Saisie de drogue dans un local associatif de la ville

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Suger dit :

    Cette municipalité se décidera-t-elle enfin à regarder la réalité en face ? Quand prendra-t-elle les mesures indispensables pour contrôler l’activité de certains de ses services ?
    Ce qui vient de se passer n’est pas nouveau aux Cosmonautes, et dans les mêmes lieux et toujours dans des locaux gérés par la Ville !
    L’antenne jeunesse avait été perquisitionnée en août 2014 et la police y avait découvert du matériel servant au trafic de drogue. Le jour de la rentrée de septembre, la maternelle du quartier avait été incendiée !…

    Le blog en avait déjà parlé :
    http://www.saintdenismaville.com/le-parisien-saint-denis-incendie-criminel-dans-une-maternelle/

    8

    0
  2. Suger dit :

    Et dans « Le Monde » déjà en septembre 2014 : « L’incendie d’une maternelle, symptôme du malaise d’un quartier de Saint-Denis »

    « L’école Hautes-Noëlles de la cité des Cosmonautes a été attaquée le jour de la rentrée. »
    LE MONDE | 23.09.2014
    Extraits :
    « C’est dans [l’antenne jeunesse des Cosmonautes] que lors d’une perquisition, le 21 août, la police a découvert, dans un faux plafond, du matériel servant à conditionner des stupéfiants – une balance et des sacs en plastique – et des pièces détachées d’automobile. (…) Les animateurs ont été suspendus et l’antenne jeunesse fermée le temps de l’enquête. »
    « Le parquet refuse toute communication tant que l’instruction sur l’incendie est en cours. La préfecture explique de son côté qu’il y a « probablement » un lien entre les deux affaires.  »

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/09/23/l-incendie-d-une-maternelle-symptome-du-malaise-d-un-quartier-de-saint-denis_4492649_3224.html#w93SVMX763HT15gv.99

    8

    0
  3. Pierre dit :

    Je me souviens de cet incendie de la maternelle à la rentrée 2014 et de la perquisition de l’antenne jeunesse par la police, quelques jours avant. A l’époque, il avait été nécessaire qu’un habitant pose une question à la fin de la réunion de quartier sur l’incendie pour que on parle enfin de cette perquisition…
    J’ai retrouvé l’article du JSD sur cette réunion : http://www.lejsd.com/content/cosmonautes-en-son-%C3%A9cole
    On peut lire à la fin de l’article :
    « La fermeture provisoire de l’antenne jeunesse, suite à une perquisition policière qui a permis de découvrir la présence en son sein de « matériels illicites » est évoquée en fin de réunion. La première adjointe, Florence Haye, dit son souhait qu’elle rouvre « le plus tôt possible » mais n’avance pas de date précise. »
    Et pas de discussion possible sur le pourquoi de cette trouvaille dans le local de l’antenne jeunesse ! Est-ce que ce sera pareil cette fois-ci ?

    6

    0
  4. Grain de Sel dit :

    Décidément elle n’a vraiment pas de chance notre Florence Haye…..

    2

    0
  5. Babeth dit :

    Là où Florence Haye a franchement du bol, c’est que malchance et complaisance riment !

    4

    0
  6. Nordine dit :

    Les antennes jeunesses dont celle des Cosmonautes, il y’aurait un roman à écrire dessus.
    Voici le schéma organisationnel qui s’applique :
    Lieux gérés par des caïds avec une option salafiste affichée (anciennement grands frères) qui se croient intouchables car potentiellement pouvant mobiliser des « votants » ( ce qui est archi faux en vérité ).
    Elles sont fréquentées par une bande toujours la même qui règne et dissuade tous les autres jeunes et surtout les filles. Les parents sensés interdisent strictement à leurs enfants d’y aller.
    Quant aux activités proposées ? Niveau proposition pour un éveil culturel, intellectuel? le néant sidéral !
    Ça joue au carte à la playstation et ça fume la chicha (oui oui fume la chicha et même le chichon, même les animateurs !). Ils maintiennent les jeunes dans la médiocrité et le misérabilisme intellectuels.
    Ces petits dictateurs en herbe sont hargneux et agressifs, ils sont installés dans leur petit confort pépère et ne voient pas l’intérêt de se bouger.
    D’ailleurs certains d’être eux ont essayé d’aller voir ailleurs, quitter la ville mais ils sont vite revenus, ailleurs on leur demande de travailler pour de vrai…
    La misère et la souffrance des jeunes ils s’en délectent et n’ont pas intérêt à ce que cela change.
    Il faut fermer toutes ces antennes jeunesses pour le bien de tous.

    11

    0
  7. goldo dit :

    et bien si cela est vrai c’est scandaleux et je me demande pourquoi ça peut exister aussi longtemps.

    3

    0
  8. mimidu93 dit :

    c’est vraiment pas chance pour la ville de saint Denis après le centre technique maintenant c’est dans un local associatif

    2

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *