Violences contre les lycées, violences dans la ville…

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Jean Peuplu dit :

    Le laisser-faire, la complaisance, voire la compromission vis à vis de la délinquance à tous les échelons… et depuis tant de décennies ne pouvaient que livrer la ville, les lieux d’éducation, de santé… aux hordes sauvages. De constater qu’on avait raison de dénoncer tant et plus la politique de la ville vis à vis du phénomène (et de se faire insulter…) ne me réjouit pas pour autant. D’autant que, quand on a l’opportunité de le dire à nos dirigeants, ceux-ci s’abritent derrière les sempiternels mêmes arguments : le phénomène existe partout… en France, en Europe…etc, la crise, le racisme, les guerres de décolonisation… l’ultra-capitalisme… Évidemment à StDenis, en dépit d’un État qui l’abandonne, eux font le maximum et investissent beaucoup sur la jeunesse de la ville-monde ! On voit le résultat. Ça me rend très triste de voir des générations perdues et aussi en colère d’avoir perdu ma liberté, confisquée par la peur, le désespoir, le mal-vivre dans ma ville.

    8

    1
  2. Mourad dit :

    Aucune faute d’orthographe dans le tract de revendication ! Bizarre …
    Pour le reste, il est aisé de dire que la solution repose sur l’école et plus largement sur l’éducation … c’est vrai sauf que cette école et cette éducation sont bien malades …
    Toutes les personnes (et il y en a de plus en plus) qui soulèvent depuis au moins une décennie cette problématique passent tous pour des cassandres de service …

    4

    1
  3. Suger dit :

    Que vont encore inventer les élus et leurs soutiens pour détourner l’attention et pour ne pas agir ?
    Une « marche contre la violence », un « repas participatif et citoyen », une « rencontre de mamans », un discours d’un sociologue bien-pensant ?…
    Mais tout cela a été déjà fait !
    Cela n’a pas d’importance… on continue… et on a droit encore une fois à un « rassemblement contre la violence » !
    Tout cela est fait pour ne pas regarder la réalité en face, pour éviter un vrai débat au Conseil municipal et refuser de se donner les moyens d’une politique municipale de sécurité.

    10

    0
  4. Azzedine dit :

    Bonjour
    Je vais essayer renseigner auprès des amis profs que je connais à Suger et Paul Eluard…
    Ils sont bien au fait de ce qui se passe.

    Quand aux chantres du bien vivre à Saint Denis, notre bilan fait sens, et adeptes d’autres éléments de langage municipaux… on ne les entends plus.
    Les D. Paillard, S. Peu et B. Bagayoko, ditent nous si c’est si bien de survivre à Saint Denis.

    5

    0
    • Bill dit :

      En tout cas, on ne peut reprocher à B. Bagayoko son manque de constance. Dans le JSD, on peut lire qu’il s’est exprimé, au nom du groupe REVE :

      « Pour le maire adjoint aux sports et à l’emploi-insertion, la répression se taille la part du lion dans ce budget. Et de citer en exemple la vidéoprotection dont le coût net est deux fois supérieur à la subvention de l’association de prévention Partenaires pour la ville. »

      http://www.lejsd.com/content/budget-adopt%C3%A9
      Pourtant les parents et élèves aimeraient beaucoup plus de sécurité sur le chemin des établissements mais pour ça, il faudrait des gens derrière les caméras qui signalent les agressions / rackets en préparation / en cours à la PN et la PM sur le terrain pour sécuriser et prévenir. Certains axes sont très empruntés par les collégiens / lycéens et du coup propices aux agressions / embuscades.

      7

      0
      • Mourad dit :

        … et il a ajouté lors de de ce C.M. qu’il était démontré que la vidéo protection était inefficace !

        Sans doute que Bally Bagayoko n’écoute jamais les conférences de presse du Procureur Molins dans les affaires liées au terrorisme ni les autres procureurs dans les affaires de faits divers …

        Le nombre de fois où l’on entend lors de ces conférences « la vidéo protection nous a permis de retracer  » … « grâce à la vidéo surveillance, nous avons pu confondre « , « la lecture des bandes vidéo nous a éclairé » etc…

        Un idéologue de camelot …

        8

        0
        • Azzedine dit :

          Bonjour.

          Qu’il demande aux parents de la petite Maelys (paix à son âme) si la vidéo surveillance était inefficace…

          Ce qui est terrible avec son imposture idéologique c’est qu’il pense faire du bien à la population mais il l’enfonce encore plus.

          0

          0
      • Olivier dit :

        Il y a des mairies à direction communiste plus réalistes ! Saint-Denis n’a vraiment pas de chance…
        Exemple récent de Montreuil :
        « C’est pour lutter contre ce qu’il appelle « la culture de l’incivilité » que le maire (PCF) de Montreuil compte étendre la vidéosurveillance sur sa commune. » (…)
        « Une ligne du budget, adopté mercredi dernier, provisionne 500 000 € pour la construction d’un centre de supervision urbaine où il sera possible de visionner les images enregistrées. »(…)

        http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/montreuil-etend-la-videosurveillance-contre-la-culture-de-l-incivilite-01-04-2018-7640763.php

        6

        0
        • Bill dit :

          oui j’ai vu ça, ils ont de la chance à Montreuil, il y a de vrais efforts sur la propreté avec la mise en place de sanctions et de brigades et sur la sécurité. Ce doit être les communistes à l’ancienne, ceux qui pensent que les villes populaires doivent offrir une qualité de vie digne pour ses habitants et sa jeunesse.

          6

          0
    • Azzedine dit :

      Bonjour

      D’après mes sources, la situation à Paul Eluard est devenue catastrophique.
      Les différentes « guerres de quartiers » des années précédentes sont finalement arrivées à Paul Eluard. Les collèges ne gardent plus les moyens ou faibles. Il les « refourguent » aux lycées. Et la carte scolaires ne fait pas attentions aux tensions qui peuvent avoir en dehors du lycées.
      Je crains le pire pour la suite. Et malheureusement, ce n’est pas le seul lycée.

      Je veux que D. PAILLARD s’excuse pour les mots de sa campagne de 2014…. Quand je vois les échanges feutrés du conseil municipal ou tous le monde se félicite de chaque « réussite » et déplore les moyens de l’état quand il y a des échecs.
      Prendre des responsabilités c’est aussi assumer des échecs. Et les élus de la majorité de cette ville n’assument pas leurs échecs.

      3

      0
  5. Bea dit :

    Tout comme cela était du temps du maire Berthelot, un maire proche de ses administrés avec le sens du bien commun.
    Après lui, Saint Denis est devenue petit à petit une ville portes ouvertes à la misère humaine et pas par humanité ! Et les mêmes sont toujours là , bien accrochés à leurs confortables sièges ! Prions pour qu’ils deviennent éjectables !😊

    4

    0
  6. Grain de Sel dit :

    Oui Béa , Marcelin Berthelot était un maire connu, respecté et aimé de la population de notre ville. Même des gens qui n’étaient pas encartés au PC ont voté pour lui à chaque élection municipale !!! C’est dire !!! Son implication dans la bonne gestion de notre ville trouvait là sa reconnaissance.
    Nous sommes passés à un autre temps, je n’ose pas dire que cette période représentait le « vieux monde »… Ceux qui lui ont succédé ont voulu porter un autre message, confondant gestion locale au service des dionysiens et discours altermondialiste, on en voit hélas le résultat aujourd’hui.
    L’actuel maire hérite d’une situation catastrophique laissée par ses 2 prédécesseurs et sa marge de manœuvre est des plus tenue compte-tenu de son entourage délétère. Mais a-t-il vraiment la volonté de faire cesser cette descente aux enfers que connait notre ville? Ce n’est pas si sur…

    4

    0
  7. Suger dit :

    La situation du Lycée Utrillo de la ville voisine de Stains est également très dégradée. Les bagarres et règlements de comptes entre bandes de voyous se multiplient autour du lycée Utrilo et sur son parvis.

    Dans « Le Parisien » :
    « Le lycée Maurice-Utrillo se retrouve dans la tourmente. Des violences à répétition contre des élèves ont conduit les enseignants à exercer leur droit de retrait ce mercredi. »
    (…)
    « La violence est allée crescendo depuis un mois. Blessé par un coup de marteau, un élève de première a fini à l’hôpital le 12 mars. Les débordements se sont toujours déroulés hors de l’enceinte scolaire mais ils se sont multipliés mardi. Des armes ont été sorties devant des lycéens, aux abords de cet établissement de 1 200 élèves. « (…)
    « « Nous avions connu des vagues d’agressions crapuleuses pour des vols de portable. Cette fois-ci, nous sommes en présence de règlements de comptes entre différentes cités », indique une source policière.
    Appelée par le proviseur, la police s’est déplacée hier dans le lycée. Mais ce phénomène de violences semble difficile à enrayer. D’autant que les victimes « se montrent peu loquaces », indique une source proche du dossier. Hier, aucune plainte n’avait encore été enregistrée. « Les victimes ne portent pas automatiquement plainte. Ce qui renforce le sentiment d’impunité », analyse l’Education nationale. » (…)

    http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/stains-droit-de-retrait-au-lycee-utrillo-mine-par-les-violences-04-04-2018-7646244.php

    Et sur « France Inter » ce jeudi matin :
    https://www.franceinter.fr/societe/a-stains-des-enseignants-mobilises-pour-sortir-leur-lycee-de-la-tourmente

    1

    0
  8. Azzedine dit :

    Bonjour
    Je ne travaillais pas ce matin mais police et pompier en nombre étaient devant bartholdi.

    Quelqu’un sait il ce qui s’est passé??

    0

    0
  9. Suger dit :

    Encore des rixes devant le Lycée Paul-Eluard vendredi après-midi.

    Le JSD en fait état à la fin d’un article concernant un rassemblement de parents, d’enseignants, de militants politiques, et en présence d’élus, venant de différentes villes : Saint-Denis mais aussi Stains, Pierrefitte, Villetaneuse et Épinay-sur-Seine :
    « La situation, elle, reste tendue. Vendredi 13 avril, de nouveaux incidents ont éclatés aux abords du lycée Paul-Éluard où des bandes de jeunes se sont opposés, après un épisode similaire trois jours plus tôt. »
    http://lejsd.com/content/comment-faire-baisser-la-tension

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *