Saint Denis Ma Ville

17

La rentrée scolaire à St Denis et les difficiles prévisions d’effectifs

Bonne nouvelle, la rentrée s’est bien passée cette année à St Denis dans le sens où tous les élèves ont trouvé un maître ou une maîtresse dans leur classe et chaque école a un directeur. Pour réaliser cela, il a quand même fallu faire appel aux contractuels (qui avaient donné satisfaction l’année dernière) et aux remplaçants, ce qui fait craindre des problèmes de non-remplacements à venir. Les réseaux RASED restent malheureusement pauvres.

1

Le Parisien : Pourquoi les canaux du 93 sont si sales ?

Le Canal est particulièrement sale, voici une explication. 

L’autre info intéressante à mon avis est que la ville n’est pas responsable de l’entretien des canaux. Vous remarquerez que les 8 km du canal St Denis représentent une collecte de 250 t par an contre “seulement” 200 t sur les 11 km du canal de l’Ourcq. Bill

0

Recherche Babysitter

Nous cherchons un(e) baby-sitter pour prendre en charge nos deux enfants, de 10 et 5 ans après la classe jusqu’à notre retour vers 19HOO les lundi, mardi, jeudi et vendredi. Egalement, nous aurions besoin...

28

L’arlésienne dionysienne : Doit on remonter la flèche détruite de la basilique ?

Le Figaro titre “Le projet (un peu fou) de reconstruire la flèche de la basilique de Saint-Denis”  : l’éternelle polémique, projet cher à P. Braouzec il me semble… 

Ce qui me fait rire c’est l’argument principal de relancer la fréquentation de la basilique bien en deça de ce qu’elle devrait connaitre vu son histoire et sa beauté. Je propose qu’avant de se relancer dans de gros travaux alors qu’on savoure enfin notre belle cathédrale rénovée sans échafaudage, on sécurise les alentours de la basilique, qu’on évite les gros titres avec les agressions de cars de touristes, le podium français des villes dangereuses, qu’on nettoie la ville… Et là, peut-être que nous pourrons donner envie aux touristes de se risquer jusque la basilique. Pour l’instant, je doute qu’une flèche supplémentaire compense “le sentiment d’insécurité” des potentiels touristes malheureusement. 

Bill