Qui sera maire de Saint-Denis en 2020 ?

Vous aimerez aussi...

50 réponses

  1. Suger dit :

    L’annonce, il y a une semaine, de l’investiture officielle d’Alexandre Aïdara par le mouvement « En Marche » et les premières distributions de tract aux bouches de métro par les « marcheurs » dionysiens ont provoqué une campagne d’insultes, de dénigrements, de menaces mêmes, contre le candidat et les militants « En Marche » de Saint-Denis, sur certains sites Facebook locaux.

    Cela montre que tous les opposants n’ont qu’une crainte : c’est que le le changement soit enfin possible à Saint-Denis avec la liste que ménera Alexandre Aïdara. De l’extrême droite à l’extrême-gauche, tous les conservateurs se sont coalisés , tous ceux qui veulent que rien ne change à Saint-Denis pour pouvoir continuer comme toujours leurs petits jeux politiciens au détriment des dionysiens.

    Certains ont même cherché à salir et ridiculiser le candidat d’En Marche, sans doute parce que son parcours les gêne et montre surtout la médiocrité de ce qu’ils proposent pour notre ville. Saint-Denis mérite mieux que ces politiciens incompétents qui s’accrochent à leurs postes. C’est même indispensable vu l’état actuel de la ville !

    19

    1
    • Dionysienne dit :

      J’ai lu les commentaires de certains sur une page Facebook donnant des infos sur Saint-Denis.
      On sent que certains militants proches de la municipalité sont nerveux. Sans parler des manoeuvres de bas étage des petits camarades-soldats du conseiller municipal d’un jour de 2014 Hanotin, qui ne sont pas les derniers à encore espérer se partager une part du gâteau municipal avec la majorité actuelle …

      9

      0
    • Citoyen dit :

      Au niveau national, je suis un opposant à la politique sociale menée par LREM, mais pour note ville, qui n’a que trop souffert depuis 20 ans, je serais prêt à voter pour un candidat crédible, même issu de LREM, mais attendons les programmes…

      9

      1
    • cording dit :

      Il est possible et probable que la candidature d’ Alexandre Aidara soit plombée par les mauvais résultats gouvernementaux dont il résulte une impopularité constate comme le fût il y a 5 ans la candidature de Mathieu Hanotin.

      1

      0
      • Suger dit :

        Quels mauvais résultats ?… Quelle impopularité ?… Vous prenez vos désirs pour des réalités.
        En fait c’est tout le contraire !
        Au niveau national, à la date du 3 septembre, voici l’évolution de la popularité du Président de la République et la comparaison avec les cotes de popularité des autres personnalités :
        « Baromètre Harris Interactive : la cote de confiance en Macron en hausse, à 43% »
        « Selon le baromètre de confiance politique Harris Interactive pour LCI du mois de septembre, Emmanuel Macron bénéficie de la confiance de 43% des Français, un score en hausse de deux points par rapport au mois de juillet 2019. » (…)
        « Dans les rangs extérieurs à ceux de la majorité, ce sont des personnalités éloignées du cénacle national qui ont le plus la cote : l’ex-ministre Nicolas Hulot arrive en tête avec 45% de confiance. Le président (ex-LR) de la région des Hauts de France Xavier Bertrand le suit avec 32% des voix. Christiane Taubira, figure tutélaire de la gauche, ferme le podium avec 30% de confiance.
        Du côté des autres leaders politiques, l’écologiste Yannick Jadot bénéficie d’une hausse de trois points pour atteindre les 28%, Marine Le Pen est en baisse de deux points, à 20%, et Jean-Luc Mélenchon se situe à 16%. »
        https://www.lci.fr/politique/barometre-harris-interactive-la-cote-de-confiance-en-macron-en-hausse-a-43-2131115.html

        Et surtout ce qui compte ici, c’est Saint-Denis !
        Et ce qui devrait vous intéresser c’est le bilan catastrophique (propreté, sécurité, éducation et formation,…) de la municipalité PCF-Insoumis-EELV sortante. Quant aux cotes de popularité de Russier, Bagayoko ou Paillard, on doit se retrouver nettement en dessous du niveau du Canal !…

        4

        1
        • cording dit :

          En politique comme en tout il ne faut pas forcément faire confiance aux sondages sinon nous n’ en serions pas là. Depuis 30 ans les favoris des sondages se sont plantés lors du vrai sondage qu’est l’élection. Nous aurions eu Barre, Rocard, Balladur, Delors comme présidents. De plus la réponse dépend de la formulation de la question. Lire à ce sujet « Faire l’opinion » de Patrick Champagne paru en 1991 si ma mémoire est bonne.
          Le soutien réel de l’opinion correspond à son score de premier tour.
          Quant à l’efficacité de sa politique on ne peut que constater que tous les cadeaux fiscaux faits à crédit à sa clientèle électorale et ses mécènes n’ont eu aucun impact réel sur l’économie . Il y a longtemps que l’on sait que la théorie fiscale du ruissellement initiée par Margaret Thatcher et Ronald Reagan est fausse. De la même façon tout l’argent accordé gratuitement aux banques, toutes privées, d’argent public depuis de nombreuses années n’a pas du tout eu l’impact prévu de relancer l’économie. Ce qui a relancé l’économie ces derniers mois c’est les concessions économiques accordées lors du mouvement des Gilets jaunes.
          Quant à Saint Denis nous sommes d’accord et j’espère que tout sera fait y compris de la part du comité local et du candidat LREM pour faire échec à la municipalité sortante.

          2

          0
  2. Olivier dit :

    Et si on faisait le tour des biographies des têtes de liste pour voir un peu à qui on a affaire !
    Pour cela, un petit tour sur Google et Wikipedia, et les articles de journaux peuvent déjà donner une idée…

    Voici déjà des élèments sur la bio d’Alexandre Aïdara :

    « Alexandre Aïdara est né au Sénégal il y a cinquante-et-un ans dans un milieu « pas spécialement privilégié ». Sa mère gère des petites boutiques. Son père est instituteur, mais joue aussi les médiateurs dans son quartier, à Louga, une ville moyenne à environ 70 km de Saint-Louis, à l’ouest du Sénégal. Il se bat par exemple pour que tous les habitants aient accès à l’électricité… et que le petit Alexandre n’apprenne plus à lire à la lumière des lampes à pétrole.
    À 18 ans, grâce à une bourse, cet amoureux des sciences part étudier les mathématiques à la faculté de Strasbourg. (…) « J’avais une chance unique, je ne voulais pas la gâcher. » Maîtrise en poche, il tente et réussit l’École Centrale, creuset de l’élite des ingénieurs français. (…)
    Tandis qu’il travaille dans la société de consulting Accenture, il prend sa carte au PS. (…) Après dix ans dans le privé, en 2006, il décide de servir l’État. Et, comme toujours, il voit les choses en grand : il vise l’ENA. Personne n’y croit, il réussit du premier coup. Le voilà bientôt administrateur civil à la direction du budget.
    Et , en 2012, il rejoint le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il y contribue notamment au projet de pôle universitaire Condorcet, situé à La Plaine. Deux ans plus tard, il rejoint Christiane Taubira au Ministère de la Justice, de 2014 à janvier 2016, ministère dont il gère le budget .
    Il adhère au mouvement « En Marche » en 2016, où il va se voir confier la responsabilité départementale d’En Marche 93 qu’il anime depuis trois ans, tout en continuant à travailler. « 

    11

    0
    • citoyen dit :

      Ce parcours, contrairement à celui d’éternel politiciens, est celui du mérite, par le travail et le talent. On peut voter à gauche et le reconnaître. il reste à voir son degré d’indépendance, sa capacité à fédérer, son projet.

      3

      0
  3. Grain de sel dit :

    La rentrée risque d’être agitée tant les enjeux sont d’importance pour notre ville et ses habitants. La désillusion , le vif mécontentement à l’égard du bilan de la municipalité seront-ils suffisants pour redonner à nos concitoyens l’envie d’aller voter ?
    Face à l’usure des « éternels candidats », des discours convenus et rabâchés au fil des mandats et relookés style 2020, des petits arrangements entre amis, des trahisons, des lâchetés …. Un vent de dégagisme se lèvera-t-il?
    Maintenant attendons les programmes ! Bien sûr toujours alléchants, seront-ils en mesure de susciter un élan populaire vers les urnes ? Mais au delà de ces exercices, il reste l’Humain et là …

    6

    0
  4. KH dit :

    Je n’attends aucun programme mon opinion est faite, j’espère que cette municipalité et tous ceux qui ont gravité autour d’elle vont dégager. St Denis doit maintenant se tourner vers l’avenir.

    6

    0
  5. Suger dit :

    Un long et intéressant interview du candidat Alexandre Aïdara par le rédacteur en chef du JSD, publié sur le site du journal ce vendredi soir :

    https://www.lejsd.com/content/%C2%AB-y-va-pour-gagner-%C2%BB

    3

    0
  6. Olivier dit :

    Il n’y avait qu’une trentaine de présents à l’AG des « Insoumis de Saint-Denis » aujourd’hui samedi 31 août. Les alliés-rivaux communistes seront plus souriants ce soir…
    Bally Bagayoko déjà « chef de file » de FI Saint-Denis (sic) a été désigné à l’unanimité « tête de liste » pour les municipales. Quelle surprise ! 😂

    Voici une des photos de cette AG publiée sur leur page FB :

    3

    1
  7. Sonia dit :

    Il faut un candidat rassemblement national extrême droite marre des agressions saletés st denis

    3

    7
  8. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.

    https://www.facebook.com/laurent.russier.9/videos/707400643077292/

    On a un Laurent Russier très en forme et le seul opposant est Houari Guermat…. Bizarre comme reportage. Bally Bagayoko, son adjoint. Mathieu Hanotin, Alexandre Aidara auraient aussi mérité une audience. Parce que les chambres étudiantes bénéficient essentiellement aux externes de la ville…. Comme tous ce que font les élus depuis des années.

    Et la seule réalisation notable… Le béton, encore et toujours. On nous parle de Grand Paris Express, de JO mais rien sur les habitants et leurs qualité de vie.

    Pas un mot sur la situation sociale de la ville. Rien.

    Il est pas responsable de la situation de la ville en 3 ans. Mais il est élu depuis 10 ans sur la ville.

    Ps: Didier puisque tu lis ce blog… Il est pas un enfant de Saint Denis Laurent. Ça n’a pas empêché de l’installé Maire..? Donc le caractère de dionysien de la ville. Je n’en veux plus. C’est plus un handicap sur un CV qu’une valeur ajouté.

    3

    0
    • lila dit :

      Bonjour Azzedine,

      Je n’ai plus mon ancien téléphone qui m’a été volé au marché.

      Donc ai perdu bq de numéro de tél.

      J’ai écrit a Bill pour que tu m’appelle mais a aucune nouvelles je comprends elle doit être occupée.

      J’ai besoin de discuter d’un sujet concernant le 17 octobre peux-tu m’appeler en urgence.

      Merci à toi.

      Lila Boukaiba

      0

      0
  9. Mourad dit :

    Bonjour @Azzedine. Je fais le même constat que vous. L’activité déployée par Houari Guermat sur les réseaux sociaux est étonnante si on la compare à 2014 … maintenant personne n’est dupe … Si la mairie le met en scène c’est pour contrer Hanotin, Aïdara et Bagayoko ! Très étonnant comme début de campagne …

    1

    0
  10. Houari Guermat dit :

    @mourad: j’espère que tu vas bien, j’apprécie énormément tes interventions sur le jsd ainsi que celles de azzedine.
    Pour revenir à ton poste, ma campagne a commencé très tôt pour diverses raisons.
    Néanmoins, l’activisme dont je fais preuve est une campagne plus conséquente que celle de 2014, elle ne dépend que de mon équipe et de moi.
    J’ai été interrogé pour le reportage de France 3 et je ne sais pas pourquoi France 3 n’a interrogé que 2 personnes et pas les autres candidats.
    J’ai pas compris comment la mairie peut me mettre en scène sur ma campagne et sur le reportage de France 3…
    Depuis mon officialisation de ma campagne, j’ai eu le droit qu’à un seul article dans le jsd , au même titre que les autres candidats ( certains ont leur tête ou nom chaque semaine).

    0

    0
  11. Suger dit :

    Un rappel utile :
    Selon l’article L52-1 du Code Électoral : «Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite.
    A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin.»
    Par conséquent à partir du 1er septembre 2019 les bulletins municipaux peuvent continuer leur parution en ayant un caractère neutre et informatif. On peut supposer que le JSD, financé à hauteur de 800 000 euros par la ville, doit respecter ces principes.

    3

    0
  12. Mourad dit :

    Bonjour @Houari. J’espère que tu vas bien également. Pour info, j’ai posté ma contribution sur le blog sdmv le 14 septembre … et cette contradiction été publiée aujourd’hui. Pendant ces 11 jours, les articles du JSD se sont équilibrés. Pour l’activité de ta campagne … Ce n’est pas une critique mais un constat ! Tu donnes l’impression de croire en tes chances … Contrairement à 2014. Quoi ajouter de plus à part … Bonne chance à toi et bonne campagne pour la suite.

    4

    0
  13. Hamza dit :

    Il faudra attendre après le mandat du prochain maire, en 2026 pour que cela change vraiment à St-Denis à tous points de vue.
    De toute façon, pour les municipales, le maire actuel en place sera disqualifié, je pense. Dans tous les cas de figure des candidats présentés, la ville de Saint-Denis en 2026 ne sera plus majorité de gauche, c’est certain. Entre temps, il y aura les présidentielles avec la potentialité de Christiane Taubira, présidente. Bally Bagayoko, possible prochain maire de St-Denis…
    2026, une femme maire de St-Denis, élue pour ses compétences avant d’être une femme élue. Elle fera vraiment le job pour le développement local de la ville.

    5

    2
    • Suger dit :

      Prendre ses désirs pour des réalités en se trompant en plus dans le calendrier électoral …
      Pourrait-on savoir d’ailleurs quel lien vous pouvez faire entre Mme Christiane Taubira, une femme politique de centre gauche au niveau national, avec un élu « Insoumis » dans la majorité municipale à Saint-Denis de puis 18 ans ?! Cela semble très confus dans votre tête.
      Et d’autant plus que le seul candidat dionysien aux municipales qui ait un lien avec Mme Taubira, c’est Alexandre Aïdara, le candidat soutenu par « En Marche », qui a été membre de son cabinet ministériel quand Mme Taubira était Garde des sceaux et ministre de la Justice.

      5

      4
  14. Hamza dit :

    Non, non bien au courant du calendrier. Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit. Vous faites un lien entre les deux et en rajoutant un candidat de votre désir.
    Je me prête juste au jeu du post.
    Bally Bagaoyoko, vais-je voter pour lui? Et quand bien même je voterais Bally Bagayoko … Braouezec vote bien Macron.
    Suger, « En Marche » … sur la tête ou bien?

    4

    2
  15. Azzedine dit :

    Bonjour.

    Il serait bon de faire un récapitulatif à 6 mois de l’échéance et des forces en présence avec leurs projets.

    – Le PCF avec Laurent Russier : un bilan plus que mitigé avec une ville extrêmement morcelée, fatiguée par des années de violence et de saleté.
    Laurent Russier bénéficie d’un tissu de militants et d’obligés de la municipalité (associations, militants, vieux de la vieille, employés municipaux…)
    Il fera un score avec le bénéfice du candidat sortant.
    Faiblesse, beaucoup lui en veulent d’être auto-élu et vont lui savonner la planche. Bally Bagayoko le premier, ensuite Fodhil Hamoudi, Philippe Caro même si les trois ne partagent pas tous les mêmes idées. Mais tous sont d’accord pour Laurent Russier reparte à Saint Etienne.
    Autre grande faiblesse… beaucoup dans les quartiers ne le connaissent même pas.

    – Le PS avec Matthieu Hanotin: pas de bilan car pas au pouvoir.
    Une campagne de terrain dense. Des militants sur le territoire.
    Sa faiblesse, le coté parachuté mais qui disparaît peu à peu… mais c’est le cas avec Laurent Russier, qui fait le dionysien de toujours mais qui arrive de Saint Etienne…

    – Houari Guermat
    Une campagne de terrain, présent sur le terrain mais pas beaucoup de militants dans une terre de gauche mais qui souffre et beaucoup d’électeurs votent FN par désespoir. Sa force, la connaissance de la ville et des dossiers.

    – Bally Bagayoko: un bilan aussi lourd que celui de Laurent Russier.
    Dire « je me suis trompé » n’est pas suffisant pour dédouaner de 18 ans de mandats. Sa force, la connaissance des quartiers et des acteurs locaux mais ce sont pas pas de quartier de votant (80% d’abstention à SFC par exemple) d’ou ses différentes campagnes pour les inscriptions. Sa faiblesse, tout le PCF local veut lui faire la peau. Il y a aussi beaucoup d’inimitié parmi les habitants sur les promesses qu’il n’a pas tenu.
    Il ne sera pas au deuxième tour sauf si JL Melanchon se déplace pour un meeting. Et encore….

    – Alexandre Aidara.
    L’outsider qui bénéficie de l’étiquette LREM parmi la nouvelle classe moyenne arrivante à la plaine (si redoutée par le PCF).
    C’est une campagne pour tester à mon avis, comme de celle de l’UMP au dernière legislatives. Sur un malentendu, il peut arriver au deuxième tour en fonction de la participation des votants.
    Sa faiblesse comme celle de Houari Guermat, c’est d’être dans une vraie terre de gauche (pas les élus, ils ont oublié ce coté ouvrier depuis longtemps).
    Il va en baver. Et s’il arrive au deuxième tour, c’est la réserve de voix… avec qui se lier???

    Ensuite viennent ceux qui vont venir gratter des postes…

    Le PSG de Georges Sali… Je ne suis pas sur qu’il y aille. Son score sera limité et sa chance d’être au second tour limité vu le nombre de candidature.
    Et il porte aussi le bilan de Laurent Russier et Didier Paillard. Ils en sont comptables aussi.

    EELV de Kader Chibane (l’exilé du 95…) a part gratter un ou deux postes, ils n’ont d’écologistes que le nom, même Michel Ribay s’est désolidarisé d’eux. Pour eux EELV ou un autre nom, c’est la même chose.

    Les candidatures classique de cette terre de gauche (NPA et LO)

    Enfin, la grande inconnue… Est ce que le Front National va présenter une liste.??

    9 Listes pour environs 22 000 votants… Ca risque de se jouer à qques dizaines de voix près. Et des risques de recours des perdants.

    3

    0
    • Bill dit :

      J’aimerai juste préciser que dire que Hanotin n’a pas de bilan est faux. Il a été notre député pendant 5 ans et manifestement son bilan n’a pas plu aux Dionysiens, il n’est même pas arrivé au 2e tour des législatives, le député sortant a été évacué dès le 1er tour ce qui est assez rare.
      Ensuite, on a pu voir le travail du groupe PS dans l’opposition au conseil municipal. Hanotin évidement n’y était pas vu qu’il a démissionné au lendemain de son élection mais il revendique le leadership sur ce groupe malgré son absence de mandat municipal et son absence de la ville entre 2 campagnes.
      Concernant Houari Guermat, il a effectivement la connaissance de la ville et des dossiers, malheureusement certains dossiers le concernent et d’autres se font un plaisir de les ramener à la surface. Il va devoir se battre pour rattraper son image.

      1

      0
    • Theo dit :

      22000 votants pour plus de 100000 habitants ! Cela pose tout de même un problème démocratique, un problème de mise en oeuvre de la politique suivie. Si 4/5e de la population ne partage pas l’acte citoyen du vote, ils n’en seront que plus loin des mesures prises, y compris quand il faut se mobiliser pour son propre environnement : voyez l’état de la ville, des masses de gens se fichent totalement de la propreté, de la civilité, et une municipalité qui prendrait des mesures drastiques dans ce sens serait confrontée à l’inertie d’une population que ne se sent pas concernée. Mais je suis peut etre pessimiste…

      0

      0
    • Azzedine dit :

      Bonsoir.

      Une de plus…

      https://www.lejsd.com/content/%C2%AB-nous-souhaitons-que-saint-denis-sorte-de-plaine-commune-%C2%BB

      Kola Abela qui était sur la liste PSG a lancé officiellement sa candidature.

      1

      0
      • Suger dit :

        Si on lit son interview dans le JSD, on découvre qu’elle fait des annonces chocs pour tenter de faire le buzz, mais que dans le même mouvement elle avoue que ce qu’elle propose n’est pas faisable ! C’est vraiment se moquer du monde.

        Pour le reste ce rattachement à un groupuscule « national » d’origine inconnu est plus que douteux surtout quand on sait que les premières tentatives de Mme Abela se sont faites dès novembre 2018 avec des réunions aux thèmes religieux quasi-mystiques, ce qui nous changeait fortement des exttrémistes d’ultra-gauche qu’elle suivait précedemment…
        Cela donne le tournis, même pour un dionysien habitué aux revirements multiples de certains politiciens locaux !

        4

        0
  16. Houari dit :

    @bill: merci de reconnaître que je connais la ville mais si j’ai des dossiers, sortez les ou évitez de répéter les ragots.
    Si je suis candidat, c’est que je suis blanc comme neige,
    L’article de Marianne ? Sûrement cela dont vous parlez . C’est un ramassis de mensonges. Il suffit d’aller au greffe de Bobigny, de taper le nom du commerce et de constater que je n’étais ni gérant, ni salarié de ce commerce. Vous pouvez encore y accéder, c’est en libre-service et mon avocat a également toutes ces pièces. Vous qui avez l’habitude de chercher les informations, vous serez vite informée sur mon innocence.
    Mes responsables nationaux m’ont accordé leur confiance car ils m’ont jugé sur pièce. Je leur ai rapporté toutes les preuves.

    Si vous avez d’autres dossiers sur moi, je suis preneur car je ne suis pas au courant.

    Pour mon image, ne vous inquiétez pas. Vu les ralliements que j’obtiens, surtout des militants et sympathisants en marche et des socialistes, je pense que mon image leurs plaît assez bien.

    @azzedine : on commence notre campagne électorale le 12 octobre après notre meeting. J’ai beaucoup de militants, il faut uniquement gérer la campagne qui dure 6 mois.

    1

    0
    • Bill dit :

      Désolée mais je n’ai fait que dire ce que j’ai constaté, certains sur les réseaux sociaux se font un plaisir de faire remonter les articles. Et comme tout le monde n’a pas le temps de lire ou de chercher les suites, cela fait mal à l’image. Et l’expérience de l’ex-candidate LaRem qui a subi les mêmes choses me fait dire que c’est difficile de se défendre, les dégâts sont importants. D’un autre côté, vu d’où viennent les attaques, vous avez probablement quelques cartouches en réserve aussi, vu votre connaissance des dossiers 😉

      1

      0
    • Foudil dit :

      Houari Guermat

      Les ralliements que vous obtenez ou que vous essayez de négocier ?

      Nuance

      0

      0
  17. Suger dit :

    Les réseaux sociaux colportent souvent le pire ou le médiocre. En ce moment le médiocre c’est la tentative de manipuler l’opinion en appelant « sondage » une vague enquête portant sur un petit nombre de personnes contactées par le biais de certaines pages FB locales… Les « résultats » sont évidemment peu crédibles, mais ils seront, bien sûr, utilisés pour faire de l’intox à défaut d’informer sur les problèmes des dionysiens et les solutions qu’ils attendent.

    Un double rappel est nécessaire :
    1 – Aux dernières élections qui ont eu lieu à Saint-Denis (les Européennes de mai 2019), il y a eu 15 260 votants.
    Voici les résultats des principales listes :
    EN MARCHE : 15,91 %
    FRANCE INSOUMISE : 15,62 %
    EUROPE ECOLOGIE : 14,63 %
    RASSEMBLEMENT NATIONAL : 13,10 %
    PARTI COMMUNISTE : 9,70 %
    PARTI SOCIALISTE : 7,02 %
    GENERATIONS (Hamon) : 6,90%
    C’était une élection différente certes, mais, comme indication de l’influence de tel ou tel courant, cela vaut largement plus, me semble-t-il, qu’un « sondage » avec seulement 338 personnes contactées par les réseaux sociaux.

    2 – Je rappelle ensuite qu’un vrai sondage se fait sur un échantillon d’environ 600 à 1 000 personnes, composé avec la même répartition (âges, sexe, catégories sociales, résidences,…) que l’ensemble de la population que l’on veut sonder. Tout autre sondage n’a aucune valeur scientifique et, dans le cas d’élection, s’apparente à une manoeuvre politicienne.

    5

    1
  18. barto boy dit :

    en marche a déjà favorisé l’élection de stéphane peu comme député, en achevant hanotin dès le premier tour. et voilà qu’en marche va encore en remettre une couche, pour jouer son rôle habituel de diviseur de l’opposition, en favorisant la victoire des communistes avec laurent russier aux municipales.
    en marche est définitivement le meilleur allié des communistes à chaque élection, pour affaiblir et diviser l’opposition. surtout que là, le candidat en marche est un parachuté, il n’a aucune chance de gagner, sa campagne à saint-denis ne ressemble à rien. la campagne d’alexandre aidara ne servira qu’à diviser l’opposition et à favoriser la victoire de laurent russier.

    0

    4
    • Bill dit :

      Ah vous aussi êtes dans le « c’est la faute des autres » ? Parce qu’il me semble que c’est plutôt Hanotin qui a fait perdre la candidate V. Avril avec un gros mensonge relayé par Mediapart. Maintenant, il a un procès en diffamation qui va l’occuper pendant la campagne et c’est de sa faute entièrement. Et d’ailleurs, vous n’étiez peut-être pas à St Denis pour l’ignorer mais Hanotin a appelé à voter S. Peu, c’est donc bien lui qui s’allie avec les communistes.
      Et c’est drôle de vous voir employer les grands mots « rôle habituel de diviseur », « à chaque élection » pour un parti qui n’existait pas il y a 3 ans et qui n’a participé qu’à 2 élections : présidentielle, gagnée et législative gagnée au national et 2e à St Denis. Plutôt rassembleur au final.
      Mais il faut avouer que depuis le soutien de Hanotin à Peu, beaucoup de dionysiens se demandent dans quelle mesure Hanotin ne serait pas le prochain Sali, prêt à monnayer son soutien contre un poste à indemnités pour les 6 prochaines années. D’autant plus que les positions de Hanotin – PS-Générations sont plus proches du PC-Insoumis dionysien que de LaRem.

      2

      0
      • cording dit :

        Ce qui a fait perdre en 2017 Mathieu Hanotin n’est pas tant la candidature de cette illustre inconnue de Véronique Avril mais la vague dégagiste et la contestation sociale dont le gouvernement Valls-Hollande a fait les frais en raison de sa politique rétrograde, ultralibérale de régression sociale par une loi Travail portée par Myriam El Khomry. Un gouvernement pseudo-socialiste.

        2

        0
  19. Mourad dit :

    Eh Bein ! En lisant les commentaires de Bill, Houari Guermat et Suger … je me dis que Laurent RUSSIER à encore toutes ses chances !

    0

    0
  20. Suger dit :

    Rassurez-nous Mourad !… Vous n’avez rien à voir avec le clan où barbote un « barto boy » (au pseudo si bien choisi…) , n’est-ce-pas ?
    Je sais bien que vous n’habitez plus à Saint-Denis, mais justement cela devrait vous donner du recul et vous permettre d’éviter les jugements abrupts et les critiques politiciennes.

    Et pour être précis, dites-nous en quoi le fait que je rappelle ici les règles des enquêtes d’opinion par sondage, contre des manipulateurs locaux de bas étage, est-il un soutien indirect à la municipalité sortante ? Vous pouvez m’expliquer ?

    3

    0
  21. Mourad dit :

    @suger Mon commentaire pourrait laisser entendre que je répondais à Barto Boy … Or, je n’avais pas connaissance de la contribution de Barto quand j’ai rédigé la mienne … de contribution.

    0

    0
  22. Suger dit :

    Tout est possible, malheureusement, à Saint-Denis où Benalla prétend vouloir se présenter aux municipales.

    C’est pitoyable mais aussi inquiétant quand on lit l’exercice de démagogie qui lui tient lieu de “profession de foi” (cf. l’article de “L’Opinion”) :
    « Les jeunes de la troisième ou de la quatrième génération sont libéraux-sociaux, analyse-t-il : ils veulent s’en sortir, gagner de l’argent et, en même temps, ils ont la fibre sociale, car ils ont conscience que leurs parents et grands-parents ont bénéficié des aides qui leur permettent aujourd’hui d’entreprendre et de commencer à s’émanciper. Et paradoxalement, ils sont très à cheval sur les valeurs familiales, les figures paternelle et maternelle sont très importantes, l’ordre et l’autorité aussi. »
    https://www.lopinion.fr/edition/politique/alexandre-benalla-tres-tente-se-presenter-aux-municipales-dans-93-199280

    Tout le champ idéologique est couvert du communautarisme socialisant au conservatisme de l’extrême-droite, en passant par un libéralisme purement individualiste. C’est une succession de promesses creuses à des clientèles disparates car le seul but est d’attirer les médias… et les gogos.

    3

    0
  23. Marion dit :

    Benalla veut faire parler de lui et comme ça va marcher il en profite.
    Je me souviens parfaitement que pour les présidentielles, Braouezec avait apporté son soutien à Macron. Dans quelle mesure pourrait-il être complice de cette manoeuvre de diversion ?
    J’ai du mal à croire, à tord ou à raison, qu’il est étranger à cette histoire. Ne serait-ce pas un écran de fumée pour mieux rabattre les électeurs dionysiens au second tour en faveur de Russier ?
    Tout est effectivement possible à Saint-Denis.

    5

    0
  24. VALMY dit :

    Est-il absolument indispensable que M. le Maire de Saint-Denis fasse apposer de manière sauvage des affiches à son effigie sur le distributeur automatique de billets et sur la boîte aux lettres de la Poste de l’Allée verte ainsi que dans différents lieux qui ne sont pas réservés à l’affichage ?
    Il n’est , peut-être, pas nécessaire d’ajouter à la saleté de la ville , quand bien même il s’agit ,- paraît-il -, de voir  » en grand ».
    La  » grandeur » de Saint-Denis et de son premier magistrat consisterait à ce que celui-ci s’applique d’abord à lui-même une certaine discipline qui s’appelle aussi le respect de l’espace public et de la population.
    La  » folie des grandeurs « , mon brave Monsieur……

    5

    0
  25. laurent dit :

    A quoi jouent nos sous doués de la Municipalité à faire chacun une liste ? Qu’espèrent ils nous faire gober ? On fait mine de se « révolter » contre le patron… mais sans pour autant démissionner . Ah, ben non ! On va pas laisser partir une indemnité quand même.
    Tous ces adjoints ou conseillers nous démontrent qu’ils n’ont pas grand chose comme conviction si ce n’est celle d’essayer de se positionner pour retrouver une petite place… au conseil municipal. Bien sûr, tous vont rejoindre Russier au second tour… pour le bien de saint dénis…(sic). Sans compter qu’on peut se demander si Hanotin ne fera pas la même chose ?
    La seule bonne réponse à apporter à tous ces élus d’aujourd’hui, est de voter en masse et surtout pas pour eux. Ces personnes ne sont que de médiocres politicards de bas étage qui ne pensent d’abord qu’à eux. La ville, on le sait, ils s’en foutent !
    Alors, enlevons leur Saint Denis !

    7

    0
  26. Louise L. dit :

    Bonjour à toutes et tous. Je m’appelle louise, j’ai 85 ans et je vis à cité Langevin. C’est la 1ere fois que j’écris ici car j’ai découvert la page il y a quelques jours.
    Je suis arrivée en 1937 à saint-denis, j’étais bébé.
    J’ai toujours voté pour les maires en place car ils sont bretons comme moi. Je suis également de gauche. Langevin est une cité assez calme également.
    Depuis mon agression il y 18 mois, j’ai ouvert les yeux (à 83 ans)
    Je suis allée à la réunion de l’ancien candidat Houari Guermat à rue Eugène Henaff samedi après-midi avec mon compagnon. Il y avait énormément de monde et des témoignages poignants.
    Il a très bien parlé et a proposé des solutions pour la sécurité. Ce discours positif change du discours du maire.
    Je ne voterai plus pour le maire Russier et son ami Hanotin.
    Je voterai pour ce monsieur car la sécurité est prioritaire. Et ça ne me gênera pas de voter à droite pour le bien de mes petits-enfants.
    Ils méritent un meilleur avenir.
    Je vous remercie de m’avoir lue.
    Louise L.

    5

    0
    • Suger dit :

      La réunion organisée par Houari Guermat ce samedi 12 octobre a rassemblé une quarantaine de personnes, avec la présence à la Tribune d’un participant à l’émission de télévision « Pékin Express ».

      0

      0
  27. Azzedine dit :

    Bonjour.

    Dans les JSD, une explication de texte incroyable,

    https://www.lejsd.com/sites/lejsd.dev/files/Lettre%20ouverte%20elus%20fi-SD%2028-10-2019%20%281%29.pdf

    Où quatre élus insoumis remettent à leur place, Laurent Russier, Patrick Braouezec et Stéphane Peu. Et surtout ils mettent en lumière les tractations, en arrière boutique, des équipes de Laurent Russier pour l’union. Alors que dans une interview, il disait son contraire.

    Et dire que Laurent Russier se vantait d’avoir su animer une majorité. Quelle blague!!! Allez continue de pédaler Laurent…
    Le prochain conseil municipal va être savoureux, où les signataires de l’union vont avoir une fin de non recevoir de Bally Bagayoko.

    Ps: Vassalo, Messaoudène et Pignot ne sont pas signataires…. Je pense qu’ils pensent à ne pas trop se mouiller en vue de se retrouver dans une liste. Peu importe laquelle….

    3

    0
    • Mourad dit :

      Bonsoir @Azzedine … et les tractations continuent ! surtout que certains, pour faire monter les enchères, laissent attendre qu’ils vont monter des listes indépendantes … tout ça pour mieux négocier leur place dans la liste des 55 de Russier. (El Mahouti, le PSG, les verts, des REVE qui cauchemardent de peur de perdre leurs indemnités, etc.)

      1

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.