aime témoigner de la bonne gestion de celle-ci.
    Saint-Denis perd la tête je vous dis !

    https://saintdenisperdlatete.wordpress.com/

    3

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.